Archives du mot-clé questionnaire

De l’utilité des enquêtes de transport

J’ai été « enquêté » ce matin du 05 juin 2018 dans le bus 292 par la RATP qui se dit soucieuse de mieux connaître sa clientèle. Outre que je trouve ce questionnaire inquisiteur (je n’ai aucun compte à rendre sur mon utilisation des transports en commun et je dénonce ce flicage), je ne comprends surtout pas comment les réponses que j’aurais pu donner à ce questionnaire peuvent les aider d’une quelconque manière à améliorer leurs services…



À première vue, ce questionnaire ne peut pas servir à autre chose qu’à établir des statistiques internes sur les comportements des usagers. Parce que sans précisions de lieux, il ne peut même pas permettre d’améliorer les interconnexions. À la rigueur, la dernière question est traître parce que si les gens répondent ne pas utiliser l’autobus assez souvent, il y aurait là motif soit à réduire les cadences, voire pourquoi pas même à supprimer la ligne…

Ce qui est dommage est que ces questionnaires ne soient pas proposés en amont de la construction de nouveaux transports en commun. Parce qu’on aurait peut-être pu éviter les gabegies du T12, et même du T7, dans sa partie prolongée, si on s’était davantage intéressé aux endroits où veulent aller les usagers. Or, on préfère tracer du transport là où il y a un vide sur la carte, et puis on fait des enquêtes a posteriori, et on s’aperçoit que c’est hors-sol…

Une chose encore que je remarque, mais que l’enquête ne permet pas de déterminer, est que nos transports en commun deviennent la punition des pauvres. De plus en plus de gens, dès qu’ils ont un peu d’argent, préfèrent finalement utiliser la voiture, ou la moto, aux transports. Et on se retrouve avec des transports en commun, qui au lieu d’être un lieu de mélange social, deviennent un moyen d’enfermement pour ceux qui ne peuvent pas faire autrement…

Personnellement, je répondrai à ces enquêtes quand on m’expliquera ce à quoi elles servent réellement, que la RATP consacrera autant de moyens à faire fonctionner ses services au quotidien, que les enquêteurs sauront répondre à mes questions, et qu’ils ne s’interpelleront plus en arabe entre deux clients. Je suis en plus persuadé que la validation du Navigo permet un flicage aussi performant, et donc d’obtenir les mêmes réponses avec moins d’efforts…