Archives du mot-clé Savigny-sur-Orge

Vos questions : Où trouver un compte-rendu des vœux 2019 du maire de Savigny-sur-Orge ?

Question reçue le 10 janvier 2019 au moyen du formulaire de contact

Bonjour Monsieur,

J’habite à Savigny depuis quarante-trois ans et j’ai reçu une invitation aux vœux du maire pour la première fois.

Malheureusement, je ne pourrais pas être là car j’ai un autre engagement de longue date.

(…)

Pourra-t-on retrouver un compte-rendu de la soirée sur votre site ?

Merci.

Michel


Le 10 janvier 2019

Bonjour Monsieur,

Je vous remercie de votre message et je profite de cette réponse pour vous souhaiter une belle et bonne année 2019.

Comme tous les Saviniens cette année, vous avez reçu une invitation pour les vœux du maire.

Monsieur MEHLHORN essaie là de stopper l’hémorragie de la fuite des habitants à ses vœux. Ils étaient 1200 en 2015 et à peine plus de 350 en 2018 (dont plusieurs dizaines de membres de son parti).

Il s’agit surtout là d’une magouille, visant selon moi à frauder la commission des comptes de campagne lors de la prochaine élection municipale en faisant payer l’invitation aux vœux de 2020 par le contribuable, plutôt que par les fonds de campagne du candidat MEHLHORN.

L’article L.52-1 du code électoral interdit en effet la diffusion de propagande électorale par une municipalité sortante, aux frais du contribuable, dans les six mois précédant l’élection.

Toutefois, la jurisprudence découlant de l’application de cet article admet qu’on ne peut pas considérer comme étant de la propagande électorale des publications habituelles qui restent neutres.

En gros, le maire ne peut pas se mettre à publier une lettre d’information mensuelle six mois avant les élections. Mais il peut continuer de publier un bulletin municipal bimestriel dans lequel il signe l’édito, si celui-ci paraissait avant la période des élections, et qu’il n’écrit pas de voter pour lui.

Ici, MEHLHORN veut faire de cette carte de vœux une nouvelle pratique de communication, initiée avant les élections, laquelle lui permettra de se rappeler aux bons souvenirs des Saviniens, en tant que maire (mais aussi que candidat, ce que personne n’ignorera), trois mois avant les municipales de 2020.

Pour le reste, ce sera accueil républicain pour qu’il serre les mains de tout le monde pendant une heure, puis 35 minutes d’un discours que je vais enregistrer et m’efforcer de retranscrire assez vite (mais je ne vous le promets pas rapidement car je vais distribuer mes vœux la semaine prochaine). Et buffet, qui est très correct, mais qui fut meilleur en d’autres temps, avec souvent trop de liquide et pas assez de solide.

Je ne sais pas si l’appel d’offres « traiteur » initié par le maire a abouti, auquel cas nous pourrions encore être servi par des agents de la Commune, qui sont généralement des amis de la majorité en place, et qui seront payés en heures supplémentaires. Avec l’avantage pour eux qu’on leur offre, en principe, tout ce qui reste.

La soirée devrait finir vers 23 h 30 avec les derniers alcooliques notoires, toujours accoudés au bar, qui essaient d’embarquer les dernières bouteilles, et qui en 2015, s’étaient alors mis à m’insulter parce que j’étais encore là pour discuter.

Donc oui, je ferai un compte-rendu que vous retrouverez sur mon blog, avec l’audio du discours, mais plus probablement vers la fin janvier.

Restant à votre écoute.

Olivier VAGNEUX



Publicités

Vos questions : pourquoi n’avez-vous pas reçu les vœux 2019 d’Olivier VAGNEUX ?

« Bonjour Olivier

(je me permets de vous appeler Olivier même si nous ne nous connaissons pas.)

J’habite dans la rue des cailles, à la limite de Juvisy, et je n’ai toujours pas reçu vos vœux.

D’habitude, vous les distribuez au début du mois, souvent avant les vœux du maire.

Est-ce moi qui ne les ai pas reçus ? Ou est-ce que vous n’en avez pas fait cette année ? Mais mes voisins n’en ont pas eu non plus.

J’espère que vous en avez édité, et qu’ils seront toujours aussi satiriques, car vous êtes la seule source d’information dans cette ville.

Je vous souhaite bon courage pour virer toute cette équipe incompétente qui nous dirige.

Bien cordialement.

Et avec mes meilleurs vœux. »


Le 10 janvier 2019

Bonjour Madame,

Je vous remercie de votre message, et je vous présente mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

En 2019, mes vœux contiennent ma déclaration de candidature aux élections municipales de mars 2020, et j’ai trouvé plus correct ; disons plus poli, de ne commencer à les distribuer qu’après les vœux du maire, soit à partir du samedi 12 janvier.

Ils auront la forme d’un journal de 8 pages, en format A4, de couleur bleue et blanche.

Vous devriez normalement les recevoir dans la semaine du 14 janvier. Au plus tard, la semaine suivante.

Après, je ne vous cache pas que si vous habitez en immeuble fermé par un VIGIK, il se peut que la personne qui distribue, peut-être moi (?), n’arrive pas à entrer, auquel cas, elle en laissera un petit tas bien proprement devant la porte.

À priori, cela devrait bien être moi, avec un(e) colistier(e), qui distribuera votre rue, en même temps que je ferai celle du maire, pour m’assurer qu’il reçoit bien le document !

Bien à vous.

Olivier VAGNEUX



Savigny-sur-Orge : toujours des erreurs dans les nouvelles plaques de rues !

« i » ou « y », qu’est-ce qu’on s’embête pour une lettre de différence, sur un prénom qui en compte six ? Puis c’est faire honneur au palais présidentiel !

C’était sûrement trop dur de vérifier l’orthographe avec le cadastre, sinon avec internet ?

Mais comme la plaque des chardonnerets, une première fois écrite avec un accent, nul doute qu’elle sera rapidement changée aux frais du con-tribuable !


Je ne discuterai pas ici de l’opportunité de refaire des plaques de rues.

Il n’y a pas d’arrêté en définissant le modèle.

On les voit mal la nuit à cause de leur couleur vert bouteille.

Le texte pourrait être écrit encore plus petit ; je suis ironique.

C’était en tout cas une priorité du maire ; indispensable en certains lieux, superflu en d’autres.

Enfin, mes yeux ont cessé d’être agressé par la rue AUBER (un compositeur) dans le quartier des chimistes, dont le nom a été corrigé en AUBERT !

Malgré cela, MEHLHORN est juste un petit garçon complexé qui veut rester dans l’histoire de la Commune par une communication visuelle forte.

Et comme il n’a pas les moyens de ses ambitions, tout n’est pas bien fait du premier coup…

Espérons qu’on limite les dégâts au maximum pour la fin du mandat qui s’annonce grandiose…




Enfin ! Le maire de Savigny-sur-Orge a trouvé le courage de prendre un arrêté anti-Linky !

Après avoir été pour, puis contre, puis pour, puis à nouveau contre, et finalement s’être certainement rendu compte que ses électeurs, s’ils sont vraiment de droite, ne pouvaient que être contre qu’on leur impose quelque chose contre leur liberté, Éric MEHLHORN a fini par prendre ce 11 décembre 2018 un arrêté laissant le choix aux habitants de voir leurs compteurs remplacer par des machines communicantes Linky et Gazpar !

Le texte de l’arrêté me semble plutôt correct.

J’espère qu’il tiendra dans la durée !

En PDF : arrete-antiLinky-SSO