Archives du mot-clé EELV

Fun fact : Jean-Marc DEFRÉMONT et « Bien Vivre à Savigny » divorcent aux régionales

DEFRÉMONT : ce nom rime avec trahison et avec abandon.

Je pense notamment à Grand-Vaux.

Jean-Marc avait beau jeu de dénoncer MARSAUDON qui ne s’était pas battu pour faire inscrire ce quartier dans le programme ANRU 1…

[C’est ensuite SPICHER-BERNIER qui obtiendra son inscription dans le programme NPNRU ou ANRU 2, même si la révélation de la liste des quartiers retenus n’aura lieu que le 15 décembre 2014, donc que MEHLHORN se l’attribuera alors qu’il n’y est pour rien.]

Lui ne se bat pas pour que ce projet soit financé. Le projet est du coup toujours bloqué, au stade de l’ « attente de conventionnement », ce qui est à peine gênant quand les relogements ont commencé depuis bientôt 2 ans, pour de banales questions de sécurité juridique.


Bref, je comprends qu’un certain nombre des camarades de DEFRÉMONT commence à avoir marre de ce petit maire tellement haineux de ma personne qu’il va fournir au Tribunal administratif des attestations de témoignage de lui et des agents comme quoi je fais peser de trop lourdes charges sur les services.

En même temps, c’est normal qu’ils n’aient pas le temps de s’occuper de mes demandes puisqu’ils occupent déjà tout leur temps à rédiger des attestations contre ma personne.

La présidente du Tribunal les a d’ailleurs remis à leur place : Bon, c’est la 32e requête de M. VAGNEUX [en réalité, beaucoup plus] qui demande à peu près toujours les mêmes choses dans les mêmes termes. Il faudrait peut être vous adapter pour anticiper ses demandes, leur a-t-elle dit à l’audience du jeudi 27 mai 2021. Ambiance !


Toujours est-il que pour une municipalité en place, je trouve qu’il n’y a pas beaucoup d’élan pour Savigny en général, parce qu’on voit toujours les mêmes élus, donc que c’est quand même le degré zéro du collectif. Sans parler de ceux de sa majorité qui ont arrêté de venir…

Et puis alors qu’il n’y a qu’une seule candidature de gauche aux départementales ; celle de Ludovic BRIEY (EELV), Lydia BERNET (PS) et Thomas BRONES (PCF), je trouve qu’ils ne sont pas actifs, ni présents, ni engagés : tractage, collage, présence… Où sont-ils ? Leur premier tract est un copier-coller de leur propagande, qui est elle-même le texte bateau de tous les candidats de la gauche sur le Département. On dirait qu’ils n’ont pas d’idées.

Et en même temps, quand tu vois que DEFRÉMONT fait la campagne de BAYOU (EELV) aux régionales et que son mouvement « Bien vivre à Savigny » fait la campagne de PULVAR (PS), tu comprends bien des choses. Et sincèrement, cela fait tâche.

Bien Vivre à Savigny, déjà parce qu’il est soi disant un collectif apolitique de la société civile ne devrait relayer aucune campagne. Mais sinon, parce que nous ne sommes pas dupes, il devrait relayer toute la gauche, des socialistes aux Insoumis.

Et en fait, tu comprends que derrière Bien Vivre à Savigny, ce sont des socialistes qui ne peuvent pas voir les écologistes. Comme DEFRÉMONT qui ne peut plus voir les socialistes. Enfin, les deux ne relayent pas des masses leur copain BRIEY qui devrait faire l’union. Que de divergences !

Au fond, ils se détestent tous et ont donc juste fait une alliance de circonstance. Et un an après l’élection, on le ressent, parce que Bien Vivre à Savigny, cela ne fonctionne pas… Une addition d’égo n’a jamais fait une liste municipale. Ce qui compte, c’est le programme, et ces gens n’ont pour seul programme que la politique nationale. Ils se foutent de Savigny.

Mais qu’importe pour eux, car après, au final, tous ces gens se retrouveront au second tour sur une même liste et avec un même programme, un mouchoir sur leurs convictions.






