Archives du mot-clé élections législatives 2017

Législatives 2017 : mes comptes de campagne entièrement approuvés

C’est en soi une bonne nouvelle, malgré le fait que je ne serai quand même pas remboursé, n’ayant pas obtenu au moins 5 % des suffrages. Grâce à la rigoureuse gestion de mon mandataire Jean-Luc ROSAT, mes comptes ont été approuvés dans leur intégralité et sans réformation, donc à l’euro près ! Encore merci à tous nos soutiens, et tous nos donateurs qui recevront prochainement leur reçu fiscal et un mot d’amitié signé des candidats !


Par ailleurs, je m’engage dans les prochains mois à demander la copie des comptes de campagne de tous les candidats qui ont concouru sur la circonscription, et de les publier sur ce blog à titre de comparaison, non sans les commenter aussi !

Bien sûr que c’est un coup dur pour moi que cette perte sèche de 14 678 euros, mais le moral est toujours intact pour défendre ces deux valeurs que sont la liberté et la responsabilité et qui ont été au cœur de ma campagne, que je reconduirai presque pareil s’il fallait.

Encore une fois, je ne regrette rien en tant que je vois bien que si je ne me bats pas pour défendre mes intérêts, personne d’autre ne le fera pour moi parce que les gens sont globalement lâches (soumis) en plus d’être abrutis par ce qu’on appellera le « système ».

Je donne rendez-vous aux prochaines élections municipales à Savigny-sur-Orge, qui seront manifestement ma dernière campagne électorale, et j’arrêterai tout si je ne les remporte pas. Trop de temps que j’essaie de mobiliser les Saviniens qui n’en ont rien à faire…



Pourquoi les Saviniens sont-ils incohérents de soutenir la candidature RÉDA/VILAIN aux législatives

==> Parce que RÉDA n’a jamais rien eu à faire de Savigny et qu’il n’en aura pas plus souci s’il est élu député. Parce que soutenir RÉDA, c’est confirmer MEHLHORN tant que RÉDA sera en place. Le vrai chef de la circo devrait être le maire de la plus grosse ville (Savigny) mais comme l’édile savinien est un soumis qui laisse tout passer ; pourquoi changer ?

J’ai toujours du mal à comprendre comment on peut combattre une personne et en même temps soutenir la famille de cette personne. À Savigny, des personnes politiques veulent prendre la place du parti qui fait du mal à la ville, mais sont prêtes à les aider, donc à aider de faire du mal à la ville… Une logique torturée voire masochiste. Personnellement, je ne vote globalement plus pour LR jusqu’à ce qu’ils remplacent MEHLHORN.

Mais alors avec Robin RÉDA et ce qu’il a fait à Savigny entre avril 2014 et décembre 2015, je pense qu’on atteint des limites d’incohérence. Je rappelle quand même que Savigny représentait 37 % de la population calpienne, et qu’au mieux, nous avons bénéficié de 20 % des investissements de la CALPE. Pourtant, c’étaient nos impôts ménage (taxe d’habitation et taxe foncière) qui la finançait… Et où partait l’argent pendant ce temps ? À Juvisy où Robin RÉDA est maire…

Alors c’est certain que la plupart des Juvisiens que je connais ont l’impression que Robin est un super-maire. Qu’il investit pour la Ville. Qu’il fait plein voire trop de travaux. Mais avec quel argent ? Pendant ce temps à Savigny, qu’est-ce que la CALPE a fait pour nous ; à part mettre son logo sur les bâtiments mutualisés avec intercommunalité comme le conservatoire ou la bibliothèque ? Quelques travaux de rues sur le Plateau, mais pas à la hauteur de notre contribution…

Le problème des intercommunalités, c’est que les villes en profitent proportionnellement à ce que les élus des villes se battent pour obtenir les enveloppes. Éric MEHLHORN ne s’est pas battu ; c’est un fait. Sauf que ma vision de la politique, c’est aussi d’être équitable, et donc pas uniquement de déshabiller Pierre pour donner plus à Paul. Force est de reconnaître que Robin RÉDA a pris pour sa ville qui est sa priorité ; et qu’il continuera ainsi dans ses autres mandats.

