Archives du mot-clé T12

Quand les travaux du Tram 12 (T12) aggravent les inondations dans la rue des Rossays

Voyez-vous ce petit lac artificiel sur mon image de Une, en contrebas de la future ligne du tramway T12 ? Il est apparu tout récemment à la place de la butte qui existait jusque-là, laquelle a été supprimée par IDF Mobilités dans le cadre des travaux d’aménagement de la nouvelle ligne. Or, cela n’est pas sans conséquence sur les inondations, ainsi que me l’expliquait M. Benito PONTONI, un riverain de la rue des Rossays, ce 13 juin 2018.

Jusque-là en effet, cette butte du Parc du séminaire, à cheval sur Savigny et sur Morsang, servait de digue naturelle qui canalisait les crues de l’Orge. Ainsi lorsque l’eau montait, elle inondait essentiellement le parc, et le surplus touchait le bas des terrains résidentiels de la rue des Rossays, causant des dégâts limités. Sauf qu’à présent, cette digue n’existe plus et l’eau s’accumule désormais sur une bande allant de l’autoroute, donc du bas du Tram, à l’allée Cristofaro.

C’est ainsi que l’eau monte beaucoup plus haut qu’avant et qu’elle cause plus de dégâts. Certains riverains renonçant même à cultiver une partie de leur jardin, pour éviter de perdre inutilement leur récolte. Alerté par notre riverain vigilant, IDF Mobilités a finalement reconnu avoir commis une erreur, et lui a dit qu’ils allaient reconstruire une digue, à partir des éléments du chantier et de la terre déplacée pour les besoins de la construction du tram-train Massy-Évry.

On ne peut donc que déplorer la désorganisation et l’impréparation des multiples acteurs en charge du T12 qui ne se préoccupent guère des conséquences de leurs actes, alors même qu’il y a un foyer d’accueil de personnes handicapées le long de la zone inondable. De plus, l’absence d’une digue, même si le Tram ne fonctionnera pas les jours de crues, est quand même de nature à poser des questions de sécurité par rapport à la stabilité d’un terrain les pieds dans l’eau.

Déjà que le Tram est construit aux abords de l’autoroute A6, sur une partie où l’évacuation des eaux de pluie pose déjà parfois problème. En relevant en plus que les travaux du T12 ont prévu de condamner une des canalisations passant sous l’autoroute, sans que j’ai l’impression qu’ils ne la remplacent. Encore un exemple de la décadence de l’administration française où la déresponsabilisante multiplication des acteurs fait que plus personne ne sait qui fait quoi…



Publicités

Tram 12 express : l’équipe projet confirme qu’il n’y aura pas d’arrêt à Savigny-sur-Orge

Ces dernières semaines, la municipalité avait relancé la rumeur d’une station du Tram 12 express à Savigny-sur-Orge, non plus à Grand-Vaux mais au niveau du chemin des franchises, juste avant l’angle avec la rue des Rossays. Elle en avait même fait un vœu, adopté en Conseil municipal, lequel ne précisait aucun emplacement. Et puis la triste réalité est venue doucher les espoirs de nos chers élus : c’est trop tard pour modifier le projet !

Je profite de cet article pour passer un coup de gueule. Lors de la présentation du projet de rénovation de Grand-Vaux, le maire de Savigny s’est félicité d’un renforcement des transports avec l’arrivée du T12. Mais on s’en fout, parce que presque personne ne va à Massy ou à Évry (sinon on aurait fait la gare) ; ce que les gens veulent, ce sont des bus 385 pour aller à la gare de Savigny, ou de Juvisy. Oui, on peut gagner les RER C et D avec le T12, mais au bout de combien de temps ?


Intéressons-nous maintenant à la réponse de l’équipe projet du T12, que je vous laisse lire.

« Aucune mesure conservatoire », ce qui signifie que MEHLHORN peut gesticuler autant qu’il veut ; il n’y aura pas de station à Savigny !

L’enquête publique de 2013. Fallait que le conseiller général se réveille avant. Maintenant, c’est trop tard. Il défend vraiment bien nos intérêts ce type, et ça date pas d’hier !

Les Saviniens pourront aller à Épinay ou à Morsang. C’est minimum à 20 minutes à pied de chez moi ; et je ne vois pas la logique de prendre la voiture que je n’ai pas pour aller prendre les transports. (C’est pourquoi on a créé les interconnexions !). Bref, cela ne va arranger que la minorité voisine du tracé.


Pas un mot, même si ce n’était pas le lieu, sur le parking. Celui de 450 places d’Épinay va en perdre plus de la moitié, et devenir payant. Et puisqu’on parlait de Grand-Vaux, il faudra quand même expliquer aux habitants que les usagers du T12 vont se ramener chez eux pour se garer, donc ça va finir qu’on va tout fermer pour éviter qu’on s’y gare (ça s’appelle la résidentialisation ; on veut faire un quartier, mais on enferme les résidences les unes sur les autres)

Bref, je ne sais pas pour vous, mais des Gâtines, je mets 20 minutes pour aller à Évry en voiture (dont 8 sur l’autoroute), 15 minutes pour aller à Massy (par Morangis et Chilly), et 50 minutes en RER C et D ou B pour ces deux villes. Donc le T12, je ne le prendrai que le jour où tout le reste sera en grève, ou en panne, c’est à dire quasiment JAMAIS ! Surtout si c’est pour avoir un T12 qui ressemble au T7 avec d’un côté la femme africaine qui mange son épi de maïs et en fout partout, et de l’autre les Rroms avec leur bucket de poulet, qui laissent les ailes vidées de leur chair.

