Archives du mot-clé taupe

Savigny-sur-Orge : Daniel JAUGEAS, une « taupe » chez Debout la France (DLF) selon Nicolas DUPONT-AIGNAN

« Daniel, c’est une taupe chez nous. On en avait parlé, simplement que j’ai hésité à le virer parce que je ne voulais pas faire de drame maintenant, juste avant les élections. Mais c’est une taupe, c’est évident. Il est le vrai représentant de la municipalité chez nous, et pas l’inverse. (…) Moi, je l’invite nulle part. Mais simplement, il faut… Est-ce qu’on ne peut pas le… ? Je ne sais pas ce qu’on fait. On s’est posé la question vingt fois. (…) Mais on fera le ménage. (…) Moi, je veux bien le faire avant mais j’ai peur que ça… On va le faire juste après. Ne vous inquiétez pas. »

Source audio : https://vocaroo.com/i/s0yvLQ9UyJnz (cliquez sur le lien – peut nécessiter d’activer Adobe Flash en cliquant sur le symbole blanc au milieu du rectangle noir)

Nous sommes deux mois avant les élections régionales de décembre 2015. Ces quelques mots sont prononcés devant moi par Nicolas DUPONT-AIGNAN (NDA), président de Debout-la-France (DLF), en présence d’Hélène BRUNG, alors responsable DLF de la 7e circonscription et secrétaire générale adjointe du mouvement. Quelques années après, aucun « ménage » n’a été fait, mais il reste intéressant de voir quels termes emploie NDA concernant Daniel JAUGEAS, du moins devant moi.

Pour ceux qui ne sauraient pas trop qui est JAUGEAS, c’est le maire-adjoint à la Sécurité, étiqueté Debout-la-France, que vous pouvez souvent apercevoir en train de téléphoner, au volant de sa Toyota blanche municipale de fonction parce qu’en bon défenseur des produits français, il a fait acheter japonais. Il est régulièrement entouré de la Police municipale dont il se croît le chef, et c’est lui qui prend souvent des arrêtés liberticides prouvant en fait qu’il ne contrôle rien.

Je l’ai épinglé pour avoir déclaré une agence immobilière avec l’adresse de son voisin en début de mandat ; et aussi pour de détournement de fonds publics quand il utilise la Police municipale pour accompagner sa femme aux courses, ou quand il se sert d’agents des services techniques pour faire des travaux chez lui. J’ai plusieurs photos, et des témoignages concordants des accusations que je porte, y compris de personnels en mairie, mais les publier nuirait à mes sources qui seraient identifiables (et puis, je garde du biscuit, au cas où, même si j’ai choisi de ne pas feuilletonner plus)…

NDA aurait-il donc adapté son discours pour me faire plaisir ? Auquel cas Hélène BRUNG est drôlement bien rentrée dans son jeu quand elle s’est aussi mise à taper sur Daniel ! Pourquoi n’a-t-il pas tenu sa promesse de « faire le ménage » ? Est-ce lié au score de 12 % aux régionales dans la ville qu’il croît pouvoir lui devoir ? Pourquoi garde-t-il JAUGEAS dont il se méfie depuis des années, d’autant plus qu’il y a eu un autre élu DLF à Savigny : Jean-Charles HENRY ?

Électeurs DLF de Savigny-sur-Orge : voyez comment le président, du parti pour lequel vous votez, désavoue son représentant local. Comment pouvez-vous continuer de voter pour eux malgré cela ? Garder un tel homme va à l’encontre de toutes les autres convictions exprimées publiquement par NDA ; qui occupe ses places avec qui il trouve… Mais pourquoi ne lui rappellerait-on pas cette promesse, en vue des prochaines municipales ?

Dans tous les cas, avec l’investiture DLF ou pas, Daniel JAUGEAS, membre de la majorité municipale, n’a aucune crédibilité à incarner le souverainisme patriotique de NDA ! Sérieusement, où a-t-on déjà vu un président de parti défoncer autant un de ses adhérents ? Alors je l’écris : JAUGEAS est juste un opportuniste qui a pris une étiquette DLF pour compléter la jolie collection de MEHLHORN, et obtenir un poste d’adjoint au nom du pourcentage théorique qu’il aura apporté pour la victoire…


