Archives du mot-clé Daniel JAUGEAS

Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : la liste Une ambition durable à Savigny a une moyenne d’âge de 53,2 ans

Mais pourquoi donc tous ces candidats vous cachent-ils l’âge de leurs colistiers ?

Or, contre toute attente, la liste LR, avec 53,2 ans en moyenne, n’est pas si âgée.

En tout cas moins que celle de DEFRÉMONT (56,5 ans en moyenne).

Mais 9 ans de plus que la mienne, et 12 ans de plus que celle de IZARD.

C’est vrai qu’il y a 8 personnes de plus de 70 ans, pour un total de 11 retraités.

Et qu’il n’y a pas beaucoup de jeunes.

Or, vu qu’on a surtout vu les vieux pendant la campagne, on sait vers qui tendra la politique…

Et les jeunes de l’équipe de 2020 s’écraseront tout comme ceux de l’équipe de 2014…


L’honnêteté m’oblige à vous dire que je ne suis pas certain de l’âge de Armand BENSIMON qui n’existe pas dans la liste électorale, donc dans laquelle je pense qu’il est inscrit sous son nom religieux de David Moshe si c’est bien le père.


1- Éric MEHLHORN : 54 ans

2 – Anne-Marie GÉRARD : 71 ans

3 – Daniel GUETTO : 70 ans

4 – Catherine CHEVALIER : 57 ans

5 – Pascal LEGRAND : 59 ans

6 – Emmanuelle DA CUNHA : 33 ans

7 – Alexis TEILLET : 29 ans

8 – Joëlle EUGÈNE : 63 ans

9 – Mathieu FLOWER : 41 ans

10 – Dominique LABORIALLE : 62 ans

11 – Jérôme DUEZ : 56 ans

12 – Agnès DUPUIS : 51 ans

13 – Daniel JAUGEAS : 75 ans

14 – Sandrine VIEZZI : 53 ans

15 – Fabien PROUST : 44 ans

16 – Angélique DE OLIVEIRA PINTO : 36 ans

17 – Nicolas FROGER : 41 ans

18 – Danielle HUGUET : 78 ans

19 – Samuel BAROUKH : 42 ans

20 – Sylvie LAIGNEAU : 59 ans

21 – Jean-Charles HENRY : 60 ans

22 – Marcelle LECOURT : 62 ans

23 – Georges DURAND : 66 ans

24 – Isabelle AUFFRET : 56 ans

25 – Stéphane TARAGON : 39 ans

26 – Marie-France BELLIARD : 73 ans

27 – Lambert ABATAN : 52 ans

28 – Roxane NÉE : 29 ans

29 – Augusto CLARA SILVERIO : 74 ans

30 – Réjane MALGUY : 73 ans

31 – Armand BENSIMON : 59 ans ?

32 – Véronique LABBÉ : 69 ans

33 – Luther SARAGA-MORAIS : 24 ans

34 – Aurélie GUEGUEN : 38 ans

35 – Jean-Marc ALOUMON : 34 ans

36 – Claude FERREIRA : 45 ans

37 – Romain PICON : 33 ans

38 – Nathalie CAILLEAU : 53 ans

39 – Abdelhak LARTIK : 53 ans

40 – Maryse BESACE :  70 ans

41 – Charles DARMON : 47 ans



Olivier VAGNEUX suggère au maire de Savigny-sur-Orge de donner quelques masques aux forces de l’ordre

Je m’étonne que notre maire, d’habitude si sensible au bien-être des forces de l’ordre, même si cela ne le dérange absolument pas que Savigny perde son commissariat de plein exercice, n’y ait pas pensé de lui-même. Donc je le lui suggère. Évidemment avec un ton grinçant, pour ne pas écrire carrément insultant. Hâte de voir où il est toute cette fin de semaine pour la distribution de masques complémentaires aux familles saviniennes.


Objet : Suggestion pour un don de masques aux FDO

Savigny-sur-Orge, le 22 mai 2020
 

Monsieur le maire,

En me rendant au commissariat ce mercredi 20 mai, je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer que les policiers étaient équipés de masques chirurgicaux à usage unique.

