Archives du mot-clé facebook

Quand Éric MEHLHORN appelle à faire circuler des infos sans avoir l’idée de passer par les canaux des médias municipaux…

Si j’étais Bernard BLANCHAUD, je ferai un article d’auto-congratulation, qu’il appelle sobrement « Nous servons à quelque chose ».

Mais je préfère plutôt axer mon article sur une énième calomnie du bon maire de Savigny-sur-Orge, afin que lorsqu’il recevra le questionnaire de la commission des lois du Sénat, relayé par l’AMF, et qu’on lui demandera les violences qu’il subit, il puisse légitimement écrire : « il y a un petit con qui me fait chier parce qu’il ose contrôler mon action, et critiquer ma géniale politique ». Si ça se trouve, je lui procure même un mauvais stress qui réduit son espérance de vie…

Bref, à nouveau du grand MEHLHORN, que l’on excusera parce qu’il est élu depuis le siècle dernier, et qu’il se situe encore de l’autre côté de la fracture numérique…


Ce lundi 12 août 2019 à 09 h 49, le maire (ou la personne qui gère son compte Facebook) a invité ses lecteurs à relayer le fait qu’il n’y ait…

que dix jours pour constituer le dossier d’assurance en cas de dégâts liés à la sécheresse de l’été 2018 !

Et je suis d’accord qu’il faut le faire savoir, attendant personnellement encore deux jours pour diffuser l’info, pour ceux qui n’auront pas regardé les réseaux ; et aussi que l’administration de Jupiter se fout de notre gueule en prenant cet arrêté mi-juillet, lequel n’est publié que trois semaines plus tard, début août.

Comme si tout n’était pas fait pour qu’un minimum de gens ne s’en saisisse, et puisse alors être remboursé. Il n’y a pas de petites économies pour l’État.



Donc ce ne serait effectivement pas ridicule si MEHLHORN n’écrivait pas cela, alors que l’info n’est même pas relayée par le site de la Ville !

Ok, elle est sur le Facebook de la Commune depuis vendredi, mais n’est-ce pas trop attendre de nos quatre agents du service Communication, et de nos trois amis du cabinet du maire (même si la moitié de ces bonnes gens est en vacances) qu’ils copient l’info sur le trop nouveau super méga tip top site internet qui ne nous a rien coûté ? Bah si apparemment…

Bref, qu’est-ce que je fais ? La seule chose que je sais faire, et que je pense ne pas faire trop mal, je bashe MEHLHORN sur les réseaux sociaux (non, je ne l’enferme pas dans une bâche ; je fais du bashing, c’est à dire que je me fous de sa gueule d’une manière systématique et gravement attentatoire à son honneur et à sa considération). Il est 11 heures 50.



Et par le plus grand hasard, un article apparaît mystérieusement sur le site de la Commune à 13 heures 42.

Étant précisé que le CMS du site internet de la Commune permet d’antidater les publications, comme ils avaient fait pour le PLU, mais qu’ils n’avaient pas intérêt à le faire, parce que je les aurais tout autant allumés.



Il n’y a sinon rien sur Twitter, mais comme personne ne le lit, parce qu’ils ne le font pas vivre…


Pour moi, qui suis né en 1991, le triptyque site-Facebook-Twitter est un automatisme.

J’ai en plus limite été biberonné à cela en école de journalisme. (En réalité au triptyque enquête – interview – reportage)

Pas pour MEHLHORN qui n’a que 53 ans, mais qui ne semble pas très décidé à passer aux nouvelles technologies, à l’image de sa politique, pas très adaptative.

Je pense par exemple au projet de l’école Ferdinand-Buisson avec une salle informatique pour permettre aux enfants de passer seulement 1 heure par semaine devant un écran !

On peut débattre de la pertinence des outils numériques pour l’instruction et des dangers des écrans pour les enfants, mais je ne connais plus grand monde qui n’est pas obligé de travailler plusieurs heures par jour sur un ordinateur… Alors à quoi préparons-nous ou formons-nous nos jeunes Saviniens ? Ça c’était mon école en 1999 ; pas celle de 2019 !

Autre débat, que fout la responsable de la Communication, COUTINHO, la fille de la 2e adjointe, pour ne pas réaliser que c’est peut-être là une info importante, digne d’être relayée ?

C’est ici la preuve que COUTINHO et MEHLHORN ne communiquent même pas ensemble ! Partant, comment exiger d’eux qu’ils communiquent vers le reste de la Commune ?

