Archives du mot-clé Inconnus

Olivier VAGNEUX est-il raciste ?

Pour qu’Olivier VAGNEUX soit raciste, il faudrait qu’il existe des races humaines. Or, la recherche scientifique nous apprend qu’il n’y a pas de races humaines. Donc Olivier VAGNEUX ne peut pas être raciste. Retour sur une nouvelle polémique causée par votre serviteur, qui a affirmé, dans ce que vous ne manquerez pas d’assimiler à une « incitation à la haine raciale« , que Mathieu FLOWER était à la fois noir de peau et nègre littéraire.

Nouvelle Rumeur qui ne fait qu’enfler à Savigny-sur-Orge : Olivier VAGNEUX est raciste. La preuve, il a écrit : Monsieur FLOWER perçoit 1121,43 € brut par mois pour (…) faire le « nègre littéraire » (sans mauvais jeu de mot parce que M. FLOWER est noir)« . D’aspect physique, Mathieu FLOWER est de couleur de peau noire. Ceci est une réalité qui ne comporte aucun aspect  discriminatoire puisqu’il n’y a aucun autre sujet de comparaison énoncé dans mon propos.


Qu’est-ce qu’un nègre littéraire ?

Wikipédia nous dit : « En relation avec la situation sociale des esclaves déportés par la traite des Noirs dans le monde occidental à partir du XVIe siècle, et par extension, le mot « nègre » désigne dès le XVIIe siècle un homme que l’on fait travailler très durement et sans respect, le plus souvent dans les champs ou comme domestique« . (...) Le Dictionnaire de l’Académie en 1932 se limite à un sens restrictif avec la définition suivante : « Il se dit, en langage d’atelier, d’un auxiliaire qu’on emploie pour préparer un travail, pour en exécuter la partie en quelque sorte mécanique. »


En quoi Mathieu FLOWER est-il un « nègre littéraire » en réunion de quartier ?

En réunion de quartier, Mathieu FLOWER ne participe pas à l’animation des débats (de la séance de question posées au maire). Il se contente de prendre des notes afin de dresser un compte-rendu de séance (qu’il est vachement long à produire car nous attendons encore celui de septembre). En agissant ainsi, même s’il est secondé par Caroline COUTINHO, M. FLOWER agit en tant qu’auxiliaire sur un travail mécanique de prise de notes et de rendu rédactionnel.


Quelle part de racisme peut-il y avoir dans ce propos ?

Parce que M. FLOWER est noir de peau, alors je n’aurais pas le droit d’utiliser l’expression de « nègre littéraire » en parlant de lui ou de n’importe quelle autre personne également noire de peau ? Mais n’est-ce pas là une véritable discrimination que d’auto-censurer l’emploi de certains mots et d’en limiter l’usage à certaines personnes que j’isole de fait ? Nous en arrivons au débat des MORANO et des BARTOLONE sur une prétendue « race blanche« .


De l’actualité du racialisme

Si nos politiques racialistes avaient un peu plus de culture, ils sauraient que la conception racialiste de la fin du XIXe siècle a évolué. Et que les derniers travaux sur la question s’accordent sur une différenciation de l’homo sapiens en cinq sous-espèces (que les fachos auront tôt fait d’appeler « races » mais qui n’en sont pas), remontant à l’époque du Pléistocène (-100 000 à -35 000 avant notre ère) classées en 1962 par l’anthropologue physique américain Carleton COON.

Carleton_Coon

En vert, la sous-espèce Caucasoïde, en bleu Mongoloïde, en jaune Congoïde, en rose Capoïde et en orange Australoïde qui se distinguent physiquement notamment par leur couleur de peau et la forme de leur crâne. D’après l’œuvre « The Origin of Races » de Carleton COON (1962) – la traduction de « races » n’est pas la même en français.  © Wikipédia.


Donc je laisse après lecture le soin au lecteur de se faire sa propre idée sur mon éventuel racisme. Ce que je n’aime pas dans les sous-entendus de cette rumeur est qu’elle empêche finalement d’exprimer une opinion négative sur certaines personnes au prétexte qu’elles sont physiquement différentes.

