Archives du mot-clé La Poste

Mes mésaventures avec la Poste, ou quand le facteur signe mes recommandés à ma place ou indique faussement qu’il me les a présentés

Si j’étais jusque là plutôt épargné aux Gâtines par les mésaventures de la Poste, je viens d’en vivre trois en un mois pour les moins désagréables.

Ma famille, aussi aux Gâtines, subit également, tout comme mes voisins, entre les courriers qui arrivent avec un mois de retard, et les lettres recommandés livrées chez les voisins…

Sauf que comme il n’y a que moi qui suis assez dingue pour perdre 16 minutes au 3631, il n’y a que moi qui ait des dédommagements, tandis que les autres ont juste des mails d’excuse !


Il y a un mois, le 16 octobre 2019, c’est un recommandé du Conseil d’État qui m’arrive sans liasse de recommandé.

Donc je les appelle au 3631, et ils me demandent le numéro de recommandé que je n’ai pas.

Donc je contacte le greffe de la section du contentieux au Conseil d’État, qui m’avait envoyé le courrier, qui me dit que lui n’est pas capable de me donner le numéro, mais que je l’ai de toute façon bien reçu au 05 octobre 2019.

Donc quelqu’un l’a signé à ma place !!! Et a en plus arraché la liasse du recommandé…

Heureusement donc que ce n’était pas une procédure avec un délai à respecter. Et heureusement que quelqu’un me l’a quand même mis dans ma boîte.

À noter que le greffe, très compréhensif, me l’a ré-adressé pour me le notifier dans les formes du code de procédure civile, comme si cela ne les étonnait pas.


Il y a deux semaines, je reçois un recommandé du Tribunal administratif de Versailles.

Et je ne sais pas pourquoi je vais voir le parcours qu’il a accompli sur le site pro de la Poste.

Et donc là, je découvre que c’est une deuxième présentation, alors que je n’ai jamais reçu la première.


Et alors là encore plus fort, vendredi 08 novembre 2019, je reçois un avis de passage daté du jeudi 07 octobre 2019. Or, il n’y avait rien dans ma boîte jeudi soir.


Et quand je vais suivre le courrier, je découvre, outre qu’il a trainé une semaine dans leurs locaux, qu’il a été sorti, qu’on est censé me l’avoir présenté une fois, puisque je suis en attente de seconde présentation, que le facteur n’a pas inscrit qu’il avait déposé l’avis de passage, et donc qu’ils le sortent puis le rentrent sans me le présenter…


Et quand je vais voir le site de la Poste, il n’y a aucun problème…


Donc j’ai fait une réclamation, et ils devraient m’offrir une lettre suivie 20 g, voire 50 g !

Encore une fois, ce n’est ni la consultation municipale, ni le relais postal communal, qui changera quoi que ce soit.

Comme tant d’autres services publics, la Poste ne fonctionne plus qu’avec la conscience professionnelle de ses agents…

Alors qu’il suffirait d’améliorer un peu leurs conditions de travail pour que l’absentéisme diminue, et que les services repartent fonctionnement.

Après, si la Poste restait sur son cœur de métier qui est la distribution du courrier, plutôt que de faire de la banque et de l’assurance, et maintenant de l’aide à la personne…



Test de la distribution du courrier à Savigny-sur-Orge : de la pure communication qui ne résoudra aucun problème

C’est très malin de la part du spin doctor de notre maire, parce que cela donne l’opportunité à MEHLHORN de se montrer proche de 360 personnes, et de faire croire qu’il agit (en réalité sur un domaine qui ne relève pas de sa compétence).

Mais tout cela ne changera rien aux problèmes locaux de gestion à la Poste !

Donc pour ceux qui veulent vraiment savoir pourquoi il y a des problèmes de distribution du courrier à Savigny, c’est notamment parce qu’il y a une multiplication des départs et des arrêts maladie, que les préposés restants à la distribution refusent de faire d’autres tournées qui soit ne leur sont pas payées, soit ne leur seront payées qu’un mois après, et enfin, parce que tous redoutent une vaste réorganisation des services qui doit arriver mi-décembre.


