Archives du mot-clé opportunisme

Alexis TEILLET, futur avocat, malhonnête intellectuellement, méconnaissant en droit, incompétent dans son adjoinat…

Combien de temps encore accepterez-vous que la majorité municipale de Savigny-sur-Orge se foute de votre gueule ? Ce « très cher » Alexis TEILLET (c’est comme cela qu’on appelle les maçons), soit ne comprend rien à rien et serait vraiment nul en droit administratif, en gestion des collectivités (il n’est qu’adjoint et a remplacé le maire cet été) et sur le sujet du compteur Linky (sa délégation), soit il nous prend tous pour des cons !

Comme la Justice administrative tend désormais à dire qu’il est possible de refuser le Linky, dans certaines conditions qui ne sont pas respectées à Savigny, alors l’opportuniste TEILLET se ramène et commence à vouloir nous faire croire que la majorité municipale souhaite laisser le choix aux habitants. Puis c’est écrit avec tellement de condescendance, comme si on avait devancé la décision du Tribunal, parce qu’on savait déjà, avant l’été, ce qui allait se passer !


MAIS C’EST TOTALEMENT FAUX !!!

À commencer par le seul fait que M. TEILLET, comme l’ensemble des élus de la majorité municipale, a voté CONTRE ce vœu accordant la liberté de choix pour les habitants !!!

Et donc, non, le sens de la délibération votée en mai 2018 est bien de refuser la liberté de choix aux Saviniens, donc TEILLET ne sait même pas ce qu’il vote… En même temps, s’il jouait un peu moins avec son portable pendant les réunions du conseils, et s’intéressait un peu plus au sujet du Linky qui relève de son adjoinat… Force est de constater qu’il ne le maîtrise pas…


Mais quand bien même, TEILLET aurait voté ce vœu, ce dernier n’est pas opposable du point de vue du droit, en tant qu’il n’est pas décisoire. C’est à dire qu’il faut bien un arrêté du maire ou une délibération du Conseil municipal modifiant l’ordonnancement juridique pour permettre l’exercice du refus au Linky. Et comme j’ai peine à croire qu’un futur avocat ignore cela, je pense que c’est malhonnête et minable de vouloir nous faire croire le contraire ! #récupération

Je ne sais pas où TEILLET a fait son droit, mais dans mes manuels universitaires de l’option Droit que je suivais dans le cadre de ma licence d’Histoire à Paris I Panthéon Sorbonne, il était quand même expliqué la différence entre les actes décisoires et les actes non décisoires…

Pas besoin d’être un grand juriste pour analyser le jugement rendu par le Tribunal administratif de Toulouse : on peut s’opposer au Linky QUAND un acte décisoire a été pris par la Commune, propriétaire des compteurs. Ce n’est pas le cas à Savigny !


Je terminerai par une lamentation. Moi, je suis de droite parce que je suis attaché au respect des libertés individuelles. Et normalement, les LR TEILLET et MEHLHORN devraient me rejoindre là-dessus. Et en fait, ce sont les pires des gauchistes parce qu’ils veulent empêcher à tous les habitants d’avoir cette liberté de choisir. Est-ce à croire qu’ils auraient été arrosés par Enedis pour fermer leur gueule ? Ou juste parce qu’ils n’ont aucune conviction politique sincère ?




Publicités

Savigny-sur-Orge : Daniel JAUGEAS, une « taupe » chez Debout la France (DLF) selon Nicolas DUPONT-AIGNAN

« Daniel, c’est une taupe chez nous. On en avait parlé, simplement que j’ai hésité à le virer parce que je ne voulais pas faire de drame maintenant, juste avant les élections. Mais c’est une taupe, c’est évident. Il est le vrai représentant de la municipalité chez nous, et pas l’inverse. (…) Moi, je l’invite nulle part. Mais simplement, il faut… Est-ce qu’on ne peut pas le… ? Je ne sais pas ce qu’on fait. On s’est posé la question vingt fois. (…) Mais on fera le ménage. (…) Moi, je veux bien le faire avant mais j’ai peur que ça… On va le faire juste après. Ne vous inquiétez pas. »

Source audio : https://vocaroo.com/i/s0yvLQ9UyJnz (cliquez sur le lien – peut nécessiter d’activer Adobe Flash en cliquant sur le symbole blanc au milieu du rectangle noir)

Nous sommes deux mois avant les élections régionales de décembre 2015. Ces quelques mots sont prononcés devant moi par Nicolas DUPONT-AIGNAN (NDA), président de Debout-la-France (DLF), en présence d’Hélène BRUNG, alors responsable DLF de la 7e circonscription et secrétaire générale adjointe du mouvement. Quelques années après, aucun « ménage » n’a été fait, mais il reste intéressant de voir quels termes emploie NDA concernant Daniel JAUGEAS, du moins devant moi.

Pour ceux qui ne sauraient pas trop qui est JAUGEAS, c’est le maire-adjoint à la Sécurité, étiqueté Debout-la-France, que vous pouvez souvent apercevoir en train de téléphoner, au volant de sa Toyota blanche municipale de fonction parce qu’en bon défenseur des produits français, il a fait acheter japonais. Il est régulièrement entouré de la Police municipale dont il se croît le chef, et c’est lui qui prend souvent des arrêtés liberticides prouvant en fait qu’il ne contrôle rien.

