Archives du mot-clé Viry-Châtillon

Ces Saviniens et Nord-Essonniens candidats aux élections européennes 2019

Rapidement vu dans les listes de candidats aux élections européennes 2019 qui en France se tiendra le dimanche 26 mai, sous réserve que je n’ai oublié personne, possiblement non remarqué, notamment dans lesdites « petites listes ».

À noter la présence de deux Wissoussiens (7700 habitants) et d’une paraysienne (7400 habitants)

Toutefois, a priori aucune de ces personnes n’est située en position éligible au vu des derniers sondages…


Audrey GUIBERT, (ex-)Savinienne, secrétaire départemental du RN, 32e de la liste du Rassemblement national,

Éva SAS, ex-Savinienne, ancienne députée élue sur la 7e circonscription, 76e de la liste Europe écologie les Verts,

Aurélie TROUBAT, Viry-Chatillon, maire-adjointe de Viry, collaboratrice du groupe LR/Les Centristes/UDI au GOSB, 40e de la liste LR,

Gabriel AMARD, ex-Castelvirois, ancien maire de Viry, gendre de Jean-Luc MÉLENCHON, 8e de la liste Insoumise

Stéphanie JANKIEWICZ, Paray-Vieille-Poste, fille de l’ancien maire et première colistière de Pascal PICARD, 58e de la liste LR,

Françoise BERNALÈS, Athis-Mons, présidente départementale de l’association du Comité du Souvenir du général DE GAULLE, 30e de la liste Debout-la-France (Nicolas DUPONT-AIGNAN),

Jean-Luc TOULY, Wissous, ancien conseiller régional EELV, 19e de la liste Les Patriotes de Florian PHILIPPOT,

Richard TRINQUIER, Wissous, maire, suppléant d’Éric MEHLHORN au Conseil départemental de l’Essonne, 77e de la liste Debout-la-France (Nicolas DUPONT-AIGNAN).



Quelques mots pour Chantal ROBERT

Je voudrais aussi écrire quelques mots pour Chantal ROBERT, décédée il y a trois semaines, et dont les obsèques ont eu lieu le lundi 27 août 2018. Je ne connaissais pas très bien Chantal, même si j’avais déjà un peu travaillé avec elle. C’est pour cela, et surtout en reconnaissance de ce qu’elle a fait pour l’Église catholique à Viry-Châtillon, et pour notre secteur pastoral de Savigny-Viry, que je tiens à rédiger ces quelques lignes.

Bien que toujours présente à Viry, elle est partie suivre le père Pascal DAVEAU au moment où je commençais à prendre mes premiers engagements. Paradoxalement, c’est donc sûrement en dehors de l’Église que je voyais le plus Chantal, notamment quand elle venait voir son fils à Savigny, lequel habitait juste devant un arrêt de bus. Ce qui n’empêche pas que je la côtoyais aussi pour les grands événements du secteur, et notamment les préparations de pèlerinage.

J’appréciais son franc parler, sa manière de dire les choses que d’aucuns trouveront un peu forte, son organisation, sa rigueur et sa méthode. Ce qui était appréciable est qu’elle ne ramenait pas tout à son clocher, ce qui est quand même un gros sujet sur Viry. Par contre, elle n’hésitait pas à dire que c’était mieux avec le père Pascal, ce qui en agaçait aussi plus d’un. Elle a quand même beaucoup œuvré pour unifier les paroisses de Viry par l’équipe animatrice.

Je vais m’arrêter là, sans citer ses autres engagements dans l’Église et ailleurs, que vous pouvez d’ailleurs retrouver dans l’agenda paroissial. Je voudrais juste lui écrire un grand MERCI pour ce qu’elle a fait pour la paroisse de Viry et pour notre secteur, avec ce regret de ne pas avoir pu mieux la connaître, ni travaillé plus avec. À nous maintenant de poursuivre son œuvre en faisant vivre ce secteur pastoral qu’elle a tant contribué à projeter de l’avant !



La Ville de Savigny-sur-Orge passe un marché de services d’accès à internet potentiellement sans fibre optique !

