Archives du mot-clé repas des séniors

Les exigences traiteur de la Commune de Savigny-sur-Orge ; à comparer avec le traitement des cantines

Savez-vous que faire la vaisselle atteint aux bonnes conditions de travail des agents de la Commune, et par conséquent nuit à leur santé ?

C’est fort de cet étonnant constat, sur la base duquel on ne devrait plus rien faire puisque tout est fatiguant, principe ou règle de vie dont semble avoir fait sien le maire de Savigny-sur-Orge dans sa gestion communale, que la Ville a décidé de passer à la vaisselle plastique dans les cantines scolaires, et ceci alors que cette matière sera interdite d’usage dans les services de restauration scolaire, partiellement dès 2020 et totalement en 2025.

Ce qui fait, par exemple, qu’on sert à manger aux gamins dans des barquettes plastiques soit trop chaudes, avec lesquelles ils se brûlent ; soit trop froides, et donc la bouffe est encore plus dégueulasse…

Mais s’il y a bien un endroit où MEHLHORN ne lésine pas sur la qualité, ce sont pour les réceptions de la Commune, au premier rang desquels le repas des séniors !

Je voudrais donc vous faire partager le meilleur (selon moi) de l’appel d’offre du marché Traiteur que la Ville vient de passer, et pour lequel on ne se soucie plus des conditions de travail des salariés (privés), et puis surtout il y a soudainement des moyens !


Le repas, très loin du SODEXO

J’aime bien le 1 verre type Champagne en face de mousseux ou crémant, la qualité supérieure exigée, et l’entrée « raffinée ». C’est comme les logements de standing. Quelle collectivité demanderait un service moyen ?


La vaisselle : au minimum de la porcelaine

Et puis aussi très précisément :

  • « Nappage en tissus 100% coton de couleur blanche (diamètre 1.70 à 1.80) pour 40 tables rondes au maximum avec chemins de table, de 8 personnes (diamètre 1.52cm) »
  • « Serviettes de table en tissu, assorties avec les nappes, d’un ton uni blanc ou couleur taille 40cm*40cm »


Le personnel : une école hôtelière ou rien !

Et puis aussi :

« Personnel de service en tenue de maître d’hôtel et de services pour servir entre 250 et 325 repas environ par jour (personnes âgées, artistes, personnalités, personnel). Ce personnel sera encadré par un responsable d’équipe au moins (chef de rang ou maître d’hôtel). La prestation comprend aussi le personnel de plonge le cas échéant et le service à table pour les artistes se produisant chaque jour (repas pris entre 11h et midi dans une des salles du COSOM) »

« La même tenue est exigée pour l’ensemble des serveurs lors des repas. Cette tenue doit être propre, élégante et sobre (noir et blanc par exemple). Le titulaire observera strictement en la matière les règles en usage dans la profession (respect de la clientèle, amabilité, présentation excellente, diplomatie……..) »


Enfin, le meilleur, la dégustation par le jury composé du maire et d’élus

Pratique pour manger à l’œil…

Et la qualité naturellement (en demande-t-on autant à SODEXO ?) pour ne pas risquer d’empoisonner notre cher (coûteux) maire !


Ma triste conclusion : si MEHLHORN s’intéresse plus à la qualité dans un cas que dans l’autre, c’est d’une part, parce que certains sont électeurs et d’autres pas. Et ensuite, parce que la cantine, il va y manger une fois dans l’année (enfin, se faire photographier devant une assiette parce que je ne sais pas ce qui finit à la poubelle), alors que les réceptions, c’est un petit peu plus souvent…