Archives du mot-clé Robin RÉDA

Guillaume CARISTAN pris en flagrant délit de censure !!!

Les élections internes au sein de LR doivent avoir lieu ces 12 et 14 avril 2021.

Mais si,

sur la 7e circonscription, il y a déjà une manœuvre frauduleuse de Robin RÉDA, qui alors qu’il n’est plus membre de LR, a quand même récupéré le fichier des inscrits de ce parti, ce qui est illégal, pour leur envoyer un courrier leur demandant de voter BÉNÉTEAU au poste de délégué de circo ;

sur la 6e circonscription, ils ont carrément éliminé la concurrence pour ce même poste de délégué de circo, à coup de pression. Et ils n’assument même pas ! Ou plutôt ils ne sont même pas convaincus des réponses qu’ils adressent aux accusations de pression qu’on leur oppose, puisqu’ils les suppriment ensuite.

Après, à Palaiseau, ce n’est pas la première fraude. Rien que quand vous voyez que le maire Grégoire de LASTEYRIE a 14 adjoints, alors qu’il n’a pas le droit d’en avoir plus de 11 !


En effet, vendredi 9 avril 2021, un militant LR, soutien de Jordan HOUËT, annonce qu’il ne se connectera pas pour voter pour le seul candidat au poste de délégué de circonscription, du fait des pressions qui ont été exercées sur son candidat (pour lequel j’avais de très bons échos).


Et le lendemain, CARISTAN qui lui répond par des banalités ; comme s’il ne savait pas que Laure DARCOS avait fait comprendre à Jordan HOUËT qu’il perdrait son poste de responsable des jeunes LR du département s’il candidatait… DARCOS dont on rappelle qu’elle a quitté LR un soir, comme REDA, pour rejoindre Libres! avant d’y revenir le le demain matin…

Et puis CARISTAN qui finalement efface son message, aujourd’hui introuvable en vous connectant sur son compte Facebook, déjà parce qu’il jette la suspicion et ensuite parce que sa réponse n’est absolument pas convaincante.


Il y a encore des gens pour me demander pourquoi je ne vais pas à LR.

Une partie de la réponse est là : c’est un parti pourri aux comportements locaux de type mafieux ; qui en plus aujourd’hui sont maqués avec LaREM.

Dans tous les cas, je trouve le comportement de Guillaume CARISTAN profondément lâche et antipathique.



Robin REDA le lâche veut désormais légaliser le cannabis… deux ans après avoir durci la législation contre ceux qui en consomment

La paternité, cela vous change un homme !

Au point de lui faire perdre toutes ses convictions, si tant est qu’il n’en ait jamais eu, en l’occurrence sur le sujet de la pénalisation de la consommation de cannabis.

Après avoir durci la loi en 2018, l’ancien consommateur de cannabis (il l’avoue lui-même dans le reportage de Quotidien), veut carrément LE LÉGALISER ! Conversion radicale !


Ah, quand je pense à tous ces candaules d’électeurs de droite qui ont voté REDA parce qu’il pensait soutenir un candidat de droite…

Il fallait d’ailleurs les écouter quand REDA, par sa seule proposition de loi médiatisée, avait inventé une nouvelle amende de 200 euros pour punir les consommateurs, laquelle je le précise, ne s’inscrivait pas dans un effort de dépénalisation (qui est personnellement ce que je soutiens pour les seuls consommateurs, tant que leur consommation ne porte pas à conséquence).

Bizarrement, on ne les entend plus, à l’exception peut-être des putes qui sont de toute façon d’accord avec tout ce que dit et fait Robin, sans vouloir voir la contradiction entre les deux positions extrêmes. La race de gens la plus dangereuse pour la démocratie.


Mais au-delà du seul coup de communication qui lui permet d’exister comme le député de droite qui est pour la légalisation du cannabis, c’est bien la lâcheté de Robin, exprimée dans la pauvreté intellectuelle de ses arguments, qui est contestable.

Alors, je passe sur : « Le cannabis, c’est une plante. » qu’il lâche dans son bureau de l’Assemblée, dans lequel il a amené le journaliste, juste pour montrer qu’il lit des livres de 1 500 pages ! Mais c’est surtout son affirmation qu’on va assécher les trafics en légalisant…

Ce qui est d’ailleurs exactement comme tous ces gens qui disent que de retirer les militaires occidentaux des pays en proie à l’islamisme, et donc de laisser s’installer et proliférer des califats dont le but ultime est d’asservir l’humanité, va permettre d’arrêter le terrorisme !

C’est bien là une réflexion de petit bourgeois, parce qu’effectivement, les habitants du XVIe à Paris, et tous ceux qui fument pour s’inventer un genre, iront faire leurs courses au coffee shop.

Mais le mec qui voudra se défoncer plus vite avec un taux de THC supérieur ou tout simplement le mec qui habite à côté du point de deal et qui ne veut pas être reconnu des autres devant lesquels il n’assume pas, il continuera d’aller sur son point de vente habituel, qui sera toujours moins cher que le cannabis d’état surtaxé.

Ce qui va surtout se passer, c’est que les trafics, qui font fonctionner l’économie de certaines zones, vont se réinventer avec d’autres drogues, notamment toutes les merdes de synthèse qui font régulièrement l’actualité, genre le protoxyde d’azote, et l’État sera tout autant débordé.

Je finissais un livre de l’historien Jacques JULLIARD qui disait que quand la droite réforme, c’est pour adapter la société aux contraintes extérieures. Ben pour le coup, avec REDA, c’est réellement ce qui va être fait. Partir du constat d’un échec pour, sans chercher à la résoudre, le transformer en avancée sociétale. Mais quel échec de société et de civilisation !



