Archives du mot-clé homologation

Droit de suite : des défauts de traçabilité des masques donnés aux agents communaux de Savigny-sur-Orge

Édit le 20/05/20 à 13 h 00 : Les masques Chantelle portent sur leur étiquette de marque le nom de la catégorie CA6110-0OS, correspondant à la notice distribuée. Toutefois, il n’est toujours pas possible de connaître quels sont les résultats précis du test effectuée sur ce matériel par la DGA en tant que cette catégorie ne correspond à aucune référence de test précis, laquelle aurait alors été accomplie sous un autre nom donné au modèle.


L’opacité de la gestion des masques n’aide en rien à comprendre l’affaire…

On nous parle de retards sur la livraison des 40 000 masques Chantelle qui ont contraint la Commune à effectuer une deuxième livraison, cette fois de 50 000 masques TDV Industries, alors que les agents communaux ont reçu des masques Chantelle le même jour que l’on distribuait à la population les masques TDV…

==> Pourquoi donc le maire ne veut-il pas dire quand la Ville a reçu les masques Chantelle ?


Toujours est-il qu’il aura fallu attendre ce mercredi matin, soit deux jours après leur distribution, pour que les agents communaux reçoivent enfin la notice de leur masque.

Laquelle notice fait référence à une catégorie de masques qui ne figure pas sous ce nom dans la liste officielle des masques alternatifs homologués (le tableau illisible qui suit).

Cliquer pour accéder à Masques_alternatifs.pdf


De plus, la notice renvoie à un mauvais site internet, qui ne fait même pas apparaître les références du test… C’est juste « Faîtes-nous confiance ».


Lors du conseil municipal de lundi 18 mai, le maire a affirmé que tous les masques étaient conformes, reconnaissant alors qu’il y a eu deux commandes.

Sauf qu’à part s’il cache encore d’autres informations, avec le paradoxe qu’il promet la transparence s’il est réélu, mais qu’il ne va surtout pas commencer maintenant, comme le nom ou la référence du test effectué, rien ne permet pour l’instant d’aller dans son sens.

Je conclurais en m’étonnant que personne ne se soit posée la question que je pose, de savoir quel est le test qui a été effectué pour conclure que le masque est bien homologué. Ce serait là une marque d’attention et de professionnalisme qui fait cruellement défaut en mairie.