Archives du mot-clé Claudine CHARRIER

Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : le PS rejoint et soutient le collectif « Bien vivre à Savigny » de Jean-Marc DEFRÉMONT (EELV)

Sans surprise, le Parti socialiste (PS) de Savigny-sur-Orge se rallie au collectif Bien vivre à Savigny.

J’écris « sans surprise », parce que le PS, tout seul, n’est déjà pas en capacité de monter une liste, dans la mesure où ses militants actifs se comptent aujourd’hui sur les doigts de deux mains.


Je vous propose d’ailleurs de commencer par en établir la liste, tel un zélé préfet de Vichy préparant la déportation des juifs (c’est malheureusement comme cela qu’ils me voient) :

– Lydia BERNET, responsable de la section, compétente mais débordée par toutes ses activités, investie comme chef de file pour ces élections,

– Claudine CHARRIER, qui est peut-être la seule de leur équipe à porter une réflexion sur la laïcité, voire même à avoir une action sociale concrète ; j’en profite pour glisser un mot sur son association Trocadon, et vous inviter à vous y intéresser,

– Pierre GUYARD, le vigilant, qui abandonne ses camarades et se retire de la vie politique,

– Jacques SÉNICOURT, le spécialiste des finances, doté d’une redoutable acuité, mais qui ne sait pas conclure ses interventions,

– Pierre JACQUEMARD, le meilleur d’entre nous sur les questions d’éducation,

– Bruno GUILLAUMOT, spécialisé dans les nouvelles technologies,

– Gilles VOLLANT, qui me reproche de fréquenter l’extrême-droite, mais qui n’a aucun problème quand je vais voir l’extrême-gauche trotskyste de la Quatrième internationale (lire ici et ici). Je n’ai jamais compris pourquoi il défend l’appartenance d’élus de gauche à la franc-maçonnerie, alors que ce sont les pires ennemis de la République sociale et égalitaire, en tant qu’ils privilégient toujours leurs « frères » aux autres.


Au-delà de la question du nombre de personnes nécessaires à composer une liste, il y a surtout que Lydia n’a pas le temps de mener campagne ; de la même manière que je ne vois pas comment elle pourrait être maire, et continuer ses activités salariales et syndicales… C’est le dur principe de réalité… Ils n’ont même pas leurs adjoints ! Oserai-je même écrire qu’ils ont choisi Lydia, parce qu’ils n’avaient qu’elle et elle est la plus jeune de leur équipe ? Oui, j’ai osé.


Et puis c’est vrai que dans la période actuelle, il ne fait plus très bon se dire socialiste, parce que cela fait référence au mandat présidentiel d’un certain François H., qui devait combattre son ennemie la finance, mais qui s’est retrouvé à casser le code du travail à coups d’article 49 alinéa 3. Eux vont te dire qu’ils sont fiers d’appartenir au PS parce qu’il y a eu 1936 (la SFIO) et 1981. Mais sincèrement, la gauche PS n’a plus rien fait de social depuis les 35 heures…


Je ne doute donc pas un instant que tous ces gens vont mettre en avant l’union de la gauche plurielle. En fait, ils ne veulent pas gagner seul, mais dans le cadre d’un programme commun, qui fasse sa place à toutes les composantes représentatives des progressistes (moi, j’assume de ne pas souhaiter le progrès du cancer).

Très loin d’eux le calcul simpliste que les voix des socialistes, des écologistes, des communistes et des mélenchonnistes va les amener autour de 30 % au premier tour.

J’aimerais d’ailleurs bien voir cela, parce que je rappelle que l’union de la gauche en 2014, n’a fait que 21 % au premier tour des municipales de 2014, alors que HOLLANDE n’avait pas encore fait trop d’autres conneries que le mariage pour tous (Damned, je suis dévoilé !) et la réforme des rythmes scolaires.


