Archives du mot-clé Michel PIOU

Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : Éric MEHLHORN renouvelle sa liste à plus de 60 % !!!

L’échec résumé en un seul chiffre :

MEHLHORN a perdu 61 % de ses colistiers de 2014, qui ne repartent pas avec lui en 2020…

Tout du moins qui ne se montrent pas pour faire campagne !

C’est quand même paradoxal, cette ambition durable, qui n’a pas dépassée 6 ans, pour la moitié des colistiers de 2014 !

À croire que leur bon sens de 2014 n’était pas si bon que cela : plus de la moitié qui se sont égarés en route…


De plus, lorsque l’on regarde ses photos de campagne, on reconnaît la vieille garde de ceux qui sont élus depuis MARSAUDON, et qui s’accrochent : EUGÈNE, BELLIARD, GÉRARD et GUETTO.

Plus les soutiens de toujours : AUFFRET, LECOURT, GUILLARD, PIOU…

On pourrait encore s’attarder sur ceux qui restent par intérêts : CHEVALIER pour son emploi, que je présume fictif, du moins est-ce l’objet de ma plainte, au Département, JAUGEAS et FLOWER pour les indemnités d’adjoint.

À ce propos, si MEHLHORN repasse, le Monsieur Sécurité aura 82 ans en 2026. Un peu vieux à mon goût pour continuer de pourchasser les voleurs en illégale voiture de fonction ?




Moi, j’aurais juste aimé qu’en partant, tous les autres reconnaissent qu’ils ont échoué et qu’ils ont même fait du mal à Savigny.


Et je vais les citer un par un :

Nadège ACHTERGAËLE (Madame 190 000 €)

– Jacques PATAUT (Monsieur qui n’a pas réussi à faire titulariser sa compagne)

Réjane MALGUY (Madame qui doit se garer sur la Place Davout parce qu’elle est handicapée, mais qui écoute PÉCRESSE puis MEHLHORN debout pendant 1 heure 15)

– Christophe GUILPAIN (Monsieur je me casse parce qu’on m’avait promis que je serai adjoint)

Sébastien BÉNÉTEAU (le petit comptable)

– Laurence PINON-CHEVALLIER (qui a perdu sa délégation au SIREDOM pour avoir soutenu BLANCHAUD une fois)

– Bernard BLANCHAUD (je me suis fait avoir parce que j’ai acheté 1500 euros la place d’adjoint que je n’ai jamais eu)

– Marie-Lucie CHOISNARD (Madame je travaille 50 heures par semaine à la Commune)

– Cyrille GEORGES (disparu en cours de mandat)

– Sylvie LAIGNEAU (qui raconte des conneries sur Facebook et qui passe ses conseils municipaux à jouer sur sa tablette)

– Romain PICON (disparu en cours de mandat)

– Claude FERREIRA (n’a rien foutu)

– Nathalie CAILLEAU (n’a rien foutu)

– Véronique LABBÉ (n’a rien foutu)

– Franck BOUZIN (l’ancien socialiste qui a voulu casser la gueule à plusieurs personnes)

– Guilène DÉSIRÉE (n’a rien foutu)

– Nicolas FROGER (a pris la parole une seule fois et ce fut terrible parce qu’il arrivait à peine à déchiffrer la question qu’on lui avait écrite et tout le monde s’est foutu de sa gueule…)

– Bruno CHERONET (n’a rien foutu)

– Maryse BESACE (ne s’est pas montrée)

– Daniel VIARD (ne s’est pas montré)

– Fabien PROUST (ne s’est pas montré)

– Michèle MILLAUD (ne s’est pas montrée)

– Élodie RENAUDEAU (ne s’est pas montrée)

– Jean-Pierre LUBAT (a déménagé après avoir acheté les places du MoDem)

Soit, sauf surprise de dernière minute parce qu’il faudrait compléter la liste, 24 départs.

Et donc 14 qui restent, la plupart parce qu’ils y ont un intérêt conflictuel…




Mort de rire ! Marcelle LECOURT, Michel PIOU, Raymond GUILLARD : les colistiers d’Éric MEHLHORN dézinguent son Plan local d’urbanisme (PLU)

Mais quelle belle mentalité de connards* que voilà !

