Archives du mot-clé Jean-Marc DEFRÉMONT

Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : on en sait plus sur la fusion ratée entre Jean-Marc DEFRÉMONT et David FABRE

Je pense qu’il n’y a aucun regret à avoir d’où que ce soit car DEFRÉMONT va de toute façon perdre en tant que la gauche est minoritaire à Savigny et que les électeurs de droite vont se rassembler autour du mieux placé.

J’estime que DEFRÉMONT tout seul pèse autour de 29 %. Tandis que avec FABRE, il aurait pu atteindre 33 %. Ce qui me semble quand même insuffisant pour espérer l’emporter. Car de l’autre côté, on devrait trouver une droite autour de 35 %.

Après, s’il est battu par un candidat qui atteint 31 %, il ne pourra s’en prendre qu’à lui-même, et à son orgueil qu’il lui a laissé penser qu’il pourrait gagner seul dans une ville de droite. Surtout qu’il avait de quoi faire de la place à quelques fabristes.


Si la fusion SPICHER-FABRE a échoué, c’est parce que les électeurs de gauche de FABRE ont refusé de se porter sur une candidate de droite SPICHER. Mais une fusion DEFRÉMONT-FABRE aurait pu fonctionner car les deux sont de gauche, en tout cas 80 % de l’électorat de FABRE.

Dès lors, FABRE, même si son score décroît à chaque élection, n’est pas forcément la machine à perdre que certains voudraient voir, et leurs scores auraient pu s’additionner et apporter une avance décisive sur certains bureaux, à Grand-Vaux notamment.

Enfin, le principal obstacle de la gauche s’appelle IZARD car il réalise dans certains quartiers un score privant de quelques points décisifs la gauche d’une courte victoire. Réponse dans les urnes dans une semaine.


La version de Jean-Marc DEFRÉMONT


La version de David FABRE


 


 

Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : Alexis IZARD fait censurer les posts qui ne lui sont pas favorables sur les réseaux sociaux !

Édit le 21/06/20 à 08 h 00 : le post de soutien à Alexis IZARD a été supprimé du groupe à son tour.

DEFRÉMONT et IZARD s’intéressent tellement à Grand-Vaux qu’il faut regarder à quelles positions de leurs listes ils ont placé leurs colistiers du quartier. J’en vois pas dans les 10 premiers…


C’est un soutien sur Grand-Vaux qui m’envoie les captures d’écran de la petite mésaventure qui lui est arrivée du fait des sbires de Alexis IZARD, candidat macroniste à la mairie de Savigny-sur-Orge, qui agit comme un voyou sur les réseaux sociaux, ne permettant pas qu’on soutienne un autre candidat que lui.

À 12 h 19, cette personne qui est membre du groupe privé Facebook « Générations Grand-Vaux » écrit un message de soutien à ma candidature. Et je l’en remercie.




Il y a quelques réactions en réponse, notamment une personne qui dit soutenir DEFRÉMONT parce qu’il aurait le meilleur programme.  Ce qui me fait bien rire parce que depuis 2008 qu’il est élu, pour Grand-Vaux, il n’a fait concrètement que proposer un jardin partagé et soutenir la création de l’appartement Récup&Co dans lequel travaillerait sa nièce si j’ai bien compris.

Pour le reste, il est d’accord avec le projet et le protocole de relogement, donc pour remplacer la population. Rien d’étonnant de la part de quelqu’un qui voit Grand-Vaux comme un secteur à la population moins éduquée, comme il disait lors du dernier Conseil municipal.

À ce propos, je n’ai trouvé personne du prénom du soutien de DEFRÉMONT dans la liste électorale, et les 4 personnes qui portent ce nom de famille, ne sont pas allés voter…


Et puis dans l’après-midi, le post de soutien à la candidature de ma liste va disparaître, celle qui l’a écrit va être sortie du groupe et un post de soutien à IZARD va apparaître.


Avec cette chose géniale que la personne qui publie ce message, et qui soi disant croît en IZARD qu’on a plus vu à Savigny entre 2014 et 2017, et qui n’a participé à aucune des réunions sur le projet de Grand-Vaux, n’est même pas allée voter pour lui au premier tour, alors qu’il est si génial et si intéressé par Grand-Vaux qu’il n’a même pas parlé du contenu du projet dans ses documents… Pour ma part, j’y ai quand même consacré mon journal de décembre !


Encore une fois, ce qui marche avec IZARD, c’est le clientélisme électoral.