Mais là où on va se marrer, ou souffrir au choix, c’est quand ils vont lancer le T12, et prendre nos chauffeurs de bus pour aller les conduire. Parce que ça ne fera que réduire nos passages ; et comme en plus, ils sont en train de revenir sur le maintien de la branche C8 (Z6) et que les omnibus s’arrêteraient à Juvisy. On va s’amuser avec 4 RER par heure à Savigny en 2021 !



Des enjeux du Conseil municipal de Savigny-sur-Orge du 11 avril 2018

Conseil municipal plus ou moins extraordinaire ce mercredi 11 avril 2018 consacré quasi-exclusivement au vote de motions, qui est exceptionnellement à 20 heures précises, pour coïncider avec la réunions des autres conseils municipaux nord-essonniens. À noter la démission prévisible et attendue de l’ancienne députée EELV Éva SAS en date du 24 mars 2018 ; laquelle sera donc officiellement remplacée par le PS Bruno GUILLAUMOT.

Il y a ensuite le vote de plusieurs vœux communs aux différentes villes du Nord-Essonne :

– un pour dire qu’on est déçu du Grand-Orly Seine Bièvre, et que la CALPE, c’était mieux avant, quand Robin RÉDA était le chef, parce que c’était à taille humaine, et proche de nous. On se demande juste alors pourquoi MEHLHORN est allé nous jeter dans le Grand-Paris…

– un pour dire qu’il ne faut pas privatiser Orly parce que sinon le couvre-feu explosera. Cela n’a rien à voir et est encadré par la Loi. Mais RÉDA doit donc penser ne pas être capable de faire voter une nouvelle loi. À noter que la motion demande une consultation des élus… du GOSB !

– un vœu pour dire qu’on ne veut pas voir l’hôpital de Juvisy fermer, proposé depuis des mois par Michèle PLOTTU… Mais depuis que RÉDA s’est emparé du dossier, sans aucun résultat supplémentaire. Vous pouvez donc garder l’hôpital de Juvisy (ce que je souhaite), mais comme nous n’aurons bientôt plus de médecins à mettre dedans…

– un vœu savinien pour reconnaitre un droit au choix du compteur Linky, lequel n’est pas une interdiction comme demandé, et n’a aucune valeur juridique, en tant que seul le maire peut personnellement s’opposer à ce remplacement de compteurs appartenant à la Commune… On s’interrogera aussi sur la réalité des risques des rayonnements sensibles, qui s’ils existent et feront souffrir les personnes électrosensibles, sont exagérés dans leur description.

– un vœu savinien pour dire qu’il faut renfoncer les transports, et MEHLHORN d’encore réclamer une station du T12 à Savigny ! Et plutôt que d’emmener le 492 à la gare de Juvisy, donc au futur T7, de demander qu’il aille jusqu’à la gare T12 de Chilly-Mazarin… Encore un vœu dont l’objet n’a plus rien à voir avec celui de ses créateurs…. À mercredi à 20 h 00 !




Sur la fermeture de l’autoroute A6 entre mars 2018 et juin 2018 de Wissous à Lisses

Sur le site de la Ville de Savigny-sur-Orge, ils ne se sont pas emmerdés. Ils ont simplement fait un copier/coller du courriel informant du communiqué d’Île-de-France mobilités, qui annonce, à cause des travaux du T12, une réduction de 130 (110) à 70 km/h sur l’A6 entre Lisses et Wissous et un passage de 4 à 3 voies, dans les deux sens de circulation, entre le 19 mars et le 8 juin 2018. En plus de fermetures temporaires et localisées en semaine.

Ces fermetures n’auront lieu qu’en semaine ; du lundi au jeudi ; en soirée, sinon dans la nuit, entre 21 h 30 et 5 heures. Des déviations seront mises en place et indiquées.

Soit :

– les 19, 20, 21 et 22 mars dans le sens Évry-Paris

– les 26, 27, 28 et 29 mars dans le sens Évry-Paris

– les 9, 10, 11 et 12 avril dans le sens Évry-Paris

– les 16, 17, 18 et 19 avril dans le sens Évry-Paris

– les 23, 24, 25 et 26 avril dans le sens Paris-Évry

– les 14, 15, 16 et 17 mai dans le sens Paris-Évry

– les 28, 29, 30 mai et 1er juin dans le sens Paris-Évry

– les 4, 5, 6 et 7 juin dans le sens Paris-Évry

Mais pourquoi autant de temps, et tous ces travaux, étant entendu que cela pourrait se prolonger si la météo se montrait capricieuse ?

Principalement, ainsi que l’indique la plaquette, parce qu’il va falloir construire trois ponts au dessus de l’autoroute pour faire passer le T12, qui semble donc définitivement se confirmer, malgré le ralentissement des travaux qui pouvait donner à espérer que l’inutilité et la gabegie d’un tel projet avait enfin été comprise… Celui-ci est donc désormais attendu pour 2022.

Pour Savigny, qui ne subira que les nuisances de ce tram, il sera au moins intéressant au niveau de ces travaux, de voir si la réduction de vitesse de l’autoroute à 70 km/h rend la Ville plus agréable pour les quartiers limitrophes de l’A6. Auquel cas on pourrait peut-être réfléchir à diminuer la vitesse à 90 km/h, au niveau de la cuvette de l’Orge, qui va rarement plus vite…

Attention donc, qu’on ne pourra plus rentrer à Savigny depuis le Sud les deux semaines à venir de mars puis les deux semaines intermédiaires d’avril. Et inversement qu’on ne pourra plus revenir de Paris en sortant à Chilly (ce qui m’arrange habitat aux Gâtines) ou à Savigny, fin avril, mi-mai, fin mai et début juin !