* Définition de connard : personne qui se comporte de façon déplaisante ou déplacée, par manque d’intelligence, de savoir-vivre ou de scrupules.

Ça n’a pas le courage d’assumer de s’opposer au logement social (ah ben non, ça c’est bon pour les nazis du Rassemblement national), et ça demande la concentration des logements sociaux très loin de chez eux, très loin des pavillons, là où la ville est déjà niquée, pour des motifs fallacieux, et tant pis pour les autres !


Ainsi, Raymond GUILLARD, devenu depuis conseiller municipal, a la solution à tous nos problèmes pour ne pas « défigurer » la Ville.

Genre, son seul argument contre le logement social, c’est la beauté de la Commune !

Il n’a a aucun problème qu’on soit 10 000 habitants en plus, sans médecins supplémentaires, et que le stationnement devienne inaccessible.

Pour sa part, Raymond veut parquer tous les gueux dans les OAP.

Quel manque de scrupules !

Et ça tombe bien parce qu’il n’y a pas d’OAP dans la rue Gounod.

Moi, je serai curieux de savoir ce que Raymond penserait des OAP si on en foutait un dans sa rue !

Dommage que Raymond ne sache pas que les OAP devraient voir construire 415 logements sociaux pour un total de 830 logements ; et que même si on construisait 830 logements sociaux, il en manquerait toujours 1300 + les 300 de Grand-Vaux à rebâtir… Et nous ne parlons bien que des logements sociaux !

En attendant, grâce à la modification de l’enquête publique soumise par MEHLHORN, si je veux racheter deux terrains de la rue de Raymond, par exemple le 20 et le 22, je pourrais lui faire un petit immeuble en R+2 ! Merci la droite !


Pour Michel PIOU, qui n’a pas compris qu’il ne s’adressait pas au maire mais au commissaire enquêteur indépendant, il faut tout foutre sur le Boulevard (il faudra lui dire que ça ne suffirait pas même si on le faisait).

Ben parce que comme on ne peut déjà pas circuler en journée, on va en rajouter encore plus !

Il emploie le terme de transhumance mais soit il ne sait pas ce que c’est (parce que ce n’est qu’une fois dans l’année et pas tous les jours), soit ce retraité pense que les gens qui bossent sont des animaux… Au choix.

Quel manque de savoir-vivre !

Alors rien que pour emmerder Michel, je propose qu’on mette la rue Gounod à sens unique, et interdiction d’aller dans la rue Denis-Papin ou de rejoindre le Commandant-Guilbaud, qu’il ne puisse plus passer ailleurs que par le Boulevard ! Et on verrait s’il pense toujours pareil !

Et puis, là encore, c’est moche les immeubles pour notre grand critique d’art.

Moi, j’espère que la maison et le jardin de Michel sont impeccables, parce que pour être crédible quand tu veux donner des leçons de standing, il faut déjà pas que tu fasses baisser la valeur de l’immobilier de ton quartier parce que ta maison est moche. Et comme c’est une notion subjective…


Et enfin, nous avons Marcelle LECOURT qui laisse librement s’exprimer sa conscience écologique.

Il faudra quand même lui dire à cette dame que ses colistiers sont en permanence en train de se foutre de Jean-Marc DEFRÉMONT quand il parle de ville végétalisée. Donc un petit peu de cohérence, Madame.

Et sur la spéculation, mais qui accorde les permis de construire ?

Ben, c’est Éric, la tête de liste !

Quel manque d’intelligence !

Encore une naïve qui croit que le maire ne peut pas s’opposer, et qu’il est contraint de céder, alors que si MEHLHORN était un peu malin, il opposerait aux projets d’entrer en contradiction avec les orientations du PADD. Ce serait si facile, mais la spéculation arrange…

Et puis de quoi se plaint-elle ? Pour la présidente de l’ASSAD, qui a rejoint la liste pour mettre ses réseaux aux services de MEHLHORN, plus d’habitants, c’est plus de clients !


