Archives du mot-clé Xavier DUGOIN

Indemnités des élus du SIREDOM : la transparence toute sélective du président Olivier THOMAS

Avez-vous remarqué que ce sont souvent les gens qui se disent les plus transparents qui cachent le plus souvent de lourds secrets ? Olivier THOMAS (PS), président du SIREEDOM n’échappe pas à cette règle lorsqu’il s’agit de parler indemnités de l’exécutif syndical…

En effet, alors que la Chambre régionale des comptes (CRC) a émis la recommandation de supprimer les indemnités de l’exécutif du syndicat, laquelle recommandation n’apparaît pas dans l’abstract publié sur le site internet de l’établissement public, nous avons découvert, non sans avoir dû saisir la Commission d’accès aux documents administratifs, que le montant global des indemnités s’élevait à 12 000 € brut mensuels contre 8000 sous la présidence DUGOIN.

Ainsi, bel exemple de transparence que celui qui masque les recommandations de la CRC qui le dérangent, tout en évitant de renseigner ceux qui pourraient découvrir que ces avertissements, non seulement ne sont pas suivies mais davantage que le nouvel exécutif va à leur encontre !



Sur le site internet du SIREDOM, on peut lire que la CRC a émis 9 rappels au droit et 6 recommandations, mais seulement et respectivement 6 et 3 sont explicitées.


Or, lorsqu’on va lire le rapport de la CRC, qui d’ailleurs n’est finalement pas aussi critique à l’encontre de Xavier DUGOIN que ce que la presse a bien voulu en dire, il est question d’une demande de suspension du versement des indemnités à l’exécutif syndical…


Parenthèse : malgré tous les efforts d’une presse essonnienne en mal d’audience pour nuire à l’ancien président du SIREDOM, les pics d’intérêt pour Xavier DUGOIN (je rappelle que deux personnes portent ce nom) demeurent somme toute assez limitées…

Le premier pic correspond à la défaite de X. DUGOIN à la présidence du SIREDOM tandis que le second correspond à la publication du rapport de la CRC.


Invité à réagir sur le rapport de la CRC, Xavier DUGOIN soulève d’ailleurs dans sa réponse la question des indemnités de l’exécutif.

Il indique avoir renoncé à ses indemnités, ce qui figure bien dans les comptes rendus des débats du comité syndical, mais que nous n’avons pas pu vérifier dans les budgets.

Il donne cependant le montant des indemnités des vice-présidents en net, ce qui ne correspond évidemment pas à la réalité brute de la dépense pour le syndicat intercommunal.

Laquelle est quand même 4000 euros en dessous des pratiques actuelles !


Oui, mais voilà, au moment de vérifier la réalité des indemnités versées sous la présidence DUGOIN, pour la comparer à la présidence THOMAS, l’administration THOMAS m’a refusé la communication de ces documents, au demeurant difficilement trouvables car le site internet du SIREDOM ne comporte aucun index. J’ai donc dû saisir la Commission d’accès aux documents administratifs ; preuve qu’ils ne sont pas si transparents que cela envers les citoyens…


Donc vraiment, j’affirme que la transparence revendiquée par Olivier THOMAS est mensongère :

  • Parce qu’il sélectionne les recommandations qui l’arrange,
  • Parce qu’il ne communique pas les documents administratifs qu’on lui demande,
  • Parce qu’il se vante de qualités qu’il n’a pas, et qu’il pratique à l’inverse de ce qu’il prétend.

Dans le contexte actuel, je trouve en plus réellement déplacé que des indemnités soient versées à 26 personnes, qui pour beaucoup sont déjà des cumulards et ne manquent pas d’argent. Surtout que 436 euros brut pour une réunion par mois, c’est beaucoup !

