Archives du mot-clé écoles

Une nouvelle classe de CP à l’école Louise-Michel de Savigny-sur-Orge pour 2018/2019

Avec cette nouvelle classe de CP à l’école Louise-Michel, ce sont au total cinq nouvelles classes qui ont été créées sur Savigny-sur-Orge en 2018/2019 ; alors que la municipalité de Savigny nous expliquait doctement en 2016 que le baby-boom était derrière nous, et que les nouvelles constructions n’amèneraient pas de nouveaux habitants, donc de nouveaux enfants dans les classes. Voyons plutôt…

Pour autant que nous soyons retombés à une moyenne de 26 enfants par classe contre 31 en 2017/2018 ; alors que la moyenne nationale est à 24, et la moyenne européenne à 16, les futures constructions font redouter à certains instituteurs de ré-atteindre 30 enfants d’ici la fin de l’année scolaire, dans certaines écoles comme à Aimée-Leclerc.

On rappellera, même si je n’ai pas réussi à le vérifier, qu’à ma connaissance, une seule classe de primaire a été fermée à l’école Jules-Ferry. Cela génère un résultat net de quatre classes crées, et marque un rajeunissement de la Ville, ainsi qu’un redémarrage de la croissance de la population, qui avait quand même chuté de 1000 personnes en deux ans.

Par ailleurs, les classes de CP des écoles Saint-Exupéry (Grand-Vaux) et Kennedy (Rossays) ont été dédoublées, ce qui n’est pas sans poser de problèmes à Grand-Vaux où on manque d’une salle et où il a donc fallu en dépouiller une de son rôle. Les classes de CE1 seront à leur tour dédoublées l’année prochaine.

Reste maintenant la question de savoir si la municipalité va sanctuariser la somme (environ 600 000 euros) qu’elle consacrait à la réforme des rythmes scolaires, et qu’elle va la conserver au service de l’enfance… J’en doute personnellement…




Publicités

Savigny-sur-Orge : une pétition pour assurer la continuité du commerce alimentaire dans le bas de la ville

Au 1er juillet 2018, les habitants du bas de Savigny-sur-Orge (Davout, Chateaubriand, Prés-saint-Martin), mais aussi Montagne Pavée et quartier de l’Orge se retrouveront sans commerce d’alimentation générale bon marché puisque la date de fermeture du Carrefour contact a été avancée ! Ensemble, demandons à la municipalité et à ses partenaires de trouver des solutions pour ne pas que le quartier reste à terre à compter de cet été !

https://chn.ge/2jJg61e


Cette pétition a été lancée par un collectif d’habitants des quartiers concernés. Ils profitent de cette pétition pour exprimer leurs doléances en matière de transports (bus 492 qu’ils veulent voir prolonger jusqu’à Juvisy), de Poste, dont ils demandent comme dans le futur Grand-Vaux d’avoir sous la forme d’un relais de service public, de structures d’accueil de la petite enfance et d’écoles qui soient adaptées ; enfin ils attendent des solutions pour le stationnement résidentiel.

Il faut rappeler que la municipalité a prévu d’urbaniser encore plus cette zone proche de la rue Chateaubriand, et que ce ne sont pas moins de 300 logements supplémentaires qui sont attendus. Il existe déjà beaucoup de difficultés et d’inégalités dans cette partie de Savigny. Elles nécessitent une attention plus particulière car non, une partie de leurs habitants n’ont ni les moyens ni l’envie d’aller faire leurs courses au marché Davout ni sur la N7 à Viry ou Juvisy !

Enfin, quelles solutions pour pallier la fermeture du Carrefour contact, dans l’optique d’une reconstruction d’un logement social accueillant du commerce en rez-de-chaussé ou devant ? Nous nous sommes réunis ce dimanche 06 mai avec un petit groupe d’habitants et cela ne manque pas d’idées : des marchands ambulants, une épicerie sociale sur le parking du Contact fermé, un système de covoiturage et de navettes municipales améliorés, une deuxième AMAP…


C’est pourquoi je vous invite à signer cette pétition, et à vous manifester lors de la séance du Conseil municipal du 24 mai 2018 à 20 h 30 afin d’exprimer à tous les élus du Conseil municipal, et notamment devant Guilène DÉSIRÉE, qui habite le quartier des Prés-saint-Martin, la nécessité d’avoir des solutions à plusieurs termes pour assurer la continuité du commerce alimentaire. Le bas de Savigny ne doit pas devenir un nouveau Grand-Vaux, privé de commerce depuis l’incendie de la supérette !

https://chn.ge/2jJg61e



 

Sondages pour les honnêtes gens de Savigny-sur-Orge (budget primitif 2015)

Quelques sondages à destination des rares personnes qui lisent encore ce blog, n’étant pas trop écœurées par mes petites provocations et ne me l’ayant pas fait savoir dans les commentaires. Ce qui est formidable lorsqu’on sait qu’on ne sera jamais élu, c’est qu’on peut dire la vérité et être clivant. Alors non seulement je ne m’en prive pas mais en plus, j’y prends un malin plaisir. Et que les mécontents aillent s’informer ailleurs.

Encore une fois, je crains que cette mobilisation ne soit qu’un feu de paille qui passe à côté des vrais enjeux. Le 11 janvier 2015, les gens étaient dans la rue pour dire « Nous n’avons pas peur et nous ne nous laisserons pas faire et encore moins tuer« . A-t-on entendu quelqu’un dire « Nous sommes là pour dire à nos gouvernants qu’il faudrait qu’ils envoient nos armées liquider l’État islamique au Levant. » ? Là aussi, je pense que ce n’est pas la bonne réponse qui est apportée.


Démocratie et Conseil municipal (la vie démocratique ne s’arrête pas au Conseil municipal, mais puisque c’est le seul organe délibérant de la commune, il n’est pas possible de ne pas s’y intéresser lorsqu’il est question de démocratie)


Représentativité et action des parents d’élèves


Mobilisation et action pour faire changer les choses


La confiance dans l’opposition élue


La confiance dans la politique