Archives du mot-clé Kendji JIRAC

Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : pourquoi j’espère que David FABRE aura l’investiture En marche

Au hasard de mon porte-à-porte savinien, j’observe les éléments suivants :

– les Saviniens m’identifient globalement ; ils arrivent à dire qu’ils me voient sur les affiches, ou qu’ils ont reçu un de mes tracts à un moment donné,

– les Saviniens n’apprécient pas MEHLHORN, qui se con côté, commence aussi à admettre qu’il ne repassera pas,

– Les Saviniens qui connaissent David FABRE l’assimilent à un traître, passé de la critique de SPICHER à la liste de celle-ci, et ont une très mauvaise image de lui.


Je ne vous cache donc pas que MEHLHORN auto-éliminé, ma dernière grosse peur restait Alexis IZARD, de La République en marche.

Plus jeune que moi, plus propre sur lui, portant mieux le costume que moi, et surtout moins clivant. Bref, le gendre idéal à côté de moi, qu’on cherche plutôt à éviter d’avoir dans sa famille. J’écrirais même que la plus grande peur des agents est que je maque avec leur fille ou leur sœur.

Or, il s’annonce que quand bien même Alexis IZARD serait investi par LaREM face à Bernard BLANCHAUD, il est très probable qu’on lui demande gentiment de s’effacer pour laisser la place à FABRE, plus connu que lui sur Savigny.


Et c’est là que je me réjouis vivement par rapport à ce que j’ai écrit ci-dessus, parce que FABRE va faire perdre En Marche.

Aux yeux des Saviniens, le problème n’est pas tant que notre ami David ait mangé à tous les râteliers : PS, EELV, DVG, liste citoyenne, UDI, LaREM.

Avec le vrai problème de la cohérence de son passage à EELV, dont la ligne politique et économique est quand même très loin d’un social-libéralisme strauss-kahnien.

Non, c’est qu’il ait fait campagne municipale pendant un an contre SPICHER-BERNIER et contre la piscine, puis qu’il l’ait ralliée entre les deux tours.

Et cela ne passe pas, et je pense que cela ne passera jamais. En tout cas, c’est très loin d’être oublié !


David FABRE peut donc continuer de raconter ce qu’il veut, avec la mythomanie qui le caractérise (à l’écouter, c’est lui qui a tout fait, et quand il a perdu, c’est qu’il s’est sabordé lui-même…).

C’est un professionnel de la politique, qui vit pour cela, et qui meurt s’il arrête. Il possède un charisme indéniable entre sa bouille ronde dont on a envie de tirer les joues, sa faconde du Sud-Ouest (dont il perd l’accent) et ses faux-airs de Kendji JIRAC, et nul doute qu’il trompera encore du monde.

C’est quand même un des rare mec que je connais qui est capable de promettre des centaines d’emploi dans une boîte de 50 personnes, qui n’embauche qu’une quinzaine de Saviniens. Et il faut voir comment cela se termine pour certains.

FABRE sera donc un candidat redoutable, mais un candidat neutralisé, en tant qu’il est également lui-même son pire ennemi ; et donc le candidat qui va neutraliser LaREM.


Si donc tout se passe comme prévu, et que je continue comme je suis parti, je pense que cela peut passer sur un malentendu.

Après tout, ne suis-je pas le seul candidat contre le bétonnage ? Contre le projet de Grand-Vaux sous sa forme actuelle ? Contre le projet de rénovation et d’extension de l’école Buisson sous sa forme actuelle ? Contre le projet de centre culturel communal ? C’est vraiment à se demander pour quoi je suis.

Alors oui, je souhaite vivement que l’opportuniste David FABRE obtienne l’investiture de La République en marche pour Savigny !