Archives du mot-clé Olivier VAGNEUX

Olivier VAGNEUX a-t-il écrit : « Les Saviniens sont des « cons ». Les employés municipaux des « incompétents ». Les amis de X des « connards » ? »

Le naufrage de Bernard BLANCHAUD se poursuit…

Incapable de coller ses propres affiches qu’il appose par lots de 4 tous les 15 jours, voilà qu’il se met à coller des gentillesses sur celles des autres.

Pour ceux qui lisent un peu son Facebook, vous aurez remarqué ses tentatives de faire croire qu’il est le seul vrai candidat indépendant.

Ce que je trouve très paradoxal pour un mec qui vient de LR, qui a été élu sur une liste LR-MoDem-DLF, qui a adhéré à Nous Citoyens, qui a été candidat aux régionales 2015 sur une liste Nous Citoyens, et qui a rejoint LaREM, avant de le quitter parce qu’il n’a pas eu l’investiture pour les municipales 2020 (ne l’avait-il d’ailleurs pas demandé pour les législatives 2017 ?).

Et donc Bernard s’est mis à dénoncer les appartenances partisanes de ses opposants.


DSC_0840[1]


DSC_0841[1]


Sauf pour votre serviteur auquel il prête certains propos fortement discourtois.

DSC_0843[1]


Alors ai-je écrit que les Saviniens sont des cons, les employés municipaux des incompétents et les amis de X des connards ?

Ce que Bernard BLANCHAUD me prêtait déjà sur Twitter.

ante-politique


En premier lieu, je n’ai jamais écrit ou prononcé ces phrases ensemble, ni même séparément, et je vous invite à utiliser des guillemets sur Google pour vérifier par vous même.


En deuxième lieu, et si j’ai pu écrire « ces cons de Saviniens », parce qu’il en fallait quand même une couche pour voter Éric MEHLHORN en 2014, un mec qui n’a rien branlé en tant que conseiller départemental entre 2006 et 2014, et qui a raté l’obtention d’un arrêt du T12 à Savigny, qui était la seule chose qu’on attendait de lui, je n’ai écrit le 11 juin 2019 que : « Comme les Saviniens sont des cons, on va faire les trottoirs en rouge« .

En l’occurrence, une dénonciation de l’attitude du GOSB à l’égard des Saviniens.


En troisième lieu, et si j’ai pu écrire que des employés municipaux sont des incompétents, ou que globalement, ils ont bien fermé leur gueule pendant ce mandat, et notamment au moment où MEHLHORN licenciait 59 de leurs copains, je n’ai pas écrit que tous les agents municipaux sont des incompétents.

Je l’assume autrement pour ceux que j’ai dénoncé dans différents services, notamment des responsables.


En quatrième et dernier lieu, et même dans les SMS que j’ai envoyés à Bernard en privé, je n’ai jamais écrit que les amis de « x » étaient des connards. D’autant que « connard », qui est une insulte que j’affectionne particulièrement, est une injure que je réserve à des personnes précises, sans viser de groupes.

D’ailleurs, c’est qui « x » ? Donne des noms. Sors des preuves !


En conclusion, Bernard, qui menaces de me poursuivre en diffamation pour ce que j’écris sur ce blog, tu te calmes.

Ce n’est pas de ma faute si ta campagne pâtine, alors toi le grand seigneur, qui ne veut critiquer personne ; qui me reproches de ne rien proposer…

Attaque-moi sur mes idées, notamment sur celles de mes cinq premiers journaux de campagne, et ne m’invente pas des propos.

Parce que sinon, c’est moi qui vais te traîner en diffamation, et tu sais que ce ne sont pas que des paroles.

Dans un prochain article, je reviendrai sur la notion d’ante-politique, inventée par Bernard BLANCHAUD, et que nous avons tenté d’analyser avec un maire-adjoint honoraire de la Commune. Lui pensant que Bernard voulait dire anti-politique, quand j’affirme que Bernard voulait écrire paléo-politique.



