À la réunion Fibre de SFR / Miséricâble du 18 juin 2019 à Savigny-sur-Orge

Les points essentiels de l’inutile réunion du 18 juin 2019 sur le déploiement de la fibre optique à Savigny-sur-Orge par SFR :

  • L’opérateur promet 100 % de fibre (FFTB = coaxial ou FTTH) en 2020, mais en même temps confie, une heure après avoir dit cela : « on va peut-être prendre des pénalités »…
  • SFR refuse de communiquer toute carte géographique ou tout calendrier détaillé faisant état du rythme de déploiement de la FTTH. Ce serait l’ARCEP qui leur interdirait au nom du secret des affaires, et des atteintes à la consommation (?)
  • Il n’y aura aucune priorisation en fonction des débits actuels. Oublié les engagements de la convention de partenariat pour le déploiement du THD à Savigny, laquelle ne prévoyait de toute façon pas de pénalités si SFR ne bossait pas, les prés-saint-Martin, et les autres quartiers qui restent à l’ADSL, attendront la FTTH…
  • Le calendrier de déploiement de la fibre n’a pas convaincu le public. SFR va fibrer « par capillarité » les endroits du plus simple au plus compliqué pour tenter de minimiser les pénalités s’il y en a de prévues contractuellement. Donc ils vont faire l’aérien en dernier (pour donner le temps de réaliser des études de charge). Donc les pavillons seront les derniers fibrés…
  • Le réseau cuivre devrait demeurer encore 10 à 15 ans. Puis c’en sera fini de l’ADSL…
  • Les propriétaires ont le droit de choisir dans leur propriété où ils veulent que soit installé la prise. SFR n’installe qu’une seule prise par pavillon.
  • C’est aux propriétaires d’assurer les réparations si les fourreaux sont cassés ou bloqués, comme à Clair-Village pour les rues Ronsard et Racine. Bon courage à eux ! (Je rappelle que ces fourreaux ont été endommagés lors des derniers travaux de 2017 sur les réseaux ; et que la Commune, ou plutôt l’EPT, mais c’est toujours MEHLHORN, ont réceptionné les travaux sans exiger de remise en état. Les riverains sont heureux…)

Donc deux heures de perdues pour ne rien apprendre, avec une partie technique plutôt intéressante, mais dont le public n’avait rien à faire.

Étaient présents Jean-Claude BRIER, directeur des relations régionales de SFR en Île-de-France et Pascal LAÎNÉ, responsable pour SFR des collectivités locales en Île-de-France.

C’était juste sympa de mettre en difficulté M. BRIER qui nous dit qu’il n’est pas là en tant qu’opérateur commercial, mais qui quand même nous propose la fibre SFR à 15 € par mois. En ne sachant manifestement pas qu’elle passe à 38 € par mois la deuxième année… Il nous prennent vraiment pour des cons.

L’audio de la réunion est disponible ici en deux parties (1 heure 37) :

Partie 1 : https://vocaroo.com/i/s1HU6PbqOEVc

Partie 2 : https://vocaroo.com/i/s1FoBldEOmNS

Plus le lien pour la carte la plus récente du déploiement de la FTTH : https://cartefibre.arcep.fr/index.html?lng=2.3458910147494407&lat=48.682661377566546&zoom=16.362994443269386&mode=Com&legende=true&filter=true&trimestre=2019T1

J’ai également photographié les diapos qu’ils projetaient si cela intéresse quelqu’un.


Par ailleurs, on peut relever la promesse que la FTTB soit transformé en FTTH avant 2022 ou 2023.

SFR continuant de raconter que le FTTB permet d’atteindre 100 Mo de débit descendant, alors qu’au maximum, j’ai entendu parler de 55 Mo.

Je m’interroge s’ils vont fibrer Grand-Vaux en FTTH, alors que la moitié du quartier doit être détruit.


À ce stade, il faut maintenant relativiser la jolie histoire que SFR nous a raconté hier.

Orange n’a commencé à fibrer Savigny qu’en 2017 parce que SFR persistait à vouloir placer du FTTB et ne manifestait aucun intérêt pour la FFTH.

Le rétropédalage de SFR concernant le FTTB date réellement du début 2019, même s’il nous a été raconté que l’ARCEP (encore elle, elle a vraiment bon dos) ne les autorisait plus à déployer du coaxial, depuis une date qu’ils n’ont pas su nous dire, mais environ 2017.

Par acquis de conscience, j’ai écrit à l’ARCEP pour vérifier. Il me semble personnellement que c’est 2015, et c’est pourquoi il demeure étonnant que MEHLHORN ait gratuitement cédé en 2016 le réseau câblé pour déployer de la FTTB, dont le seul intérêt est qu’elle aura permis à SFR de se faire une rente avec des dépenses minimales.

Depuis, SFR veut tout fibrer en FFTH et elle est même en train de racheter les infrastructures déployées par Orange en 2018.

