Archives du mot-clé Daniel JAUGEAS

Savigny-sur-Orge : une erreur d’envoi de note de synthèse reporte le vote du budget 2020 de la Régie des Transports

Nos élus ne lisent pas les dossiers du Conseil municipal ! C’est la conclusion de Jean-Marc DEFRÉMONT, à laquelle nous parvenons aussi, puisque personne d’autre ne s’est rendu compte que c’est la note de synthèse du budget Ville 2020 qui a été copié et collé à la place du texte de la note de synthèse du budget Régie des Transports 2020…

Et MEHLHORN, toujours aussi puant, qui affirme que seul l’envoi du projet de délibération est obligatoire, mais que celui de la note de synthèse ne l’est pas. Heureusement que son directeur de cabinet et sa directrice générale des services sont venus à sa rescousse, mais je ne pense pas qu’ils lui aient parlé du droit d’information des élus, et de l’article L.2121-13 du CGCT, parce que je doute que MEHLHORN soit capable de le comprendre, alors qu’il est élu depuis 25 ans !

Maintenant, MEHLHORN va-t-il reconvoquer un conseil municipal en janvier, ou laissera-t-il la prochaine majorité s’en charger (laquelle aura jusqu’au 30 avril 2020 pour le faire) ? Reverra-t-on GUYARD qui nous a fait ce soir des adieux larmoyants. Et j’en profite pour lui répondre que je préfère ma violente opposition à sa vigilance complice. Et puis surtout JAUGEAS et FLOWER seront-ils toujours dans la majorité municipale à ce moment, ou auront-ils déjà trahi ?

Dans mon prochain article, je commenterai l’arrêté qui organise la suppléance du maire car MEHLHORN part samedi en vacances pour dix jours (jusqu’au 31 décembre). Certainement, parce qu’il a beaucoup trop travaillé cette année 2019 ! Je n’arrive plus à les compter. Cela doit être sa neuvième semaine de vacances, et il est toujours indemnisé autant pendant ce temps…



Archives : quand Éric MEHLHORN et Anne-Marie GÉRARD soutenaient Laurence SPICHER-BERNIER contre Bernard MÉRIGOT

Un exemple supplémentaire de l’hypocrisie d’Éric MEHLHORN.

Rien d’étonnant venant de ce lâche qui s’abstiendra sur le vote des augmentations d’impôts en 2010, permettant qu’elles passent, tout en les dénonçant par la suite ! Le même homme qui n’osera jamais faire dissidence du groupe de la majorité municipale…

En octobre 2009, MEHLHORN et GÉRARD prenaient le parti de Laurence SPICHER-BERNIER contre celui de Bernard MÉRIGOT.

Ce texte est d’autant plus savoureux que MEHLHORN a ensuite bâti sa campagne sur l’idée qu’il était l’héritier de Jean MARSAUDON, alors qu’il affirme ici le contraire.

Mais bon, il faudrait ici parler du trouble rôle de Geneviève MARSAUDON, qui s’est auto-érigée en gardienne du temple MARSAUDON, alors qu’elle n’était qu’une des trois (quatre) femmes que les Saviniens lui ont connu à partir de 1983.

Et il faut aussi se souvenir de Daniel GUETTO, élu adjoint du fait de la mise à l’écart de MÉRIGOT, qui trouvait alors que SPICHER était géniale parce qu’elle avait su voir en lui le talent que ce *** de MARSAUDON n’avait jamais su voir depuis 1989.

En 2011, MEHLHORN, GÉRARD et GUETTO rejoindront pourtant l’infâme MÉRIGOT pour former le groupe du Bon sens pour Savigny à l’occasion des sénatoriales, sur lequel on trouvait aussi un certain Daniel JAUGEAS…

Tout cela pour écrire que MEHLHORN n’a jamais été très franc, ni très constant dans ses revendications. Mais bon, je le dénonçais déjà en 2014, car il suffisait alors de regarder l’action du monsieur depuis 1995. Dommage qu’il faudra un mandat de six ans aux Saviniens pour s’en rendre compte par eux-mêmes…




Attention à Savigny-sur-Orge : une nouvelle arnaque au recensement !

Deux Saviniennes âgées, habitant sur le Plateau, m’informent avoir été démarchées, dans la semaine, par téléphone, par une personne (un homme) leur proposant un rendez-vous à leur domicile en vue du recensement. ATTENTION car il s’agit d’une arnaque !

