Archives du mot-clé commentaires

Mes observations définitives dans l’enquête publique sur le PPRI de l’Orge

Plus que cette après-midi pour déposer vos observations relatives à l’élaboration du Plan de prévention des risques d’inondations de l’Orge (PPRI). Ce sera sinon encore possible par courrier pendant une dizaine de jours. Voici les miennes, nourries des échanges que j’ai pu avoir avec les deux commissaires-enquêteurs, et d’autres Saviniens présents, lors de leurs deux permanences aux services techniques de Savigny, où se trouve le registre !


Savigny-sur-Orge, le 21 avril 2017

Monsieur le Commissaire enquêteur,

Habitant de Savigny-sur-Orge, je vous communique mes observations suivantes.

Elles tendent à un avis favorable sous réserve puisque je vous demande de durcir la réglementation proposée, faute de quoi mon avis sera alors défavorable.

Je trouve effectivement dangereux, au vu des conséquences de l’inondation de mai-juin 2016, de classer en zonage ciel les zones correspondant au côté pair de la rue de Morsang, au 21bis de la rue des Rossays et au terrain du 85 bis rue des Rossays accueillant des personnes atteinte d’un handicap. Je demande en lieu et place un zonage saumon de manière à inciter en cas de dégâts, à des reconstructions plus sûres, sans toutefois forcer les propriétaires.


Sur la forme,

1) Je regrette que les élus de Savigny-sur-Orge ne prennent pas plus au sérieux cette enquête publique. Qu’ils n’en aient pas fait de publicité outre-mesure qu’un court article sur le site internet de la commune. Qu’ils continuent de prétendre, comme avant la crue de mai-juin 2016, que de telles inondations ne sont plus possibles… Qu’ils urbanisent encore et toujours à proximité de cette zone pour atteindre le quota de 25 % de logements sociaux, quand la Ville est à 16 %.

2) Je reproche également au service Urbanisme de Savigny-sur-Orge son manque d’investissement dans l’enquête publique. De l’absence d’une personne dédiée prête à répondre aux questions, au non-affichage dans la salle d’enquête d’un plan politique de la ville comportant le nom des rues et des grands équipements permettant au citoyen de se repérer plus facilement ou de mieux se représenter les lieux. Un plus, aurait par exemple pu être, de montrer l’urbanisation progressive de ces zones depuis les années 1960 pour voir que les anciens n’urbanisaient pas ces zones sensibles.

3) Je ne comprends pas pourquoi une partie du PPRI de la Seine ne figure pas sur la cartographie réglementaire n°15, s’étendant sur les lycées Corot et Monge et sur la résidence Chateaubriand. Cette indication est pourtant bien présente sur la cartographie des enjeux. Il faudrait donc la rajouter en complétant la carte réglementaire.

4) Je déplore le manque d’une mention particulière pour certains logements, ne rentrant pas forcément dans la catégorie des établissements sensibles et stratégiques, mais qui seront de toute façon évacués au nom du principe de précaution, dans la mesure où les systèmes électriques ou les systèmes de chauffage devront être coupés du fait de la montée des eaux, et à cause de la qualité des populations qu’ils accueillent (personnes âgées ou handicapées).

5) Je m’étonne que la carte réglementaire, même si elle est un état en décembre 2016, ne matérialise pas le passage du Tram-train Massy-Évry, devenu Tram 12 express. Pourquoi ses ingénieurs ont-ils alors dit qu’il serait arrêté en cas de crue, s’il est en zonage blanc correspondant à une absence de réglementation ?

6) Je regrette que le PPRI ne distingue pas les origines des montées d’eaux. Sur la carte n°15, relativement au secteur des Prés-saint-Martin, il s’agit des évacuations qui refluent.

7) Je signale un manque de précisions sur les établissements sensibles et stratégiques de la Grande-Rue (Savigny-sur-Orge) qui, par leur nombre, ne peuvent se résumer à un seul point.


