Archives du mot-clé LaREM

Congé de deuil pour le décès d’un enfant mineur : faites connaître le mépris de Gilles LE GENDRE et des députés LaREM (La République en marche)

C’est une info importante, dont pas grand monde ne parle… D’autant que désormais noyée sous la surenchère des propositions ; au dernier état, ce sera maintenant trois semaines de congés et une aide au retour à l’emploi lors du décès d’un enfant quelque soit son âge.

Rappelez-vous simplement que le sieur Gilles LE GENDRE, président du groupe En marche, à l’Assemblée nationale, a justifié que 37 députés de son groupe (relevons que 3 ont voté POUR) plus 3 députés MoDem (1 a voté POUR), ont refusé l’extension du congé de deuil pour le décès d’un enfant mineur PARCE QUE LES DÉPUTÉS N’AVAIENT PAS ANTICIPÉ QU’ON NE RETIENDRAIT DE CE TEXTE QUE LA QUESTION DES JOURS DE CONGÉS !!!

Or, outre la démagogie avouée du groupe LaREM qui décide de ses votes en fonction de sa communication, et de l’effet que cela produira, NOTEZ TOUS QU’IL EST QUAND MÊME DIFFICILE DE RETENIR AUTRE CHOSE D’UN TEXTE CONSTITUÉ D’UNE PROPOSITION DE LOI NE COMPORTANT QU’UN ARTICLE UNIQUE QUI TIENT EN UNE PHRASE PORTANT SUR LA DURÉE DES JOURS DE CONGÉS.

Il y a vraiment des claques qui se perdent ! Comment des gens peuvent encore voter pour LaREM, surtout quand tu entends les justifications des deux autres députées (l’une LaREM et l’autre MoDem) qui ne voulaient juste pas que les entreprises doivent payer pour les salariés !






Défendre le patrimoine et lutter contre la bétonisation : Rosa DOS SANTOS BATISTA s’est trompée de liste

Je suis plié en lisant les biographies et les motivations des colistiers d’Alexis IZARD.

Donc on a une nana, Rosa DOS SANTOS BATISTA, que je connais pas, qui vient de se découvrir une passion pour défendre le patrimoine et lutter contre la bétonisation de Savigny.

J’écris « qui vient de se découvrir », parce que je viens de relire les deux enquêtes publiques relatives à l’élaboration et à la modification du Plan local d’urbanisme, et qu’évidemment, son nom ne figure nulle part… Et pas plus sur ma pétition contre le bétonnage.

Donc déjà en juin 2019, la bétonisation de Savigny, malgré qu’elle y vive depuis 30 ans, c’était pas trop trop son sujet.

Ensuite et surtout, que va-t-elle faire avec En marche ?

Le parti au pouvoir à qui il serait si simple de supprimer l’article 55 de la loi SRU, sinon de réduire l’obligation de construction de logement social, sinon de créer des dérogations pour des communes déjà totalement urbanisées comme Savigny.

Et puis quand même le camp du président qui a dit qu’il n’y avait pas de culture française.

Du coup, pas de culture, pas de patrimoine…

Conclusion : cette liste LaREM manque sincèrement de cohérence, et de convictions !




Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : l’investiture du MoDem échappe au LaREM Alexis IZARD

Où l’on apprend dans Le Parisien Essonne du 22 janvier 2020 que MEHLHORN va être soutenu par le MoDem, dans le cadre d’une liste « sans étiquette ».

Étant précisé que les consignes nationales du MoDem laissaient le choix à leurs membres de ne pas s’allier forcément à La République en marche.


Alors le MoDem, combien de divisions ?

Ils n’ont déjà plus de site internet départemental depuis des mois, et communiquent au mieux par Twitter, en relayant la bonne et sainte parole de François BAYROU.

Et à Savigny-sur-Orge, il n’y a plus que Mathieu FLOWER, depuis que Christophe GUILPAIN a rejoint Bernard BLANCHAUD dans sa dissidence, parce qu’il n’avait pas eu le poste d’adjoint qui est revenu à Mathieu, et que Jean-Pierre LUBAT a déménagé, du moment qu’il avait filé ses 1000 euros à la campagne de MEHLHORN pour payer des places à ses copains.

Au niveau de l’électorat, il est impossible à déterminer puisque le MoDem ne s’est plus présenté seul depuis 2012. Mais il doit aller chercher autour de 1 à 3 %.


Toutefois, et puisque donc il s’agira d’une liste sans étiquette, quel intérêt pour le MoDem de Savigny, autrement écrit pour Mathieu, de soutenir MEHLHORN ?

Il s’agit d’un pari pour Mathieu FLOWER.

Avec LR, il est certain de rester maire-adjoint.

Avec LaREM, son avenir n’est pas encore écrit.

Il devine que MEHLHORN va profiter de la prime aux sortants.

Il constate que la campagne de IZARD patine, et que de moins en moins de personnes y croient.

Et surtout, il n’est pas certain que dans le cadre d’un mouvement de renouveau, il ne paie pas son appartenance à l’actuelle majorité, au risque d’être écarté.


Quelles conséquences pour IZARD ?

Malgré le soutien du Mouvement radical, IZARD ne rassemble pas tout le centre.

Et même s’il a un profil plus centriste que MEHLHORN, et alors qu’il doit jouer avec la concurrence de FABRE (UDI), il ne peut définitivement plus se définir que comme le candidat de La République en marche, et non pas comme le candidat du centre, des démocrates ou des libéraux.