Élections régionales 2021 : Savigny-sur-Orge ne pèse plus rien politiquement parlant…

Savigny-sur-Orge : 37 000 habitants

Essonne : 1 315 000 habitants

Savigny-sur-Orge, 4e ville la plus peuplée du département de l’Essonne

Poids de Savigny-sur-Orge en Essonne : 2,81 %

Nombre de candidats essonniens aux régionales : 264 

Nombre de candidats saviniens aux régionales : 3* (ceux que j’ai identifiés car engagés dans la vie politique locale)

Poids des Saviniens dans ces élections : 1,1 %

Nombre de candidats saviniens qui sont en position éligible : 1

Saviniens candidats aux régionales :

  • Audrey GUIBERT, tête de liste RN,
  • Bruno GUILLAUMOT, 17e de la liste PS,
  • Christophe-Reynald MICHEL, 18e de la liste LAREM.

Conclusion : les principaux partis politiques n’ont plus rien à faire de Savigny, entre LR et EELV qui s’en foutent carrément et le PS et LaREM qui nous foutent en bas de liste.

Commentaires / Observations : DEFRÉMONT, même pas capable d’imposer quelqu’un à son parti, alors qu’il est l’un des rares maires EELV d’une des plus grosses villes du département…



 

Honteux appel à la délation de Pandora REGGIANI et d’Éva SAS

Le comportement de certains membres d’Europe écologie,

me rappelle quand même un tout petit peu l’esprit du parti nazi.

Ceteris paribus sic stantibus (toutes choses étant égales par ailleurs)


À plus forte raison, lorsque ces mêmes membres font de leurs partis politiques les nouveaux juges du droit, vraisemblablement en les substituant à la Justice étatique.

« Afin que département par département, région par région, des listes écartant les candidats sexistes et responsables de violences puissent être constituées, nous proposons aux victimes de témoigner des faits en écrivant aux partis. »

Au passage, vous remarquerez surtout que les tenants de l’écriture inclusive, à commencer par Pandora REGGIANI qui en fout dans tous ses communiqués, n’en font pas usage dans cet appel, parce que nous savons bien que le sexisme et les violences sexuelles sont uniquement le fait des hommes, qui sont tous des gros porcs…


Je vais citer Mein Kampf, édition 1926, au chapitre 13 : La politique allemande des alliances après la guerre :

« Ici encore, le mouvement national-socialiste aura à remplir une de ses tâches les plus importantes : / Il doit ouvrir les yeux de notre peuple sur ce que sont les nations étrangères et de cesser de lui rappeler quel est le véritable ennemi du monde actuel. Au lieu de prêcher la haine des peuples aryens, dont presque tout peut nous séparer, mais auxquels nous unissent la communauté du sang et les grandes lignes d’une civilisation identique, il dénoncera à la colère de tous l’ennemi malfaisant de l’humanité, dans lequel il montrera le véritable auteur de tous nos maux. »


Moi, je vis dans un état de droit, avec séparation des pouvoirs et indépendance de la Justice.

L’article IX de ma Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1789 dispose que :

« Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi. »

Alors, d’une part, la qualité de victime, tout comme la qualification de sexisme et de violences, appartiennent à la Justice, et à elle seule.

Je ne dénie à personne la qualité d’accuser quelqu’un de tels faits, même s’il y a des preuves, mais cela ne restera qu’un avis personnel, tant qu’il n’est pas reconnu par la Justice.

D’autre part, comment un parti politique peut-il vérifier ces faits ? Surtout pour des élections qui doivent se tenir trois à six mois après.

Il ressort de cette tribune le sentiment que sera systématiquement écartée la personne contre laquelle il aura été émis un témoignage, quel qu’il soit.

Et je trouve particulièrement grave de réduire au même plan le témoignage qui va se révéler fondé et aboutira, devant la Justice, à une condamnation et la simple vengeance personnelle.

Bref, cet appel à la délation est proprement dégueulasse. Et il repose davantage sur un élément moral que sur un élément légal !


Je finirais, de manière encore plus polémique, par un propos le plus dégradant qui soit, mais quand même parce que vous savez que je m’offusque de peu de choses : Éva SAS serait-elle devenue députée puis porte-parole d’EELV si elle n’avait pas d’abord été Mme CANFIN (Pascal) avant d’être Mme PLACÉ (Jean-Vincent – lui-même ex M. DUFLOT) ?