Au final, tout le paradoxe est que ces socialistes qui détestent profondément Jean-Marc DEFRÉMONT, qui a longtemps été chez eux, et qui défend leur couleur depuis l’élection cantonale de 2005 ; qu’ils avaient repoussé en 2013 pour lui préférer le parachuté GUYARD (à 65-35 de mémoire), et qu’ils ont fini par pousser dehors fin 2015, vont se retrouver sur la liste de DEFRÉMONT qui sera leur candidat de tête. Ah, l’hypocrisie de la politique…

Pauvre « Bien vivre à Savigny », qui devait être un collectif indépendant à la base, et qui va donc recycler tous les partis de gauche qui cherchent désespérément à se réinventer, tel une poubelle pratiquant le tri sélectif. Mais ça au moins, c’est écolo !




Olivier VAGNEUX est-il antisémite ? (accusation de Mme Claudine CHARRIER)

Ça me fait quand même bien marrer tous ces gauchos athées qui n’ont aucune culture religieuse et qui savent mieux que les croyants. Ainsi donc, je me serai déclaré antisémite pour avoir osé écrire que le christianisme est une « secte juive qui a réussi »… À noter que cette accusation s’inscrit dans une série de commentaires Facebook, tenus par des personnes que j’estimais jusque-là, et qui tient à prouver que je suis d’extrême-droite.

Alors, je vais vous épargner le sempiternel poncif : « je ne suis pas raciste parce que mon meilleur ami est noir ». Mais quand même je suis un « drôle » d’antisémite à aller à la synagogue, à porter une kippa, à fréquenter des rabbins, à avoir étudié l’hébreu biblique que je lis un peu et à me former à la culture et à la religion juive.

Oui, je pense que ce sont des juifs qui ont tué le Christ, avec la complicité des Romains, mais c’était il y a 2000 ans, et je ne leur en tiens pas rigueur aujourd’hui, d’autant que sans cela, Jésus n’aurait pas pu ressusciter, ou que son message n’aurait peut-être pas eu autant de force.

Oui, je critique régulièrement le milliardaire George SOROS, qui se trouve être juif. Mais c’est n’est pas parce qu’il est juif ! Non, c’est juste parce qu’il est un sale type, qui a fait sa fortune en spéculant sur la faillite de la livre britannique en 1992 et qui soutient une invasion migratoire pour casser les prix du marché du travail.

Enfin, oui, je l’écris et je le réécris, je n’ai pas de contacts avec la communauté juive orthodoxe de Savigny-sur-Orge, parce que je n’arrive pas à avoir de relations interreligieuses avec eux ; et mes amis juifs (libéraux) sont plutôt à Ris-Orangis ou à Massy. Mais aussi parce que les juifs orthodoxes pratiquent surtout par tradition, et je trouve qu’il est difficile de partager sur leurs convictions (comme avec 90 % de cathos qui ne savent pas trop pourquoi ils croient).


Je voudrais maintenant en revenir sur la phrase qui me vaut ce procès médiatique en antisémitisme : le christianisme comme secte juive qui a réussi.

De manière liminaire, je ne suis pas le seul à le dire. Je l’entends y compris de rabbins parlant du christianisme, sur un ton humoristique. Même Télérama relaie cette thèse dans ces colonnes en laissant la parole à des gens qui disent comme moi (ou dont je dis comme eux).


Mais ce n’est historiquement et factuellement même pas faux, même si c’est légèrement réducteur parce que dans l’Évangile compris, des non-juifs croient déjà en Jésus. Et on peut même le comprendre par la lecture des différentes pages de Wikipédia sur le sujet.

Les juifs de l’époque du Second Temple, reconstruit après l’Exil et inauguré en 516 avant JC, agrandi par Hérode en 20 après JC et détruit en 70, sont répartis en sectes, ce qui ne signifie pas « mecs qui vivent entre eux sous la férule d’un gourou », mais courants de pensées ; et on retrouve les Pharisiens, les Esséniens, les Saducéens, les Zélotes, mais on pourrait en citer d’autres… Et de préciser que ces sectes sont divisés en communautés géographiques.