Je l’ai épinglé pour avoir déclaré une agence immobilière avec l’adresse de son voisin en début de mandat ; et aussi pour de détournement de fonds publics quand il utilise la Police municipale pour accompagner sa femme aux courses, ou quand il se sert d’agents des services techniques pour faire des travaux chez lui. J’ai plusieurs photos, et des témoignages concordants des accusations que je porte, y compris de personnels en mairie, mais les publier nuirait à mes sources qui seraient identifiables (et puis, je garde du biscuit, au cas où, même si j’ai choisi de ne pas feuilletonner plus)…

NDA aurait-il donc adapté son discours pour me faire plaisir ? Auquel cas Hélène BRUNG est drôlement bien rentrée dans son jeu quand elle s’est aussi mise à taper sur Daniel ! Pourquoi n’a-t-il pas tenu sa promesse de « faire le ménage » ? Est-ce lié au score de 12 % aux régionales dans la ville qu’il croît pouvoir lui devoir ? Pourquoi garde-t-il JAUGEAS dont il se méfie depuis des années, d’autant plus qu’il y a eu un autre élu DLF à Savigny : Jean-Charles HENRY ?

Électeurs DLF de Savigny-sur-Orge : voyez comment le président, du parti pour lequel vous votez, désavoue son représentant local. Comment pouvez-vous continuer de voter pour eux malgré cela ? Garder un tel homme va à l’encontre de toutes les autres convictions exprimées publiquement par NDA ; qui occupe ses places avec qui il trouve… Mais pourquoi ne lui rappellerait-on pas cette promesse, en vue des prochaines municipales ?

Dans tous les cas, avec l’investiture DLF ou pas, Daniel JAUGEAS, membre de la majorité municipale, n’a aucune crédibilité à incarner le souverainisme patriotique de NDA ! Sérieusement, où a-t-on déjà vu un président de parti défoncer autant un de ses adhérents ? Alors je l’écris : JAUGEAS est juste un opportuniste qui a pris une étiquette DLF pour compléter la jolie collection de MEHLHORN, et obtenir un poste d’adjoint au nom du pourcentage théorique qu’il aura apporté pour la victoire…


Pour écouter l’intégralité de ma conversation de 02 minutes 18 avec Nicolas DUPONT-AIGNAN (je précise que ce n’est pas un enregistrement pirate et que j’avais mon micro à la main ; d’autant que l’on entend dans la conversation NDA dire me fait confiance quand à ce que je vais publier sur mon blog) :

https://vocaroo.com/i/s1VPgFcOxDZo


DSCN99731

Daniel JAUGEAS exflitrant Éric MEHLHORN du forum des associations 2018



Fiscalité, Économie, Finances : comment Emmanuel MACRON a piégé la droite ?

Emmanuel MACRON se révèle beaucoup plus intelligent que je ne l’aurais imaginé, malgré le nombre ahurissant de conneries ou de phrases vides de sens qu’il peut prononcer. Il est surtout très politique, dans le sens de très idéologue. Ainsi, il n’est peut-être pas de gauche mais en tout cas, il souhaite clairement la mort de la droite pour favoriser l’extrême-droite, et ainsi l’emporter. Et la droite qui est tombée dans tous les pièges…

Le socialiste Guy MOLLET s’y trompait lorsqu’il évoquait « la droite la plus bête du monde » sous la IVe République ; c’est aujourd’hui, dans les années 2010, que la droite se fait encore et toujours plus stupide. Avec ce paradoxe que la droite n’est plus à droite, pour ne pas ressembler à l’extrême-droite qui elle-même est moins à droite que le RPR de 1990. Bref, ils pensaient en 2014 qu’ils retrouvaient le pouvoir pour 15 ans : ils l’ont plutôt perdu pour facilement 10 ans…


Sur la fiscalité locale

En 2014 et 2015, nombre de collectivités locales (mairies et départements) ont drastiquement augmenté les impôts locaux pour bien montrer que la gauche avant eux avait endetté ou ruiné les collectivités, et qu’un Gouvernement de gauche était néfaste parce qu’il réalisait des coupes dans les dotations. L’argument n’a pas pris puisque la gauche a été réélue. Or,avec la suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages, la droite va devoir réaugmenter les impôts, se tirant une balle dans le pied en vue des élections de mars 2020.


Sur les Finances

Qui a obtenu les ministères touchant à l’argent ? Les LR constructifs. Dans un gouvernement de quelle couleur politique ? Dirigé par un LR dans tous les cas. Qui va procéder aux nouvelles coupes nécessaires à obtenir un déficit de moins de 3 % du PIB ? La droite. Qui va être responsable de la faillite ou des délocalisations de toutes ces entreprises qu’on ne peut pas sauver comme GM & S ou Whirlpool ? Des ministres de droite ! Bravo, les opportunistes !


Sur l’Économie

Qui a une solution pour dynamiser la création de richesses en France ? Personne, d’autant que l’Europe nous empêche concrètement de remettre en place une agriculture ou une industrie productiviste ; et ce n’est pas avec des services qu’on créé de la valeur ajoutée. Bref, est-ce qu’on peut faire autre chose qu’attendre que la croissance mondiale reparte, pour en profiter ? Oui, on peut commencer l’exploitation de gaz de schiste, ou alors ubériser encore plus la France.


LR se refusant toujours pour l’instant à exclure les ministres au Gouvernement (normal, s’ils reversent une partie de leur salaire ; et puis LR a quand même perdu 5,6 millions € de subventions annuelles) ; les Français croiront que l’échec économique (prévisible) du début de quinquennat est dû à la droite. Et quand elle sera virée du Gouvernement, ou quand viendra les élections de 2020 et 2021, il sera trop tard pour redorer l’image, surtout si LR ne s’est pas réformé