Archives du mot-clé santé

Savigny-sur-Orge : les masques distribués à la population sont-ils une deuxième commande ?

La Commune de Savigny-sur-Orge aurait-elle en fait commandé un total de 90 000 masques dont un premier lot inutilisable de 40 000, qui auraient coûté à eux seuls 88 000 euros, car ils ne sont pas aux normes, et dont elle essaie maintenant de se débarrasser en les refourguant aux agents communaux ?

C’est à ne plus rien y comprendre, et j’avoue que m’y perds un peu. Revenons aux faits.

Le 16 avril, MEHLHORN commandait 40 000 masques à Chantelle.

Le 7 mai, MEHLHORN invoquait des retards dans la livraison de Chantelle et indiquait se tourner vers le prestataire du Département de l’Essonne (TDV Industries).

Les gens sensés en déduisaient alors que la commande chez Chantelle était annulée !

Mais le 16 mai, MEHLHORN annonçait la réception de 50 000 masques, qui avaient été bloqués en douane à Roissy !


Et voilà ces jours-ci que des agents municipaux reçoivent des masques, avec une petite étiquette de marque Chantelle, donc fabriqué à Choisy-le-Roi, de couleur bleue, mais sans étiquette de confection, puisque ceux-là ne sont assurément pas aux normes.

Tandis que dans le même temps, la population reçoit les masques, fabriqués à Madagascar, sous-traités par TDV Industries, lavables 10 fois, qui eux seraient aux normes de ce que j’en constate, même s’ils ne portent pas le logo officiel.





J’ai donc comme l’impression que nos masques blancs, aux normes, sont en fait une deuxième commande !

Tandis que la Commune avait d’abord commandé d’autres masques, bleus, qui eux, ne sont pas aux normes, et qui sont aujourd’hui donnés aux agents.

Reste à savoir combien tout cela va nous coûter, et surtout s’il est sérieux pour l’employeur MEHLHORN, de faire utiliser, pour rentabiliser, ces masques bleus qui ne sont pas aux normes, notamment aux personnels du CCAS, en lien avec des personnes fragiles, ce qui n’est ni respectueux de nos agents ni des Saviniens qu’ils côtoient.

Qu’en pense le CSE (ex-CHSCT) ? Il peut parler maintenant que son ancien président Georges DURAND est sur la liste municipale candidate du maire sortant ?


Au passage, et je termine par là, on appréciera MEHLHORN qui n’est absolument pas en campagne électorale, et qui se fait photographier sur le Facebook de la Ville et qui met un mot personnalisé dans les enveloppes des masques (« J’ai le plaisir de vous adresser »).

C’est franchement minable, cette pâle imitation de BAYROU, relevée dans Le canard enchaîné de la semaine dernière. Au passage, il faudra dire aux Saviniens que les agents sont indemnisés pour ce travail que beaucoup pensent « bénévole ».




Savigny-sur-Orge : une pétition pour une cantine sans plastique

Des représentants des parents d’élèves de l’école Ferdinand-Buisson ont lancé une pétition existe sur Change.Org pour demander au maire de Savigny-sur-Orge de revenir sur sa décision d’utiliser de la vaisselle plastique dans les cantines et au centre de loisirs.

https://www.change.org/p/pour-une-cantine-sans-plastique-dans-toutes-les-%C3%A9coles


Sachez que je soutiens pleinement cette initiative, avec laquelle je n’ai absolument rien à voir (mais rassurez-vous, j’essaierai quand même d’instrumentaliser les parents d’élèves pour la prochaine campagne municipale afin qu’ils votent pour ma liste).

Je vous invite donc à signer cette pétition et à les relayer au maximum autour de vous.

https://www.change.org/p/pour-une-cantine-sans-plastique-dans-toutes-les-%C3%A9coles


Alors, bien sûr, il se pose les deux problèmes relayés dans la pétition, de la santé des enfants, du fait des molécules contenues dans les plastiques qui peuvent migrer dans la nourriture au moment du réchauffage des plats ; et de l’environnement, avec ces plats qu’il faut régulièrement changer. Rappelons que cette pétition a été lancée symboliquement le jour où l’Union européenne vient enfin d’interdire les plastiques à usage unique pour 2021 !

Mais les parents auraient aussi pu évoquer le confort des enfants avec soit des barquettes qui les brûlent, parce qu’elles conservent trop la chaleur des plats, soit des barquettes qui donnent un goût encore plus dégueulasse à la nourriture, dès lors qu’elles ont attendues et qu’elles sont froides, par exemple parce qu’elles n’ont pas été distribuées de suite après avoir été réchauffées. En fait, c’est une question de timing et donc de chance…

Rajoutons-en dans la gueule de SODEXO, à l’aide de leur dernier rapport annuel d’exploitation : pour un même prix payé par les parents, le coût de conception d’un repas pour les enfants a encore diminué à environ 2,50 euros le repas (qu’est-ce que tu peux faire un repas complet et gustativement intéressant pour 2 euros 50 ?) Mais parce que sinon, ce n’est pas drôle, les repas des séniors ont un coût de fabrication de près du double, aux environs de 5 euros !