Sur le très haut débit, il y a vraisemblablement eu une décision stratégique très importante qui s’est prise chez SFR et qui reste pour le moment non divulguée et non expliquée.

Toujours est-il que SFR a déclaré le FFTB comme étant obsolète par SFR, et ceci moins de deux ans après son déploiement à Savigny-sur-Orge alors que le réseau câblé de Savigny était apte à ce type de déploiement déjà dès 2000 !


SFR a donc signé un accord avec Orange en juin 2018 (ce qui est donc la preuve de l’existence d’une entente entre les opérateurs) pour se repartager les zones AMII, plus joliment dit pour  « faire preuve de cohérence dans les intentions de déploiement ».

SFR et Orange se sont déjà positionnés pour proposer des offres fibres sur tout Savigny. Il faudra néanmoins attendre la fin de la période de gel commercial qui est de 3 mois.

SFR doit réaliser des audits partout où Orange a installé de la FTTH. Ces audits durent depuis plus d’un an…

Les armoires de fibre optique ont une capacité d’extension de 20 à 30 %. Mais vu les projets de bétonnage de MEHLHORN, cela risque de ne pas suffire…

Le retour au stade départ…

https://oliviervagneux.files.wordpress.com/2017/01/amii-sso.jpg


SFR ne semble pas très assuré pour respecter son planning qui prévoit le déploiement de 3000 prises d’ici la fin de l’année, puis des 14 000 autres restantes en 2020.

Par contre, je ne comprends toujours pas pourquoi ils doivent redéployer des prises là où Orange est déjà passé…

Les prestataires, dont Circé, ont simplement une obligation de « produire du volume ».

En gros, SFR va viser à faire le plus gros pour réduire les pénalités, donc les réduits comme Clair-Village iront se faire voir.

Bizarre que SFR ne puisse pas présenter de carte car Orange l’avait fait !

Relire aussi le compte-rendu de cette réunion !

Résultat de recherche d'images pour "fibre optique orange savigny vagneux ftth"


Enfin, SFR s’engage à ne pas utiliser de matériel chinois.

À un gamer, SFR propose une fibre pro.

Ils indiquent qu’il n’y a « pas d’autre alternative » (j’ai déjà entendu ce « there is no alternative«  quelque part) à leur système de déploiement.


Je relève un petit mensonge sur la raison pour laquelle SFR privilégie une différenciation des débits descendants et montants.

Ils précisent qu’il n’y aura pas de division de débit, mais que les débits peuvent quand même fluctuer. Bon, tant que ça ne fait pas sauter Netflix, qui se met à recharger…

En réalité, le grand public ne sait pas, mais le FFTH reste de la fibre optique à débit partagé entre plusieurs abonnés grâce à des séparateurs (splitter) à prisme optique, au moyen d’une technique GPON.


Quelqu’un leur demande quel avenir pour la fibre. Évidemment qu’ils ne peuvent pas répondre, mais le câble téléphonique lui tient très bien depuis les années 1970…

Enfin, et n’en déplaise aux mecs de Lafibre.info, qui m’ont méprisé parce que eux savaient, SFR a redit qu’ils vont récupérer le cuivre du réseau câblé, officiellement pour leurs autres installations, officieusement pour le revendre…



3 réflexions au sujet de « À la réunion Fibre de SFR / Miséricâble du 18 juin 2019 à Savigny-sur-Orge »

  1. Marc

    Bonjour
    Depuis le mois de juillet la fibre en aerien a ete installée dans l’avenue GUYNEMER..
    Depuis’un cable pend et est enroulé en bas du poteau…. Et depuis silence radio ? Aucune infos… 3 mails a la mairie sans réponse !!
    Alors quelqu’un a t il des infos ?
    Merci

    Répondre
  2. John

    Beau contre-rendu , en vue des récent rapport de divers personne habitant sur Savigny les sous traitant de SFR fibre les quartiers 2017-2018 de la photo d’orange principalement des pavillons en aerien car plus rapide que des sous , j’etait aussi a la réunion et je pense que cette histoire de faire une étude concernant le poids de la fibre sur les poteaux PTT et Enedis c’est une excuse pour soi disant justifier leur retard car actuellement la fibre optique dans 80 % des villes les pavillons sont raccorder en aérien car plus rapide et pas besoin d’ouvrir sur la chausser et terrasser + refaire les trottoirs . Nacelle + 2 technicien en 1H il fibre un pavillon + raccordement du poteau a l’interieur (cout 2 h x 2 technicien + location nacelle + fibre ) contre la meme chose mais terrassement + refaire le bitume les société qui exploite la fibre on vite fait le calcule sachant qu’un terrassement 1 m sur 1 m sur 1 m de profondeur c’est 500 E minimun .
    Vous faite du bon travail M.Vagneux continuer comme cela .

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.