Sur le fond,

1) Vu les conséquences des inondations de juin 2016, je trouve déraisonnable de laisser en zonage ciel la totalité des terrains du 12 rue de Morsang (habitation), du 10 rue de Morsang (habitation, groupe scolaire et gymnase), du 4 rue de Morsang (habitation), du 21bis rue des Rossays (habitation) et du 85 bis rue des Rossays (foyer pour personnes handicapées, dont les autorisations de construction ont été obtenus par régularisation). Même reconstruits sur pilotis, ces bâtiments resteront inaccessibles en cas d’inondations et devront être évacués.

==> Je demande donc à ce qu’ils soient placés en zone saumon.

2) Je signale l’abandon du projet de reconstruction du groupe scolaire Kennedy, tel qu’envisagé dans le courrier du maire de Savigny-sur-Orge de juillet 2013 adressé à la DDT. En effet, le 30 mars 2017, le Conseil municipal a approuvé la dépense de 1,7 million € pour refaire les façades de cette école, et donc abandonné à l’échéance de ce mandat (confirmé par le maire le 19 avril 2017).

==> Le classement en zonage saumon de ce groupe scolaire me semble d’autant plus nécessaire pour favoriser le déplacement de l’école plus loin des berges, et permettre qu’avec des pilotis, l’école ne soit plus inondée.

La prise en compte des observations n°3 et 5 de forme et n°1 et 2 de fond transformeront mon avis favorable sous réserve en avis favorable. La non-prise en compte de ces quatre observations le transformerait en avis défavorable.


En vous remerciant de l’attention que vous porterez à mon avis et à ces observations, je vous prie de recevoir, Monsieur le commissaire-enquêteur, l’expression de ma considération distinguée.

Olivier VAGNEUX



Mais pourquoi tous les défenseurs de Jean ESTIVILL ont-ils la même adresse IP 86.74.153.28 ?

Ils s’appellent « Kleinus j« , « cruzeaux liliane« , « Pierre Jean Vallaise« , « belleterre nicole« , « jules hachetelier » ou « gerars gradin ». Tous ont deux points communs : être d’anciens élèves (ou des proches) de Jean ESTIVILL et avoir la même adresse IP donc le même abonnement SFR. Puisque leur numéro d’identification de leur boîte internet est le même, c’est donc soit qu’ils habitent tous au même endroit, soit sinon qu’ils n’existent pas…

Voilà qui est très questionnant : pourquoi depuis la rédaction d’un certain article « J’accuse Éric MEHLHORN de favoriser le révisionnisme historique de Jean ESTIVILL« , je ne cesse de recevoir des attaques mettant en cause mon honnêteté et mes capacités journalistiques ? Comme s’il avait fallu attendre vendredi 13 novembre pour que six personnes découvrent ma médiocrité profonde et les informations de caniveau que j’écris sur mon blog… Comme c’est étrange.


Les commentaires chez WordPress

Quand un lecteur commente un article, je reçois un message courriel me donnant le nom de la personne (sur lequel il peut mentir), son adresse courriel (qu’il peut aussi bidonner), son message et l’adresse IP d’où il a envoyé le message. Ainsi, quelle n’est pas ma surprise de découvrir que les six personnes différentes qui défendent ESTIVILL et m’accusent de raconter n’importe quoi sur sa carrière écrivent tous de la même boîte internet…


Les adresses courriels sont toutes fausses

Selon les demandes, je double mes réponses aux commentaires par un mail à la personne qui m’a contacté. Or, chaque fois que j’ai voulu répondre aux défenseurs d’ESTIVILL, le mail m’est revenu en me précisant que l’adresse donnée n’existait pas. Ainsi, je peux assurer que les six adresses sont fausses. L’adresse de « Pierre Jean Vallaise » particulièrement puisque le nom de domaine de La Poste se finit par un point net (.net) et non un point fr.


De l’abus chez SFR ? Quand SFR va l’apprendre, l’entreprise va-t-elle porter plainte ?

Personnellement, mon fournisseur d’accès à Internet s’appelle SFR et il m’a fait signer un contrat pour ma box qui s’applique et se limite à un cadre restreint et familial. Je suis étonné de découvrir que tous les défenseurs d’ESTIVILL ont un contrat SFR plus large que le mien qui leur permet d’utiliser la même boîte hors du cadre familial. À moins qu’ils ne vivent en secte ? Dans le même immeuble ou la même maison ? Les adorateurs de Jean ESTIVILL ?


