Archives du mot-clé Linky

Oui, il existe un « problème TEILLET » sur la Commune de Savigny-sur-Orge

Mais rassure-toi Alexis, c’est possiblement juste parce que tu as accepté le soutien de David FABRE, selon la méchante blague qui circule à son égard dans le milieu (qu’il transforme tout ce qu’il touche en merde – mais David, je t’aime bien quand même)…


Alors, pour mémoire, la gauche avait fait 30 % au premier tour des élections départementales et 33 % au deuxième tour des élections municipales. Elle ne bénéficiait d’aucune réserve de voix, et TEILLET réussit à lui faire atteindre 42 % sur la Commune…

Alors qu’il n’y a que 2 points de participations en plus pour 2 % de votes nuls et 4 % de votes blancs.


Alexis, tu n’es pas capable de fédérer l’électorat de droite ; comment veux-tu pouvoir devenir maire de Savigny-sur-Orge dans ces conditions ? D’autant que je te rappelle que tu es arrivé 4e au premier tour, et que c’était avant mes gentillesses rédactionnelles de l’entre-deux tours…

Déjà pendant la campagne, tu n’as pas été capable de mobiliser l’équipe de campagne de LR et heureusement que VERMILLET est venue t’aider sur Savigny. Il faut dire que le soutien de MEHLHORN a aussi été un boulet. Qu’es-tu allé te réclamer du perdant largement désavoué ?

En ce moment, je parle pas mal avec les Saviniens qui ont refusé Linky, parce que le nouveau prestataire d’Enedis, Solutions 30, revient à la charge. Et combien me parlent mal de toi ? Mais c’est pareil pour la centaine de ceux qui ont voulu interagir avec toi sur la fibre optique !

Et puis dans les bureaux de vote, tu as fait une très sale impression. En y restant même pas 10 minutes, tu as renvoyé l’image d’une personne hautaine et imbue de sa personne. Au moins, cela contraste du Conseil municipal puisque tu n’y prends quasiment pas la parole…

Tu écris sur moi que je suis méchant parce que j’invective en public, ce que d’ailleurs tu fais aussi sur moi en privé, ce qui n’est pas tout à fait le même niveau de courage, mais tu ne te rends pas compte que tu es victime de ton propre entre-soi et que cela ne fait rire que toi !

Je ne vois qu’une conclusion : LR ne pourra pas reprendre la Commune avec toi. Donc soit tu t’entêtes, et IZARD voire moi te passeront devant, soit il va falloir que tu travailles avec les autres si tu veux espérer que Savigny repasse à droite, si tant est que cela te préoccupes.

Non, mais quelle claque ! 57 % sur une ville qui est à droite à 66 % ! Merci VERMILLET et ses pantalons à fleurs de vous porter à 68 % sur Wissous et à 71 % sur Morangis. Tu vas vraiment tout lui devoir, c’est vraiment elle qui t’a porté de bout en bout.

En attendant, je vais me servir de tes très mauvais résultats pour plaider ma cause auprès de LR. Tu es un mauvais candidat. Certes, je ne fais que 11 % mais tes 18 % du premier tour pourraient venir avec moi, alors que jamais mes 11 % n’iront avec toi, c’est épidermique !




 

Ah ah ! Je ris des gens qui se sont faits installer le Linky et qui vont devoir le rembourser !

Mon vieux compteur électromécanique vous salue bien !

Bon, ben, Linky ne devait rien coûter, et puis c’est déjà 15 euros par an…

Ce qui me fait bien rire parce que le coût de production d’un Linky serait de 130 euros, donc pourquoi mettre une augmentation annuelle définitive sur un produit remboursable en dix ans ?

La grande question reste maintenant de savoir pour qui ? Uniquement pour ceux qui possèdent le compteur ou également pour les autres ?

Le Gouvernement, VRP d’Enedis, nous explique que ces 15 euros ne sont rien par rapport aux économies réalisées. Pas de chance, moi, je connais plutôt des gens qui profitaient de la tolérance de 10 % supérieure et qui ont dû prendre un ampérage supérieur, donc pour qui Linky fait payer l’électricité plus cher…

Ainsi, sauf à ce que ce compteur communicant soit réellement obligatoire dans quelques années, le mien fonctionnera encore quand les gens en seront déjà à changer leur Linky dont la durée de vie est estimée à entre 15 et 30 ans…


Alors, je repense à tous les gens bravaches qui se sont foutus de ma gueule depuis le départ.

Je racontais n’importe quoi. J’étais complotiste…

Le compteur n’allait ficher personne. Il ne coûterait pas plus cher…

Encore une fois, j’avais eu un bon pressentiment. Mais trop tôt ou trop seul…

Malgré tous mes efforts, nous sommes deux à ne pas l’avoir dans ma résidence : mes parents et moi. Juste parce que j’ai apposé un message de refus à l’intérieur des coffres. Et se sont faits avoir mes voisins qui n’ont pas mis ce message, alors que je leur avais dit de le faire.

