Archives du mot-clé LREM

Question : Comprenez-vous pour qui a voté Pierre GUYARD (PS) ?

Non pas que je ne comprenne pas qu’un PS puisse voter pour un LR ou LREM, ce sont les mêmes libéraux mondialistes ; simplement que je ne comprends pas pour qui a voté Pierre GUYARD. Rappelons au demeurant que le deuxième tour de la législative opposait la LREM Muriel KERNREUTER (celle-là même qui a quitté En marche à l’automne 2017) au LR Robin RÉDA (celui-là même que Bruno LE MAIRE essayait de recruter chez MACRON).


Donc d’après le post Facebook,

commenté par un certain Christophe DROUET, qui soit est ironique, soit se fout clairement de la gueule de GUYARD, et Alexis TEILLET, LR devenu adjoint du maire de Savigny-sur-Orge (les mecs se tutoient, ils sont potes, bonnet blanc et blanc bonnet, tous pourris, dégagez, à moins que ce ne soit parce que… [placer ici un sous-entendu lourd de sens prenant en compte le fait que Jacques GUYARD, père de Pierre, est un franc-maçon notoire et assumé]) :

Pierre GUYARD a choisi de :

  • résister au libéralisme, donc à LREM, donc a voté RÉDA (ce que TEILLET comprend),
  • combattre le conservatisme sociétal qui veut entraver nos libertés, donc ça c’est LR donc c’est RÉDA, donc il a voté LREM,
  • choisir l’Europe plutôt que le repli sur soi, donc il choisit MACRON, même si LR se veut européiste, donc il a voté pour l’ancienne PS KERNREUTER ?

Je ne sais pas vous, mais moi, je ne comprends pas.

On dirait qu’il a fait un copier/coller du prêt à penser offert par le PS contre Marine LE PEN, et les vilains factieux du FN/RN.

Sauf que le FN n’était pas qualifié pour le second tour, donc l’argumentaire ne fonctionne pas vraiment…

LR comme LREM sont des ultra-libéraux qui sont prêts à vendre la France à l’Europe…

Juste que LR est plus conservateur sur le plan des questions sociétales, moins les couilles le courage de revenir sur les mesures de la gauche.

Rappelez-vous d’ailleurs quand MEHLHORN manifestait contre le mariage pour tous en 2013…

Bref, Pierre GUYARD m’étonnera toujours ; plutôt, je ne le comprendrais jamais…




Pauvres députés surmenés !

Non, mais rendez-vous compte ! Nos pauvres députés ont déjà travaillé trois dimanches depuis le début de la législature ! Pire, voilà bientôt quinze jours consécutifs qu’ils auraient des journées de travail de seize heures ininterrompues dans l’hémicycle ! Alors, Mesdames et Messieurs, qui avaient été élus sans savoir quel était le rôle d’un député, je vous invite simplement à démissionner pour laisser la place à des personnes volontaires !

Certains députés envisagent donc de boycotter les séances de cette fin de semaine (samedi 09 et dimanche 10 juin 2018) pour protester contre le rythme de travail, contre le fait que l’ordre du jour soit déséquilibré et qu’après n’avoir rien fait entre janvier et mars, ils se retrouvent à devoir beaucoup bosser jusqu’en juillet. Enfin, et surtout, qu’ils ne peuvent pas aller parader et faire les beaux dans leur circonscription (sauf le LR Robin RÉDA mais c’est parce qu’il est omniscient !)

Comme si le Gouvernement ne savait pas ce qu’il faisait à enchaîner dans l’ordre du jour : travaux sur la réforme de la SNCF, loi asile et immigration, loi agriculture et alimentation et loi pour la réforme professionnelle. Comme si cela n’avait pas pour but d’entraver le travail législatif, et finalement de faire passer plus facilement les projets du Gouvernement sans que ces obstacles de députés, dont on va réduire la place avec la réforme constitutionnelle, ne s’en mêlent !

En face, les députés doivent aussi arrêter de faire les cons, et de présenter un maximum d’amendements. Soit pour ralentir le vote de la loi (ce que font tous les opposants qui commencent en fait à se lasser de leur propre jeu). Soit parce que soumis à des groupes de pression, ils passent des amendements ciblés, avec plus dizaines de fois le même exemplaire à voter, quand ce n’est pas carrément des cavaliers législatifs sans rapport aucun avec la Loi.

Le travail législatif n’est donc de moins bonne qualité que parce qu’on ne veut plus faire passer que des lois qui comportent des centaines d’articles ; lesquelles sont sabotées de l’intérieur par de multiples amendements qui ne vont rien changer à la vie des Français et dont on se fout, comme par exemple l’amendement chocolatine qui a beaucoup fait parler de lui. Or, il faut bien voir qu’il serait plus efficace de proposer des petites lois très courtes avec ces amendements.

Et pourtant, on a bien réduit la voilure parce qu’on n’a plus 10 000 nouvelles lois par année parlementaire comme en 2008 ! Mais toujours le problème que 1/3 des lois votées chaque année n’auront jamais de décrets d’application… Je pense donc juste qu’on a affaire à des nouveaux députés qui ne pensaient être élus pour travailler, mais plutôt pour faire du clientélisme et soigner leur ego dans leur circonscription, et puis non finalement, ce n’est pas ça la vie de député…


Article 9 de la Constitution du 4 octobre 1958

Le Parlement vote la loi.