Je trouverais très tendancieux de dénoncer certains comportements, tant répréhensibles sur le plan pénal (les violences) que sur le plan moral (le seul sexisme) quand soi-même, on pourrait avoir choqué la morale publique (par exemple celle de M. VAGNEUX) par certains de ses propres comportements…

Étant rappelé que l’article VI de la DDHC dispose que :

« Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents. »

Et qu’il y a une forme de sexisme et de violence, donc d’amoralisme et d’illégalité, à progresser dans un parti parce qu’on est la compagne de quelqu’un, et pas pour ses vertus et ses talents.

Donc je suis d’autant plus gêné par cette tribune, parce qu’elle appelle à la délation, quand je vois qui la lance ; ce que je mets en lien avec ce phénomène sociologique que j’appelle concernant l’immigration, le fait de vouloir « fermer la porte derrière soi ».

À moins que l’on puisse me faire la preuve qu’il est encore possible de progresser au sein de EELV, parce qu’on est conjoint de quelqu’un, alors que ce comportement est intrinsèquement sexiste et violent, donc immoral et illégal ?




Archives : les 287 candidats aux élections municipales de mars et juin 2020 à Savigny-sur-Orge (sept listes)

Ils se sont un petit peu enflammés sur FranceInfo :

« la tête de liste de VIVONS SAVIGNY AUTREMENT n’est autre qu’Olivier Vagneux, qui est le candidat de la nuance Divers. »


Dans l’ordre du tirage au sort.

En gras, les candidats au conseil métropolitain.

En premier, le titulaire et en second, le suppléant.



01 – Liste « Vivons Savigny Autrement » (SE)

1. Olivier VAGNEUX ; 2. Anneva HERMIDA ; 3. Jean-Marie CORBIN ; 4. Christine de RUFFRAY ; 5. Bilal BOUCHELOUCHE ; 6. Maïa HAYWARD ; 7. Nicolas MONTANARY ; 8. Lina ROMAIN ; 9. Philippe KEIFLIN ; 10. Virginie BOYER ; 11. Antoine FRONTIÈRE ; 12. Marie-Christine ALDON ; 13. Florian BOCQUENÉ ; 14. Stéphanie KANBOUI ; 15. Marc LESCHIERA ; 16. Fernanda COSTA SAMPAÏO ; 17. Pierre-Aimé JANET ; 18. Laëtitia ALEXANDRE ; 19. Domenico FLAGIELLO ; 20. Sandy ZION ; 21. Laurent ZANUTTA ; 22. Aurélie BARD ; 23. Claude SALVATORE ; 24. Brigitte PRIOT ; 25. Elies RHANNOUMI ; 26. Patricia CLAIRAY ; 27. Mikaël PICARD ; 28. Anick GABRIEL ; 29. Yazid GHANMI ; 30. Nadine HARTMANN ; 31. Laurent PORCHER ; 32. Fatima DOMINGUES ; 33. Christophe HÉZÈQUE ; 34. Sylvie TIXIDRE ; 35. Sbir BRINA ; 36. Nadine GUDIMARD ; 37. Christophe ALLYRE ; 38. Karine DEPREZ ; 39. Benoît de VIENNE ; 40. Emmanuelle VENANT ; 41. Éric MONGENIE


02 – Liste « Savigny Ensemble » (UDI)

1. David FABRE ; 2. Lynda TAÏEB ; 3. Jean-Michel ZAMPARUTTI ; 4. Isabelle FERREIRO ; 5. Gérard MONTRELAY ; 6. Muriel THIERY ; 7. Albert BELFIORE ; 8. Inès RÉ ; 9. Mounir NASSIR ; 10. Elvira DASSI ; 11. Ahmed HADOU ; 12. Françoise GUIOT-BOURG ; 13. Mikaël PLAUT ; 14. Nesrin TASKIRAN ; 15. Djelloul SEDDIKI ; 16. Julie PLAZA ; 17. Rudy DENIAUD ; 18. Christelle SONNEVILLE ; 19. Fernando FERREIRO ; 20. Fadma OUKNA ; 21. Jean-Pierre GIN ; 22. Doris KLJECANIN ; 23. Rui TRINO ; 24. Laure BEAVOGUI ; 25. Paolo STELLITTANO ; 26. Isabelle MATEU ; 27. Mickaël FERNANDES ; 28. Vijaya MAHENDRANATHAN ; 29. Éric HUIBAN ; 30. Mabrouka BAÂROUN ; 31. Pascal INGO ; 32. Nadège DEBRUYNE ; 33. Philippe BEZER ; 34. Laëtitia MERLIER ; 35. Pascal POUIT ; 36. Sherene KARUNAHARAN : 37. Loïc FERREIRA ; 38. Maria NOGUEIRA ; 39. Jean-Pierre YONNET ; 40. Christine SAN JULIAN ; 41. Cyril GERICKE


