Archives du mot-clé Savigny-sur-Orge

Olivier VAGNEUX cité dans le bulletin municipal de Savigny-sur-Orge

Plus précisément dans le magazine municipal n°7 (été 2019), dans la tribune d’expression libre du groupe « Ensemble, défendons Savigny ».

Ce qui me gêne n’est pas donc pas tant d’être cité dans la tribune du Rassemblement national. Après tout, je n’y suis pour rien, et ils me font de la pub gratuitement.

Comme dirait d’ailleurs Jean-Marie LE PEN : « Peu importe que l’on parle de nous en bien ou en mal. L’essentiel, c’est qu’on en parle.« 

Mais davantage que le RN s’approprie ma pétition contre le bétonnage lancée à l’occasion de mes vœux, par ma liste politique « Vivons Savigny autrement ».

Aussi, avant que le RN ne me prenne de vitesse est-ce que j’annonce ici, dimanche 21 juillet 2019, pour le 1er septembre, une pétition contre le projet de réforme de l’organisation des commissariats en Essonne, à laquelle ils seront libres d’associer, s’ils n’oublient pas cette fois qui en est à l’initiative…


Dans tous les cas, leur tribune reste toujours la moins dérangeante :

  • entre la gauche, qui n’a pas compris qu’elle ne pouvait pas engager une révision complète du PLU sans lancer l’élaboration du PLUI à l’intercommunalité. Donc promesse mal formulée ou promesse en l’air…
  • entre FABRE qui n’a encore pas écrit de tribune, puis qu’il va venir raconter qu’il est citoyen, alors qu’il n’utilise même pas les outils démocratiques mis à sa disposition ; et qu’entre nous, il n’a pas branlé grand chose sous ce mandat…
  • entre BLANCHAUD qui se plaint de ne pas avoir assez de visibilité, mais qui ne va même pas demander à ce que sa tribune soit copiée sur le Facebook de la Commune, comme il en a le droit ; mais il sait mieux que moi, parce qu’il a été élu, lui, (sur une liste UMP sur laquelle on l’a pris parce qu’il a craché 1500 boules), et donc qu’il a découvert le fonctionnement d’une administration municipale, ce que moi, pauvre con, ne peut pas connaître… (Je sens comme une pointe de ressentiment envers Bernard. Je me suis pourtant promis de ne plus en parler jusqu’à ce qu’il ait réussi à avoir sa liste de 39 noms !)
  • et entre MEHLHORN qui est tout fier de dire que pour une fois, il n’est pas à l’origine d’une hausse des tarifs du service public ; et qui court aussi désespérément derrière l’électorat écolo d’une manière plus que pathétique par une exonération fiscale accessible uniquement à ceux qui ont les moyens de dépenser 10 000 € de travaux de rénovation…



Publicités

Boire l’eau du robinet à Savigny-sur-Orge, aussi dangereux que de manger une demi-banane tous les jours

Savez-vous que la banane est un fruit radioactif, contenant du potassium 40 (40K) ?

Chaque fois que vous mangez une banane standard d’environ 150 grammes, vous ingérez 19,5 Becquerel (l’unité de mesure de l’activité radioactive) d’un coup.

De plus, en moyenne, un adulte consomme 1,5 litre d’eau par jour.

Donc si l’eau potable de Savigny contient effectivement 7,4 Bq/L (mesures de 2016-2017) à cause du tritium rejeté par les centrales nucléaires, cela signifie que nous buvons en une journée, l’équivalent de ce que nous absorberions comme radioactivité en mangeant une demi-banane.


Encore quelques éléments :

– Le tritium représente 99,95 % des rejets de radioactivité des centrales.

– Le tritium est présent dans l’air en très faible quantité. On estime qu’on trouve 1 atome de tritium pour 1018 atomes d’hydrogène.

– Le tritium possède une période radioactive de 12,32 ans.

– L’eau douce a une activité massique naturelle de 0,1 Bq/L. (Toutes les eaux sont radioactives, mais le corps humain aussi est radioactif.)

Enfin, et surtout, le code de la santé publique fixe une référence de qualité de 100 Bq/L pour le tritium qui ne représente pas une limite sanitaire mais un seuil qui, lorsqu’il est dépassé, entraîne une investigation complémentaire pour caractériser la radioactivité de l’eau.

À ce jour, aucune valeur en France ne dépasse le critère de qualité fixé à 100 Bq/L instauré par les autorités sanitaires !

