Archives du mot-clé Nadège ACHTERGAËLE

Ce menteur d’Alexis TEILLET ne sait même pas quand il est devenu adjoint au maire…

Dans ses documents de campagne, sur lesquels il a enlevé les trois points de sa signature (ses frères ont dû lui expliquer), tout comme sur LinkedIn, Alexis TEILLET indique qu’il a été maire-adjoint au cadre de vie et déplacements entre 2014 et 2020. C’est un mensonge.

Reprenons ainsi le bulletin municipal de l’été 2014. Nadège ACHTERGAËLE était maire-adjointe au Cadre de vie. Bernard BLACHAUD était conseiller municipal délégué aux Déplacements.

Et Alexis TEILLET n’était rien (enfin simple conseiller municipal), c’est-à-dire même pas conseiller communautaire à la CALPE, tellement il était mal placé sur la liste de MEHLHORN (19e).

C’est vous dire le niveau de la liste MEHLHORN de 2014 qu’aujourd’hui, TEILLET soit le seul espoir de la droite locale, au point qu’il ait fallu faire démissionner Anne-Marie GÉRARD et Emmanuelle DA CUNHA pour le faire monter, car en 2020, il n’était qu’en 7e place !

Donc si déjà, alors qu’il n’est même pas élu au Département, il commence à mentir aux élections et à s’inventer une vie, cela promet sur ce qu’il fera si jamais il est élu.

Remarquez que cela permet de lui découvrir un complexe, même si à sa place, je complexerai plutôt parce qu’après près de dix années d’études de droit, il n’est toujours pas avocat et qu’il en est réduit à se reconvertir et se planquer collaborateur d’élu au Département.

Puis après c’est la droite qui te fait de grands discours sur l’assistanat, mais qui vit d’argent public sur un poste de complaisance filé par les copains, c’est tellement la déchéance…

Pourtant, cela devrait être simple ; adjoint, c’est quand il a commencé à toucher 1000 euros par mois pour ne pas faire grand chose… En tout cas, rien qui n’a marqué les Saviniens… TEILLET, c’est le passif de MEHLHORN : la Savinière, les augmentations d’impôts, le bétonnage…

Extrait du Bulletin municipal « Vivre à Savigny-sur-Orge » de l’été 2014 – page 2


Extrait du compte LinkedIn d’Alexis TEILLET



 

Nadège ACHTERGAËLE sortie de la liste régionale LR ; la 4e ville de l’Essonne n’y est plus représentée…

Si seulement c’était le seul fait qui devait nous étonner… Ils nous parlent encore tous de Jean MARSAUDON plus de douze ans après sa mort, mais ils s’imaginent que l’ancien président de la fédération RPR de l’Essonne n’aurait rien trouvé à redire que la 4e ville du Département ne soit même plus représentée sur une liste de 23 personnes…

Donc déjà je ne comprends pas pourquoi la liste est conduite par Robin REDA, alors qu’en application de l’article LO 141 du code électoral, relatif au non cumul des mandats, il devra démissionner soit de ce poste soit du Conseil municipal de Juvisy s’il est élu (et je le vois mal quitter Juvisy*). D’autant qu’il a déjà démissionné de la Région à son élection comme député.

*J’écris cela, mais vous connaissez la rumeur persistante que REDA, maintenant qu’il a fait élire sa femme à Juvisy, voudrait se faire élire à Savigny pour organiser la fusion des deux communes et devenir ensuite maire, quand il ne serait plus député, de la super-commune de 50 000 habitants. Donc dans cette hypothèse, oui, c’est en fait quand même possible !

Et puis aussi pourquoi des personnes comme Aurélie GROS, la fille de son papa maire à qui tous les pontes de LR sont allés remettre une médaille récemment, qui ont démissionné du Conseil régional pendant la mandature, il y a moins d’un an puisque c’est ce qui a permis que ACHTERGAËLE soit élue, osent se présenter à nouveau sur cette liste. Bonjour le respect !

Donc cela semble être la fin définitive de la carrière politique de Nadège ACHTERGAËLE, qui a pourtant joué le jeu à la Région (il faut dire que c’est quand même indemnisé 2700 euros brut par mois), et qui devait certainement vouloir tout arrêter pour se retrouver ainsi écartée par son ami RÉDA qui aura par contre placé son suppléant le maire de Viry en position éligible…



 

Pourquoi l’UDI a-t-elle lâchée MEHLHORN entre les deux tours de la municipale 2020 ?

Dans un prochain article, je décernerai les trophées de la « filsdeputerie » aux soi-disant amis d’Éric MEHLHORN qui pleurent tous parce qu’il arrête la politique, alors qu’ils ont tout fait pour qu’il ne soit pas candidat ; les uns soutenant IZARD et les autres TEILLET.

Mais d’ores-et-déjà, nous pouvons nous intéresser au cas de l’UDI dont il me faut vous expliquer, alors que MEHLHORN a toujours été réglo avec eux, pourquoi ils ont choisi de le jeter dans l’entre deux-tours des municipales, pour des raisons purement d’intérêt partisans.


En premier lieu, il est cohérent qu’un parti cherche à gérer le maximum de villes, donc il y a une logique à ce que l’UDI cherche à piquer la ville de Savigny à LR.

Ensuite, il faut remonter à 2012 quand Laurence SPICHER-BERNIER a été exclue de l’UMP pour sa dissidence à Françoise BRIAND, elle a choisi de rejoindre l’UDI, deuxième force politique à droite. Dès lors, l’UDI a ajouté Savigny dans son pré-carré, alors que Savigny n’est pas centriste.