Alors bien qu’il s’agisse possiblement d’un choix assumé de l’administration qui n’a certainement ni le temps ni les moyens de faire des lessives de masques, je me disais que dans l’hypothèse où il resterait quelques masques lavables, à l’issue des distributions prévues cette fin de semaine, peut-être la Commune pourrait-elle en céder gracieusement quelques centaines à nos forces de l’ordre ?

Vous qui aimez tant parader auprès des uniformes, vous pourriez même faire quelques photos aux fins de vous mettre en avant, comme vous savez si bien le faire, sans même besoin que nous soyons en campagne.

En vous remerciant de votre attention, je vous prie d’agréer, Monsieur le maire, l’expression de ma considération distinguée.

Olivier VAGNEUX


P.-S. : Vous serez certainement heureux d’apprendre que vos prouesses en matière de sécurité sont devenues un argument immobilier de vente. Je me permets de vous faire suivre cette annonce dans laquelle un Savinien vante le calme et la haute sécurité de son quartier parce qu’il habite à proximité de chez votre adjoint au maire à la Sécurité. 

Pourtant, s’il y a bien un endroit où l’on ne verra pas la Police à Savigny, c’est bien dans la rue des artistes dans l’heure qui précède le changement de côté. Plusieurs fois, les riverains ont appelé le commissariat pour signaler que le maire-adjoint avait anticipé le changement, mais personne n’est jamais venu…



 

Daniel JAUGEAS, argument de vente pour biens immobiliers à Savigny-sur-Orge

L’ennui, c’est que s’il perd les élections, il ne pourra même plus se reconvertir…

C’est un fidèle lecteur qui m’a envoyé cette annonce immobilière.

Publiée par un Savinien qui valorise son bien par la présence à proximité de la résidence du maire-adjoint à la Sécurité, qui à 75 ans, repart pour une nouvelle campagne électorale.

Ce qui veut quand même dire qu’il en aura 81 à la fin du mandat ; pour courir après les voleurs, on comprend qu’il ne se déplace plus qu’en voiture de fonction, qu’il gare à son domicile…

Quel sketch au bureau de vote qu’il présidait le 15 mars 2020. Il se plaignait de tout et il engueulait tout le monde. Mais là, je frise le racisme anti-vieux.


On apprend encore dans cette annonce que la présence de JAUGEAS fait des Cherchefeuilles un quartier « classé haute sécurité ».

Alors je ne sais pas si le vendeur écrit cela juste parce qu’on voit beaucoup la Police municipale dans le quartier, par exemple à une époque pour escorter Madame JAUGEAS qui va faire ses courses (et je ne parle même pas des agents qui viennent faire des travaux chez l’adjoint).

Police qu’on ne voit d’ailleurs mystérieusement plus quand JAUGEAS effectue son changement de côté toutes les quinzaines dès 19 heures (au lieu de 20 heures), ou bien lorsque JAUGEAS est garé sur son bateau, parce qu’il ne peut rentrer aucune de ses trois voitures dans son garage.

Ou si c’est en fait pour le génial système des Voisins vigilants, dont certains qui s’y sont inscrits  au tout début attendent encore des nouvelles. En tout cas, savoir que ses voisins vous épient ne me semble pas garantir plus de sécurité, à l’instar des seules caméras.

D’autant plus que les chiffres de la délinquance se sont dégradés pendant ce mandat, à retrouver en suivant ce lien. Mais comme ce sont les chiffres de la circonscription de sécurité publique, on mettra tout sur le dos des vilains gauchistes de Morangis.

https://oliviervagneux.wordpress.com/stats-delinquance-csp-savigny/


Au fait, il faudra prévenir l’acheteur que si le Tram va bien passer à Savigny, il ne s’y arrêtera pas… Encore une brillante réussite de notre conseiller départemental Éric MEHLHORN.

Ce qui me fait penser que récemment encore, on me reprochait d’être critique, négatif et méchant.