Je comprends aussi en même temps que THOMAS devait récompenser le traître SCHOETTL et tous les autres qui ont permis son élection ; lesquels se sont davantage engagés contre DUGOIN que pour une meilleure revalorisation des ordures ménagères…

Est-ce que Jean-Marc DEFRÉMONT, maire de Savigny et 5e vice-président du SIREDOM, a besoin de cette indemnité alors qu’il retire déjà plus de 5000 euros brut des autres mandats qu’il cumule ? Oui, parce qu’il court après le fric, qui me semble en fait être sa véritable motivation politique. Il faut d’ailleurs se souvenir de ses lamentations parce qu’il n’était pas indemnisé dans l’opposition, sous entendu qu’il se rattraperait aujourd’hui. Bonjour la mentalité !

Les Saviniens naïfs, pour qui la délinquance financière est moins grave que la délinquance d’atteinte aux personnes et aux biens, qui me disent que DEFRÉMONT ne pique pas dans la caisse. Entre sa nièce à l’appartement Récup&Co à Grand-Vaux, l’embauche de Thomas LEGOUT en mairie et les indemnités derrière lesquelles il court, je trouve qu’il y a quand même matière à se poser des questions sur le rapport de ce Monsieur avec l’argent public.


Nota : je rappelle que j’ai été suppléant d’un des fils de Xavier DUGOIN aux dernières élections départementales sur le canton de Savigny et que j’ai réalisé plusieurs enquêtes sur les marchés des ordures ménagères qui est un milieu hyper corrompu par lequel beaucoup d’argent public disparaît…



Départementales 2021 à Savigny-sur-Orge : Isabelle FERREIRO et Xavier DUGOIN ne donnent pas de consigne de vote pour le second tour

Vous êtes plusieurs à me demander une consigne de vote pour le second tour des élections départementales. Je me permets de vous renvoyer à la réponse de nos candidats, parue dans Le Parisien de l’Essonne, ce lundi 21 juin 2021  :

« pas de consigne de vote ».


Pour ma part, je l’ai déjà écrit, je voterai blanc.

Je ne me suis pas engagé conte les autres, même si ce n’était pas la base de mon engagement, pour aujourd’hui leur inventer des qualités qu’ils n’ont pas.

Je n’aime pas l’attitude de Ludovic BRIEY, écologiste depuis des « dizaines d’années » (mais mec, t’as cinquante ans !), qui à la fois « fait la pute » devant la mosquée, ou qui en Conseil municipal, va voir Alexis IZARD, pour se justifier de ne pas voter ledit « référendum pour les animaux », tout en réaffirmant qu’il est écolo. Bref, où sont réellement ses convictions, à part qu’il répète partout comme un perroquet qu’il est écologiste pour désespérément s’en convaincre ?

Je ne parlerais pas de Zohra TOUALBI car je ne la connais pas.

Je dirais ensuite que Brigitte VERMILLET est hypocrite quand elle raconte qu’elle est disponible et à l’écoute. Et ce n’est pas tant l’histoire parue dans le Canard, qu’elle n’a pas voulu m’aider pour les grands livres budgétaires. Moralité : le Département a été condamné.

Je n’aime pas non plus les gens font elle s’entoure, tant ses colleurs Antonio FERNANDES et Mohammed KNISS, qui déjà en 2015 étaient très limites, que ceux qui en 2021 poussent les membres de notre équipe de campagne sur la route parce qu’ils veulent coller…

Et je vous renvoie sinon sur tout ce que j’ai précédemment pu écrire sur Alexis TEILLET, le revanchard qui discrédite les candidatures des autres de la sorte, alors qu’il est pour le coup dans la revanche des municipales perdues de 2020, où il n’était que 7e de liste. Je pense même que l’on pourra parler de « problème TEILLET » s’il n’arrive pas à faire 60 % au second tour !

Donc blanc pour moi aux départementales.

D’autant que tous ces gens, s’ils s’intéressaient un peu à leurs électeurs, auraient rentré leur propagande en ligne. Ils ne l’ont pas fait ; j’en tire mes conclusions.


J’apprends sinon que PÉCRESSE arrête la politique si elle est battue aux régionales.

Voilà qui me donnerait presque envie d’aller voter pour la gauche, tant elle m’insupporte.

Mais là non plus, je ne le ferai pas : ce sera aussi blanc !