Donc vous pouvez, comme je le fais, continuer à boire notre eau calcaire savinienne.

À moins que vous ayez peur de devenir aussi dingue de moi, auquel cas il vous faudra prouver que c’est bien l’eau du robinet qui m’a rendu aussi spécial.


Source : Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest




Vos questions : est-ce que Éric MEHLHORN va se représenter aux élections municipales 2020 de Savigny-sur-Orge?

Question reçue le mercredi 17 juillet 2019 par courriel

Bonjour Monsieur Vagneux,

Le maire a dit à une de mes amies qu’il ne se représentait pas.

Est-ce que c’est vrai ?

Martine C.


Savigny, le 17 juillet 2019

Bonjour Madame,

À cette date, Éric MEHLHORN n’a toujours pas annoncé s’il se représentait.

Je m’étonne d’ailleurs qu’il n’ait toujours pas publié de bilan de son mandat municipal, alors qu’il n’a que jusqu’au 1er septembre pour le faire avec les moyens municipaux ; et donc que cette publication n’interviendra désormais qu’à un mauvais moment, soit pendant les vacances d’été, soit au milieu des préparatifs de la rentrée…

Toutefois, je ne comprendrais pas que notre maire se donne encore tant de mal, si c’est finalement pour renoncer et ne pas y aller.

Dans cette hypothèse, que ferait le parti LR, et qui soutiendrait-il ? Mystère.


MEHLHORN n’a que 53 ans ! J’affirme que s’il veut éviter de devoir retourner travailler (exercer un métier pour gagner sa vie au mérite), alors il doit essayer d’être réélu encore un mandat pour tenir jusqu’à la retraite (la retraite des élus est à 57 ans pour ce qu’ils ont cotisé) ; aimant à vous rappeler qu’il aura accumulé en 2020 presque 1 million d’euros d’indemnités depuis 2001 !


Des amis communs m’ont confié qu’il leur raconte en privé qu’il craint de perdre l’élection.

Je m’amuse aussi de savoir que ses adjoints GÉRARD, EUGÈNE et GUETTO, interrogent régulièrement des présidents d’association ou d’anciens élus, pour sonder leur popularité, comme s’ils n’étaient pas capables de se rendre compte par eux-mêmes de l’ambiance.


Bref, je pense que MEHLHORN bluffe, lorsqu’il raconte qu’il n’y va pas ; pour jauger des réactions, et adapter sa campagne en fonction.

Mais il ne peut pas faire autre chose qu’y aller, ne serait-ce qu’en vue de sa future campagne départementale en 2021 ; et personnellement, je reste donc très méfiant, car je pense qu’il finira quand même à 15-16 % dans cette élection municipale, grâce à tous ses « clients ».


Il a fait trop de conneries en début de mandat, et il ne s’est repris que trop tard. Avec la décrépitude de LR, il lui manquera juste le mou qui lui permettra de faire la différence.

Incontestablement, il va viser la deuxième place, car LaREM semble parti pour faire un très haut score autour de 34 % au premier tour. MEHLHORN va ensuite se présenter ensuite comme un barrage à MACRON. Mais je ne suis pas certain que son plan puisse bien fonctionner… À voir…

Bien à vous.

Olivier Vagneux



Les emplacements des défibrillateurs à Savigny-sur-Orge

Enfin un article utile dans le dernier bulletin municipal, qui paraît étonnamment moins de deux mois après le précédent, quand nous sommes parfois restés avec deux bulletins par an parce que cela coûtait trop cher selon le maire (environ 6000 € l’impression et 4500 € la distribution).

On y passe de 28 à 32 pages, et comme par hasard, toutes les études, et toutes les négociations qui ont pris pile poil cinq ans, aboutissent, et on va enfin pouvoir en savourer les fruits la sixième année.

Je relève néanmoins un article utile, que j’ai traduit par une carte : l’emplacement des défibrillateurs à Savigny. Au cas où vous puissiez en avoir besoin.

Personnellement, je milite depuis des années pour qu’on en mette dans les églises et les accueils paroissiaux, mais on me répond que c’est trop cher, et qu’il faut les entretenir.

Quatre sont en extérieurs, que j’ai représentés en violet : à gauche de la salle des fêtes, au stade Jean-Moulin, le long du marché Davout et le long du marché Ferry.

Tous les autres sont en intérieurs, mais il y a des gardiens pour les lieux sportifs.