Quand je vais plus loin que mes commandes (qui n’en était pas une ici)

Jeudi 12 novembre, je reçois un message de « Kleinus J » qui me demande d’écrire sur ESTIVILL par rapport à son passé d’enseignant. Honnêtement, je m’en fous un peu et je préfère écrire un long article sur le révisionnisme historique du bonhomme. Le lendemain, 13 novembre, je publie donc un article dans lequel je démonte point par point ses arguments. Et à partir de là, les controverses ne vont plus cesser… Mais sur la carrière ! Pas sur le révisionnisme !

Demande-Kleinus

Cliquez pour agrandir


Un message trop savinien (qui me demande en plus de faire la pub de son livre)

Mes premiers doutes sont venus de ce message. Il mettait en cause Jean-Marie CORBIN avec qui ESTIVILL avait eu un violent échange par courriel. N’est-il pas intriguant qu’un inconnu soit au fait des brouilles associatives qui peuvent exister dans la Ville ? ESTIVILL, mauvais prof notant à la tête, du témoignage de ses anciens élèves de MERMOZ, ne supporte pas qu’une personne qui ne soit pas prof, soit plus compétente que lui. Il est jaloux simplement.

Corbun

Cliquez pour agrandir


L’idée recherchée : me démolir

Tout le but des commentaires est de me piéger sur la carrière d’ESTIVILL lorsque je dis qu’il n’a pas enseigné 35 ans face à 5000 élèves. Or, le statut de fonctionnaire détaché ou mis à disposition dont bénéficiait ESTIVILL est considéré compte comme une période d’enseignement, alors qu’on ne se retrouve pas en face d’élèves. Donc puisque VAGNEUX dit qu’il n’a pas enseigné, alors il ment et c’est un mauvais journaliste. CQFD. Pourtant, c’est vrai !


Je pense que Jean ESTIVILL n’a toujours pas digéré sa défaite aux élections municipales et la tôle que je lui ai mis, en obtenant deux fois plus de voix que lui, bien que inconnu du grand public et lui élu sortant. Voilà bien l’arme des faibles et des lâches de la trempe du révisionniste ESTIVILL qui inscrit des gens à leur insu sur sa liste et y place trois personnes de sa famille : le trolling qui consiste à bombarder une cible de pourriels. Quel minable !

sondages-Estivill

Censuré sur le site du PS pour les départementales Essonne2015

Non content de mes commentaires, voilà que je suis censuré sur le site Essonne 2015 de la « Gauche rassemblée« . J’imagine que le passage qui a fâché le modérateur est celui où je cite un tweet de la candidate ARDAKANI datant du 25 mai 2014. Un message dans lequel l’actuelle candidate insulte le choix souverain du peuple Français.

CA-TW-250514

N’étant ni incestueux ni victime d’un syndrome œdipien, je ne m’insulterai pas à aller « niquer ma mère ». Donc où se situe Mlle ARDAKANI ? Parmi les gauchistes ou les Français ?

En même temps, c’est presque une fierté d’être méprisé par un parti qui se fait l’ennemi du Peuple français en remettant en cause le programme d’action du Conseil national de la résistance (écrit à l’union des ennemis politiques d’hier).

Au fait, qui est le webmestre qui fait ce très beau site ? J’espère que ce n’est pas Damien MARILLER, le rédacteur en chef d’EssonneInfo qui avait conçu le site de campagne de Pierre GUYARD pour les élections municipales de mars 2014 à Savigny-sur-Orge…

Capture d-e-cran 2015-02-18 a- 15.13.32

 

Jean-Paul DE LA MATA est arrivé, sur le Savinien libéré

Vendredi 19 juillet, 9 heures du matin, j’ouvre mon ordinateur et je tombe sur sept commentaires de Jean-Paul DE LA MATA, que je dois modérer (Super !). Dois-je le censurer alors que je me plains d’être censuré sur EssonneInfo ? Non, ce serait contraire à mes principes. Alors je vais le publier car je ne pratique pas encore le délit d’opinion. Mais je vous recommande de ne pas perdre votre temps à le lire.