Voter RÉDA, c’est renforcer MEHLHORN parce que le maire de Savigny, ville deux fois et demi plus peuplée que Juvisy, ne lui fera jamais d’ombre et ne se mettra pas plus en travers de sa route que ce qu’il a fait en deux ans. Donc RÉDA va insister pour que MEHLHORN reste en 2020 parce qu’il est sûr que le maire de Savigny n’aura pas l’envergure d’essayer de devenir député en 2022. Et donc Savigny devrait continuer, si elle veut rester LR, avec cette même médiocrité…

En fin de compte, si ça plaît aux Saviniens d’être méprisé, de savoir que leur argent est bien employé ailleurs, de rester avec un maire qui les méprise et qui ne vaut rien, mais qui est maintenu parce qu’il remplit ses obligations avec son parti, qu’ils votent RÉDA. Mais qu’ils arrêtent alors de critiquer la majorité de MEHLHORN, et ses faibles investissements captés par RÉDA, voire même qu’ils la rejoignent. Car non, votre soumission ne vous apportera rien de plus !


Cliquez pour agrandir



Quand le républicain (LR) Robin RÉDA ne se montre pas très démocrate (législatives 2017)

Parce que je n’aurais pas le soutien d’un parti (dont je ne veux pas), donc d’une équipe de professionnels de la politique, pour une part salariée, je dois m’organiser rapidement en vue de ma candidature aux élections législatives de 2017. Cela nécessite des demandes aux maires des communes de la circonscription, et force est de constater que la commune de Juvisy est la seule à ne pas avoir répondu à mes demandes du 1er mars.

Alors puisque j’ai peine à imaginer que Robin RÉDA n’arrive pas à se faire obéir de ses services, ou autre hypothèse, que les services municipaux de Juvisy n’arrivent pas à rassembler les réponses à mes demandes, j’imagine qu’il s’agit de « mauvaise volonté » pour ne pas écrire de volonté de nuisances. À titre de comparaison, la Ville d’Athis-Mons, deux fois plus peuplée que celle de Juvisy, n’a mis que 22 jours à me répondre à réception de mon courrier…

Tandis que la droite déçoit en villes, et que Robin, s’il est candidat LR aux législatives, aura au moins à faire à une concurrence DLF (DUPONT-AIGNAN), peut-être même UDI si Jean-Marie VILAIN y allait, je ne pense pas être un gros obstacle, vu que je ne vise pas son électorat. Mais le risque est grand avec un FN gonflé à bloc par le silence médiatique de sa présidente, et les attentats, que ce parti élimine Robin, étouffé par un candidat de la gauche unie, du type d’un Patrice SAC ou d’une Éva SAS réinvestie.

Bref, regardez donc comment se comporte RÉDA aujourd’hui : le maire qui ne répond pas à mes demandes et auquel la Préfecture doit se substituer, le président d’agglomération qui refuse de répondre à la Commission d’accès aux documents administratifs… Ai-je rappelé qu’il refuse également de répondre aux interpellations du délégué des Défenseurs des droits, autorité constitutionnelle ? Voulez-vous vraiment de ce Robin là comme député ?

On pensera encore que je suis jaloux, et oui je le suis de ne pas avoir gagné à Savigny pour en faire une ville dynamique et conviviale, porteuse de projet et liée socialement. Mais en me formant dans l’opposition citoyenne aux maires, je développe en toute liberté des capacités que Robin, à cause de ses 4 mandats et 21 obligations d’élu, n’aura jamais le temps d’acquérir. Est-ce donc un tel député, préoccupé de sa carrière, que nous voulons en 2017 à l’Assemblée ?

Beaucoup ne me voit pas au deuxième tour des législatives tandis que la plupart des sondages y donnent Robin. Par ce mépris d’une opposition que je représente, mais également par ce comportement anti-démocratique, qui n’est pas digne d’un élu du parti des dits républicains, je ne peux pas concevoir de voter pour lui, parce que Robin représente la fausse droite, celle de l’argent à l’opposé de celle des valeurs à laquelle j’appartiens, entre autres. Voilà mon avis.


160811-Pref-Refus-Reda 001

AttHon-VagneuxOlivier-LE-JSO