Après la résurrection de Jésus, une nouvelle « secte » qui croit que Dieu s’est incarné en Jésus et qu’il est mort et ressuscité, vient se rajouter à celles existantes. C’est une secte juive car très largement composés de juifs (qui s’identifient comme juifs et qui comptent le rester) dits messianiques, parce qu’ils croient que Jésus est le Messie annoncé. Jésus lui-même n’a pas voulu détruire le judaïsme pour créer une nouvelle religion, mais uniquement le régénérer en revenant aux fondamentaux d’un Dieu qui aime !

Et puis l’Histoire va faire que le christianisme va s’étendre hors de Palestine et convertir des païens ; que pour les accepter, on va s’éloigner du judaïsme en renonçant à la circoncision ou aux interdictions alimentaires ; et que le christianisme va se doter de ses propres structures.

Et dans le même temps, les autres juifs vont être massacrés par les Romains, à l’exception notable des Pharisiens qui ne vont pas se soulever contre l’occupant. Lesquels vont eux-mêmes faire évoluer le judaïsme par exemple en décidant de mettre la Torah par écrit, et petit à petit fédérer ceux qu’ils restent des autres sectes.

Le christianisme est donc bien à la base une secte juive, en tant qu’un courant de pensée chez les juifs de l’Antiquité tardive ; lequel va ensuite devenir la principale religion du plus grand empire du monde, ce qui est une forme de réussite, là encore à relativiser parce que le judaïsme n’est pas une religion expansive, mais ethnocentrée.

Enfin, je rappellerai ces mots du pape Pie XI qui lui a dénoncé le nazisme : « Nous sommes tous spirituellement des sémites«  et ceux du pape Jean-Paul II : « La religion juive n’est pas « extrinsèque », mais, d’une certaine manière, « intrinsèque » à notre religion. » Donc détester les juifs reviendrait à me détester moi-même. Ce ne serait pas très cohérent…


Donc personnellement, je ne me considère pas comme antisémite. Ce qui n’empêche pas que peut-être je le suis quand même ?

Par contre, je suis effectivement antisioniste, c’est à dire contre la politique actuelle du gouvernement d’extrême-droite d’Israël, qui ne pèse que 23,40 % de la représentation politique du pays (aux élections législatives de 2015).

Les juifs, qui ont choisi de retourner vivre sur la terre de leurs ancêtres, desquelles ils ont quand même, sur ordre de Dieu, chassé les Cananéens placés là par Dieu, ont maintenant un État et vivent en sécurité.

Je trouverais bien qu’ils arrêtent d’exciter la haine des musulmans, qui ont de fait la haine de l’Occident partout où ils sont ; tout cela parce que les politiques israéliens veulent un état reprenant les frontières du Royaume de David, lequel n’a duré que quarante ans. La Bible n’est pas un cadastre !

Pour autant, cela ne justifie pas que les Israéliens se fassent régulièrement bombarder depuis la bande de Gaza. Mais peut-être qu’ils le seraient moins, et que le Hezbollah ne serait pas autant soutenu si les Israéliens arrêtaient d’emmerder le monde, de coloniser les territoires palestiniens et laissez les Palestiniens avoir un état.





Sénatoriales 2017 : les 47 (+2) grands électeurs de Savigny-sur-Orge

La Préfecture de l’Essonne a arrêté la liste des grands électeurs saviniens. Personne ne s’est désisté parmi les 39 délégués de droit (les conseillers municipaux ou leurs représentants) ou les 8 délégués supplémentaires (élus par le Conseil municipal). Restent 12 suppléants qui pourront voter à la place des délégués de droit ou des délégués supplémentaires en cas d’empêchement justifié, de cessation des fonctions de conseiller municipal, de décès ou de perte des droits civiques et politiques.

Remarquons juste au passage l’étrangeté juridique du fait qu’un conseiller municipal qui serait accueilli au sein du Conseil municipal après la date d’élection des grands électeurs ne devient pas grand électeur de droit ! Il ne peut l’être que s’il était sur la liste des délégués supplémentaires titulaires ou suppléants.

La honte aussi pour la gauche municipale qui ne sait même pas écrire les noms de ses militants, et qui a induit la Préfecture en erreur ; elle qui n’a pas plus vérifiée voire rien du tout !!!