Savigny-sur-Orge renouvelle son marché de services d’accès à internet pour les deux prochaines années. Mais comme elle sait très bien que la fibre optique (le FttB) qu’elle nous installe est une grosse nullité au niveau technologie, elle impose alors une offre d’ADSL et propose toutes les solutions de raccordement possible dont le lien cuivre et le faisceau hertzien… Comme c’est bizarre de ne pas recourir uniquement à la géniale fibre !

Polémique pour rien : s’ils font cela, c’est très certainement parce que la Ville n’est pas entièrement couverte en fausse fibre, du moins que les travaux ne seront effectivement terminés qu’en juin 2019, donc une solution uniforme va être proposée pour l’ensemble de la Ville. Comme c’est dommage, la Ville ne va pas profiter de ses super-nouvelles infrastructures de fibre. Bel esprit de sacrifice, ils ne veulent pas qu’on les accuse d’avoir mieux que les citoyens.

Et ce n’est absolument pas parce qu’avec une fibre optique médiocre sur un lieu où travaillent plusieurs dizaines de personnes, le débit est proportionnel selon les usages des utilisateurs ; alors qu’avec l’ADSL, on a certes un plus petit débit, mais qui est garanti pour chacun. Ce n’est donc pas une solution de connexion économique (ou alors, nous sommes stupides d’avoir dépensé autant pour la fausse fibre – 753 000 €), mais une solution de stabilité pour nos agents…


Le marché prévoit donc que le prestataire fournisse un certain nombre de services liés à internet : des adresses IP fixes publiques, la gestion du nom de domaine et des boîtes mails, la mise à disposition de routeurs, interfaces et modems. Et d’autres services liés à la gestion des abonnements comme des statistiques ou des services de téléphonie (!). Ok, c’est facultatif, mais juste entre nous à quoi ça nous servirait d’avoir d’autres lignes de téléphone en mairie ?

La Ville demande également d’avoir des débits non garantis entre 1,6 Mbps et 8 Mbps, donc 8 Mbps garantis le reste du temps ; je serai bien curieux de savoir comment ils vont pouvoir obtenir cela dans certains quartiers, et que le problème, irrésoluble, est celui de la distance avec le centre Orange anciennement France Télécom qui est à Viry-Châtillon… On rappellera que la moyenne en France est de 8,9 Mbps, mais qu’à Savigny, on réussit à avoir moins que cela !


Enfin, vous vouliez des économies ? Savez-vous que nous paierions un abonnement internet pour le musée Davout (ouvert sur demande), aux serres municipales, au cimetière (mais ça peut se comprendre pour l’administratif) et notamment pour l’association Arts et Loisirs, directement chez la particulière ! Par ailleurs, nous navons officiellement pas d’accès internet aux services techniques… En tout cas, ils n’ont pas de ligne internet recensée…



Les résultats à la primaire de la droite et du centre sur la 7e circonscription de l’Essonne (Savigny, Athis, Viry, Juvisy, Paray)

Voici les résultats obtenus au premier tour de la primaire de la droite et du centre sur les cinq communes de la septième circonscription de l’Essonne soit Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge, Paray-Vieille-Poste, Savigny-sur-Orge et Viry-Châtillon (plus Morangis qui est de la 6e). Cet article sera complété dès que j’aurais des résultats plus précis. Il ne tient pas non plus compte des bulletins blancs et nuls dont j’ignore jusqu’à l’existence.


PREMIER TOUR



ATHIS-MONS (je n’ai que les pourcentages par bureaux sans même les équivalents en voix) – Trois bureaux

Respectivement sur les bureaux salle Curie + École (93 bis rue de Juvisy) + École (31 avenue François-Mitterrand)

François FILLON : 37,36 % + 33,49 % + 30,92 %

Alain JUPPÉ : 37,36 % + 34,41 % +  29,32 %

Nicolas SARKOZY : 18,41 % + 25,4 % + 33,73 %

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET : 3,02 % + 2,31 % +

Bruno LE MAIRE : 2,75 % + 2,08 % + 1,81 %

Jean-Frédéric POISSON : 1,1 % + 2,08 % + 1 %

Jean-François COPÉ : 0 % + 0,23 % + 0,2 %


JUVISY-SUR-ORGE (1042 suffrages exprimés) – Deux bureaux

348 votants au bureau école La Fontaine et 694 votants au bureau Pidoux-de-la-Maduère