Je terminerai en affirmant qu’on peut être d’une certaine couleur de peau et un gros con. Et que le fait d’être un gros con n’a rien à voir avec le fait d’être physiquement de cette couleur de peau. Souvenez-vous du sketch (politiquement incorrect) des Inconnus : « Ce n’est pas parce qu’on est différents qu’on est plus intelligents » (Ben et Ton)

En conclusion, et pour nous inviter à d’autres réflexions sur la nature humaine, une citation hors-sujet d’Aimé CÉSAIRE sortie de son contexte dans « La tragédie du roi Christophe » : « Il est temps de mettre à la raison ces nègres qui croient que la Révolution, ça consiste à prendre la place des Blancs et continuer sur le dos des nègres, à faire le Blanc.« 

Publicités

Cinq publicités qui m’énervent passablement

En ce moment, cinq publicités de la télévision m’agacent. Outre qu’elles ne me touchent pas, elles me remontent contre les produits qu’elles vantent et m’inspirent cette critique. Pire, je me demande comment les autres peuvent ne pas penser comme moi et ne s’insurgent pas contre ces media, parfois interrompus par des programmes TV.

La publicité est souvent débile et ceci, depuis que la « réclame » est passé aux mains de boîtes de communication remplis de ces publicistes, qui ressemblent à la caricature qu’en font d’eux les Inconnus (cocaïnomanes et vénaux). Tout le problème vient du modèle de financement de la télévision, complètement nul en France, qui oblige les chaînes publiques à diffuser des pubs sur du « temps de cerveau disponible ».

1. Sexe I : pour vendre des boîtes de préservatifs

Prenez un œil et une bouche que vous posez sur des jambes des dames de FAIZANT (fines et longues). Et vous avez des personnages prêts à vous parler de préservatifs. Oui, mais ils vous vantent ce qu’ils appellent un dispositif médical… Alors si c’est une question de santé, donc une problématique sérieuse, pourquoi ne pas élever un peu le débat avec de vrais personnages voire, soyons fous, un vrai médecin (pas un sexologue de publicité) ? Je n’écris pas de dessiner un phallus mais d’être un peu plus responsable.

2. Pour faire acheter des montres de collection en France

Quel bonheur de savoir que je pourrais avoir la même montre que celle qui équipait les pilotes de la Luftwaffe lorsqu’ils bombardaient la France en 1940 !!! De qui se moque-t-on en injuriant ainsi la France ? Et pourquoi pas me vendre la montre de HITLER tant qu’on y est ? Qui est chargé de relire les scripts de publicités ? Pour autant, ne nous élevons pas contre tout ce qui a pu aller contre notre Nation, mais demandons un peu de respect et de délicatesse dans ces propos : qu’on nous propose des montres d’aviateurs !

3. Pour vous prévenir des accidents de la route

La dernière de la Sécurité routière : une petite fille, sur une route manifestement à 90 sinon à 70, demande à son papa s’il s’arrêtera avant l’accident et maman la rassure en disant que oui. Sauf qu’un connard ne respecte pas la priorité à droite et percute le véhicule. Au-delà d’un choc à 50, les risques de trépasser dans un choc d’accident de voiture grandissent. On ne va donc pas rouler à 50 partout pour se prémunir des incapacités des autres : c’est le contrat social. Donc mauvaise pub pour un mauvais message !

4. Sexe II : pour vous vendre des gels orgasmiques

Un(e) sexologue est à votre écoute pour parler de vos problèmes de couple et en conclut que vous ne baisez pas assez. (Un sexologue ne ruinerait-il pas son fond de commerce en prônant l’abstinence, ne serait-ce que passagère ?) Mais comme vous êtes vieillissant ou que vous n’avez pas eu de rapports de suite après la naissance de bébé, alors la mécanique est rouillée. C’est pourquoi, paf un nouveau dispositif médical, le gel orgasmique. À titre personnel, je trouve frustrant de marquer si violemment l’impuissance de l’homme.

5. Pour faire du fric autour de la guerre de 1914

Enfin, les journaux de guerre de 1914-1918 réimprimés pour notre plus grand bonheur pour connaître ce que vivaient censles gens (d’après un commentaire qui doit être dit par Patrick POIVRE D’ARVOR). Nous prend-on pour des ignares qui n’avons pas franchi le cap de la 3ème ? Tous les journaux de guerre étaient censurés et à la solde du Gouvernement. Donc on connaîtra surtout la propagande de l’époque plus que les informations véridiques. Ou alors des actualités toutes relatives dans lesquelles on gagne toujours même quand le Front recule…

On pourrait passer des heures à commenter toutes ces publicités débiles tant dans leur fond que dans leur forme. Mais apparemment, elles trouvent leurs publics qui ne semblent pas s’offusquer d’être ainsi insultés. Vivent la servitude volontaire et l’endormissement des masses, c’est sur ces principes que se sont fondées les plus grandes dictatures. Plus il y aura de pubs et plus le temps du cerveau sera disponible pour d’autres pubs.

Réveillez-vous et réfléchissez, bonnes gens.