Archives du mot-clé Mathieu FLOWER

Savigny-sur-Orge : une erreur d’envoi de note de synthèse reporte le vote du budget 2020 de la Régie des Transports

Nos élus ne lisent pas les dossiers du Conseil municipal ! C’est la conclusion de Jean-Marc DEFRÉMONT, à laquelle nous parvenons aussi, puisque personne d’autre ne s’est rendu compte que c’est la note de synthèse du budget Ville 2020 qui a été copié et collé à la place du texte de la note de synthèse du budget Régie des Transports 2020…

Et MEHLHORN, toujours aussi puant, qui affirme que seul l’envoi du projet de délibération est obligatoire, mais que celui de la note de synthèse ne l’est pas. Heureusement que son directeur de cabinet et sa directrice générale des services sont venus à sa rescousse, mais je ne pense pas qu’ils lui aient parlé du droit d’information des élus, et de l’article L.2121-13 du CGCT, parce que je doute que MEHLHORN soit capable de le comprendre, alors qu’il est élu depuis 25 ans !

Maintenant, MEHLHORN va-t-il reconvoquer un conseil municipal en janvier, ou laissera-t-il la prochaine majorité s’en charger (laquelle aura jusqu’au 30 avril 2020 pour le faire) ? Reverra-t-on GUYARD qui nous a fait ce soir des adieux larmoyants. Et j’en profite pour lui répondre que je préfère ma violente opposition à sa vigilance complice. Et puis surtout JAUGEAS et FLOWER seront-ils toujours dans la majorité municipale à ce moment, ou auront-ils déjà trahi ?

Dans mon prochain article, je commenterai l’arrêté qui organise la suppléance du maire car MEHLHORN part samedi en vacances pour dix jours (jusqu’au 31 décembre). Certainement, parce qu’il a beaucoup trop travaillé cette année 2019 ! Je n’arrive plus à les compter. Cela doit être sa neuvième semaine de vacances, et il est toujours indemnisé autant pendant ce temps…



Savigny-sur-Orge : pourquoi ne pas réutiliser les affichages de l’été précédent ?

378 euros. Le coup d’impression d’une série de 30 affiches en format 80 cm x 120 cm, ensuite placardées dans les supports Naja Média (les panneaux publicitaires gris, protégés par une vitre, à hauteur d’homme). Donc 12,60 euros par affiche.

Et pour cause, elles sont trop grandes pour que le service Imprimerie puisse les tirer lui-même, mais peut-être parce que nous avons un territoire de 24 communes, que nous pourrions avoir une commune qui investisse dans une rotative, pour toutes les autres ?


Alors nous avons déjà eu droit à la série sur trois semaines pour nous annoncer la présentation de la programmation culturelle 2019-2020. Vraisemblablement pour 1134 euros (= 378 x 3). Pour au final, se retrouver avec un peu plus d’une soixantaine de personnes ; toujours les mêmes habitués par ailleurs ! Donc l’effet d’annonce de cet affichage a été minime, sinon très cher payé par unité de nouvelle personne qui se serait intéressé à cet événement !


Et donc je me disais que, peut-être, aurions-nous pu réaliser des économies pour cet été en reprenant les affiches de l’année dernière, qui étaient bien parce qu’elles mettaient le travail des services en avant (avec tout à coup, des agents qui acceptent de se laisser photographier, parce que quand c’est moi, ils ont une bonne raison de ne pas l’être). Et même qu’on y voyait la photo de la maman de l’adjoint Mathieu FLOWER. Le hasard ! La seule disponible ?


Mais non, cette année pré-électorale, nous avons encore droit à une nouvelle série, que pour ma part je trouve trop contemporaine et donc très moche ; je ne comprends pas ces formes géométriques qui volent. Mais surtout hyper néo-colonialiste, à croire que les seules vraies vacances ne peuvent se passer que les pieds dans l’eau des Antilles. Pourquoi pas ces images mais en organisant Savigny-plage, plutôt qu’en voulant faire rêver d’un inaccessible ?