Ces derniers mois, j’ai surtout lu des politiques, ESTROSI en tête qui voulaient s’en servir pour repérer les fêtes clandestines ou pour savoir si les Français avaient enfreint les restrictions géographiques pour aller passer leur confinement dans leur résidence secondaire.

Personnellement, j’ai assez d’être fiché par les Renseignements pour avoir envie d’être fliqué encore plus, par je ne sais qui. Et je parle en connaissance de cause !




 

Enedis alerte d’un défaut potentiel grave sur certains disjoncteurs de branchement changés récemment

J’aime bien qu’ils soient obligés de préciser dans leur courrier qu’ils ne sont pas dans une démarche à caractère commercial et que cela n’a pas de rapport avec le compteur ou avec le contrat nous liant avec notre fournisseur d’électricité. Pour ma part, je résiste toujours à Linky et je ne m’en porte pas plus mal.

Donc j’ai reçu un courrier URGENT du 14 octobre 2020 m’indiquant un défaut potentiel sur mon disjoncteur, qui s’il a été changé récemment, pourrait avoir un système de déclenchement différentiel qui ne fonctionnerait pas, vraisemblablement à cause d’un composant défectueux fabriqué à l’étranger, selon ce que j’ai pu en lire ailleurs sur internet…

Les disjoncteurs concernés portent un code barres et un numéro de série bien visibles. Ce qui n’est pas mon cas puisque j’ai toujours mon disjoncteur originel de 1989, sur lequel est néanmoins intervenu un technicien il y a deux ans pour réduire à moindre coût la puissance de mon installation électrique (puisque je bénéficie du chèque énergie).

Au passage, leur site est foireux puisque cela fait trois jours que j’attends qu’ils m’envoient un courriel, qui est pourtant bien en cours d’expédition quand je les appelle. Pensez à leur téléphoner à proximité de votre disjoncteur pour leur décrire et répondre à leurs questions. Ils vous demanderont enfin de leur envoyer une photo de l’appareil pour clôturer le dossier.






 

Grande victoire pour Éric MEHLHORN : il a gagné le droit d’organiser la rentrée scolaire le 18 mai au lieu du 14 !

Rappelons les faits : le 03 mai, Éric MEHLHORN cosigne une tribune pour dire qu’il se déresponsabilise des conséquences d’une rentrée à partir du 12 ou du 14 mai, mais aussi qu’il n’a pas les moyens d’organiser cette rentrée, plus j’oubliais qu’il se déresponsabilise des conséquences d’une rentrée. Qu’à cela ne tienne, notre super-maire a obtenu 4 jours qui lui permettent certainement de trouver tous les moyens nécessaires à une rentrée.

Le seul hic à l’affaire, c’est que le problème des moyens évoqués dans la tribune n’est pas tant organisationnel que matériel et financier. Et qu’en 4 jours, je vois mal ce qui peut se passer à part peut-être des livraisons dont il faudrait l’argent pour les payer. Donc en fait, MEHLHORN n’a signé la tribune que pour dire que s’il y a deuxième vague épidémique à partir des écoles, ce sera la faute du vilain préfet et de la méchante Éducation nationale. C’est courage fuyons !

D’autant plus que je n’ai aucun doute que la majorité municipale de MEHLHORN  votera finalement CONTRE la réouverture plus complète des écoles lors du conseil municipal du 16 mai, au moyen d’un vœu qui sera formulé lors de la prochaine assemblée délibérative, réclamée par BLANCHAUD notamment qui veut exercer une dernière fois ses prérogatives de conseiller municipal, qu’il ne sera normalement plus si les résultats du premier tour sont conservés.

Bref, ce que je ne comprends toujours pas, malgré l’excellente communication du Gouvernement, est que la rentrée pourrait se faire alors que l’Essonne ne sera pas en zone verte d’ici lundi. Mais je pense qu’on doit être dans le délire que la majorité des enfants ne peuvent pas être malades ni transmettre la maladie et que Kawasaki ne touche qu’une très petite minorité d’enfants. Et puis, il faut relancer l’économie, peu importe que les parents n’aient pas tous des enfants qui soient actuellement en grande section, CP et CM2…

Je termine donc sur ce « Ensemble » bien en gras, où comment Éric MEHLHORN se déresponsabilise à nouveau, parce qu’il n’assume rien. De toute façon, nous dira-t-il, ce n’est pas son droit de refuser d’ouvrir les écoles. Et donc il ne va pas tenter un coup de communication comme il a fait avec les compteurs Linky. Ce qui est juste étrange est qu’il ne raisonnait pas pareil en septembre 2014 lorsqu’il avait fait barricader les écoles le mercredi matin pour s’opposer à la réforme des rythmes scolaires…