Je ne vous cache pas que je suis un peu déçu.

Je ne m’attendais pas à de tels esthètes, écolos sur les bords, uniquement dérangés par la seule disharmonie que la construction de nouveaux immeubles pourrait générer.

Je pensais sincèrement trouver des fachos que le logement social dérangerait à cause « du bruit et de l’odeur » (CHIRAC en 1991 ; c’est leur parti politique)


Ah, c’est génial, les trois seuls courageux de la liste MEHLHORN qui osent prendre la plume, et je leur reconnais au moins cela ; pour s’opposer au travail des services d’Éric MEHLHORN.

Les cocus ! Les candaules ! Les soumis ! Enfin, ils semblent se rappeler qu’ils se disent de droite.

Car ce que la gauche bienpensante n’aurait jamais imaginé possible de faire en terme de logement social à Savigny, c’est bien leur droite qui l’a accompli !


Mes bons amis, c’est désormais 40 % de logements sociaux dans toute opération de plus de 800 m² de plancher, y compris en zone pavillonnaire, et ce sont les élus de votre liste qui le propose… Du fait d’une modification qu’il était possible de ne pas pratiquer !

Ah bon ? Mais vous ne vouliez pas cela ? Vraiment ? Vous êtes sûrs ? Ben, fallait pas aller sur la liste de MEHLHORN ! C’est bien fait pour vous ! Comme ils sont beaux les héritiers de MARSAUDON ! Comme elle est belle la droite savinienne !

Je n’attends plus qu’une chose : c’est de voir leurs colistiers, à commencer par Raymond GUILLARD, approuver cette modification. Cette obligation de construire du social dans les quartiers pavillonnaires ! Je me délecte d’avance !


Extrait du projet modificatif n°1 du PLU – page 3


Bingo !



Sénatoriales 2017 : les 47 (+2) grands électeurs de Savigny-sur-Orge

La Préfecture de l’Essonne a arrêté la liste des grands électeurs saviniens. Personne ne s’est désisté parmi les 39 délégués de droit (les conseillers municipaux ou leurs représentants) ou les 8 délégués supplémentaires (élus par le Conseil municipal). Restent 12 suppléants qui pourront voter à la place des délégués de droit ou des délégués supplémentaires en cas d’empêchement justifié, de cessation des fonctions de conseiller municipal, de décès ou de perte des droits civiques et politiques.

Remarquons juste au passage l’étrangeté juridique du fait qu’un conseiller municipal qui serait accueilli au sein du Conseil municipal après la date d’élection des grands électeurs ne devient pas grand électeur de droit ! Il ne peut l’être que s’il était sur la liste des délégués supplémentaires titulaires ou suppléants.

La honte aussi pour la gauche municipale qui ne sait même pas écrire les noms de ses militants, et qui a induit la Préfecture en erreur ; elle qui n’a pas plus vérifiée voire rien du tout !!!

Je terminerai en vous rappelant la liste des Saviniens qui ont accepté de candidater pour devenir grands électeurs aux sénatoriales. Quelque chose me dit qu’on les retrouvera en 2020 sur les prochaines listes aux municipales, voire qu’il se cache peut-être de futurs conseillers municipaux parmi eux.

J’ai mis plus loin quelques noms en bleu qui pourraient très bien apparaitre dans la prochaine liste MEHLHORN en 2020. En queue pour les plus anciens ; en milieu pour les plus jeunes. Il va bien falloir remplacer tous ces conseillers municipaux de la majorité qui se disent dégoûtés par la politique (les conseillers de la mandature précédente disaient la même chose). Mais je ne doute pas qu’au moment de faire la liste, beaucoup resteront quand même…

https://oliviervagneux.wordpress.com/2017/07/01/senatoriales-2017-les-candidats-grands-electeurs-delegues-a-savigny-sur-orge/


Les grands électeurs saviniens (+ Éric MEHLHORN + Audrey GUIBERT)

