Archives du mot-clé juriste

À l’ordre du jour du Conseil municipal de Savigny-sur-Orge du 22 novembre 2018

N’oubliez pas la séance du Conseil municipal de ce soir, jeudi 22 novembre 2018, qui s’annonce bien insipide. Pas de grands enjeux, beaucoup d’intendance. Toujours à la salle des fêtes de Savigny à 20 h 30 (entrée par la porte de droite pour les gueux).

Au fait, la venue d’un représentant d’Énedis pour parler du Linky est encore absente de l’ordre du jour… Comme par hasard…


RESSOURCES HUMAINES

01 – Personnel Communal : adhésion au contrat groupe d’assurance statutaire du Centre Interdépartemental de Gestion de Versailles (CIG)

02 – Transposition du régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (R.I.F.S.E.E.P.) aux cadres d’emplois de la filière culturelle

==> Mesure injuste qui permet de favoriser les fayots.

03 – Délibération de principe autorisant le recrutement d’agents contractuels de remplacement

==> Et la vraie casse du service public commence !

04 – Autorisation pour le recrutement d’enseignants de l’Éducation Nationale et fixation de leur rémunération

==> C’est là qu’on constate l’immense échec de l’IFAC. Les étudiants saviniens n’ayant pas envie d’être sous-payés pour faire de l’aide aux devoirs, on va chercher des instituteurs…

05 – Emplois permanents : modification du tableau des emplois permanents

==> recrutement d’un deuxième juriste, à cause d’Olivier VAGNEUX ?


AFFAIRES JURIDIQUES

06 – Modification de la composition de la Commission Consultative des Services Publics Locaux (CCSPL)

==> Il faudrait que j’écrive tout le mal que je pense de Dynamic Savigny.

07 – Désignation des représentants du Conseil Municipal membres de la Commission Consultative des Services Publics Locaux

08 – Désignation d’un membre titulaire et d’un membre suppléant pour la Commission d’Appel d’Offres spécifique dédiée au groupement de commandes pour la fourniture de carburants


AFFAIRES GÉNÉRALES

09 – Tarifs municipaux relatifs aux concessions funéraires

==> Vont-ils augmenter ?


FINANCES

10 – Approbation du rapport 2018 de la Commission locale d’évaluation des charges transférées (CLECT) instituée entre la Métropole du Grand Paris et ses communes membres

==> Où l’on va voir que Savigny n’a aucune vision intercommunale…

11 – Attribution d’une subvention pour surcharge foncière à la SA d’HLM les Résidences Yvelines Essonne pour la réalisation d’une résidence intergénérationnelle de 83 logements

==> Anormal, même si on nous dira que cet argent est déduit de l’amende SRU…

12 – Bilan sur l’utilisation du Fonds de Solidarité de la Région Ile-de-France pour l’année 2017

==> Peut mieux faire !


ENFANCE / SCOLAIRE

13 – Convention de mise à disposition d’une installation aquatique pour l’accueil des scolaires du 1er degré

==> Relance-t-on le débat de la piscine ?


CCAS/VILLE

14 – Attribution d’une avance sur subvention à l’association « OASIS » au titre de l’exercice 2019

==> Comme chaque année, mais cela reste anormal qu’on les finance de manière anticipée

15 – Modification de la convention constitutive – Statut du groupement d’intérêt public ayant pour objet d’administrer le Fonds de Solidarité pour le Logement de l’Essonne (GIP FSL)


CULTURE ET VIE LOCALE

16 – Demande de subvention au Ministère de la Culture – Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Ile-de-France (DRAC) pour 2019 dans le cadre des manifestations littéraires

==> la seule fierté de Joëlle EUGÈNE ; elle est utile parce qu’elle demande des subventions. Mais ça n’a rien d’exceptionnel !

17 – Demande de subvention au Conseil Départemental de l’Essonne pour 2019 dans le cadre des contrats culturels de territoire

==> idem

18 – Demande de subvention au Conseil Départemental de l’Essonne pour l’année 2019 dans le cadre de l’aide à l’investissement culturel

==> idem


POLITIQUE DE LA VILLE

19 – Approbation de deux conventions d’objectif et de financement avec la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) – Dispositif politique de la Ville – Centre Social

20 – Approbation du projet social et renouvellement de l’agrément centre social de la Maison de quartier de Grand-Vaux

==> Hypocrisie, l’IFAC est incompétente !

21 – Approbation du projet social et renouvellement de l’agrément centre social de la Maison de quartier des Près-Saint-Martin

==> idem


SPORTS

22 – Attribution d’une avance sur subvention à l’association « CO Savigny Football » au titre de l’année 2019

==> Anormal, et que devient la musculation au fait ?


VŒU

23 – Vœu : Obtenir le meilleur de la co-construction du RER-C-2020

==> MEHLHORN nous fait savoir qu’il est allé à une réunion, et qu’il s’est fait (avec TEILLET) embobiné par la communication d’IDF Mobilités…


POINT D’INFORMATION

24 – Information au Conseil municipal de l’arrêté préfectoral de règlement du budget primitif principal 2015

==> Décevant parce qu’il ne se passe rien alors que la Ville était en tort.