Pour autant, je conçois aussi qu’il faille occuper nos quatre agents du service Communication (je te ferai du ménage dans tout cela ; je comprends pas ce qu’ils peuvent branler de leurs journées, alors qu’il ne se passe rien sur le site et sur les réseaux sociaux (même pas une publication par jour !), sous la responsabilité de la fille de la deuxième maire-adjointe, auparavant assistante du maire. Celle pour laquelle on a dégradé le poste de responsable de la Communication.

Extrait de Qui fait quoi à Savigny, version 9


Mais je me dis aussi qu’on pourrait peut-être, et dépenser l’argent autrement que pour ces affiches, qui plaisent néanmoins à ceux qui les regardent et qui m’en parlent, et peut-être aussi pour nos quatre agents de la Communication, et notamment les deux de la cellule de création, d’autant qu’aux dernières nouvelles, on fait toujours autant appel aux banques d’images, et surtout, pire que tout, ils n’arrivent même pas à sauver l’image déplorable de MEHLHORN !



Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : le MoDem va-t-il lâcher MEHLHORN ?

Mathieu FLOWER, actuel maire-adjoint, encarté MoDem, à la Jeunesse et aux Sports de la municipalité de Savigny-sur-Orge, à majorité LR, a été désigné, ce 18 juillet 2019, chef de file de son parti aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020.

D’après le communiqué de presse du parti, Mathieu a donc vocation :

  • soit à être tête de liste, ce qui m’apparaît compliqué parce qu’il ne doit pas y avoir plus de trois militants MoDem sur la commune,
  • soit à intégrer une liste de rassemblement, qui devra ensuite être validée et investie par le parti.

La grande question maintenant est de savoir si Mathieu va rester avec LR, dans la continuité de l’alliance locale passée en 2013 en vue des municipales de 2014. Ou bien s’il va rejoindre LaREM dans le cadre des alliances nationales passées avec ce parti depuis 2017.


Du coup, c’est encore Bernard BLANCHAUD qui va être déçu, lui qui était tout fier d’avoir un représentant du MoDem à ses côtés (Christophe GUILPAIN), lequel ne représente donc plus rien du tout, et devrait logiquement tout arrêter en 2020, si toutefois il n’a pas déjà cessé parce qu’on ne le voit plus beaucoup en Conseil…

Brave Christophe, qui me reprochait lorsque je l’avais rencontré pour les municipales 2014 de ne pas être assez démocrate ni transparent ; et puis qui m’avait sorti tout fier en décembre 2014 qu’il découvrait la catastrophe de gestion de SPICHER, citant des éléments qui étaient publics depuis des années sur le site de Bernard MÉRIGOT. Vraiment un pauvre mec à qui MEHLHORN a réussi à faire manger les convictions qu’il n’a jamais eu !

Mais peut-être que Mathieu va alors aller avec Bernard BLANCHAUD puisque ce dernier doit nous proposer une super-liste citoyenne de rassemblement, au-delà du clivage gauche-droite totalement dépassé, d’ici à la fin du mois du juillet ?

Bernard qui donc a décidé de ne pas aller avec moi depuis dix jours parce que j’ai traité jeudi dernier les mecs qui m’insultent sur son site de connards  ; et aussi parce que je fréquente des gens méchants du Rassemblement national ! Beurk, beurk, je me dégoûte moi-même. Quand je pense que Bernard a été le premier à tendre la main à Alexandre, et que ce n’était donc qu’intéressé… Alexandre à qui il promettait une place d’adjoint, comme certainement à GUILPAIN, et comme à moi si je le rejoins. Comme à trois autres hommes encore. Alors même que Bernard ne veut que six ou huit adjoints… Pourtant, un tel connaisseur du fonctionnement d’une commune ne peut pas ignorer que les adjoints doivent être paritaires…


Il faut d’abord rappeler que le MoDem n’a aucun problème à faire la pute le grand écart à chaque élection, et qu’après avoir été sur la liste FABRE du PS en 2008, ils sont ensuite passés sur la liste MEHLHORN de l’UMP en 2014.