1. Mme Nadège ACHTERGAËLE, 2. Mme Anne-Marie GÉRARD, 3. M. Daniel GUETTO, 4. Mme Réjane MALGUY, 5. M. Daniel JAUGEAS, 6. M. Sébastien BÉNÉTEAU, 7. Mme Joëlle EUGÈNE, 8. M. Mathieu FLOWER, 9. Mme Marie-Lucie CHOISNARD, 10. M. Alexis TEILLET, 11. Mme Marie-France BELLIARD, 12. M. Franck BOUZIN, 13. Mme Nathalie CAILLEAU, 14. M. Bruno CHERONET, 15. Mme Catherine CHEVALIER, 16. Mme Guilène DÉSIRÉE, 17. Mme Claude FERREIRA, 18. M. Nicolas FROGER, 19. M. Cyrille GEORGES, 20. M. Jean-Charles HENRY, 21. Mme Véronique LABBE, 22. Mme Sylvie LAIGNEAU, 23. Mme Laurence PINON-CHEVALLIER, 24. Mme Sandrine VIEZZI, 25. M. Bernard BLANCHAUD, 26. M. Christophe GUILPAIN, 27. M. Jacques PATAUT, 28. Mme Lydia BERNET, 29. M. Jean-Marc DEFRÉMONT, 30. M. Pierre GUYARD, 31. Mme Michèle PLOTTU, 32. Mme Éva SAS, 33. M. Jacques SÉNICOURT, 34. M. David FABRE, 35. M. Gérard MONTRELAY, 36. Mme Laurence SPICHER-BERNIER, 37. Mme Alice MATHY, 38. M. Jean-Louis MEYER, pour M. Éric MEHLHORN, 39. M. Alexandre LEFEBVRE, pour Mme Audrey GUIBERT, 40. Mme Isabelle AUFFRET, 41. M. Raymond GUILLARD, 42. Mme Maryse BESACE, 43. M. Daniel VIARD, 44. Mme Marcelle LECOURT, 45. M. Jean-François CHIRON, 46. Mme Agnès DUPUIS, 47. Mme Isabelle NEVEUX


48. M. Guy LABORIALLE (suppléant), 49. Mme Josette DEHARBE (suppléante), 50. M. Bechara SALAMEH (suppléant), 51. Mme Danielle HUGUET (suppléante), 52. M. Ganesh COUMMAR (suppléant), 53. Mme Sophie BOULANGER (suppléante), 54. M. Augusto CLARA-SILVERIO (suppléant), 55. Mme Geneviève CAILLEAU (suppléante), 56. M. Jean-Yves CAUFMENT (suppléant), 57. M. Bruno GUILLAUMOT (suppléant), 58. Mme Valérie DERMAUX (suppléante), 59. Mme Isabelle FERREIRO (suppléante)


Rappel des liens existants entre les délégués supplémentaires et la liste qui les a présentées (intéressant pour avoir « une carte politico-temporelle des itinéraires politiques » (Bernard MÉRIGOT))

38. M. Jean-Louis MEYER, pour M. Éric MEHLHORN

==> militant LR

39. M. Alexandre LEFEBVRE, pour Mme Audrey GUIBERT

==> militant FN, ami d’Audrey GUIBERT

40. Mme Isabelle AUFFRET

==> militante LR ; 30e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

41. M. Raymond GUILLARD

==> militant LR ; 31e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

42. Mme Maryse BESACE

==> militante LR ; 32e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

43. M. Daniel VIARD

==> militant LR ; 33e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

44. Mme Marcelle LECOURT

==> militante LR ; 34e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

45. M. Jean-François CHIRON

==> militant ou sympathisant LR

46. Mme Agnès DUPUIS

==> militante ou sympathisante LR

47. Mme Isabelle NEVEUX

==> militante sans étiquette ; 22e de la liste municipale d’Union de la gauche en 2014