Je terminerai en vous rappelant la liste des Saviniens qui ont accepté de candidater pour devenir grands électeurs aux sénatoriales. Quelque chose me dit qu’on les retrouvera en 2020 sur les prochaines listes aux municipales, voire qu’il se cache peut-être de futurs conseillers municipaux parmi eux.

J’ai mis plus loin quelques noms en bleu qui pourraient très bien apparaitre dans la prochaine liste MEHLHORN en 2020. En queue pour les plus anciens ; en milieu pour les plus jeunes. Il va bien falloir remplacer tous ces conseillers municipaux de la majorité qui se disent dégoûtés par la politique (les conseillers de la mandature précédente disaient la même chose). Mais je ne doute pas qu’au moment de faire la liste, beaucoup resteront quand même…

https://oliviervagneux.wordpress.com/2017/07/01/senatoriales-2017-les-candidats-grands-electeurs-delegues-a-savigny-sur-orge/


Les grands électeurs saviniens (+ Éric MEHLHORN + Audrey GUIBERT)

1. Mme Nadège ACHTERGAËLE, 2. Mme Anne-Marie GÉRARD, 3. M. Daniel GUETTO, 4. Mme Réjane MALGUY, 5. M. Daniel JAUGEAS, 6. M. Sébastien BÉNÉTEAU, 7. Mme Joëlle EUGÈNE, 8. M. Mathieu FLOWER, 9. Mme Marie-Lucie CHOISNARD, 10. M. Alexis TEILLET, 11. Mme Marie-France BELLIARD, 12. M. Franck BOUZIN, 13. Mme Nathalie CAILLEAU, 14. M. Bruno CHERONET, 15. Mme Catherine CHEVALIER, 16. Mme Guilène DÉSIRÉE, 17. Mme Claude FERREIRA, 18. M. Nicolas FROGER, 19. M. Cyrille GEORGES, 20. M. Jean-Charles HENRY, 21. Mme Véronique LABBE, 22. Mme Sylvie LAIGNEAU, 23. Mme Laurence PINON-CHEVALLIER, 24. Mme Sandrine VIEZZI, 25. M. Bernard BLANCHAUD, 26. M. Christophe GUILPAIN, 27. M. Jacques PATAUT, 28. Mme Lydia BERNET, 29. M. Jean-Marc DEFRÉMONT, 30. M. Pierre GUYARD, 31. Mme Michèle PLOTTU, 32. Mme Éva SAS, 33. M. Jacques SÉNICOURT, 34. M. David FABRE, 35. M. Gérard MONTRELAY, 36. Mme Laurence SPICHER-BERNIER, 37. Mme Alice MATHY, 38. M. Jean-Louis MEYER, pour M. Éric MEHLHORN, 39. M. Alexandre LEFEBVRE, pour Mme Audrey GUIBERT, 40. Mme Isabelle AUFFRET, 41. M. Raymond GUILLARD, 42. Mme Maryse BESACE, 43. M. Daniel VIARD, 44. Mme Marcelle LECOURT, 45. M. Jean-François CHIRON, 46. Mme Agnès DUPUIS, 47. Mme Isabelle NEVEUX


48. M. Guy LABORIALLE (suppléant), 49. Mme Josette DEHARBE (suppléante), 50. M. Bechara SALAMEH (suppléant), 51. Mme Danielle HUGUET (suppléante), 52. M. Ganesh COUMMAR (suppléant), 53. Mme Sophie BOULANGER (suppléante), 54. M. Augusto CLARA-SILVERIO (suppléant), 55. Mme Geneviève CAILLEAU (suppléante), 56. M. Jean-Yves CAUFMENT (suppléant), 57. M. Bruno GUILLAUMOT (suppléant), 58. Mme Valérie DERMAUX (suppléante), 59. Mme Isabelle FERREIRO (suppléante)


Rappel des liens existants entre les délégués supplémentaires et la liste qui les a présentées (intéressant pour avoir « une carte politico-temporelle des itinéraires politiques » (Bernard MÉRIGOT))