Ensuite, il faut voir qu’ils étaient trois militants actifs sur Savigny en 2014, et que GUILPAIN s’est fâché, et qu’il est parti avec BLANCHAUD quand il a compris qu’il ne serait jamais adjoint, parce qu’il ne possédait pas les caractéristiques lui permettant d’incarner tant Grand-Vaux, que la diversité ; et que LUBAT a déménagé.

Bref, celui qui veut l’étiquette MoDem doit proposer une place d’adjoint à Mathieu, en évitant si possible le sport auquel il ne connaît rien ; notre bon ami pensant s’étonnant encore qu’il n’existe pas de compétition de musculation, qu’il prend pour un sport à part entière. Autrement, pour passer les coupes à la célébrations des trophées des champions, il est très efficace !

Il était aussi très bien à la démocratie locale. Il prenait la pose avec les jeunes du Conseil municipal des jeunes, et il faisait semblant de ne pas entendre quand MEHLHORN m’interdisait de prendre la parole en réunion publique à cause des élections, mais à seize mois des élections législatives. Quel grand démocrate !

En fait, il n’y a guère que les animateurs du périscolaire pour trouver qu’il est génial, et qu’il fait du bon travail ; les mêmes qui ne dénonceront pas un des responsables d’un des centres de loisirs surpris en pleine sieste avec les gamins qu’il était censé surveiller, parce que ce brave n’est autre que le parrain du directeur du service…


De vous à moi, je pense que Mathieu va proposer de rester avec LR.

Parce que MEHLHORN va déjà tout faire pour ne pas perdre son dernier vrai allié de poids, même si je ne doute pas qu’il aura encore DLF, et que tous ces gens vont très bien cohabiter ensemble, malgré tout ce qu’ils s’envoient réciproquement.

Et puis parce que si Mathieu avait quelques convictions lui aussi, il y a bien longtemps qu’il se serait tiré de cette majorité au bilan peu reluisant ; d’ailleurs sitôt l’instant où MEHLHORN a commencé à taper sur MACRON qu’il est censé défendre par ailleurs…

Et puis sincèrement, LaREM n’en veut pas. Ils n’en ont pas besoin, au vu du bilan, surtout pour ce que pèse le MoDem à Savigny. Mais qui peut encore être fan de ce traître de BAYROU ? Au fait, où en sont ses affaires d’assistants parlementaires fictifs ? Bizarre que l’enquête n’avance pas aussi vite que pour les assistants parlementaires du RN…


Bon, au pire, on n’est plus à un ralliement près de Mathieu et du MoDem ; et moi j’appelle cela de la prostitution politique

Maintenant, j’ai confiance dans l’intelligence des Saviniens qui ont vu la plus-value d’un adjoint MoDem à Savigny, c’est à dire aucune !

Et je pense que Mathieu est tellement décrédibilisé que s’il avait un tant soit peu d’honneur, il arrêterait la politique, et il passerait à autre chose…

Alexis IZARD, crois-moi bien que si tu prends Mathieu avec toi, tu sais que je t’associerai dans ma campagne à cette part du bilan de MEHLHORN, que tu devras assumer !



À la cérémonie des « Trophées des Champions » de Savigny-sur-Orge

C’est apparu comme par enchantement sur le site de la Ville. J’étais disponible. Je me suis dit que j’avais tout intérêt à aller m’y faire voir à neuf mois des municipales.

Le pitch, c’est presque la même chose que faisait le COS (Club olympique de Savigny) il y a quelques années pour célébrer ses champions, mais uniquement tourné autour de la personne du maire.