Dans ma conception, c’est le maire qui est le chef de la Communication (comme c’est le maire qui est le vrai Directeur général des services, ou le vrai chef de la Police municipale). Et là, nous avons encore une preuve de l’inefficience de nos deux victimes préférées…

Et pour finir, ce n’est pas tellement qu’ils soient nuls qui me dérange, mais c’est davantage qu’ils se complaisent dans leur médiocrité, à refuser d’apprendre, de se former, de s’améliorer. Dans ces conditions, j’attends avec hâte les prochaines élections municipales, pour qu’enfin des gens compétents prennent le pouvoir, enfin je l’espère…



Publicités

Démarchages à Savigny-sur-Orge : l’étonnant aveu d’impuissance dans la communication de la Ville

Ils veulent tout contrôler, mais ne contrôle rien.

Alors ils font de la communication, mais de la mauvaise communication.

Ils font aussi de la réglementation, mais de la mauvaise réglementation.


Sous le mandat d’Éric MEHLHORN, le taux de cambriolage (à 5,84 pour mille en 2016 – les chiffres postérieurs ne sont pas encore connus) et le taux d’agression (à 8,85 pour mille en 2016 – les chiffres postérieurs ne sont pas encore connus) ont augmenté, pour continuer de se détacher de la moyenne nationale dans le mauvais sens.

Et l’embauche de policiers municipaux ne change rien, puisque le nombre de cambriolages et d’agressions continue d’augmenter, selon les chiffres publics de data.gouv.fr

Donc pour donner le change, et aussi parce que c’est du clientélisme électoral pour rassurer les papys et les mamies et montrer qu’ils agissent, ils prennent des arrêtés, forts mal rédigés par ailleurs, qu’ils sont infichus de faire respecter, ainsi qu’ils l’avouent malgré eux piteusement sur le Facebook de la Commune. (Mais pas sur le site internet de la Ville, parce que trop de communication doit nuire à la santé !)


Intéressons-nous rapidement au raté de leur communication, en pensant quand même qu’ils sont cinq à avoir accès aux réseaux sociaux ; en réalité trois parce que ce sont les vacances, et que pas un n’a été capable de se dire qu’en plus d’être hors-sujet, ils allaient passer pour des cons, pour qui allait lire leur post en sachant à quoi ils faisaient référence. Au passage, une communication le lundi matin, pour un événement dont j’ai parlé le précédent vendredi matin…

Extrait de Qui fait quoi à Savigny – V9


Rappelons le contexte : des vrais et des faux démarcheurs qui sonnent chez les Saviniens, sous prétexte de leur proposer une meilleure isolation, et qui en fait repèrent les maisons vides.

Il y a un document d’information à l’accueil de la mairie, de la société Sodivitrage isolation, qu’ils ont du coup fait retirer, pour ne plus donner corps qu’à leur version.

Il y a des témoignages d’agents municipaux, de l’accueil et de la Police municipale.

Il y a même le témoignage d’une élue de la majorité !

Pour une fois qu’elle intervient, mais ce n’est pas en Conseil municipal…


Et donc ce que ne nous disent pas le service Com, et le cabinet du maire ; alors que c’est ce qui nous intéresse et qu’ils ont l’info !

c’est qu’il y a effectivement des gens qui démarchent légalement, qui se sont présentés et signalés en mairie.

Et donc ce que nous dit le service Com et le cabinet du maire,

c’est que l’arrêté du maire de JAUGEAS de 2017 ne fonctionne pas et donc qu’il sert à rien.

Car si JAUGEAS en avait, je parle bien évidemment de courage puisque je ne me permettrais pas de mentionner ses outils reproducteurs, il aurait non seulement rendu obligatoire l’identification en mairie, et surtout, il aurait prévu une sanction du type d’une forte amende, pour les sociétés ne respectant pas cet arrêté. Que de la gueule !

Je n’ai pas compris pourquoi l’arrêté était notifié à la RATP…


Ici, on nous confirme que tu peux allègrement enfreindre cet arrêté.

On nous indique que la Ville n’accrédite personne, ce dont on se fout.

Surtout, on ne répond pas à la question de savoir s’il y a des vrais démarcheurs dans le lot, et donc on jette la suspicion même sur les vrais.

Et surtout, on fait de la désinformation, voire de l’intox, parce que le cabinet du maire est parfaitement informé des activités de Sodivitrage isolation.

Donc déjà qu’ils sont cinq sur les réseaux sociaux, sur lesquels il ne se passe rien, je continue de me demander ce qu’ils foutent toute la journée, et je pense qu’une petite réorganisation s’impose, sauf à ce qu’ils arrivent à prouver qu’ils travaillent, ici d’une bien mauvaise façon.



Fausse joie pour le discours LRPS : Éric MEHLHORN et Pierre GUYARD ne sont pas des amis de 30 ans !

Étonnant commentaire que l’on peut trouver sur le compte Facebook du maire de Savigny-sur-Orge, venant d’un ancien conseiller municipal pro-MEHLHORN…

Éric MEHLHORN et Pierre GUYARD seraient des amis de longue date !

Cela expliquerait-il donc la mollesse et la faiblesse de Pierre GUYARD en Conseil municipal, pour ne pas blesser son ami ?