Sans quoi les gens qui ne l’ont pas soutenus au premier tour ne se découvriraient pas une brutale passion pour lui au second tour.

Faudrait quand même qu’ils ouvrent les yeux et qu’ils se rendent compte qu’il promet la même chose à tout le monde.

Ils se sont déjà fait douiller avec FABRE en 2014, ils recommencent avec IZARD en 2020…

De toute façon, ils seront bientôt dégagés avec le projet de rénovation avec lequel IZARD est d’accord. Donc c’est vrai que pour lui, cela ne l’engage à rien de promettre tout et n’importe quoi… Surtout que je ne vois pas comment il peut en même temps tout promettre aux Prés-saint-Martin et recommencer à Grand-Vaux. Il y a un moment où il n’y a pas de place pour tout le monde. Et il sera le premier emmerdé s’il est élu et qu’on vient lui demander des comptes…



Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : à trois semaines des élections, Éric MEHLHORN crée un service d’aide aux commerçants

Quelle coïncidence de calendrier ! La municipalité de M. MEHLHORN se soucie enfin de ses acteurs économiques, juste entre les deux tours. C’est à la fois la création d’une cellule d’aide aux entreprises, comme celle qui figure dans mon programme, et puis la distribution gratuite de masques, dont on ne doute pas un instant qu’ils seront pris en charge par les comptes du candidat, car il ne ferait pas campagne aux frais de la mairie.

Notre opposition municipale est vraiment une idiote utile et complice de MEHLHORN. En contraignant le maire à convoquer un conseil municipal, elle a permis au maire de reprendre, à son propre compte, sur le dos du Covid-19 et des gens qui ont été malades voire qui en sont morts, ses propositions d’opposition dont personne ne connaît l’initiateur. Or, qu’ils aient obtenu la convocation d’un Conseil municipal contre l’avis du maire, tout le monde s’en fout.

Par contre, tout ce qui a été créé pendant la période, même si cela ne fonctionne encore pas parfaitement et que c’est temporaire, les Saviniens le retiendront et le mettront au crédit de MEHLHORN, alors qu’il n’y est pour rien, et qu’il n’aurait pas pu le faire si les oppositions n’avaient pas voulu exister une dernière fois du mandat. Si donc à la fin DEFRÉMONT se fait battre par MEHLHORN, ce sera bien fait pour lui car il a vraiment été stupide sur ce coup.




 

Jean-Marc DEFRÉMONT, le nouveau « bouffon vert »

Non, Jean-Marc DEFRÉMONT n’est pas devenu le nouvel Norman OSBORN, ennemi juré de Spider-Man.

Mais pour un mec qui se prétend écolo et humaniste donc « vert », il agit quand même largement comme un bouffon, en tout cas sur les panneaux de libre expression.


Nous sommes trois à coller sur ces panneaux. Nous pourrions nous les partager.

Enfin, pas moi parce que je suis un connard de droite. Ni IZARD parce que c’est un banquier.

Mais Jean-Marc Tempérance DEFRÉMONT devrait être dans cette mentalité, d’autant plus que cet athée aime à me donner des leçons de christianisme, et à m’expliquer que je suis un mauvais chrétien.

Et il est le seul à systématiquement nous recouvrir, avec cette volonté de nous nuire.

Alors qu’il serait tellement plus simple qu’il place toutes ses affiches dans le même coin.

Le truc, c’est qu’il fait cela jusqu’à trois fois par jour.

Et que nous devons donc repasser d’autant.

Donc je ne comprends vraiment pas où est l’écologie dans l’affaire.

Qu’on peut y compris élargir aux émissions de CO2 lors de la production des affiches qu’on doit donc prévoir en masse.

Tout cela, parce qu’on a un candidat, et cela doit nous interroger sur sa psychologie, qui a besoin de recouvrir voire même d’écraser les autres pour exister.


Je ne crois pas un instant que DEFRÉMONT soit écolo pour se comporter comme cela.

Surtout qu’il est devenu écolo non pas par conviction, mais parce qu’il a compris qu’il n’avait aucun avenir au PS après que ses copains en 2013 lui aient préféré le parachuté Pierre GUYARD pour conduire leur liste.

Mais je crois encore moins que DEFRÉMONT respectera ses opposants s’il est élu lorsque l’on voit comment il se comporte sur les panneaux d’affichage, et ce qu’il ne peut pas s’empêcher de faire pendant cette campagne. Pourquoi serait-il différent dès lors qu’il serait élu ?