Jean-Paul DE LA MATA DELPUECH est un troll informatique. C’est à dire une personne qui passe ses journées devant son ordinateur et trouve son plaisir en commentant à tort et surtout à travers. La preuve, il a mis à modération son premier commentaire à 00 h 54 et son dernier à 02 h 36. Moi, à ces heures-là, je dors. EssonneInfo est son terrain de jeu habituel sur lequel il pratique assidûment l’insulte et le hors-sujet.

Athégien, Jean-Paul est né en 1951 et il est déjà en retraite à 63 ans. Si ce n’est pas beau de travailler à Orly ? Arrivé enfant sur le territoire de l’Essonne, il grandit entre les terrains de foot de Juvisy, Viry et Athis. Courir derrière un ballon ne demande en effet pas beaucoup de réflexion. Proche des milieux d’anciens combattants, il était un des grands fans de Jean MARSAUDON et il soutiendra son héritière naturelle Laurence SPICHER-BERNIER.

Politiquement, JP affirme être de droite. Mais l’image qu’il donne de notre famille politique est « minable » pour paraphraser un certain Jean-Marc A., haut-fonctionnaire. Par certains de ses commentaires et sa défense d’EssonneInfo, il devient de plus en plus évident que cet homme est lié à la rédaction d’une manière ou d’une autre. Est-ce un syndrome de Stockholm ou une reconnaissance inavouable à ceux qui lui donnent une telle importance ? Mystère…

Pour tous ceux qui voudraient le contacter, j’ai centralisé ses coordonnées qu’il égare ici et là sur Internet, écrivez-moi. Terminons enfin avec une pointe de nostalgie, Avec Jean-Paul, c’est une histoire qui a commencé le 21 août 2013 à 20 h 37. Il m’écrivait ce commentaire après qu’EssonneInfo a relaté ma déclaration de candidature aux élections municipales et communautaires de Savigny :