Il contrôle l’action du Gouvernement.

Il évalue les politiques publiques.


Je recommande enfin la lecture d’un article du Figaro qui montre que les députés ont plus travaillé en huit mois sous la présidence HOLLANDE (1052 heures au moment de la loi du mariage pour tous), que ces huit premiers mois sous la présidence MACRON (967 heures) !



Athis-Mons : l’opposition de droite prend l’étiquette En marche

C’est un joli coup politique que vient de réaliser Julien DUMAINE à Athis-Mons. Complètement bloqué sur un créneau indépendant, celui-ci vient d’obtenir le ralliement et le soutien de Kévin RAINHA, seul élu En marche de la Ville, ainsi que de Benoît DESAVOYE. Ces deux élus qui formaient un groupe municipal Divers droite, rejoignent le groupe « Athis-Mons, espoir et liberté » et disent préparer ensemble les prochaines municipales.

Si je ne peux que m’interroger sur la cohérence politique d’un tel ralliement, Julien DUMAINE étant plutôt souverainiste et de droite ; je pense aussi qu’être soutenu par un parti européiste et mondialiste ne vient que peu interférer dans la gestion quotidienne de la Ville. Reste à voir si les structures d’En marche accepteront d’investir Julien DUMAINE, ce qui devrait se faire sauf si Christine RODIER parvenait à son tour à obtenir cette investiture, ce qui reste possible…

Je souhaite donc bonne chance à Julien DUMAINE pour devenir le futur maire d’Athis, et dégager RODIER, dont je n’ai que des échos négatifs à Savigny. Je me demande comment elle a pu vouloir obtenir le pouvoir pendant tant d’années pour se révéler aussi médiocre.

Dans son communiqué d’annonce de la fusion des deux groupes municipaux, Julien DUMAINE énumère tous les griefs qu’il porte contre Christine RODIER, que j’estime complètement dépassée depuis la mort d’Antoine GUISEPPONE, lequel devait donc tout faire :

  • indemnisation de tous les élus de la majorité (avec le risque de collusion que cela entraîne)
  • fermeture des Restos du Cœur
  • larges dépenses de traiteur pour les fêtes et cérémonies
  • retards sur le projet de création d’épicerie sociale
  • multiplication des projets immobiliers
  • refus de scolarisation des enfants migrants de la Cité de l’Air
  • propos xénophobes et vexatoires tenus par des membres de la majorité athégienne

Oui, vraiment la droite LR dans la 7e circonscription n’est composée que de soumis, tout juste capables de servir la soupe à Robin RÉDA, sans risquer de le menacer parce qu’ils n’en sont pas capables. Savigny-sur-Orge comme Athis-Mons souffrent réellement de leur municipalité LR, piètre gestionnaire et profondément mauvaise dans sa gouvernance citoyenne. Mais tant que le bloc des électeurs traditionnels de la droite s’imaginera voter pour le parti de DE GAULLE…



Le pire des députés LREM

C’est triste parce que ça nous montre que tous les citoyens ne sont pas à égalité, et qu’effectivement, tout le monde ne peut pas être député. Alors oui, ils ont été élus, mais n’importe qui avec une étiquette LREM aurait été élu à leur place… Voici le pire de ce que j’ai recensé ; je vous invite cependant à m’aider d’enrichir cette page par vos contributions. Toutefois, le but n’est pas de marquer ici le moindre petit retard ou raté…


On passera sur les catastrophiques interviews des députées Anissa KHEDHER, Fabienne COLBOC et Émilie GUÉREL parce qu’elles ont eu lieu entre les deux tours.

5 juillet 2017 : Yaël BRAUN-PIVET (Yvelines) avertit ses collègues : « Le mercredi matin, je ne pourrai pas être à l’Assemblée car je dois m’occuper de mes enfants« .

5 juillet 2017 : Lætitia AVIA (Paris) mord son chauffeur de taxi parce qu’il n’accepte pas les règlements par carte et veut la conduire à un distributeur

11 juillet 2016 : François DE RUGY (Loire-Atlantique), président de l’Assemblée, lâche un « putain, il fait chier lui », avant l’intervention d’un député communiste.

16 juillet 2017 : les députés LREM sont rappelés à l’ordre parce que les consommations à la buvette de l’Assemblée sont payantes, et qu’ils ne peuvent pas partir sans payer.

24 juillet 2016 : Claire O’PETIT (Eure) fustige les étudiants : « Arrêtez. Si à 18, 19 ans, 20 ans, 24 ans vous commencez à pleurer parce qu’on vous enlève cinq euros, qu’est-ce que vous allez faire de votre vie ? »

27 juillet 2017 : les députés LREM rejettent un article qu’ils avaient pourtant validé en commission. Il se dit que c’est parce que la France insoumise y était favorable.

30 août 2017 : Mjid EL GUERRAB (Français de l’étranger) agresse le socialiste Boris FAURE avec son casque de moto.

4 septembre 2017 : Aurore BERGÉ (Yvelines) dénonce l’inutilité de la piste cyclable voie Georges-Pompidou, alors que celle-ci ne sera ouverte qu’en octobre 2017.

8 septembre 2017 : Pascal FONTENEL-PERSONNE (Sarthe) fait payer 119 euros des visites touristiques de Paris, avec pour cœur une visite de l’Assemblée en présence du député.

à suivre…