François FILLON : 384 voix soit 36,85 % (134 voix soit 38,51 % + 250 voix soit 36,02 %)

Alain JUPPÉ : 350 voix soit 33,59 % (110 voix soit 31,61 % +  240 voix soit 34,48 %)

Nicolas SARKOZY : 200 voix soit 19,19 % (70 voix soit 20,11 % + 130 voix soit 18,68 %)

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET : 42 voix soit 4,03 % (14 voix soit 4,02 % + 28 voix soit 4,02 %)

Bruno LE MAIRE : 44 voix soit 4,22 % (16 voix soit 4,60 % + 28 voix soit 4,02 %)

Jean-Frédéric POISSON : 16 voix soit 1,53 % (2 voix soit 0,57 % + 12 voix soit 2,01 %)

Jean-François COPÉ : 6 voix soit 0,57 % (2 voix soit 0,57 % + 4 voix soit 0,57 %)


MORANGIS (785 suffrages exprimés)  – Un seul bureau

François FILLON : 290 voix soit 36,94 %

Alain JUPPÉ : 214 voix soit 27,26 %

Nicolas SARKOZY : 220 voix soit 28,02 %

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET : 33 voix soit 4,20 %

Bruno LE MAIRE : 20 voix soit 2,54 %

Jean-Frédéric POISSON : 7 voix soit 0,09 %

Jean-François COPÉ : 1 voix soit 0,01 %


PARAY-VIEILLE-POSTE (global sur 494 suffrages exprimés – POISSON fait mieux que NKM !) – Un seul bureau

François FILLON : 169 voix soit 34,21 %

Alain JUPPÉ : 126 voix soit 25,5 %

Nicolas SARKOZY : 164 voix soit 33,19 %

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET : 6 voix soit 1,2 %

Bruno LE MAIRE : 18 voix soit 3,6 %

Jean-Frédéric POISSON : 11 voix soit 2,2 %

Jean-François COPÉ : 0 voix soit 0 %


SAVIGNY-SUR-ORGE (global : 2279 suffrages exprimés) – Quatre bureaux

Les détails sont donnés respectivement dans l’ordre des bureaux de l’ancienne perception (710 suffrages exprimés), le bureau du Mille Club (432 suffrages exprimés), Louise-Michel ( 669suffrages exprimés) et Gymnase Aristide-Briand (470 suffrages exprimés)

François FILLON : 939 voix soit 41,17 % (302 voix soit 42,53 % + 162 voix soit 37,50 % + 305 voix soit 45,59 %  + 170 voix soit 36,17 %)

Alain JUPPÉ : 687 voix soit 30,12 % (219 voix soit 30,85 % + 135 voix soit 21,35 % + 178 voix soit 26,61 % + 155 voix soit 32,98 %)

Nicolas SARKOZY : 501 voix soit 21,96 % (148 voix soit 20,85 % + 103 voix soit 23,54 % + 131 voix soit 19,58 % + 119 voix soit 25,32 %)

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET : 71 voix soit 3,11 % (20 voix soit 2,82 % + 14 voix soit 3,24 % + 25 voix soit 3,74 % + 12 voix soit 2,55 %)

Bruno LE MAIRE : 53 voix soit 2,32 % (13 voix soit 1,83 % + 10 voix soit 2,31 % + 20 voix soit 2,90 % + 10 voix soit 2,13 %)

Jean-Frédéric POISSON : 17 voix soit 0,75 % (5 voix soit 0,70 % + 3 voix soit 0,69 % + 5 voix soit 0,45 % + 3 voix soit 0,64 %)

Jean-François COPÉ : 11 voix soit 0,48 % (3 voix soit 0,42 % + 2 voix soit 0,46 % + 5 voix soit 0,45 %+ 1 voix soit 0,21 %)


VIRY-CHÂTILLON (global : 1516 suffrages exprimés) – Trois bureaux

François FILLON : 575 voix soit 37,93 %

Alain JUPPÉ : 433 voix soit 28,56 %

Nicolas SARKOZY : 393 voix soit 25,92 %

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET : 43 voix soit 28,56 %

Bruno LE MAIRE : 56 voix soit 3,70 %

Jean-Frédéric POISSON : 11 voix soit 0,72 %

Jean-François COPÉ : 5 voix soit 0,33 %