03 – Liste « Bien Vivre à Savigny » (EELV)

1. Jean-Marc DEFRÉMONT ; 2. Agnès DUPART ; 3. Bruno GUILLAUMOT ; 4. Lydia BERNET ; 5. Jacques SÉNICOURT ; 6. Corinne CAMELOT-GARDELLA ; 7. Ludovic BRIEY ; 8. Fatima KADRI ; 9. Patrice KOUAMA ; 10. Nathalie GUICHARD ; 11. Patrick GARDELLA ; 12. Joëlle THEBAULT ; 13. Thomas BRONES ; 14. Michèle PLOTTU – LE CAPITAINE ; 15. Olivier GUICHARD ; 16. Claudine CHARRIER ; 17. Pierre JACQUEMARD ; 18. Mallory MALLARD ; 19. Pascal LORINÉ ; 20. Christine FAYOLLET ; 21. Ouahid BELKACEM ; 22. France FAYET ; 23. Stevenson CELESTIN ; 24. Catherine LOUVET ; 25. Cédric LESSORT ; 26. Nathalie COËTMEUR ; 27. Guy PAPELIER ; 28. Françoise GIRAUD ; 29. Hervé JUSSERAND ; 30. Géraldine CHAMARD ; 31. Dominique DAUVERGNE ; 32. Catherine HARDY ; 33. Olivier CRÉPIN ; 34. Valérie DERMAUX ; 35. Arnaud ROBERT ; 36. Christine PERNEY ; 37. Christian CHAMPAGNE ; 38. Isabelle NEVEUX ; 39. Joël MAURICE ; 40. Sylvie FAUCHOUX ; 41. Christophe BOURSE


04 – Liste « L’alternative, c’est vous et nous » (SE)

1. Antoine CURATOLO ; 2. Éléonore MATHERON ;  3. Benoît DESCHAMPS ; 4. Solange CAILLOT ; 5. Sujeeban GNANENTHIRAN ; 6. Aurore CURATOLO ; 7. Philippe GARRITO ; 8. Françoise GARRITO ; 9. Édouard GOYO ; 10. Fatine BEN SAAD ; 11. Thierry HEURTAUX ; 12. Isabelle BEGUIN ; 13. Bruno MERLY ; 14. Corinne VAN SIMMERTIER ; 15. Emmanuel DIKIEKA ; 16. Magali VAN DYCK ; 17. Abdeslam SAYAGH ; 18. Ouidoh KOLIE ; 19. Ali HAMDIA ; 20. Patricia LOUTREUX ; 21. Hassane KANTE ; 22. Christine PAGNEUX ; 23. Yvon GARRITO ; 24. Doris MOUANGA ; 25. Brahim ASSAM ; 26. Hayat MEKHTOUB ; 27. Pragash LOGANADANE ; 28. Badra SAYAGH épouse AILET ; 29. Xavier DELANNIS ; 30. Claire RAKOTOARIJAONA ; 31. François BEAUREGARD ; 32. Monique GALANT ; 33. Steve TEXIER ; 34. Annie PAILLET ; 35. Fernando VICENTE ; 36. Léa PALERMO ; 37. Valère CATTET ; 38. Nathalie ASFAUX épouse CARON ; 39. Steve BECKLER ; 40. Michelle DAVOUST ; 41. William LIONETTI


05 – Liste « Une ambition durable pour Savigny » (LR)