  1. de la mata jeanpaul dit :
  2. Ah, ah y’a déjà des troublions qui débarquent…hé,hé ? J’adore ses trucs-là en politique, d’autant plus que c’est ce qui fait le charme, en partie, d’une société démocratique libérale, cela permettant de motiver les sortants et d’encourager les timides, qui n’osent pas trop aller contre les convenances et les décisions prises des pontes des différents partis qui désignent les listes et les candidats, deci dela dans nos chers et adorés départements, presque UN AN AVANT, pour certains …Cherchez l’erreur ??? Il est vrai que nous sommes bien loin des élites du front populaire, qui elles ne désignaient pas mais demandaient aux habitants des quartiers des villes de nommer  » leurs princes ou paysans du coin « , du prolo femme de ménage au balayeur de rue ,etc…pour représenter le peuple ! Aujourd’hui on demande aux mêmes prolos d’élire des listes, en général, très loin de la femme de ménage ou du balayeur et les mêmes électeurs s’étonnent ensuite que ces différents élus concernés, n’ayant pas de fin de mois difficiles,( en principe ? ),se désintéressent de leur sort : Mais comment peut-on être aussi bêtes, nous les prolos ? Des prolos qui pour se venger des hommes politiques plus ou moins nantis, votent bêtement les extrêmes aux premiers tours des élections chez nous, cela étant devenu une mode depuis quelques décennies; dernièrement l’archétype en action, un ex-socialo qui joue au traître sciemment et qui fait bien fonctionner le piège pour les gogos qui croient encore au père Noêl, le Merluchon du dégoût, le type riche qui joue au pauvre, et bien sur notre cher et adoré Front National qui comme tout le monde le sait maintenant fût promotionné par le promeneur du quai des années 80, restant toujours protégé avec un soin extrême par les socialos, la plupart de leurs adhérents étant aussi bêtes que nous, mais préférant se faire bouffer par un pingouin qu’un soi disant nain, qui à lui tout seul, sans grand à côté de lui, a réussi à faire ce que le potes du pingouin de pacotille n’ont jamais réussi à faire quand ils étaient au pouvoir ( retraite, université, gendarmerie-police, etc…) allez comprendre ?… le Fn leur étant trop utile à chaque élection !
  3. Et c’est reparti un petit bipède de droite essaye de s’y glisser aussi…en attendant les autres évidemment, c’est que c’est drôlement frustrant pour eux de ne pas avoir été nommés, la solidarité entre gens de droite les caractérisant dans le bordel de conséquence…non mais, donc on se la joue et on se présente ! Etudiant en journalisme ( ah bon ça ce dit ce truc…je croyais que les étudiants on ne les voyait qu’à l’université…apparemment je dois être trop vieux pour comprendre, quelle époque quand même ? ) . Il ne travaille pas alors ce bipède-là ? Et il veut être Maire ? Ce serait bien la première fois chez nous , dans notre si joli département fleuri, aux si belles plages des nombreuses bases de loisir, aux si imposants châteaux-résidences dont la plupart furent accaparés par les mairies ( ah bon les prolos ont remplacé les petits Princes et Ducs d’Antant…la roue tourne, le changement c’est maintenant soi disant…des prolos qui sont devenus bourgeois en fait, donc on se la fait toujours mettre !), qui respire la joie de vivre et la liberté, attirant presque tous les Roms de France et de Navarre ( sauf à Courcouronnes, devinez pourquoi…hé,hé ? ),leur rappelant leur beau pays, un 91 inondé de champs de tournesols et de colza dont les diverses nuances de jaunes rendent la plupart des filles fleurettes d’une ville à l’autre, de Morangis à Savigny, Longjumeau, Massy, Orsay, Saclay…de Corbeil, Mennecy, Ballancourt, d’arpajon à Etampes, etc…Ca pullule de partout les jolis champs, on se croirait à la campagne dans de nombreuses villes, chez nous, …dans l’Essonne; ce serait donc bien la première fois disais-je qu’un  » CHOMEUR  » arrive à se faire élire Maire de Savigny ? Vous en connaissez dans le 91 des bipèdes qui le furent…allons-donc ? 21 ans, c’est pas se foutre de la gueule du monde des électeurs, non ? On connait quoi à 21 ans ? Le travail, les prolos qui en bavent, les Sdf, les communautés, les ceci les cela, les handicapés, les retraités, les délégués et représentants syndicaux qui n’inspirent que du dégoût à la plupart des travailleurs honnêtes , ces gens prolos du dégoût roulant pour eux avec la bénédiction des Arh, Drh, Cadres et Responsables d’usines, grandes boites ( et même petite ), etc…? Mais il se va se faire bouffer…avant même de commencer cet Olivier, c’est évident, même son arbre qui peut vivre plus de 200 ans en apprend encore…alors 21 ans, quelle claque il va prendre cet opportuniste de la bêtise…sans doute un infiltré envoyé par les socialos ou autre truc comme ça…Y’en a plein en politique qui en profitent, faut bien vivre, non ?
  4. Si ce n’est pas le cas : aucune chance l’Olivier Vigneux…c’est pas en Mars fin de l’hiver qu’on s’occupe de la  » Vigne « …le Vigneux ! Laisse tomber t’auras de la piquette, c’est certain le petit politicien qui veut jouer au grand,… tout le monde ne s’appelant pas mon cher et adoré Sarko qui de soi disant nain est devenu très grand !
  5. Ps: Tu veux être Maire et tu oses ( déjà à 21 ans ), après un refus des pontes locaux de droite, faire de la lèche à ceux de l’Udi, essayant ensuite d’attirer certains de leurs potes de droite qui ont fait scission avec les élus en place, etc…Mais t’es le super TRAITRE PAR EXCELLENCE avant même de commencer la Vigne, t’en rends-tu compte au moins ? Imagine si des dizaines de bonhommes font des listes car on leur a refusé quelque chose et se mettent à pleurer comme toi ? T’es un enfant gâté, ça se sent, t’es pas habitué au Non , toi…Mal dressé, ça crève les yeux. Et ça veut être Maire ce Monsieur ? Mon dieu quelle descente aux enfers à Savigny, hélas…Le petit calife de pacotille qui ne sera jamais Roi…le Ruisseau par contre regorgera de vin vicié en Septembre, t’auras la faignéantise de faire du boulot…t’en sera pas encore remis !