Le recensement officiel, organisé par l’INSEE, ne s’effectue, en métropole, qu’en janvier et février ; et les rendez-vous préalables sont toujours précédés de l’envoi d’un courrier papier indiquant à la personne concernée qu’elle va être recensée.

Rappelé par un major de la Police nationale après notre signalement, celui-ci nous explique que de telles pratiques ont aussi lieu en ce moment à Morangis, par des gens qui s’avèrent en fait ici être des commerciaux peu scrupuleux, qui usent de ce stratagème pour se faire inviter, et ensuite essayer d’abuser des personnes en leur vendant leurs produits, une fois qu’ils ont réussi à s’introduire chez les gens.

Surtout, il nous indique qu’en cas de doute, et au cas où on ait accepté la proposition de rendez-vous, la Police est disponible pour venir assister à la rencontre, et notamment vérifier l’identité du démarcheur, et/ou qu’il n’est pas accompagné d’une personne qui va retourner votre maison pendant votre discussion.

Le major insiste bien sur le fait QU’IL NE FAUT PAS AVOIR PEUR DE DÉRANGER LA POLICE, EN CAS DE DOUTE, et il rappelle QU’ILS SONT AUSSI LÀ POUR CELA !


Des coordonnées utiles :

Police nationale à Savigny-sur-Orge : 01.69.12.29.50

Police municipale de Savigny-sur-Orge : 01.60.48.89.19


Trois propositions de mon programme aux municipales :

* Réfléchir à l’opportunité de la création d’un numéro de téléphone et d’une adresse courriel dédiés consacrés aux arnaques dont peuvent être victimes les personnes

Derrière ce vocabulaire pompeux et fumeux, qui n’engage absolument à rien, l’idée est que des gens ont peur d’appeler la Police pour se renseigner, parce qu’ils craignent de déranger et de lui faire perdre du temps pendant lequel elle n’arrêtera pas de méchants. Et comme en plus, on flique le numéro avec lequel ils appellent…

Bref, on créé un énième numéro (qu’ils ne connaîtront pas plus que celui de la Police, hormis le 17), qui ne tombe pas sur l’accueil de la Police pour rassurer, et aussi un courriel, pour poser les questions relatives aux arnaques, et pourquoi pas d’autres questions de sécurité.

En gros, on élargit le spectre des Voisins vigilants, et surtout, on le normalise !

* Réfléchir à l’opportunité de la création d’une liste de diffusion, sécurisée et déclarée à la CNIL, des arnaques en cours sur Savigny, à destination des personnes s’estimant vulnérables, et/ou souhaitant particulièrement être informées des risques pour leur sécurité

Le problème ici est la paranoïa que ce genre de documents risque de susciter.

Mais l’avantage est aussi le lien social que les contacts peuvent créer, par le déplacement chez la personne, et le rappel de conseils toujours utiles.

* Renforcer le nombre et la fréquence de sessions de prévention (aux arnaques) à destination des personnes plus vulnérables

Avec la Police, parce que c’est plus concret et que cela a plus de force.

Et en plus, on les voit ailleurs qu’à faire du contrôle routier !

Et puis d’autres conseils.

Et pas que sous l’égide du CCAS, parce qu’on a l’impression que ce n’est valable que pour les plus de 60 ans.

Et pas que pour les arnaques, mais aussi contre les intrusions, et les cambriolages…


Je termine en m’étonnant que Daniel JAUGEAS ait accusé réception de mon alerte !!!

Si les gens normaux y verront une politesse reconnaissante,

ma perversion narcissique y lit incontestablement une marque de faiblesse à sept mois des municipales.

Surtout avec tout ce que je fous dans la gueule de Daniel depuis des années : et qu’on ne met pas un papy à la tête de la Police municipale (racisme anti-vieux), et que j’ai fait annuler en première instance son arrêté interdisant la consommation d’alcool dans deux quartiers, et qu’on n’utilise pas les agents municipaux et les véhicules de la mairie à des fins personnelles… Et aussi que Daniel est une taupe de LR chez DLF…

https://vocaroo.com/i/s1agbxZB1UAm (cliquez sur le lien)

Justement, tant que ce n’est pas DLF (Debout la France, le parti de JAUGEAS) qui commencerait insidieusement à me faire du pied, parce qu’ils chercheraient à abandonner le cheval boiteux qu’est le maire MEHLHORN. Effectivement, avec ses quatre pattes gauches, notre percheron municipal ne gagnera jamais aucune course. Donc à quoi bon le présenter à la course d’un cinquième mandat ? Mais non, soyons sérieux, cela ne reste juste que quatre mots !