Eh bien votez donc pour des gens mous, positifs et lisses comme MEHLHORN ou DEFRÉMONT. Et vous continuerez de vous faire niquer dans une intercommunalité de 24 communes et une métropole de 206 villes. Mais alors, pour moi, ce ne sera plus mon problème !




Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : Éric MEHLHORN renouvelle sa liste à plus de 60 % !!!

L’échec résumé en un seul chiffre :

MEHLHORN a perdu 61 % de ses colistiers de 2014, qui ne repartent pas avec lui en 2020…

Tout du moins qui ne se montrent pas pour faire campagne !

C’est quand même paradoxal, cette ambition durable, qui n’a pas dépassée 6 ans, pour la moitié des colistiers de 2014 !

À croire que leur bon sens de 2014 n’était pas si bon que cela : plus de la moitié qui se sont égarés en route…


De plus, lorsque l’on regarde ses photos de campagne, on reconnaît la vieille garde de ceux qui sont élus depuis MARSAUDON, et qui s’accrochent : EUGÈNE, BELLIARD, GÉRARD et GUETTO.

Plus les soutiens de toujours : AUFFRET, LECOURT, GUILLARD, PIOU…

On pourrait encore s’attarder sur ceux qui restent par intérêts : CHEVALIER pour son emploi, que je présume fictif, du moins est-ce l’objet de ma plainte, au Département, JAUGEAS et FLOWER pour les indemnités d’adjoint.

À ce propos, si MEHLHORN repasse, le Monsieur Sécurité aura 82 ans en 2026. Un peu vieux à mon goût pour continuer de pourchasser les voleurs en illégale voiture de fonction ?




Moi, j’aurais juste aimé qu’en partant, tous les autres reconnaissent qu’ils ont échoué et qu’ils ont même fait du mal à Savigny.


Et je vais les citer un par un :

Nadège ACHTERGAËLE (Madame 190 000 €)

– Jacques PATAUT (Monsieur qui n’a pas réussi à faire titulariser sa compagne)

Réjane MALGUY (Madame qui doit se garer sur la Place Davout parce qu’elle est handicapée, mais qui écoute PÉCRESSE puis MEHLHORN debout pendant 1 heure 15)

– Christophe GUILPAIN (Monsieur je me casse parce qu’on m’avait promis que je serai adjoint)

Sébastien BÉNÉTEAU (le petit comptable)

– Laurence PINON-CHEVALLIER (qui a perdu sa délégation au SIREDOM pour avoir soutenu BLANCHAUD une fois)

– Bernard BLANCHAUD (je me suis fait avoir parce que j’ai acheté 1500 euros la place d’adjoint que je n’ai jamais eu)

– Marie-Lucie CHOISNARD (Madame je travaille 50 heures par semaine à la Commune)

– Cyrille GEORGES (disparu en cours de mandat)

– Sylvie LAIGNEAU (qui raconte des conneries sur Facebook et qui passe ses conseils municipaux à jouer sur sa tablette)

– Romain PICON (disparu en cours de mandat)

– Claude FERREIRA (n’a rien foutu)

– Nathalie CAILLEAU (n’a rien foutu)

– Véronique LABBÉ (n’a rien foutu)

– Franck BOUZIN (l’ancien socialiste qui a voulu casser la gueule à plusieurs personnes)

– Guilène DÉSIRÉE (n’a rien foutu)

– Nicolas FROGER (a pris la parole une seule fois et ce fut terrible parce qu’il arrivait à peine à déchiffrer la question qu’on lui avait écrite et tout le monde s’est foutu de sa gueule…)

– Bruno CHERONET (n’a rien foutu)

– Maryse BESACE (ne s’est pas montrée)

– Daniel VIARD (ne s’est pas montré)

– Fabien PROUST (ne s’est pas montré)

– Michèle MILLAUD (ne s’est pas montrée)

– Élodie RENAUDEAU (ne s’est pas montrée)

– Jean-Pierre LUBAT (a déménagé après avoir acheté les places du MoDem)

Soit, sauf surprise de dernière minute parce qu’il faudrait compléter la liste, 24 départs.

Et donc 14 qui restent, la plupart parce qu’ils y ont un intérêt conflictuel…