Eh ouais, les vieux votent mais pas les gamins. Ce qui est con comme raisonnement, parce que les gamins ont des parents qui votent…

Je voudrais enfin et surtout dénoncer la démagogie du maire, qui pour s’attirer les bonnes grâces électorales de quelques agents (et de leurs familles), s’est saisi d’un avis bidon, d’un CHSCT à sa botte, pour déclarer que porter la vaisselle nuisait à leur santé.

Travailler aussi nuit à la santé… Et comment font-ils dans les autres communes ?

Ok, prenons-les aux mots. Dans ce cas, achetons une vaisselle plus légère !


Les parents d’élèves de Ferdinand-Buisson auront encore à gueuler quand je leur révélerai que les futures et nouvelles cantines de la nouvelle école n’auront que 154 places pour les élémentaires et 72 pour les maternelles, ce qui va sous-entendre 3 services pour faire manger tout le monde ; et entre autres joyeusetés, qu’il n’y a pas de toilettes (donc pas de possibilité de se laver les mains) à proximité immédiate, ni de porte-manteaux pour les enfants, ni même de chemin pour arriver et repartir ! On fait comme si les enfants allaient savoir s’auto-discipliner comme des grands !

Je ne sais pas s’il faut que je dise aussi que l’office réchauffage est situé en face des poubelles, et à côté des toilettes, et que c’est le même chemin par où va arriver la nourriture, et par où sortiront les poubelles.

Promis que je publie bientôt les plans, mais il ne faut pas se plaindre, parce que dans le jury de sélection du projet, il y avait un seul opposant, Jean-Marc DEFRÉMONT, (sur combien de membres ?), donc maintenant il ne faut pas embêter le maire. Cet argument ne vous convainc pas, c’est pourtant celui que MEHLHORN répète à longueur de conseils municipaux…

Je rappelle aussi que je propose aux parents d’élèves la co-organsiation d’une réunion de présentation du projet avec un professionnel de l’éducation qui a étudié les plans, et en a relevé tous les défauts ! Dépêchons-nous avant de gaspiller 11 millions d’euros !


Je finis avec ma pub, j’en avais déjà parlé ici en novembre sur ce blog, après avoir été alerté par Chris DESCHAMPS sur le sujet :

https://oliviervagneux.wordpress.com/2018/11/26/les-exigences-traiteur-de-la-commune-de-savigny-sur-orge-a-comparer-avec-le-traitement-des-cantines/

Et là, en page 7 de mon livret de vœux 2019 :


https://www.change.org/p/pour-une-cantine-sans-plastique-dans-toutes-les-%C3%A9coles



Une pétition pour s’opposer à la fermeture des hôpitaux de Juvisy, Longjumeau et Orsay

Il y a quelques jours, la femme d’un ami a fait un AVC chez elle à Savigny. L’hôpital de Juvisy étant saturé, pour changer, ils l’ont emmené à Orsay. Arrivé à Orsay, ils ont dit au mari que la femme resterait partiellement paralysée quelques semaines parce qu’ils étaient intervenus trop tard pour qu’il n’y ait aucune séquelle. Demain, veut-on que ce temps soit encore plus long et que les soins soient moins efficaces (donc plus coûteux) ?

https://www.change.org/p/non-à-la-fermeture-des-hôpitaux-à-juvisy-longjumeau-et-orsay

Je sais qui est Martine DELOFFRE et je ne partage pas ses combats écologistes. Cette pétition m’a été transmis par des membres du Parti communiste français et Dieu seul sait combien je préfère les trotskystes aux staliniens, même si je n’apprécie en réalité les idées d’aucun des deux. Mais force est de voir qu’il y a surtout la gauche non socialiste qui s’oppose à un projet socialiste gouvernemental, soutenu par la droite dans sa quête irréfrénée d’économies.

Tout ce que la bonne droite sait faire, ce sont des vœux de forme complètement inutiles à la fin des conseils municipaux. Le comble de l’hypocrisie étant Robin RÉDA qui vient expliquer pourquoi il faut sauver l’hôpital alors que d’une part, il a séché la plupart des réunions du conseil de surveillance de l’hôpital de Juvisy, et qui d’autre part, a fait savoir au moment des débats sur le PLU qu’il avait été approché par Kaufman & Broad qui veulent récupérer le terrain.