Démarchages à Savigny-sur-Orge : l’étonnant aveu d’impuissance dans la communication de la Ville

Ils veulent tout contrôler, mais ne contrôle rien.

Alors ils font de la communication, mais de la mauvaise communication.

Ils font aussi de la réglementation, mais de la mauvaise réglementation.


Sous le mandat d’Éric MEHLHORN, le taux de cambriolage (à 5,84 pour mille en 2016 – les chiffres postérieurs ne sont pas encore connus) et le taux d’agression (à 8,85 pour mille en 2016 – les chiffres postérieurs ne sont pas encore connus) ont augmenté, pour continuer de se détacher de la moyenne nationale dans le mauvais sens.

Et l’embauche de policiers municipaux ne change rien, puisque le nombre de cambriolages et d’agressions continue d’augmenter, selon les chiffres publics de data.gouv.fr

Donc pour donner le change, et aussi parce que c’est du clientélisme électoral pour rassurer les papys et les mamies et montrer qu’ils agissent, ils prennent des arrêtés, forts mal rédigés par ailleurs, qu’ils sont infichus de faire respecter, ainsi qu’ils l’avouent malgré eux piteusement sur le Facebook de la Commune. (Mais pas sur le site internet de la Ville, parce que trop de communication doit nuire à la santé !)


Intéressons-nous rapidement au raté de leur communication, en pensant quand même qu’ils sont cinq à avoir accès aux réseaux sociaux ; en réalité trois parce que ce sont les vacances, et que pas un n’a été capable de se dire qu’en plus d’être hors-sujet, ils allaient passer pour des cons, pour qui allait lire leur post en sachant à quoi ils faisaient référence. Au passage, une communication le lundi matin, pour un événement dont j’ai parlé le précédent vendredi matin…

Extrait de Qui fait quoi à Savigny – V9


Rappelons le contexte : des vrais et des faux démarcheurs qui sonnent chez les Saviniens, sous prétexte de leur proposer une meilleure isolation, et qui en fait repèrent les maisons vides.

Il y a un document d’information à l’accueil de la mairie, de la société Sodivitrage isolation, qu’ils ont du coup fait retirer, pour ne plus donner corps qu’à leur version.

Il y a des témoignages d’agents municipaux, de l’accueil et de la Police municipale.

Il y a même le témoignage d’une élue de la majorité !

Pour une fois qu’elle intervient, mais ce n’est pas en Conseil municipal…


Et donc ce que ne nous disent pas le service Com, et le cabinet du maire ; alors que c’est ce qui nous intéresse et qu’ils ont l’info !

c’est qu’il y a effectivement des gens qui démarchent légalement, qui se sont présentés et signalés en mairie.

Et donc ce que nous dit le service Com et le cabinet du maire,

c’est que l’arrêté du maire de JAUGEAS de 2017 ne fonctionne pas et donc qu’il sert à rien.

Car si JAUGEAS en avait, je parle bien évidemment de courage puisque je ne me permettrais pas de mentionner ses outils reproducteurs, il aurait non seulement rendu obligatoire l’identification en mairie, et surtout, il aurait prévu une sanction du type d’une forte amende, pour les sociétés ne respectant pas cet arrêté. Que de la gueule !

Je n’ai pas compris pourquoi l’arrêté était notifié à la RATP…


Ici, on nous confirme que tu peux allègrement enfreindre cet arrêté.

On nous indique que la Ville n’accrédite personne, ce dont on se fout.

Surtout, on ne répond pas à la question de savoir s’il y a des vrais démarcheurs dans le lot, et donc on jette la suspicion même sur les vrais.

Et surtout, on fait de la désinformation, voire de l’intox, parce que le cabinet du maire est parfaitement informé des activités de Sodivitrage isolation.

Donc déjà qu’ils sont cinq sur les réseaux sociaux, sur lesquels il ne se passe rien, je continue de me demander ce qu’ils foutent toute la journée, et je pense qu’une petite réorganisation s’impose, sauf à ce qu’ils arrivent à prouver qu’ils travaillent, ici d’une bien mauvaise façon.