Maintenant, et personnellement, je ne vois pas en quoi que chacun dise s’il reçoit ou pas son courrier, plus ou moins régulièrement, va faire qu’il sera mieux distribué, sauf à créer un service de poste municipale.

Et pas la nouvelle merde d’agence postale communale du Plateau qui, en plus de ne pas faire grand chose, te confisque tes recommandés alors qu’elle est ouverte encore moins longtemps que le bureau principal, qui n’est déjà pas du tout pratique pour les actifs.

Je m’étonne en plus de la proposition de participation à l’enquête, alors qu’une personne m’a témoigné qu’elle avait voulu s’inscrire, mais qu’on lui avait répondu que ce n’était que pour les 360 tirés au sort. Donc pourquoi cette adresse courriel si c’est pour jeter les gens ?


Mais l’important est que c’est là qu’on peut observer de manière très sociologique le phénomène de la soumission naturelle de l’Homme, ou servitude volontaire, ici avec le citoyen lambda qui se pisse dessus à la seule idée de pouvoir serrer la main de son maire.

360 personnes à qui MEHLHORN dit qu’elles sont importantes à ses yeux, parce qu’il va prendre du temps pour s’occuper de leur problème (et finalement ne pas le résoudre, ce qui va en énerver certains, mais toujours moins que ceux qui seront flattés de l’attention).

Et c’est typiquement ce qui se passe au conseil citoyen de Grand-Vaux, avec des bonnes gens, qui sont tellement honorées qu’on les aient choisies pour décider de l’avenir de leur quartier, qu’elles font totalement abstraction du fait qu’elles ne servent à rien, et qu’elles ne respectent pas la loi. Et qui n’apprécient pas mes victoires au Tribunal administratif parce que cela remet en cause la bulle dans laquelle elles s’étaient enfermées, et les ramène à la réalité.


Je souhaite sincèrement que les Saviniens qui participent à ce test ne soient pas dupes de la manœuvre électoraliste de notre édile.

Ce qui est quand même lamentable pour la Commune est que moi tout seul, grâce à mes seules relations avec des Saviniens, j’arrive à développer une vue d’ensemble et à savoir dans quels quartiers la distribution du courrier se fait mal.

Mais surtout, je suis allé directement demander à la Poste, et ils m’ont répondu ! Pourquoi donc MEHLHORN n’est-il pas capable de contacter la Poste ?

C’est vraiment de l’incompétence crasse, poussée à un niveau extrême, même si nous savons donc bien ce qu’il y a derrière, et pourquoi nous faisons cela…




La Poste (suite) : des excuses mais pas plus de résultats

Nouveau courrier de la Poste à la suite de mon signalement d’un accusé de réception comportant deux défauts : une absence de signature sinon de tampon de l’organisme destinataire (la Métropole du Grand-Paris), mais surtout une date fantaisiste de distribution qui en plus d’être difficilement lisible n’est rien d’autre qu’un DIMANCHE. J’aurais donc aimé que La Poste cherche dans ses bases la date exacte de distribution…

Première aberration : pourquoi les informations relatives aux distributions de recommandés ne sont-elles accessibles que deux mois ? Ils pourraient soit attendre six mois ou un an, étant donné qu’en droit administratif, deux mois correspond à la date de rejet d’une demande, soit à la limite minimale pour déposer un recours. Deuxième aberration : pourquoi La Poste n’archive-t-elle pas ces informations, qu’elles pourraient ensuite rechercher à la demande ?