L’offre de soins nous concerne tous, et même si pour ma part, je n’ai pas de dossier ouvert à l’hôpital de Juvisy parce que je n’ai jamais eu besoin d’y aller ; peut-être que demain sera mon tour ou celui d’un de mes proches ? Et Juvisy est à moins de 10 minutes de chez moi quand Saclay sera à plus de 20 ! Déjà que les services publics de santé sont de plus en plus absents, est-ce que la Sécurité sociale espère faire des économies en nous laissant mourir plus vite ?

Je passe sur les facteurs de stress pour les proches et les personnels médicaux. Je me demande comment on pourra être plus efficace en centralisant tout à Saclay alors qu’on est déjà défaillant malgré nos trois hôpitaux. Je constate que le service public s’éloigne encore plus du citoyen, incitant ceux qui ont des moyens à aller plutôt dans le privé, et créant une vraie ségrégation socio-sanitaire. Et c’est de pire en pire, par exemple pour les accouchements.

J’entends ceux qui comparent la situation de l’Île-de-France à la province, et je les invite à comparer les densités de population. Je ne comprends pas ceux qui acceptent la régression de l’offre de soins pour des motifs financiers. Ce n’est pas parce que les autres font pire que nous devons les imiter. Je vous invite à signer cette pétition et à multiplier les moyens de nous faire entendre. La santé est et sera une des priorités de mon programme aux élections législatives !

https://www.change.org/p/non-à-la-fermeture-des-hôpitaux-à-juvisy-longjumeau-et-orsay



Savigny-sur-Orge en proie aux tags anarchistes

Alors que j’étais sorti de bon matin (5 heures 25) pour aller recouvrir les affiches de l’extrême-gauche front-nationale, je suis tombé sur ces tags anarchistes. Et il y en a un qui dans l’esprit, synthétise une partie de ce que je pourrais penser. Même si je ne serai jamais aussi vulgaire et que je me bornerai à réclamer la démission de MEHLHORN.

Une triste remarque est que la vacuité du garçon n’est pas sans me rappeler des personnes ayant eu un problème de santé (du genre accident vasculaire cérébral). Il serait alors maintenu en place par des gens qui profiteraient de lui. Parce qu’il ne me semble pas possible de ne pas savoir ce qu’est le SIREDOM quant on est ancien maire-adjoint en charge du cadre de vie.

DSC_0301

Quelques gentillesses sur le FN, ce parti d’allogènes (des Français qui ont la nationalité donc le droit de vote mais ont une culture qui n’est pas très française) qui votent Marine LE PEN afin de priver d’autres personnes immigrés d’un système social qu’ils pensent avoir sanctuarisés à leur profit. Je les estime à 1/3 de ses électeurs, qui veulent juste « fermer la porte » derrière eux.

DSC_0290

Regardez comme ils nous prennent pour des cons ; obligés de coller des affiches A0 (80*120)

DSC_0288

Ou la encore, lorsqu’ils sont obligés de mettre 4 affiches pour qu’on fasse attention à eux.

Parlons d’un vrai parti d’extrême-droite, les républicains de Savigny-sur-Orge. Moi qui suis de droite, suis productiviste. Quand je veux faire des économies, je cherche à rendre productif ce qui ne l’est pas. Je ne vends pas l’outil de travail (comme la Savinière) : même les communistes, qui réfléchissent eux, ont compris l’intérêt de la mise en commun (rationalisation).

Mais je ne désespère pas que MEHLHORN puisse un jour la comprendre, trop tard parce qu’il faudra le temps que l’information diffuse. Admettons lorsqu’il siègera à la métropole du Grand Paris, que son indemnité sera blindée au maximum et qu’il réalisera que son mandat a été un échec. Tel un navet au cinéma, inutile d’attendre la fin pour savoir que son bilan sera mauvais.

En attendant,  le procédurier MEHLHORN qui saisit l’avocat de la commune dès que l’on écrit que son austérité sociale rappelle celle de l’Allemagne nazie, ce Monsieur ne se presse pas de faire réinstaller la plaque du capitaine Jean d’HERS dans le parc, aujourd’hui dégradé, qui porte son nom. Un Compagnon de la Libération, un héros national ! (Lire mon article)

Voilà ce qu’ils ont fait du Parc

DSC_0300 DSC_0299 DSC_0298 DSC_0297 DSC_0296

DSC_0308 DSC_0316 DSC_0293 DSC_0291 DSC_0302

Et pas très loin par un autre groupe plus apolitique

DSC_0294 DSC_0292

Les services techniques disent me lire, ils ont désormais du travail, du Sport-vacances. Pour eux ou pour la CALPE, on ne sait pas et on s’en fout. Est-ce pour autant une œuvre de jeunes privés de Sports-vacances, je ne pense pas. Mais maintenant que la Ville abandonne ses services publics pour « faire des économies ». Tant que Savigny sera gérée par MEHLHORN et sa clique qui ont préféré la consigne à leur cerveau, rien n’est prêt de s’améliorer.