13 juillet 2020 : la fin de toute illusion sur Jean-Marc DEFRÉMONT

Je reprends encore une fois la parole pour vous écrire que je me sens vraiment dépité, con, minable, trahi, limite sale, en tout cas atteint dans mon système de valeurs.

Le plus dur, lorsque vous essayez de décrocher de la politique, c’est de ne réellement plus en faire ou en être.

Or, quinze jours après, je ne peux toujours pas sortir de chez moi sans que quelqu’un m’en parle, toujours avec les meilleures intentions du monde.

Et on continue de me téléphoner tous les jours, maintenant pour me demander de confirmer des rumeurs sur ce qu’a fait, ou ce que n’a pas fait DEFRÉMONT. Et à cela s’ajoute les agents et l’administration qui me raconte, et c’est marrant (pour moi !).

Et comme je viens de recevoir les protestations électorales de CURATOLO et de FABRE, et que j’y ai déjà passé six heures dessus, le fait est que je suis toujours dedans…


Comme en 2014, une chose que j’essaie de me dire pour me désintoxiquer est que Savigny est mieux aux mains de DEFRÉMONT qu’entre celles de MEHLHORN.

Or, j’ai définitivement acquis la conviction ce lundi 13 juillet 2020 que DEFRÉMONT se comportera comme un connard ; qu’il n’a en fait jamais été sincère et que j’ai eu tort de penser qu’il pourrait faire un bon maire pour Savigny, ce qui ne rehausse en rien l’action de MEHLHORN.

Et qu’on ne me dise pas qu’en fait, ils sont gentils, mais qu’ils sont mal influencés ou mal entourés. Arrêtez de les prendre pour des imbéciles car ils savent très bien ce qu’ils font. Les deux sont des sales types que l’élection a rendu arrogant et imbuvable.


Ce lundi 13 juillet, le Conseil municipal élisait ses conseillers territoriaux.

Sous le précédent mandat, il y a eu trois élections de conseillers territoriaux : le 14 décembre 2015, le 08 février 2018 et le 08 mars 2018.

À chaque fois, MEHLHORN bloquait tous les sièges pour sa majorité.

Et à chaque fois DEFRÉMONT rappelait que la liste MEHLHORN n’avait obtenu que 38 % des voix contre 32 % pour la liste GUYARD. Et que sur ce principe, sa liste pouvait prétendre à 1 des 5 sièges de conseillers territoriaux. Et bla bla bla équilibre démocratique et représentation inclusive des différentes forces politiques saviniennes.

Eh bien, vous ne devinerez jamais, que, ce lundi 13 juillet 2020, DEFRÉMONT a fait élire 4 (5) personnes de sa liste, parce qu’il n’a plus rien à foutre de l’opposition maintenant qu’il est majoritaire.


Et moi, comme un con,

Quand le 08 février 2018, DEFRÉMONT qui avait réussi à fédérer les oppositions, s’était fait élire conseiller territorial, seul pour représenter les oppositions,

et que MEHLHORN, mauvais joueur, a annulé son élection, le 08 mars 2018,

je suis allé au Tribunal administratif,

à la fois pour défendre la pluralité de la représentation savinienne,

mais également pour appuyer Jean-Marc, par amitié… Par solidarité pour son opposition…

J’ai perdu en première instance : l’affaire a été rejetée par une ordonnance TA Versailles n°1803248.

Mais je n’ai pas lâché, et alors que Jean-Marc se foutait de contester sa désélection, ou plutôt devrais-je écrire sa destitution, je suis allé devant le Conseil d’État.

Et par un arrêt n°422014, la Haute Cour a cassé l’ordonnance du Tribunal administratif, sans toutefois permettre à Jean-Marc de siéger.


Jusqu’à ce lundi 13 juillet, je voulais croire que Jean-Marc était habité par ce même idéal démocratique qui m’anime.

Et ce lundi 13 juillet au soir, je me rends compte que Jean-Marc est un salaud, qui a été dans la posture pendant toutes ces années, et qui n’en a rien à foutre de la démocratie.

Et au fond de moi, je sais bien que son électorat est aussi con que celui de MEHLHORN.