Enfin, il faut voir que MEHLHORN est LR, et qu’il n’est pas UDI. Que sa majorité n’était pas UDI. Et que ses successeurs potentiels n’auraient pas été UDI qu’il se soit agi d’ACHTERGAËLE, de BÉNÉTEAU ou de TEILLET.


Ainsi donc, pour prendre la ville de Savigny, l’UDI avait besoin à un moment donné de soutenir un candidat qui ne soit pas MEHLHORN.

FABRE a échoué dans cette mission. Il est passé de 38 % en 2008 à 14 puis 17 % en 2014 et à 9 % en 2020. L’UDI a donc choisi de le lâcher après ce dernier échec pour un autre candidat.

Et il se trouve que pour des raisons d’intérêt et d’opportunité, ils ont choisi Alexis IZARD, qui à la fois est un ancien de l’UDI, en même temps peut ramener des voix de LaREM, et surtout qui est jeune et qui pourra donc prendre la ville à l’usure.

Mais pour cela, ils avaient besoin que MEHLHORN dégage, pour prendre le leadership à droite, et c’est pourquoi ils l’ont poignardé une première fois. Puis MEHLHORN éliminé, ils vont livrer une guerre d’influence pour que IZARD devienne la tête d’une liste d’union des droites. Et ce sera d’autant plus facile pour eux qu’ils vont s’appuyer sur les anciens soutiens de Laurence SPICHER-BERNIER face à des LR qui ont perdu la foi

C’est donc purement pour des raisons d’opportunité, et pour s’emparer de Savigny à moyen ou long terme, que l’UDI a stratégiquement lâché MEHLHORN, à un moment où il semblait perdu puisque je le bloquais, assurant ainsi sa défaite, pour IZARD.

Avec la complicité, plus ou moins active, d’Alexis IZARD qui aime à se faire instrumenter pourvu qu’il ait le pouvoir à la fin. Et les Saviniens dans tout cela ? Comme toujours, ce sont les autres qui décident pour eux, jusque dans le choix des candidats pour lesquels ils pourront voter…




Y a-t-il encore une droite à Savigny-sur-Orge ?

Si la droite de Savigny était de droite, alors elle devrait tout faire pour dégager le nouveau maire qui est de gauche. Et elle en a une possibilité avec le recours en annulation des municipales.

Mais à Savigny, non seulement, la droite se satisfait très bien de son rôle dans l’opposition, mais à la limite, elle n’a aucun problème à se faire récupérer par le candidat macroniste dans le cadre d’une grande liste d’union des droites.


La droite à Savigny, c’est ou c’était réellement six personnes :

  • Éric MEHLHORN
  • Nadège ACHTERGAËLE
  • Alexis TEILLET
  • Sébastien BÉNÉTEAU
  • Bernard BLANCHAUD
  • Olivier VAGNEUX

MEHLHORN a réussi à perdre une ville qui reste de droite à plus de 60 %. Il existe encore parce qu’il est élu au Département. Mais plus personne ne lui confiera la tête d’une liste municipale, surtout à son âge.

ACHTERGAËLE, quoique devenue conseillère régionale, ne s’intéresse plus à la politique locale, sur laquelle elle a été complètement effacée tout son mandat de 1ère adjointe.

TEILLET est tenu par LR via le Département. Et a priori, ils n’en veulent pas. Même RÉDA semble l’avoir abandonné au profit d’un IZARD.

BÉNÉTEAU est parti à Juvisy.

BLANCHAUD arrête.

VAGNEUX est marginalisé mais il fait 17 % sur son nom…


Lorsqu’on regarde le résultat des dernières municipales, c’est clairement VAGNEUX qui fait perdre LR parce qu’il a un électorat personnel, de droite, qui ne veut pas de MEHLHORN.

Alors que l’électorat de LR se fout de la tête de liste et suivra le mec qui aura l’étiquette, qu’il s’appelle MEHLHORN, IZARD, VAGNEUX ou même DEFRÉMONT.

Ainsi donc sauf à ce que LR aille avec LaREM, ce qui devrait choquer à droite, surtout pour aller avec IZARD qui se revendique de gauche, ils ne peuvent plus rien faire sans VAGNEUX.

Mais ils détestent tellement VAGNEUX qu’ils préfèrent aller avec IZARD pour espérer reprendre la Commune en 2026, sans même vouloir essayer quelque chose dès 2021.

Bref, la droite à Savigny n’est pas de droite.


Enfin, sauf sur les réseaux sociaux où ils critiquent DEFRÉMONT par exemple parce qu’il veut construire 1300 logements sous son mandat, oubliant un peu vite qu’ils en ont autorisé 1700.

Alors que dans les deux cas, on n’atteint pas les 25 % de logements sociaux.

Quand tu les lis, ils critiquent tous DEFRÉMONT et disent tous vivement 2026.

Mais pas un ne cherchera à abréger le mandat de DEFRÉMONT qui peut s’arrêter cet été.

Certains me reprochent d’avoir démissionné du Conseil municipal, mais objectivement, quand tu as des convictions, et que les gens qui prétendent avoir les mêmes convictions que toi, qu’ils n’appliquent pas lorsqu’ils sont élus, et pour la défense desquelles ils vont chercher des gens qui ne les partagent pas, tu ne peux rien faire.

Je réaffirme qu’il est possible de faire annuler l’élection municipale et je réinvite les vrais Saviniens de droite à m’aider, sauf à préférer rester 5 ans de plus avec la gauche…