Donc je ne vois pas en quoi leur service va s’améliorer par mon signalement ; ni même en quoi leurs excuses me sont utiles, lesquelles semblent légèrement se moquer de moi. Je comprends que l’activité Courriers se meurt (faut en plus voir l’inflation des prix chaque année qui n’est pas très encourageante), mais à quoi bon sauvegarder La Poste par une fusion avec CNP Assurances si c’est pour maintenir un service courrier qui se dégrade de plus en plus par ailleurs…

Déjà un truc que je ne comprends pas, c’est pourquoi dans les bureaux de Poste, tu as quelqu’un qui t’accueille mais qui ne travaille pas ; pareillement, que font les gens dans les bureaux derrière ? Si c’est vrai que l’accueil est utile la première fois, tu finis quand même par comprendre où aller ou comment fonctionne les machines. Donc je crains qu’il y ait aussi toujours beaucoup de planqués à La Poste, et que ce soit la masse du personnel qui pèse…

Enfin, je comprends le besoin de diversification du groupe La Poste, mais que cela ne se fasse pas au détriment du courrier. C’est très bien de faire de a banque, de l’assurance et d’aller visiter les petits vieux, mais ce serait bien aussi de ne pas faire n’importe quoi avec le courrier. Et moi qui en envoie beaucoup, je vois aussi dans quel état il arrive, ou quand ce n’est pas mon préposé habituel, l’avis de passage du recommandé qui a été déposé sans qu’on sonne…




Quand La Poste me perd une lettre suivie de 100 grammes pour le bureau d’aide juridictionnelle…

Avertissement : Ce qui m’arrive est vraisemblablement le fait d’un problème avec un ticket de suivi acheté sur automate qui ne serait valable que dans les deux mois suivant l’achat. Sauf qu’il faudrait le savoir, parce que rien n’est précisé, et qu’on aurait pu croire, comme moi, qu’il avait une validité permanente. Donc je repasse à la lettre suivie en boutique, dont je vais faire le plein avant la prochaine inflation des prix au 1er janvier.


Ça va que ce sont les vacances, et que le bureau d’aide juridictionnelle est plus souple sur les délais, d’autant que mon affaire ne devrait être étudiée que dans six mois environ. Mais La Poste m’a potentiellement fait perdre mon droit à deux demandes d’aide. Et sans excuses ni assurance qu’ils vont essayer de retrouver ma lettre suivie de 100 grammes, ils m’envoient grand seigneur un bon pour une lettre gratuite de 20 grammes…


Ce qui est assez dingue dans toute cette affaire (je pourrais d’ailleurs en faire un autre article), est que le BAJ (bureau d’aide juridictionnelle) m’a demandé deux dossiers avec les pièces en double, mais qu’il me fait une relance pour un seul dossier qui va en fait servir aux deux affaires. Et que dans leur courrier, les éléments sollicités doivent leur parvenir par voie postale, mais que dans le courriel qu’ils m’envoient après, je peux dématérialiser tout cela… Allez comprendre.


Bref, je leur réponds le 31 juillet avec une ticket de suivie acheté sur un automate de La Poste, mais acquis il y a plus deux mois, ce qui fait que le système de suivi ne fonctionne plus ; en plus du fait que ma lettre ne leur arrivera jamais. Très inquiet, je sollicite donc La Poste, et voilà ce que je reçois, dans deux courriers séparés pour faire augmenter artificiellement le volume d’échanges de La Poste et les rassurer qu’ils servent encore à distribuer du courrier !


Donc c’est charmant, mais je m’en fous. De toute façon, je n’irai pas voir ailleurs parce que payer 45 euros pour le service d’un recommandé à 8 euros à la Poste, ça me ferait trop mal. 300 francs dans le privé pour porter du courrier ; était-ce si cher sous l’empire Romain ?

Je reste quand même très content d’avoir une lettre suivie gratuite, même si elle n’a aucune valeur juridique, et qu’elle ne peut que me rassurer quant à l’arrivée de mon courrier. Mais j’aurais aussi aimé des excuses ou un message qu’ils allaient rechercher ma lettre.


Heureusement, le BAJ de Versailles est compréhensif, surtout que je commence à avoir mes habitudes chez eux, du genre un rond de serviette quelque part. Donc tout est bien qui finit bien, même si ça aurait pu me créer plus d’ennuis !