48. M. Guy LABORIALLE (suppléant)

==> militant ou sympathisant LR

49. Mme Josette DEHARBE (suppléante)

==> militante ou sympathisante LR

50. M. Bechara SALAMEH (suppléant)

==> militant ou sympathisant LR

51. Mme Danielle HUGUET (suppléante)

==> militante LR ; membre du Conseil citoyen de Grand-Vaux

52. M. Ganesh COUMMAR (suppléant)

==> militant ou sympathisant LR

53. Mme Sophie BOULANGER (suppléante)

==> militante LR ; épouse BÉNÉTEAU

54. M. Augusto CLARA-SILVERIO (suppléant)

==> militant LR mais 6e de la liste UDI en 2014 (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)

55. Mme Geneviève CAILLEAU (suppléante)

==> militante LR ; mère de la conseillère municipale Nathalie CAILLEAU et veuve de Jean-Claude CAILLEAU, président de l’association de soutien à Éric MEHLHORN, Savigny nos cantons

56. M. Jean-Yves CAUFMENT (suppléant)

==> militant ou sympathisant LR

57. M. Bruno GUILLAUMOT (suppléant)

==> militant PS ; 9e de la liste municipale d’Union de la gauche en 2014

58. Mme Valérie DERMAUX (suppléante)

==> militante EELV ; 16e de la liste municipale d’Union de la gauche en 2014

59. Mme Isabelle FERREIRO (suppléante)

==> militante UDI ; 9e de la liste UDI en 2014 (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)



Sénatoriales 2017 : les candidats « grands électeurs » délégués à Savigny-sur-Orge

Comme je sais que ça fera plaisir à certains, notamment à mon cher Éric MEHLHORN, qui veut mettre de la discrétion sur des choses pourtant publiques, je publie ici, dans un premier temps, les liste des candidats qui ont été présenté(e)s par les groupes municipaux saviniens, et j’explicite plus bas leurs liens quand je les connais. Dans le cas contraire, ils sont juste à considérer comme sympathisants du mouvement qui les a présentés.

Et à tous ceux qui me diront qu’ils ne voulaient pas de leur nom sur le Savinien libéré, je leur répondrais qu’ils n’avaient qu’à se présenter sur ces listes !!!

Listes qui pouvaient contenir jusqu’à 20 candidats maximum ; le nombre de candidats par liste, et leur origine politique, traduit aussi la vitalité des mouvements qui les présentent…


Les cinq listes de candidats

« Le bon sens pour Savigny : liste de rassemblement de la droite,

du centre et des indépendants »

1. Isabelle AUFFRET, 2. Raymond GUILLARD, 3. Maryse BESACE, 4. Daniel VIARD, 5. Marcelle LECOURT, 6. Jean-François CHIRON, 7. Agnès DUPUIS, 8. Guy LABORIALLE, 9. Josette DEHARBE, 10. Bechara SALAMEH, 11. Danielle HUGUET, 12. Ganesh COUMMAR, 13. Sophie BOULANGER, 14. Augusto CLARA-SILVERIO, 15. Geneviève CAILLEAU, 16. Jean-Yves CAUFMENT, 17. Nicole MAURIZOT, 18. Michel PIOU, 19. Michèle MILLAUD, 20. Christian MOULUN

« Union de la gauche municipale »

1. Isabelle NEVEUX, 2. Bruno GUILLAUMOT, 3. Valérie DERMAUX, 4. Dominique DAUVERGNE, 5. Claudine CHARRIER, 6. Thomas BRONES, 7. Agnès DUPART, 8. Pierre JACQUEMARD, 9. Marianne BARY-DILLON, 10. Jean-Raymond DUPART

« Agir pour vous, Savigny ensemble »

1. Isabelle FERREIRO, 2. Jean-François NAUT, 3. Jocelyne MAINTIER-LANG, 4. Ahmed HADOU

« Savigny bleu marine »

1. Corinne POTTIER, 2. Nicolas MEREY, 3. Martine MARCUS, 4. Lucien FROMENT, 5. Pascale FROMENT, 6. Daniel DUCHET, 7. Paulette DUCHET, 8. Carole OLSEN, 9. Bruno FIEVET, 10. Marie-Bénédicte SIRUGUET

« La République en marche »

1. Franck ACHARD-PICARD, 2. Véronica CAUSSE, 3. Florent CAPPELLETTI


Les cinq bulletins de vote anonymisées

(j’ai supprimé les domiciles, dates et lieux de naissance)

Il conviendra de ne pas oublier Jean-Louis MEYER à la liste de droite qui représentera Éric MEHLHORN votant en tant que conseiller départemental, ni Alexandre LEFEBVRE au Front national qui représentera Audrey GUIBERT votant en tant que conseillère régionale. – Cliquez pour agrandir.