Angélique de OLIVEIRA PINTO

Tant, quand je relis les motivations d’Angélique de OLIVEIRA PINTO à figurer sur la liste de MEHLHORN en 2020, que quand j’écoute pourquoi elle soutient le binôme VERMILLET-TEILLET en 2021, je n’arrive pas à déterminer si cette dame est juste malade de son idéologie, au point de ne pas voir dans quel état est Savigny, ou si simplement, c’est qu’elle ne vit pas dans la même commune que moi, pour la fantasmer à ce point-là…

En tout cas, les électeurs n’ont visiblement pas apprécié d’être autant pris pour des cons, qu’ils l’ont relégué à la 4e place, avec à peine plus de 18 % des voix !

Au fait, à quel moment on lui dit qu’elle a surtout été choisie comme caution portugaise et associative ? Il faut d’ailleurs rappeler qu’ils avaient avant cela proposer cette même place à Isabelle FERREIRO pour la dissuader d’aller avec Xavier DUGOIN ; comme si cela nous aurait arrêté. Remarquez encore que Alexis IZARD a tenté de débaucher la suppléante d’Isabelle pour en faire sa binôme. C’est vraiment la politique poubelle avec ses petits calculs minables.

Mais concentrons nous plutôt sur ce qu’elle dit ou écrit ici et là :

  • Le Département, c’est bien parce qu’il file du fric aux associations sportives. Sauf que c’est pas son rôle et que la France irait mieux si les collectivités s’occupaient d’abord de ses compétences au lieu de se ruiner à s’inventer des prérogatives sur des compétences qui ne sont pas les siennes ; et ce n’est même pas moi qui le dit mais le (son) parti LR…

Nota : la compétence en question est optionnelle, sauf que quand on voit déjà comment ils gèrent les compétences obligatoires. C’est comme PÉCRESSE avec la sécurité à la Région…

  • Le Département, c’est bien parce que c’est le premier partenaire des communes ; je le vois dans mon travail. Ouais enfin, tu travailles avec le Département communiste du Val-de-Marne. En Essonne, le contrat de partenariat, cela a été pour Savigny, tu dépenses tout (sans panachage possible) pour fusionner les écoles Ferdinand-Buisson pour qu’on puisse virer la maternelle et agrandir le collège Paul-Bert. C’est assez mafieux comme attitude.
  • MEHLHORN qui a bien géré Savigny. Un budget de 51 millions € en fonctionnement qui finit avec un excédent de 9 millions € ! (Le Covid n’explique pas tout.) Donc soit elle confond la collectivité avec une entreprise publique qui est là pour faire du fric, tendance ultra-libéralisme décomplexé, soit elle ne voit absolument pas le problème à ce qu’on ne réalise pas 17 % des dépenses prévues. Cela promet pour sa gestion professionnelle…

Donc pour conclure, je trouve que cette personne se décrédibilise à asséner en positif des choses qui objectivement ne le sont pas. Mais si je devais la prendre au sérieux, et honnêtement, je pense juste qu’elle est de mauvaise foi, quel bazar cela aurait été si elle avait élue avec MEHLHORN et qu’il en avait fait son adjointe aux Finances : j’utilise l’argent des impôts hors compétences et je me fous voire je me félicite de budgets qui ne sont pas réalisés…




Les documents de campagne de « Libres et indépendants » : Isabelle FERREIRO et Xavier DUGOIN

Les 20 et 27 juin 2021, je vote Isabelle FERREIRO et Xavier DUGOIN.

Je vote aux élections départementales pour le binôme « Libres et indépendants ».

Binôme soutenu par Olivier VAGNEUX (Savigny), Carole PERSONNIER (Morangis), Philippe DE FRUYT (Wissous), Daniel TREHIN (ancien maire de Morangis) et David FABRE (Savigny).


Un seul bulletin de vote !


Notre profession de foi !



Notre programme !













Notre annonce de candidature





La lettre ouverte d’Olivier VAGNEUX aux Saviniens





Le tract de mobilisation de Xavier DUGOIN à Morangis



Le tract de mobilisation de Philippe DE FRUYT à Wissous



Notre affiche de campagne ! (mentions légales rajoutées par l’imprimeur)