Archives du mot-clé protéines

Pétition pour permettre un menu de substitution dans les cantines

J’ai reçu une pétition lancé par Yves JÉGO, député-maire (UDI – personne n’est parfait) de Monterault-Fault-Yonne (Seine-et-Marne) que j’ai trouvé bien écrite et je l’ai signé. Je vous invite à en faire autant parce que je pense que c’est dans la diversité des repas que s’acquiert la qualité de la nutrition contre les entreprises de restauration collective.

Voici le lien de ladite pétition. Actuellement, nos cantines scolaires font trop peu appel aux circuits courts et aux produits sains issus de l’agriculture biologique. Pourtant, ils ne sont réellement pas beaucoup plus chers que les produits cultivés de manière industrielle et ce sont toujours les mêmes qui récupèrent l’argent pour des services qui se dégradent.


Supprimer les repas sans porc est une provocation à l’égard des juifs et des musulmans de la part de maires qui agitent l’épouvantail de l’identité nationale, pour masquer leurs quêtes d’économies. Il est dans le sens de la pratique de vouloir aller vers des systèmes de selfs avec choix de menu, pourquoi revenir en arrière et proposer un repas unique ?

Alors il est en effet possible de régler la question du porc (dont la qualité se dégrade à cause d’origines de moins en moins contrôlées) en remplaçant les menus alternatifs par des menus végétariens, ce qui permettrait aussi à certains de rompre avec les protéines animales dont nous abusons, et qui sont écologiquement très énergivores.

Je pense qu’il faut arrêter de vouloir nous prendre pour des soldats de la laïcité voulant imposer une culture gastronomique française. J’aime la charcuterie et le vin. Je n’aime pas les fruits de mer ni la bière. Je ne serai pas plus heureux si on veut me forcer à manger ce que je n’aime pas ou en forçant d’autres à manger ce qu’ils n’aiment pas.


Je suis favorable à des menus de substitution, qu’ils soient végétariens ou pas, tant que chacun peut s’y retrouver et manger, au lieu de jeûner. L’important pour moi est qu’on puisse autant que possible avoir le choix, la qualité, la santé et le plaisir.