IZARD va perdre marginalement peut-être 1 point, du score qu’il aurait fait avec l’investiture MoDem.

Mais c’est l’image d’un rassembleur qui s’échappe encore un peu plus… Ce qui pourrait lui être fatal !


Je termine en relevant que Debout la France ne soutient pas l’alliance autour de MEHLHORN.

Et que donc IZARD semble assez mal parti, ce qui fait mes affaires, et qu’il n’est pas arrangé par cette affaire-là.

IZARD a-t-il cependant réellement essayé de débaucher FLOWER ?

J’ai entendu dire que oui, mais rien n’est moins sûr.

Après, FLOWER aurait aussi été un boulet pour IZARD car avec la liste PS en 2008 (quand FABRE était PS), puis avec la liste UMP en 2014, et enfin, hypothèse, avec la liste laREM en 2020, cela aurait vraiment été de trop…




Sandrine COUTÉ-REDMAN, une colistière d’Alexis IZARD (Osons Savigny) trouve « émouvant » et « presque touchant » que des enfants se volent des cartes à échanger…

Alexis IZARD (LaREM) a trois axes de campagnes : respirer, connecter et protéger.

Mais une de ses colistières, Sandrine COUTÉ-REDMAN (je l’appellerais SCR – c’est la dame qui entre 2017 et 2019 trouvait que tout ce que faisait le maire de Savigny était génial dans les réunions publiques. Je me rappelle qu’il la tutoyait. Il a dû la décevoir.)…

SCR semble en désaccord à la fois avec l’idée de protéger, et en même temps avec l’idée de connecter, ce qui apparaît légèrement embêtant pour la campagne…


Dans une première publication sur Facebook, SCR trouve « presque émouvant » que des gamins volent des cartes à jouer parce qu’ils pourraient se mettre des coups de couteux pour se voler des chaussures ou des téléphones… La logique du raisonnement, tellement absurde, m’échappe un peu… Dans ce cas, pourquoi se présente-t-elle ? MEHLHORN n’est pas un si mauvais maire, puisqu’il aurait pu être encore pire en rasant plusieurs écoles !


SCR-1


Moi qui suis un fachô, je pense que cela fait partie de l’éducation d’apprendre à ses enfants à ne pas voler. Car qui vole un œuf vole un bœuf. Et caetera

Cela m’amuse d’autant plus qu’Alexis dragouille en ce moment les musulmans pour boucler sa liste, alors que dans le saint Coran, il est écrit au verset 38 de la sourate 5 :

« Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu’ils se sont acquis, et comme châtiment de la part d’Allah. Allah est Puissant et Sage. »


Pour ma part, je pense que je me serais pris deux tartes dans la gueule si mes parents avaient appris que je volais. Et moi-même, bien que ce soit interdit maintenant, n’hésitera pas à en mettre deux à mon gamin si j’apprenais qu’il agissait ainsi. Certainement moins pour le punir et le décourager par la violence que pour lui apprendre à salir ma réputation, comme si j’avais élevé un voleur.

Mais je dois quand même avouer que je n’ai jamais ressenti l’envie de voler car je suis un vilain rentier, et que mes parents, même si ce n’est pas vrai, m’ont toujours donné l’impression que j’aurais pu avoir tout ce que je demandais, sauf que je n’ai jamais eu l’envie non plus d’en demander des masses. Cela doit être mon christianisme.

C’est peut-être d’ailleurs pour cela que je n’adhère pas au macronisme. Je suis heureux de ce que j’ai, sans en rechercher absolument plus (mais je l’accepte quand même si cela présente). Et surtout, je ne jouis pas de latter la gueule aux autres pour m’enrichir à leur dépens, et donc je ne cours pas après l’argent.

Le philosophe Jean-Paul SARTRE, dans La condition humaine, lie l’existence des Hommes à la limitation des ressources dans un contexte concurrentiel. Et il en conclut que soit on se bat pour obtenir ces ressources, soit on apprend à les partager. Moi, j’ai choisi la deuxième option, alors que les macronistes, qui pratiquent la première option, détournent le problème moral en niant l’aspect limité des ressources.


Bref, j’en reviens à notre amie SCR qui finit, face aux réactions, par trouver le vol condamnable (mais avec un clin d’œil tout de même), et qui s’en prend alors aux technologies agressives et déshumanisantes, qu’elle défend pourtant avec En marche…

SCR-2


Donc Osons Savigny, ils veulent vous protéger (enfin uniquement dans le quartier de la gare si vous rentrez de nuit en RER), mais ils ne protégeront pas vos enfants dans les cours de récré, parce que c’est « touchant » qu’ils se fassent voler leurs cartes à jouer.

Et puis ils vont vous foutre des technologies derniers cris, parce que cela fait moderne de parler de « ville connectée », mais ils pensent quand même au fond d’eux que c’est agressif et déshumanisant. Ce niveau d’hypocrisie !

C’est quand même le grand écart sur cette liste…

Avec une colistière, finalement très gauchiste car très laxiste sur la délinquance des enfants, et très opposé au développement des nouvelles technologies.

Mais qui soutient un programme qui apparaît donc comme à l’opposé de ses convictions personnelles… Je sais donc bien pourquoi je ne voterai pas pour eux.