Pour écouter l’intégralité de ma conversation de 02 minutes 18 avec Nicolas DUPONT-AIGNAN (je précise que ce n’est pas un enregistrement pirate et que j’avais mon micro à la main ; d’autant que l’on entend dans la conversation NDA dire me fait confiance quand à ce que je vais publier sur mon blog) :

https://vocaroo.com/i/s1VPgFcOxDZo


DSCN99731

Daniel JAUGEAS exflitrant Éric MEHLHORN du forum des associations 2018



Publicités

La deuxième affaire Vagneux c/ Commune de Savigny-sur-Orge

Mon 500e article ! (501 en réalité avec celui que j’ai mis à la corbeille sur la réputation numérique de Miss ARDAKANI)

Mea culpa. mea culpa. Mea maxima culpa. Je n’ai signé que ma requête originale et j’ai donc envoyé quatre photocopies au Tribunal administratif (TA). Je dispose donc de 15 jours pour régulariser ma requête et que le Tribunal ouvre une instruction. Remarquons tout de même qu’alors que je demande au TA de régler un problème, il en créé un deuxième, certes qui est de ma faute, mais voilà ce qui tue la France.

Car mon mémoire, identifié DE mon adresse, envoyé en recommandé avec accusé de réception à retourner À mon adresse peut-il émaner d’une autre personne que de moi ? Sinon de tous les ennemis de MEHLHORN (et déjà de SPICHER) qui me manipulent ? Or, c’est aussi bien connu, je suis un pantin de la gauche et une taupe du PS !!! Voilà une perte de temps terrible sur un problème de forme.

Notons tout de même que le président du Tribunal administratif, que j’ai saisi en recommandé, ne me répond pas sur la question de la rupture d’égalité entre les parties dont je suis victime à cause de Télérecours, face à l’avocat de MEHLHORN payé par de l’argent public. Mais que son greffe ne manque pas de me signaler que j’ai effectivement manqué de rigueur. N’est-ce pas là d’abusifs scrupules ?

TA-101015 001 TA-101015-2 001

Mais qui paiera la facture ?

Si vous vous demandez pourquoi la France est en presque-faillite, dites-vous bien que c’est parce qu’il y a des sales types comme Olivier VAGNEUX qui, incapables de respecter le Code de Justice administrative, forcent la Justice de leur pays à dépenser 5,05 € pour un recommandé dans lequel on leur rappelle la Loi… Pauvre France avec des citoyens aussi peu instruits. Non, mais c’est vrai, VAGNEUX peut pas passer par un avocat ou faire des études de droit…

env-TA-101015 001

Enfin, la requête a au moins été acceptée, donc voici bien la preuve qu’elle est recevable car fondée sur des éléments de droit qui nous disent bien que M. MEHLHORN n’aurait pas respecté la loi républicaine. Encore une fois, c’est à cause de la forme et non du fond. Que MEHLHORN veuille louer la Savinière, je ne suis pas d’accord mais j’ai perdu les élections. Qu’il spolie les Saviniens et ne passe pas par son Conseil municipal n’est pas tolérable, pour moi !

Il dirait demain qu’il s’oppose à la construction de logements sociaux que je serai le premier à y reconnaître un acte de courage politique et de bon sens. Maire de Savigny-sur-Orge, j’annonce que je ne respecterai pas la Loi : j’imposerai des quotas de mixité sociale, je ne bâtirai pas plus de logements sociaux sur des réserves foncières intouchées, je pratiquerai la préférence territoriale, je ne marierai pas les personnes de même sexe (donc ne votez pas pour moi !)


Sagace, c’est quand cela veut

Au moins, on peut consulter le dossier en ligne puisqu’il a désormais un numéro (1506594) que vous pouvez vous même aller voir, car je vous en donne le code d’accès qui est déjà dans le courrier : T78 – 1506594 – 14138 en vous connectant à https://sagace.juradm.fr/Authentification.aspx . Voyez qu’il y a huit jours entre réception de la requête et demande de régularisation… Les sempiternelles lenteurs de la Justice.

TA-Sagace-2

Enfin, quand cela veut bien marcher car j’ai voulu voir où en était notre précédente affaire (première affaire VAGNEUX c/commune de Savigny-sur-Orge) et c’était indisponible. Avec la Poste et la gare fermées ce même jour à cause de la grève dans les services publics, il fait comment le citoyen ordinaire, qui ne dispose pas comme l’avocat de Télérecours ? En même temps, on peut consulter Sagace à un autre moment qu’à 02 h 09 du matin…

Sagace horloge-atm

Affaire à suivre, comme on dit. Je régularise la requête dès le lundi 12 octobre 2015 au matin, et l’instruction pourra alors commencer dans le cours de la semaine. Maitre SEBAN qui avait déjà d’autres recours d’employés de la Savinière, bon courage, car ce n’est pas fini.