38. M. Jean-Louis MEYER, pour M. Éric MEHLHORN

==> militant LR

39. M. Alexandre LEFEBVRE, pour Mme Audrey GUIBERT

==> militant FN, ami d’Audrey GUIBERT

40. Mme Isabelle AUFFRET

==> militante LR ; 30e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

41. M. Raymond GUILLARD

==> militant LR ; 31e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

42. Mme Maryse BESACE

==> militante LR ; 32e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

43. M. Daniel VIARD

==> militant LR ; 33e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

44. Mme Marcelle LECOURT

==> militante LR ; 34e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

45. M. Jean-François CHIRON

==> militant ou sympathisant LR

46. Mme Agnès DUPUIS

==> militante ou sympathisante LR

47. Mme Isabelle NEVEUX

==> militante sans étiquette ; 22e de la liste municipale d’Union de la gauche en 2014


48. M. Guy LABORIALLE (suppléant)

==> militant ou sympathisant LR

49. Mme Josette DEHARBE (suppléante)

==> militante ou sympathisante LR

50. M. Bechara SALAMEH (suppléant)

==> militant ou sympathisant LR

51. Mme Danielle HUGUET (suppléante)

==> militante LR ; membre du Conseil citoyen de Grand-Vaux

52. M. Ganesh COUMMAR (suppléant)

==> militant ou sympathisant LR

53. Mme Sophie BOULANGER (suppléante)

==> militante LR ; épouse BÉNÉTEAU

54. M. Augusto CLARA-SILVERIO (suppléant)

==> militant LR mais 6e de la liste UDI en 2014 (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)

55. Mme Geneviève CAILLEAU (suppléante)

==> militante LR ; mère de la conseillère municipale Nathalie CAILLEAU et veuve de Jean-Claude CAILLEAU, président de l’association de soutien à Éric MEHLHORN, Savigny nos cantons

56. M. Jean-Yves CAUFMENT (suppléant)

==> militant ou sympathisant LR

57. M. Bruno GUILLAUMOT (suppléant)

==> militant PS ; 9e de la liste municipale d’Union de la gauche en 2014

58. Mme Valérie DERMAUX (suppléante)

==> militante EELV ; 16e de la liste municipale d’Union de la gauche en 2014

59. Mme Isabelle FERREIRO (suppléante)

==> militante UDI ; 9e de la liste UDI en 2014 (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)



Sénatoriales 2017 : les candidats « grands électeurs » délégués à Savigny-sur-Orge

Comme je sais que ça fera plaisir à certains, notamment à mon cher Éric MEHLHORN, qui veut mettre de la discrétion sur des choses pourtant publiques, je publie ici, dans un premier temps, les liste des candidats qui ont été présenté(e)s par les groupes municipaux saviniens, et j’explicite plus bas leurs liens quand je les connais. Dans le cas contraire, ils sont juste à considérer comme sympathisants du mouvement qui les a présentés.

Et à tous ceux qui me diront qu’ils ne voulaient pas de leur nom sur le Savinien libéré, je leur répondrais qu’ils n’avaient qu’à se présenter sur ces listes !!!

Listes qui pouvaient contenir jusqu’à 20 candidats maximum ; le nombre de candidats par liste, et leur origine politique, traduit aussi la vitalité des mouvements qui les présentent…


Les cinq listes de candidats

« Le bon sens pour Savigny : liste de rassemblement de la droite,

du centre et des indépendants »

1. Isabelle AUFFRET, 2. Raymond GUILLARD, 3. Maryse BESACE, 4. Daniel VIARD, 5. Marcelle LECOURT, 6. Jean-François CHIRON, 7. Agnès DUPUIS, 8. Guy LABORIALLE, 9. Josette DEHARBE, 10. Bechara SALAMEH, 11. Danielle HUGUET, 12. Ganesh COUMMAR, 13. Sophie BOULANGER, 14. Augusto CLARA-SILVERIO, 15. Geneviève CAILLEAU, 16. Jean-Yves CAUFMENT, 17. Nicole MAURIZOT, 18. Michel PIOU, 19. Michèle MILLAUD, 20. Christian MOULUN

