Archives du mot-clé Joe BIDEN

Pourquoi je pense que Donald TRUMP ne sera pas réélu en 2020

Autant je pensais que TRUMP pouvait être élu en 2016, car j’avais bien senti la déception des électeurs démocrates dans les états de la Rust Belt, qui ont pris de plein fouet la crise de 2008. Autant je pense que TRUMP sera largement battu en 2020, malgré ses bons résultats économiques, et quelque soit le candidat démocrate qu’il aura en face de lui, même si la candidature de Joe BIDEN n’a sincèrement rien d’excitante pour les États-uniens…

TRUMP a fait le job pour les électeurs républicains convaincus, mais les électeurs républicains demeurent minoritaires dans le pays. Ce qui fait l’élection américaine est l’enthousiasme suscité par le candidat démocrate qui déplace plus ou moins aux urnes les minorités ethniques.

Mais là où TRUMP a foiré réside dans sa politique à l’égard des électeurs démocrates qui ont voté pour lui, et qui ne lui chercheront pas les excuses traditionnelles des républicains.

Il n’empêche pas les fermetures des usines. Il n’a pas fait son mur pour empêcher l’immigration. Et sa politique internationale est un bide tant avec la Corée-du-Nord qu’avec la Syrie, même si les soldats sont effectivement de retour à la maison…

Il faut aussi voir que les médias dans leur globalité, même si les républicains regardent des télés républicaines, et les démocrates des télés démocrates, n’ont pas pardonné à TRUMP d’être élu, alors que ce sont ces mêmes médias qui ont exaspéré les électeurs démocrates. L’élite n’a pas supporté que sa candidate, CLINTON, même si TRUMP fait partie de l’élite, ait perdu et aussi largement, et à cause de ces ploucs ouvriers de la Rust Belt encore une fois.

Vu d’Europe, la compréhension de l’élection américaine ou de la politique de TRUMP est d’ailleurs pathétique. Les gens restent en boucle sur le fait que CLINTON avait le vote populaire, ce qui veut uniquement dire que les démocrates vivent globalement plus entre eux. Puis ils s’imaginent des frontières sans barrières avec le Mexique, que les camps ont commencé avec TRUMP et qu’ils n’arrête pas d’expulser des immigrés. Alors qu’il y a des clôtures électriques et des barbelés partout sur la frontière, que les camps ont été institutionnalisés par BUSH, mais pas fermés sous OBAMA, et que c’est ce dernier qui détient le record du nombre d’expulsions.

TRUMP fait aussi tout ce qu’il faut pour ne pas être réélu entre ses tweets ridicules, ses colères qui lui font renouveler l’administration tous les six mois, et ses décisions qui n’ont aucun sens, et qui se contredisent les unes les autres comme avec les Kurdes. Ce que donc les médias se pressent de relever, ce qu’ils ne faisaient pas de la même manière avec OBAMA, qui faisait quand même moins de conneries, et qui a perdu pour sa politique économique.

L’impeachement n’aboutira pas, mais il permet de taper sur TRUMP, et de faire de la campagne à venir un référendum pro ou anti TRUMP. Cependant là où TRUMP perdra, malgré la faiblesse record du taux de chômage, et qu’il fasse ce qu’il faut pour résister à la Chine, sera que les électeurs démocrates se mobiliseront en masse pour le virer, et qu’il se retrouvera minoritaires dans la Rust Belt notamment, qu’il n’a pas autant sauvé que ce qu’il claironnait partout.

Maintenant, TRUMP ne s’attendait absolument pas à être élu en 2016. Il était très satisfait de son coup de com, ou de son coup de pub. Cependant, il a été élu et il a goûté au pouvoir. Je suis curieux de savoir comment il acceptera de la lâcher dans ce contexte.