 

Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : Antoine CURATOLO propose une « très bonne place » à Olivier VAGNEUX au deuxième tour

En allant coller à 2 heures du matin dans la nuit de vendredi à samedi, je pensais être tranquille parce que c’est une heure à laquelle mes concurrents sont censés dormir.

C’était sans compter sur Antoine qui avait manifestement eu la même idée que moi. Et donc on se croise à Grand-Vaux, et on taille un bout de bavette ensemble, pendant qu’il laisse son partenaire de collage faire tout le sale boulot tout seul.

On parle de mon dernier article sur lui, de son site internet, de ses photos avec MARSAUDON et des réactions que cela provoque. Et à la fin, il me lâche qu’il me proposera une « très bonne place » au deuxième tour, ce qui sous-entend une fusion de liste.

(Il y a aussi David FABRE qui veut qu’on fusionne au second tour, comme il m’avait déjà proposé en 2014).


Bon, au fond de moi, je suis hilare, parce que je crains que Antoine, s’il arrive à composer sa liste, ne dépassera pas 5 %, donc ne pourra pas fusionner. Et puis, j’ai aussi l’autosuffisance de penser que je serai forcément devant lui.

De mon côté, et même s’il était devant moi, je n’ai aucune intention de fusionner, même si nos électorats seraient compatibles, et que cela pouvait empêcher la victoire d’un autre.

Encore une fois, je joue mon va-tout sur cette élection.

Si je gagne, tant mieux, et il y aura de la place pour tout le monde. Tant que je peux faire bosser les autres à ma place. Et en plus, je ne chercherai pas à m’attribuer le mérite de ce qu’ils ont fait, mais je les mettrai en avant au contraire.

Mais si je perds, déjà je démissionne le lendemain de l’élection si je devais être élu, puis je passe à autre chose car il faudra surtout que je construise ma carrière professionnelle, et aussi ma vie de famille, parce que j’ai 28 ans, et que je ne suis qu’une proposition parmi d’autres.

Je serai déçu, mais je ferai autre chose. Du fric par exemple.

Et à partir du moment où je ne suis pas premier ou deuxième à l’issue du premier tour, c’est probablement que je perdrais au deuxième tour, donc autant finir sur une campagne propre tout au long de laquelle je serai resté fidèle à mes idéaux, sans me perdre dans une alliance quelle qu’elle soit. Je me ramasse au deuxième tour et puis bonsoir.

Dans le fond, à quoi bon être premier adjoint d’un autre ? Il n’y a que le maire qui peut agir, donc c’est la seule place qui m’intéresse. Et moi, j’ai réellement bossé pendant sept ans pour l’avoir, et je ne me suis pas découvert un intérêt pour la politique six mois avant l’élection.

Mais c’est quand même touchant et sympa que Antoine me dise cela !



Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : l’index des sites internet des différentes listes candidates

Je vous prie de trouver ci-dessous les liens vers les sites internet des différents candidats déclarés (ou se préparant dans le cas du maire de Savigny) à l’élection municipale de Savigny-sur-Orge des 15 et 22 mars 2020. Je ne sais pas encore si je fais un article à part pour Facebook, et les différents réseaux sociaux, ou si je viendrais prochainement compléter cet article avec ces informations. Encore faut-il que ceux-ci soient alimentés.


Bernard BLANCHAUD (Nous Citoyens + CNI) – Saviniens, demain vous appartient

noussaviniens91.org


Antoine CURATOLO (DVD) – L’alternance, c’est vous… et nous !

antoine-curatolo.fr


Jean-Marc DEFRÉMONT (EELV + PS + PCF) – Bien vivre à Savigny

bienvivreasavigny.org


David FABRE (UDI) – Ensemble pour Savigny

ensemblepoursavigny.fr


Alexis IZARD (LaREM + MRSL) – Osons Savigny

osons-savigny.com


Éric MEHLHORN (LR + Libres) – Le bon sens pour Savigny (?)

site inexistant

Vous pouvez toujours relire : bonsens2014.wordpress.com


Olivier VAGNEUX (DVD) – Vivons Savigny autrement

savigny2020.fr