(1) Jamais un mot plus haut que l’autre pour respecter la fonction du maire, même quand celui-ci ne respecte pas ses administrés.

(2) Un discours politique CONTRE qui se traduit généralement en abstentions.

(3) La ritournelle de la gauche vigilante, ce qui signifie qu’elle ne fait rien…

Reste aussi l’hypothèse d’une solidarité de type maçonnique, mais je ne le pense pas possible…


J’ai donc interrogé l’ancien conseiller municipal en question qui me répond que je l’ai mal lu car chacun est son ami et que chacun est une personne de valeur…

Alors déjà, je n’ai pas l’impression que c’est ce qu’il a écrit.

Et là encore, j’ai le sentiment qu’il est intervenu à tort, juste pour écrire quelque chose


Car je m’interroge franchement sur la valeur des deux personnes sur la photo.

Entre un mec qui ne bosse pas, qui se gave d’indemnités et qui cumule les conneries (hausse injustifiée des impôts locaux, Savinière bradée, le bétonnage, projet Buisson, projet du centre culturel communal, projet de rénovation de Grand-Vaux…).

Et un autre, parachuté en 2013, qui vient te donner des leçons de République, alors qu’il cautionne par ailleurs un système inégalitaire qui favorise certains au détriment d’autres…


Bref, cette photo reste une bonne illustration du système LRPS.

Ils n’ont même pas besoin de se connaître depuis 30 ans pour finalement défendre sinon faire la même politique ! Par exemple, les deux sont pro-bétonnage.

Et ce sont les mêmes qui se retrouvent chez MACRON, parce que ni l’un, ni l’autre, n’ont rien à faire au PS et à LR, dont ils ne partagent pas les valeurs !




Ce niveau de fanatisme autour de Bernard BLANCHAUD !

Si certains m’avaient accusé d’être un « gourou » en 2014, que faudrait-il dire d’un homme qui provoque de telles réactions, je veux bien sûr parler de Bernard BLANCHAUD !

La campagne municipale de 2020 se jouera aussi sur les réseaux sociaux, et c’est pour cela que je suis en train de constituer une armée numérique de trolls (saviniens).


En Algérie, le gouvernement autoritaire du général Ahmed Gaïd SALAH (à mon avis comparable à celui de BOUTEFLIKA) a bien compris l’importance du numérique.

Il a donc également mis en place un système de ce qu’il appelle des mouches électroniques, ce qui se prononce « doubab » en arabe : ذبابة الإلكترونية

Et une de mes dhibabat al’iiliktrunia me rapporte ; ce que je ne peux plus savoir puisque j’ai été BLOQUÉ donc CENSURÉ par Bernard et ses amis sur Facebook…

Et cela juste avant de pouvoir lire un merveilleux article qui me serait consacré, et dont on arrête pas de me parler, entre deux demandes ironiques pour savoir si Bernard ne m’a pas encore demandé de droit de réponse. Je m’en fous de cet article, il ne pourrait que m’énerver. Je vais justement faire semblant d’avoir de la hauteur en tant que je ne vais pas y réagir. De toute façon, pour l’audience qu’il a dû réellement avoir…

Et donc mes petites mouches me rapportent le culte de la personnalité qui s’exprime dans les commentaires autour de la candidature de Bernard BLANCHAUD !


Je ne sais donc pas si ces personnes sont réellement sincères ou surtout intéressées par des postes ou des places au cas où Bernard serait élu.

Il y a des vertus qui sont accordées à « Monsieur BLANCHAUD » qui me font largement sourire, parce que je ne le connais personnellement pas comme cela.

Pour ma part, je déteste cette soumission, et je suis bien heureux que dans mon équipe, il n’y ait personne qui s’étale de la sorte et de manière aussi dégoulinante sur les réseaux sociaux.

Car quand bien même, je suis très jaloux de toutes ces personnes qui défendent à fond leur candidat, et qui ne me trouvent pas supérieur à Bernard…

Je dis que je trouve que ces courtisans sont ridicules dans leurs manœuvres de flagornerie, et que l’honnêteté de la politique ne tolère pas une si grande mauvaise foi qu’on en arrive à inventer des qualités à des personnes qu’elles n’ont pas…

Tout cela en oubliant le passé, où en le réécrivant, car très peu de marsaudoniens se rappellent de Bernard en tant que conseiller technique et sportif de MARSAUDON entre 2006 et 2008…

Je rajoute aussi une ligne sur le danger de l’auto-suggestion, qui te pousse à croire que tu es apprécié et attendu, alors qu’en réalité, personne ne te connaît…

Je finis en lien avec l’actualité que maintenant que RÉDA a quitté LR, c’est bizarre, mais la moyenne des gens lui trouvent beaucoup moins d’attributs que tous ceux qu’ils lui accordaient en 2014 ou 2017… CQFD