Archives du mot-clé union des droites

Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : pourquoi l’union des droites est une fausse bonne idée ?

Qu’on l’appelle « union des droites », ou « union des patriotes », ou « Amoureux de la France », ou « Alliance pour la France », j’ai reçu, depuis les élections européennes, plusieurs propositions dans ce sens, en vue des prochaines municipales à Savigny de mars 2020.

Ma première réaction est donc de demander à mes interlocuteurs s’ils croient vraiment que je vais aller me foutre sur une liste commune avec MEHLHORN, voire avec FABRE.

Ma seconde réaction est de demander qui est prêt à faire cette alliance, et à m’en laisser prendre la tête de liste (la seule chose qui m’intéresse).

Et une fois qu’ont été cités, de manière incertaine et informelle, le RN, DLF et le PCD, la conversation s’arrête…


Le concept théorique, qui ne tient pas compte du « paradoxe de Condorcet », est que 18,2 (RN) + 8,2 (LR) + 5 (DLF) + 2,5 (UDI) = 34 = la victoire aux municipales…

Ou autrement rédigé RN 18,2 + DLF 5 + Vagneux 6,5 (socle électoral de 2014) = 29,7 = largement en tête au premier tour… Ce qui n’est pas vrai non plus !

Certains de ses calculs peuvent encore et enfin inclure Bernard BLANCHAUD…


Alors c’est vrai, que peut-être l’investiture LR est désormais récupérable, si MEHLHORN quitte vraiment ce parti pour suivre PÉCRESSE, comme on peut l’entendre dans Savigny, ce que je n’ai pas réussi à vérifier.

Encore une fois, ce n’est pas dans son intérêt. Les LR (= Les Retraités – c’est de mon ami Jean-Maire CORBIN) sont encore nombreux à Savigny, et ils ont voté LaREM aux européennes, non pas par adhésion, mais pour faire obstacle au RN (= Retour des Nazis – c’est de moi)

MEHLHORN a un mauvais bilan. Il est mort, en dehors de tout cadre partisan. Tout seul, il doit peser 6 %. Un peu plus avec sa clientèle, mais qui retrouvera d’autres patrons autrement.

Je peux déjà dire à ceux qui veulent voter BLANCHAUD qu’ils auront un MEHLHORN bis aux affaires, avec peut-être un peu plus de qualités, et un peu moins de défauts. Mais il sombrera aussi dans sa victoire, comme NIETZSCHE fait dire à Zarathoustra… Et moi aussi !

Mais de toute façon, LR est un tel parti de candaules (à l’origine, des mecs qui baisaient leurs femmes en public, devenue une pratique sexuelle dans laquelle des mecs regardent leurs femmes se faire baiser par d’autres mecs…) qu’ils investiront MEHLHORN quoi qu’il arrive, pour pouvoir dire qu’ils conservent un conseiller départemental.

Qu’ils n’investissent pas RÉDA, ce sera une punition et une juste vengeance. Pour MEHLHORN, ils n’ont qu’à y gagner, donc je pense qu’il aura l’investiture LR quoi qu’il arrive.


Bref, tout cela pour dire avec qui faire l’union des droites ?

Avec le RN qui n’a jamais fait plus de 2000 voix à Savigny, et DLF qui aura atteint une fois 1300 voix aux régionales de 2015, mais qui en pèse plutôt 600 en temps normal.

Vous voulez aller chercher le PCD (Parti chrétien démocrate) et le CNPT (Chasse nature pêche et traditions), c’est quoi ? Aucun militant et 200 voix à tout casser ?

Il faut 4500 voix pour l’emporter avec une majorité relative, et 6000 pour l’emporter avec une majorité absolue.

On ne les a pas dans cette configuration, même si j’apportais 1000 voix ! Qui plus est sans aucune réserve au deuxième tour.


Surtout qu’à partir du moment où tu écris le mot « droite », tu perds toutes les voix de la gauche et du centre.

Déjà même si tu es de la droite réactionnaire, tu perds la droite libérale, et inversement…

Et encore plus s’il y a le RN, car dans mon cas, je sais que je perdrais ma base électorale !

D’autant plus que pourquoi le RN et DLF voudraient m’investir, alors que je ne partage même pas leurs idées, et que DLF soutient actuellement MEHLHORN ?

Et je ne parle pas des querelles d’égo qui ont déjà fait capoter tous les projets précédents, quel qu’en soient les échelles.

Et rien ne dit en plus que les électeurs suivraient…


Alors que, si tu proposes un programme de droite, en écrivant liste citoyenne, personne n’y verra rien, parce que plus personne ne sait quelles sont les valeurs que les courant politiques défendent.

Il y a en plus moyen d’être malin et de suggérer la droite sans l’afficher, sans pour autant se couper de la gauche et du centre.

Un peu de bleu, une campagne axée contre le bétonnage. Un simple mot sur la sécurité, et ça passe.

De toute façon, je suis perçu comme un vilain méchant de droite, raciste, homophobe, qui aime l’argent, et qui méprise la fonction publique.

Une liste conduite par VAGNEUX, même avec un programme de gauche, est automatiquement fichée à droite.

Pourquoi aurais-je besoin de rappeler que je suis à droite, alors que je ne suis en plus pas la droite LR, ni la droite RN, ni la droite DLF, ni aucune droite contemporaine ?


En conclusion, l’union des droites n’est pas intéressante politiquement, en vue de ces municipales de 2020 à Savigny-sur-Orge.

Déjà sur le papier, cela fonctionne de justesse, donc j’ai de très gros doutes par rapport à la réalité.

Surtout dans un contexte où la droite est affaiblie, et plutôt utilisée en repoussoir, avec déjà au moins quatre candidats qui se réclament d’elle.

Non, c’est réellement la dynamique citoyenne indépendante, rassemblant de tous bords avec un programme qui fasse la place à tous les types de convictions, qui peut l’emporter.

Surtout si tous mes opposants sont attachés à des partis politiques, et que ma différence est ma réelle indépendance, que personne n’ira me nier !

Donc autant éviter de s’enfermer dans un cadre dont je ne pourrais plus sortir, voire qui va définitivement me griller (surtout s’il y a le RN), et proposer un vrai rassemblement qui dépasse les clivages, et qui donne un peu à chacun.