Il ne lui en tiendra pas plus rigueur, que ce que les gens qui se disent de droite ont reproché à celui qui a explosé les impôts, autorisé la construction de 1700 logements dont 900 sociaux, bradé la Savinière pour 385 000 €, payé une pénalité de 753 000 € pour un contrat déjà caduc…

Et à l’heure de la post-vérité, quand vous vous retrouvez face à des gens qui savent de toute façon mieux que vous, la triste vérité est que vous ne pouvez plus les convaincre, et donc que vous devez subir.


En vérité, Savigny est mal barrée parce qu’elle n’a aucune alternative.

C’est soit elle continue avec les staliniens qui sont dans la haine et la vengeance.

Ces colistiers de DEFRÉMONT qui me reniflaient bruyamment le soir du second tour pour bien me faire sentir que j’étais une merde.

Soit repartir avec des bouffons de droite qui ne défendent pas plus mes valeurs…

Et je ne parle même pas du clientéliste IZARD qui joue avec l’islam.

Je ne me rappelle d’ailleurs pas avoir publié l’appel de musulmans de la mosquée à voter contre ma liste.

Ces gens-là (ces jeunes qui veulent planter le drapeau de la Palestine sur Jérusalem) voient des menaces partout, mais ne sont jamais dans la menace, surtout quand ils vous promettent de venir vous casser la gueule.


J’ai hésité à répondre aux mémoires de FABRE et de CURATOLO.

Mais je vais le faire, pour obtenir l’inéligibilité de MEHLHORN et de IZARD.

Et espérer ensuite que la droite se recompose et se rassemble, autour d’une personnalité un petit peu moins toxique que les deux cadors des partis auquel le suffrage universel nous ramènera inévitablement…

Et en même temps, chaque fois, j’écris que ce sera moins pire, et c’est pourtant de mal en pis. D’autant que je n’ai aucun a priori favorable à l’encontre d’Alexis TEILLET, éternel étudiant en droit, qui à 30 ans, n’a toujours pas fini ses études, alors qu’il passait déjà son concours d’avocat il y a deux ou trois ans…



6 réflexions au sujet de « 13 juillet 2020 : la fin de toute illusion sur Jean-Marc DEFRÉMONT »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Ils ont voulu tout empocher parce qu’ils sont parfaits et qu’ils savent mieux que tout le monde. Soit et qu’ils se démerdent avec les pots de pus car il y en aura ! Et que personne viennent me voir pour me demander de faire quelque chose. Voyez avec eux car moi je ne peux absolument rien !

    Répondre
  2. Jean-Marie CORBIN

    Moi, je pense que tu as bien fait de démissionner car si tu t’étais maintenu comme conseiller municipal, tu aurais été dans la même situation qu’un fumeur qui veut arrêter avec un paquet de clopes dans le tiroir de son bureau. Pour te convaincre de l’inutilité d’user sa vie entière à des ambitions politiques vaines pense un peu aux bilans d’Estivill ou de Ladignac!

    Répondre
  3. Savingrad-sur-Orge

    Vous vous trompez Olivier, lundi 13, il fallait élire non pas 5 mais 4 conseillers communautaires, car DEFREMONT est membre de droit en tant que maire et conseiller du Grand-Paris.

    Ensuite, avec 12 voix, l’opposition de droite aurait très bien pu faire élire un conseiller, à condition de se mettre d’accord sur un nom, comme en 2018 pour DEFREMONT, mais pour ça, il faut se parler, car il n’y a pas une droite à Savingrad, mais au moins 5

    Répondre
    1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

      Mon expression n’est compréhensible qu’aux initiés. Le fait est qu’il y a 5 élus de la liste DEFRÉMONT, parce que DEFRÉMONT en a fait élire 4 autres.

      L’opposition du groupe Vivons Savigny Autrement a initialement présenté une liste avec quatre noms de chacun des groupes du Conseil municipal. Mais cette solution ne semble pas avoir reçu le soutien des autres listes.

      Répondre
  4. Fernanda Recht

    Nous sommes de nouveau dans la merde et cela pour 6 ans, le pire c’est que ces mecs-là ne pense même pas à leur ville au bien-être des citoyens etc non quedale juste pour leur gueule et leur tribu.

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.