 


Sur la liste présentée par la majorité municipale (où l’on voit les marsaudoniens qui ont abandonné SPICHER pour revenir à MEHLHORN)

Isabelle AUFFRET ==> 30e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

Raymond GUILLARD ==> 31e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

Maryse BESACE ==> 32e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

Daniel VIARD ==> 33e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

Marcelle LECOURT ==> 34e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

Danielle HUGUET ==> À vérifier qu’elle ne soit pas à l’actuel Conseil citoyen de Grand-Vaux qui se veut apolitique ; en tout cas, elle participe aux ateliers de rénovation. C’est quand le prochain ?

Sophie BOULANGER ==> épouse BÉNÉTEAU

Augusto CLARA-SILVERIO ==> 6e de la liste UDI (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)

Geneviève CAILLEAU ==> mère d’une conseillère municipale et veuve du président de l’association Savigny nos cantons.

Nicole MAURIZOT ==> 5e de la liste UDI (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)

Michel PIOU ==> 37e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

Michèle MILLAUD ==> 36e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

Christian MOULUN ==> 8e de la liste UDI (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)


Sur la liste présentée par la gauche municipale (où l’on voit qu’ils ont repris les mêmes que sur leur liste de 2014)

ISABELLE NEVEU(X) – ils ont oublié le X… ==> 22e de liste en 2014

Bruno GUILLAUMOT ==> 9e de liste en 2014

Valérie DERMAUX ==> 16e de liste en 2014

Claudine CHARRIER ==> 38e de liste en 2014

Thomas BRONES ==> 31e de liste en 2014

Agnès DUPART ==> 12e de liste en 2014

Pierre JACQUEMARD ==> 11e de liste en 2014

Marianne BARY DILLON ==> 20e de liste en 2014

Jean-Raymond DUPART ==> lien de parenté avec une autre candidate (sous entendu, ils n’ont plus d’autres militants à gauche et doivent aller chercher dans les familles….)


Sur la liste Agir pour vous Savigny ensemble (où l’on voit les spichériens qui ne veulent pas aller avec MEHLHORN)

Isabelle FERREIRO ==> 9e de la liste UDI (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)

Jean-François NAUT ==> 18e de la liste UDI (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)

Jocelyne MAINTIER-LANG ==> 3e de la liste UDI (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)


Sur la liste Savigny Bleu marine (où ça travaille beaucoup en famille)

Corinne POTTIER ==> 19e de la liste UDI (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)

Nicolas MEREY ==> un lien de parenté avec Jean MEREY, ancien suppléant et trésorier d’Audrey GUIBERT ?

Martine MARCUS ==> mère de la candidate 19e de liste FN en 2014

Lucien FROMENT ==> lien de parenté avec la 29e de liste en 2014 ?

Pascale FROMENT ==> lien de parenté avec la 29e de liste en 2014 ?

Daniel DUCHET ==> lien de parenté avec le 20e de liste en 2014 ?

Paulette DUCHET ==> lien de parenté avec le 20e de liste en 2014 ?

Carole OLSEN ==> ==> 23e de la liste UDI (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)

Marie-Bénédicte SIRUGUET ==> lien de parenté avec Corinne POTTIER

sans oublier Alexandre LEFEBVRE, ami d’Audrey GUIBERT


Sur la liste « La République en marche » (où on voit le traître)

Florent CAPPELLETTI ==> 19e de la liste de gauche en 2014


J’indiquerai donc dans un prochain article qui a été élu, et je rappellerai les liens que possèdent (ou pas) ces personnes avec les groupes qui les ont élus.