Archives du mot-clé Julien RIO-ROSSI

Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : vers une sortie de course de Bernard BLANCHAUD ?

Bernard avait promis que nous connaîtrions l’intégralité de sa liste citoyenne au plus tard à la fin du mois de juillet. De vous à moi, je ne pensais pas cela sincèrement possible.

Et puis coup de théâtre, j’apprends qu’il a rencontré Alexis IZARD, candidat investi par la République en marche, ce mardi 30, afin de permettre à ses colistiers qui le souhaitent de rejoindre la liste de la majorité présidentielle.

Depuis, Bernard est encore reparti en vacances, et il recommencera à la fin août à constituer une autre liste citoyenne ! Une nouvelle échéance, qui finira immanquablement repoussée, comme toutes les autres avant elle.


Je dois d’abord reconnaitre une certaine noblesse à l’acte de Bernard, de libérer ses colistiers, qui veulent passer dans le camp du bien et dans le camp des vainqueurs.

Au moins, Bernard va-t-il pouvoir se rendre compte de qui le suivait par opportunisme et carriérisme, et qui l’accompagnait par amitié et par sincérité. Et j’ai toujours écrit que Bernard était assez mal entouré, par des gens pas toujours bien intentionnés, et puisque vous voulez des noms Julien RIO-ROSSI, et les amis de Julien RIO-ROSSI, et tous les gens qui ont besoin de m’insulter sur le Facebook de Nous Saviniens (juste qu’ils commencent par faire des choses avant de me reprocher d’en faire, même si les miennes sont critiquables).

Pour autant, j’ai la faiblesse de penser que Bernard va maintenant se retrouver très seul ; essentiellement du fait que ses chances d’obtenir un score à deux chiffres sont très compromises, pris en étau qu’il est entre IZARD, FABRE, MEHLHORN et moi.

Je réaffirme même, que dans ces conditions, c’est la fin de vie politique de Bernard, car il n’aura désormais plus 38 colistiers pour composer sa liste. Et que je ne vois pas le « petit plus » qui ferait que les électeurs le suivraient lui, plutôt qu’un autre.


Ce que je trouve triste, avec ce qui se passe depuis un mois, est que je découvre un Bernard inconstant, qui change d’avis et de projet tous les jours, et qui semble éponger l’avis de la dernière personne qui lui parle. Ce qui ne fait que confirmer mes doutes sur sa capacité d’indépendance, nécessaire selon moi à la fonction de maire.

Et en même temps, on m’avait prévenu, notamment au collectif Sauvons l’enfance de Savigny par des gens qui le côtoyaient avant qu’il ne soit élu ; ce qui n’empêche pas que Bernard a de la volonté et de l’énergie à donner ; mais qu’il a besoin d’être cadré. Il peut être un général ou un lieutenant, mais ni un commandant ni un chef de guerre (je n’emploie pas ces termes dans le sens des grades qui leur donné par la terminologie du vocabulaire militaire français).


Aux dernières nouvelles, Bernard voulait maintenant une structure uniquement citoyenne, et excluait toute alliance ou tout ralliement, notamment avec FABRE, naturellement avec moi, et possiblement avec CURATOLO, s’il existe encore (le mec dont le seul programme est d’être maire ; il est gentil mais je n’en veux pas sur ma liste. Par contre, pourquoi ne pas lui laisser après la présidence d’une commission extra-municipale ?).

Pour ma part, la porte reste encore ouverte pour Bernard jusqu’au 1er septembre 2019, date à partir de laquelle commence les dépenses de campagne. Et je ne prendrai pas le risque de le prendre après pour m’éviter de devoir rattacher ses dépenses s’il en avait, et faire invalider mon élection en cas de loupé. Mais je pense que ce serait du gâchis que Bernard arrête, parce qu’il a des compétences et un attachement certain pour Savigny.

De mon côté avec ou sans Bernard, le programme suit son cours. Je continue le porte-à-porte. Je prépare le site de campagne (savigny2020.fr). Je prépare les affiches. Je prépare la lettre aux association pour le forum. Je prépare des cartes de visite. Et je prépare mon premier tract, qui sera un journal de campagne, pour une distribution le 15/20 septembre.



Mon ultime proposition d’alliance à Bernard BLANCHAUD

La proposition a été envoyée à 17 h 25, et les investitures ont été rendues officielles vers 22 h 00.

Sur le principe, Bernard ne peut pas me rejoindre car il est lié par la charte d’engagement de LaREM. Mais vu que IZARD va se ranger derrière FABRE, il ne serait pas le seul à trahir.

Moins d’une heure après l’envoi de mon message, Bernard me proposait qu’on se retrouve pour discuter lorsqu’il rentrera de vacances. Il va d’abord prendre quelques jours pour digérer et réfléchir à ce qu’il fait, et en fonction arrêter, y aller seul, ou se rallier à moi.


Objet : Ultime proposition d’alliance en vue des élections municipales

Savigny-sur-Orge, le 10 juillet 2019


Salut Bernard,

Aux nouvelles officieuses dont je dispose, tu n’as pas l’investiture d’En marche.

Je te propose donc, pour la dernière fois, de me rejoindre, et de devenir le numéro 3 de ma liste.


Je reconnais que nos idées sont finalement assez éloignées sur la méthode, de ce que je peux en lire sur Nous Saviniens. Mais je pense que nous pouvons nous retrouver sur le fond, pour l’établissement d’un programme commun.

Je te propose de constituer puis de présider un des groupes de ma majorité municipale, en rejoignant ma liste avec des personnes de valeur dont l’engagement est sincère. Je veux que ces colistiers soient à la fois dynamiques, mais aussi dotés d’un fort esprit critique.


Tu seras président de commission municipale. Mais tu ne seras pas mon adjoint, parce que je ne veux qu’un seul adjoint qui soit le coordinateur de la majorité municipale.

Je n’ai aucun problème à te laisser la vice-présidence savinienne au GOSB qui moi m’emmerde profondément. Tu n’ignores pas que je veux de toute façon retrouver la souveraineté politique de nos compétences par des conventions de gestion avec l’EPT.

Pas de difficultés non plus à te laisser candidater au Département en 2021. Sache seulement que je soutiendrai alors officiellement Xavier-Roger DUGOIN pour le canton s’il veut y aller.

En revanche, je ne prendrai pas Julien RIO-ROSSI dans mon cabinet, parce que je veux limiter mon cabinet à un(e) secrétaire à mi-temps.


Je te laisse réfléchir jusqu’à l’annonce officielle des investitures, puis je te demanderai de te prononcer rapidement.

Je suis disposé à te rencontrer si tu veux discuter programme, colistiers ou tout autre.

Je trouverai dommage que nos égos gâchent tout, parce que tu es un bosseur, et que je pense que tu veux aussi le bien de Savigny. Il y a des efforts à faire des deux côtés, et ce ne sera pas facile. Mais j’ai confiance dans ce que nous pouvons faire ensemble.

À te lire.

Olivier