C’est le maire qui fait les discours, c’est le maire qui vous félicite, c’est le maire qui vous remet votre trophée en mains propres, et à la fin vous avez gagné la photo avec le maire pour son Facebook (et peut-être le magazine municipal voire son programme bilan).

Dans tout cela, c’était à se demander s’il y avait un maire-adjoint aux Sports car Mathieu FLOWER ne servait guère qu’à passer les trophées au maire. Il n’a effectivement pas du tout pris la parole, et n’avait aucun autre rôle que celui de potiche. (On va encore me reprocher d’être raciste parce que j’écris cela et que Mathieu est de couleur de peau noire…)

Cela se passait dans la salle des fêtes, largement sous-dimensionnée pour l’évènement. À croire qu’il n’était pas possible d’organiser cela dans un gymnase… Je ne sais pas non plus si le lundi soir à 19 heures était le meilleur horaire…

Ce n’est peut-être qu’un sentiment, mais j’ai encore eu l’impression que les associations proches politiquement de la municipalité avaient été davantage mises en avant… Je serai bie n hypocrite donc je ne citerai personne…

Période électorale oblige, MEHLHORN a fait tout un speech sur les équipements refaits et à venir. Limite le club house est déjà construit (alors que la livraison des travaux est prévue pour mai 2020). À croire aussi que d’avoir installé des LED améliorait les performances des joueurs. Et enfin, il était fier d’avoir dépensé 1 million d’euros pour la piste d’athlétisme, alors que « Monsieur 1 Million » s’est juste fait arnaquer dans les grandes largeurs…

Le maire lance une consultation. Dans quelques jours… Avec ramassage des copies au forum des associations (les gens vont gueuler, il paraît que cette année tout sera en intérieur !). En clair, le truc fait pendant l’été la dernière année du mandat pour avoir le moins de retours possibles…

La technique (son et lumières) laissait à désirer, avec presque toujours un temps de retard au niveau du changement des musiques, et des slides qui ne correspondaient pas à l’événement qui était en train de se passer…

Les « quartiers » étaient peu représentés. C’était vraiment de l’auto-congratulation dans l’entre-soi le plus complet. Et au milieu, le maire qui essayait de s’attribuer une partie du mérite des victoires.

C’est bien beau d’entretenir et de moderniser des équipements, qui restent sous-dimensionnés par rapport à ce qu’on bétonne, mais qu’est-ce que cela coûterait de laisser les gymnases ouverts plus longtemps, et les terrains accessibles ? Il y a de la demande à Grand-Vaux et aux Prés-saint-Martin, mais le maire ferme la porte, et à côté va favoriser une forme de communautarisme. On peut habiter les PSM et vouloir faire du sport autrement qu’avec l’ACMS.

https://oliviervagneux.files.wordpress.com/2016/02/dsc_01371.jpg?w=624

Ce moment gênant où on se met à appeler les mecs des staffs, ce qui faisait très école des fans. Et je félicite Robert parce qu’il est là depuis 43 ans…  Je n’ai pas vérifié s’ils ne récompensaient que les bénévoles ou aussi les salariés…

Hakim HAMDOUNI aurait quand même pu s’entraîner avant à lire les noms des lauréats car c’était pour le moins laborieux.

Tiens, l’ASLS Musculation n’est pas récompensée ! Comme c’est étonnant.


Je m’arrête là.

Le sport ne m’intéresse toujours pas, mais je n’ai aucune raison à freiner les envies de ceux qui veulent, et à ne pas leur donner les moyens dont ils ont besoin.

Toujours est-il que moi maire, on ne fera pas cela à la salle des fêtes, et on s’arrangera pour mettre en avant les vrais héros du moment, et pas le seul maire qui a occupé l’espace d’une manière indécente. Lui n’a rien gagné du tout, et ce n’est pas grâce ce qu’il a coupé dans les subventions que les clubs vont mieux. Et peut-être iraient-ils encore mieux si on leur foutait tout simplement la paix !


Bonus : la photographie du photographe qui photographie les gens en train de photographier…