 

Alexis TEILLET recherche poste de collaborateur de cabinet ou de collaborateur parlementaire

J’ai un peu hésité à tailler TEILLET sur l’aspect professionnel, et puis j’ai ouvert le placard à archives et j’ai retrouvé des tweets où il le faisait sur moi, et soudainement tous mes scrupules se sont envolés.

Bref, l’ex-futur maire de Savigny-sur-Orge, qui m’a tant critiqué, renonce au dur monde de l’entreprise et fait PIRE QUE MOI en partant se planquer dans le petit milieu politique, sauf que ses amis politiques qui devraient normalement l’aider, sont visiblement aux abonnés absents.

En effet, Alexis TEILLET dispose déjà normalement de plusieurs réseaux :


(1) Alors si ; RÉDA soutient toujours Alexis !

Mais Alexis IZARD, puisqu’il prépare une liste municipale d’union de la droite sous la férule d’un IZARD UDI et dans laquelle TEILLET en troisième position n’aurait que quelques miettes.

Cela fait des années que RÉDA place ses potes un peu partout, c’est donc davantage qu’il ne veut pas aider Alexis parce qu’il a pu jauger des capacités et du charisme du garçon.


(2) C’est bien la peine d’être libres!  et de ne même pas bénéficier du réseau de Valérie.

En même temps, des mairies Libres! recherchent des collaborateurs ; j’ai vu passer des offres il y a trois jours sur des sites dédiés.

Mais ce n’est pas non plus en criant à la cantonade sur les réseaux sociaux qu’on recherche du travail qu’on en trouve. Et cela, si TEILLET avait été jusque-là un petit peu plus dans le monde du travail, il le saurait…


(3) Enfin, Alexis devrait crouler sous les propositions vu comment il a prostitué Savigny pendant qu’il était adjoint au maire au cadre de Vie.

ADP, Enedis, SFR devraient déjà lui avoir proposé des postes pour le remercier avec MEHLHORN de tout ce qu’ils ont fait pour eux à Savigny !

Ils ne le font pas ? Mais se seraient-ils uniquement servis de lui, de sa naïveté et finalement bien foutu de sa gueule ?

Un maire-adjoint qui ne s’est même pas fait de réseau pendant son mandat ; cela ne devait donc pas être tellement un bon adjoint…


Je m’arrête là, tout en souhaitant à Alexis, qui est un gentil garçon, de trouver du travail.

En plus, grâce à moi, il sera peut-être bientôt chef de son groupe municipal ; je vous en reparlerai…

Par contre, s’il espère toujours devenir maire de Savigny, ce serait quand même bien qu’il voit autre chose que le marécage politique et qu’il ne vive pas que d’argent public.

Je pense qu’il a des dispositions pour devenir avocat pénaliste. Dès lors, comment peut-il prétendre avoir l’objectif de devenir maire s’il n’a déjà plus l’objectif de devenir avocat ?

Putain, ressaisis-toi Alexis, tu n’as que 30 ans, tu crois vraiment que les gens, surtout en 2020, veulent voter pour des pingouins, planqués dans des cabinets, qui ne connaissent plus rien de la vie réelle et vivent uniquement de politique.

Je ne t’estime déjà pas beaucoup, ne va pas me donner plus de raisons de te mesestimer. Ok, tu as raté l’oral du concours d’avocat une fois ; eh bien tu t’entraînes et tu retournes le passer et tu finis « avocat » dans un cabinet. Que veux-tu écrire comme profession sur le bulletin de vote ?




Faut-il dire aux Juvisiens que leur premier adjoint au maire, Sébastien BÉNÉTEAU, habite toujours à Savigny ?

C’est amusant, parce qu’en pleine période de confinement, mais déjà avant, je vois quotidiennement passer devant chez moi, soit la femme de Sébastien BÉNÉTEAU, soit celle-ci avec Sébastien BÉNÉTEAU. Mais que peuvent-ils faire hors du kilomètre de permission de sortie autorisé, si ce n’est que BÉNÉTEAU habite encore dans ma rue ?

Sébastien était le plus fin de la bande à MEHLHORN. C’est à dire qu’il était parfaitement conscient de ce qu’il faisait en tant que maire-adjoint. Et la plus grande preuve de son intelligence, est que sachant Savigny perdue avec MEHLHORN, il a sauté sur l’occasion pour retourner à Juvisy, ramenant avec lui également la juvisienne Delphine DARBONNE.

Beaucoup chez les LR de Savigny auraient aimé que Sébastien reprenne le flambeau après MEHLHORN et accessoirement ne comprennent pas ce choix de faire d’Alexis TEILLET le successeur ; et quel successeur puisqu’il ne sera que troisième sur la liste d’union de la fausse droite menée par l’UDI Alexis IZARD. Ils espèrent, me disent-ils, que Sébastien reviendra.

Mais encore faudrait-il, pour que ce garçon de RÉDA (RÉDA boy) revienne qu’il commence par partir. Peut-être donc est-il juste en train de prendre de l’expérience à Juvisy, mais il ne sera en tout cas pas simple de contrarier les plans du patron qui a partagé ainsi les places et continue d’essayer de faire connaître TEILLET aux Saviniens en tournant régulièrement avec lui…

Dans tous les cas, je ne trouve pas honnête intellectuellement d’aller se faire élire premier adjoint au maire d’une ville dans laquelle on ne réside pas, quand bien même on la connaît très bien. Il s’agit typiquement d’une action de « recasage » de copain et je trouve que ce n’est pas très bon signe pour la démocratie. En tout cas, je n’aurais donc pas voté pour une telle liste.