Publicités

Savigny-sur-Orge recrute un nouveau juriste ; à cause d’Olivier VAGNEUX ?

C’est en recherchant si la Ville avait (effectivement) proposé une offre d’emploi pour remplacer Richard BRUNETTO, chef de la Police municipale, sans bien sûr ne rien dire à l’intéressé comme de bons gros connards, que je suis tombé sur cette embauche pour un poste de juriste. Partant de là, de nombreuses questions, dans la mesure où la Ville de Savigny est quand même en marché public avec déjà au moins DEUX cabinets d’avocats.

Je voudrais commencer en vous rappelant ma réaction au sketch de MEHLHORN lors du conseil municipal de mars 2018 : ouin, ouin, VAGNEUX a coûté 35 000 € de frais de contentieux à la Ville (dont 9 000 € de protection fonctionnelle pour que le maire règle ses comptes politiques). Premièrement, fais moins de conneries et t’auras moins de recours. Deuxièmement, trouve-toi des avocats qui font un peu mieux et travaille un peu plus vite, surtout à 180 € TTC de l’heure


Enfin bref, je voudrais qu’on décrypte ensemble cette proposition, qui nous dit d’une part que l’équipe actuelle est dépassée et qu’elle a besoin de s’étoffer. Et d’autre part, qu’il y a une multiplication des recours (très certainement en matière d’urbanisme notamment) donc que les habitants intensifient enfin leur contestation juridique des décisions du maire.

Et c’est clair que j’ai des gros doutes sur les capacités de Stéphane DAVIN, responsable du service juridique de la Commune, que j’accuse non seulement de m’avoir menti à plusieurs reprises, mais surtout d’avoir fabriqué des faux en écritures publiques pour couvrir l’administration savinienne. Lequel agent a été visé par une enquête préliminaire n°Parquet Évry 18/046/177, à la suite d’une plainte qui a été classée sans suite, ce que j’ai contesté.


Je ne sais pas qui remplit le site Emploi-Collectivités.fr, mais je trouve un peu étrange d’avoir représenter la Ville avec la moitié de l’église saint-Martin actuellement et la moitié de l’église au début du XXe siècle, juste pour faire apparaître la devise républicaine… C’est spécial.

J’ai surtout les yeux qui pleurent devant l’énormité des erreurs d’orthographe (je ne vais pas parler d’illettrisme ou d’analphabétisme, mais je n’en pense pas moins) ; ce ne sont pas des coquilles, et cela montre surtout qu’il n’y a personne de capable pour relire l’offre.

De grâce, payez une formation d’orthographe au rédacteur de l’annonce pour qu’il n’écrive plus « contras » sans « t » à la fin ou expliquez-lui que « etc » est l’abréviation de « et cætera » et que ce n’est donc pas « ect » malgré la phonétique !

Et putain, je lis que le juriste va devoir relire, quand ce n’est pas carrément écrire les mémoires des avocats ! Mais on file des milliers d’euros chaque année à des cabinets qui délègue eux-mêmes le travail à des stagiaires. C’est leur travail de se relire et de corriger !

Encore une fois, on paie plusieurs fois plusieurs personnes, pour faire la même chose, avec un résultat qui restera décevant ! Faire faire un même boulot, à plusieurs personnes, en même temps, est une connerie qui déresponsabilise tous ceux qui en sont chargés !

Le juriste devra aussi s’assurer de l’arrivée du rapport d’activité dans les délais ; ben, c’est clair que MEHLHORN a dû se sentir un peu con au dernier conseil municipal, lorsqu’on lui a demandé pourquoi ce n’était que le 20 juin 2018, qu’on prenait acte des rapports d’activités 2015 et 2016 pour la crèche des Petits-fripons et 2012/2013, 2013/2014, 2014/2015 et 2015/2016 pour SODEXO. Je m’auto-censure pour ne pas être plus vulgaire.

Enfin, le juriste devra organiser la réunion de la Commission communale des services publics locaux (CCSPL) avec les associations putes comme Agir pour Savigny qui ont été placées là pour trouver que tout ce que propose la municipalité de M. MEHLHORN est génial. C’était scandaleux quand SPICHER a augmenté les impôts en 2010, mais quand c’est MEHLHORN en 2016, c’est brillant !

Le juriste est encore chargé de participer à la rédaction des marchés publics, ce qui n’est pas de trop, par rapport à tous les commentaires que je peux en faire, quand je prends le temps d’y consacrer un article. Les marchés publics sont le premier poste de gaspillage à Savigny !!!

Je finirai en trouvant dingue d’être finalement le seul à posséder une vision d’ensemble dans cette commune, bien que non élu et que non agent ou haut-fonctionnaire…

Le jour où je commencerai à douter et à m’interroger avant de rédiger un recours sera le jour où on trouvera dans cette mairie quelqu’un qui soit capable de suivre mon affaire du début à la fin. Mais comme ils bricolent en permanence dans un joyeux foutoir…