1. Éric MEHLHORN ; 2. Anne-Marie GÉRARD ; 3. Daniel GUETTO ; 4. Catherine CHEVALIER ; 5. Pascal LEGRAND ; 6. Emmanuelle da CUNHA ; 7. Alexis TEILLET ; 8. Joëlle EUGÈNE ; 9. Mathieu FLOWER ; 10. Dominique LABORIALLE ; 11. Jérôme DUEZ ; 12. Agnès DUPUIS ; 13. Daniel JAUGEAS ; 14. Sandrine VIEZZI ; 15. Fabien PROUST ; 16. Angélique DA OLIVEIRA PINTO ; 17. Nicolas FROGER ; 18. Danielle HUGUET ; 19. Samuel BAROUKH ; 20. Sylvie LAIGNEAU ; 21. Jean-Charles HENRY ; 22. Marcelle LECOURT ; 23. Georges DURAND ; 24. Isabelle AUFFRET ; 25. Stéphane TARAGON ; 26. Marie-France BELLIARD ; 27. Lambert ABATAN ; 28. Roxane NÉE ; 29. Augusto CLARA-SILVERIO ; 30. Réjane MALGUY ; 31. Armand BENSIMON ; 32. Véronique LABBÉ ; 33. Luther SARAGA-MORAÏS ; 34. Aurélie GUEGUEN ; 35. Jean-Marc ALOUMON ; 36. Claude FERREIRA ; 37. Romain PICON ; 38. Nathalie CAILLEAU ; 39. Abdelhak LARTIK ; 40. Maryse BESACE ; 41. Charles DARMON


06 – Liste « Saviniens, demain vous appartient » (SE)

1. Bernard BLANCHAUD ; 2. Muriel VALLET ; 3. Samy LAKHDARI ; 4. Isabelle PRADELS ; 5. Thierry CADOUX ; 6. Mélanie FRAZAO ; 7. Mahmoud EL MESHAD ; 8. Véronique JAN ; 9. Thierry COURNAND ; 10. Jany POTISLAWOSKI ; 11. Nicolas BOISIER ; 12. Célia FOUCHER ; 13. Jean-Marc DESCHAMPS ; 14. Martine PRESZBURGER ; 15. Christophe GUILPAIN ; 16. Isabelle RENZANIGO ; 17. Michel COPY ; 18. Patricia VILLETTE ; 19. Cédric NASCIMENTO ; 20. Patricia RUEDAS ; 21. Serge BARBE ; 22. Chantal ANDREY ; 23. Kader MOHAMMED ; 24. Rosa MAZZAFERRO ; 25. François MATTÉ ; 26. Christelle SAVOUREUX ; 27. Filippo AGOSTA ; 28. Maria-Luisa FRAGNOLI ; 29. André PERRIER ; 30. Chloé MARTRES ; 31. Sébastien STAN ; 32. Sandrine SCARAVELLA ; 33. Patrick MOREEL ; 34. Joëlle BEAUDENUIT ; 35. Patrice ROUILLARD ; 36. Noémie FONSECA ; 37. Weize ZHANG ; 38. Béatrice BROSSE ; 39. Frédéric PREVOT ; 40. Antonia SOAVE ; 41. Abdelhak DABOUJI


07 – Liste « Osons Savigny » (LREM)

1. Alexis IZARD ; 2. Sabine VINCIGUERRA ; 3. Christophe-Reynald MICHEL ; 4. Aude HERNANDEZ ; 5. Emmanuel DORLHIAC ; 6. Sandrine COUTÉ ; 7. Ammar SISSANI ; 8. Marie-Line FISCHER ; 9. Henri DELTOUR ; 10. Rosa DOS SANTOS BATISTA ; 11. Vincent BOURGEOIS ; 12. Mélanie HUS-CHARLES ; 13. Frédéric SCHMALTZER ; 14. Agnès GALIBERT ; 15. Franck BOKO ; 16. Mélanie CHEVALLIER ; 17. Ronan DELPORTE ; 18. Hillary BAULT ; 19. Michel HERVÉ ; 20. Chatuni KANKANIGE PERERA ; 21. Franck ACHARD-PICARD ; 22. Tyffanie AKOULI ; 23. Florent DUFRENOY ; 24. Leslie CROT ; 25. Adam ALAMI ; 26. Marie-Louise ROUYER ; 27. Boris FEUILLÂTRE ; 28. Annie LABBÉ ; 29. Gilles HARLE ; 30. Martine SOGNE ; 31. Frédéric PULGAS ; 32. Anaïta JAMES ; 33. Bertrand ALAZARD ; 34. Marie HUBERT ; 35. Brice GNENE ; 36. Nathalie CROUIN ; 37. Thierry SELLAN ; 38. Élise HOUEDE ; 39. Arezki MAMERI ; 40. Nadine NESME ; 41. Nicola GOLIA