« Union de la gauche municipale »

1. Isabelle NEVEUX, 2. Bruno GUILLAUMOT, 3. Valérie DERMAUX, 4. Dominique DAUVERGNE, 5. Claudine CHARRIER, 6. Thomas BRONES, 7. Agnès DUPART, 8. Pierre JACQUEMARD, 9. Marianne BARY-DILLON, 10. Jean-Raymond DUPART

« Agir pour vous, Savigny ensemble »

1. Isabelle FERREIRO, 2. Jean-François NAUT, 3. Jocelyne MAINTIER-LANG, 4. Ahmed HADOU

« Savigny bleu marine »

1. Corinne POTTIER, 2. Nicolas MEREY, 3. Martine MARCUS, 4. Lucien FROMENT, 5. Pascale FROMENT, 6. Daniel DUCHET, 7. Paulette DUCHET, 8. Carole OLSEN, 9. Bruno FIEVET, 10. Marie-Bénédicte SIRUGUET

« La République en marche »

1. Franck ACHARD-PICARD, 2. Véronica CAUSSE, 3. Florent CAPPELLETTI


Les cinq bulletins de vote anonymisées

(j’ai supprimé les domiciles, dates et lieux de naissance)

Il conviendra de ne pas oublier Jean-Louis MEYER à la liste de droite qui représentera Éric MEHLHORN votant en tant que conseiller départemental, ni Alexandre LEFEBVRE au Front national qui représentera Audrey GUIBERT votant en tant que conseillère régionale. – Cliquez pour agrandir.

 


Sur la liste présentée par la majorité municipale (où l’on voit les marsaudoniens qui ont abandonné SPICHER pour revenir à MEHLHORN)

Isabelle AUFFRET ==> 30e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

Raymond GUILLARD ==> 31e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

Maryse BESACE ==> 32e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

Daniel VIARD ==> 33e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

Marcelle LECOURT ==> 34e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

Danielle HUGUET ==> À vérifier qu’elle ne soit pas à l’actuel Conseil citoyen de Grand-Vaux qui se veut apolitique ; en tout cas, elle participe aux ateliers de rénovation. C’est quand le prochain ?

Sophie BOULANGER ==> épouse BÉNÉTEAU

Augusto CLARA-SILVERIO ==> 6e de la liste UDI (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)

Geneviève CAILLEAU ==> mère d’une conseillère municipale et veuve du président de l’association Savigny nos cantons.

Nicole MAURIZOT ==> 5e de la liste UDI (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)

Michel PIOU ==> 37e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

Michèle MILLAUD ==> 36e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

Christian MOULUN ==> 8e de la liste UDI (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)


Sur la liste présentée par la gauche municipale (où l’on voit qu’ils ont repris les mêmes que sur leur liste de 2014)

ISABELLE NEVEU(X) – ils ont oublié le X… ==> 22e de liste en 2014

Bruno GUILLAUMOT ==> 9e de liste en 2014

Valérie DERMAUX ==> 16e de liste en 2014

Claudine CHARRIER ==> 38e de liste en 2014

Thomas BRONES ==> 31e de liste en 2014

Agnès DUPART ==> 12e de liste en 2014

Pierre JACQUEMARD ==> 11e de liste en 2014

Marianne BARY DILLON ==> 20e de liste en 2014

Jean-Raymond DUPART ==> lien de parenté avec une autre candidate (sous entendu, ils n’ont plus d’autres militants à gauche et doivent aller chercher dans les familles….)


Sur la liste Agir pour vous Savigny ensemble (où l’on voit les spichériens qui ne veulent pas aller avec MEHLHORN)

Isabelle FERREIRO ==> 9e de la liste UDI (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)

Jean-François NAUT ==> 18e de la liste UDI (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)

Jocelyne MAINTIER-LANG ==> 3e de la liste UDI (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)


Sur la liste Savigny Bleu marine (où ça travaille beaucoup en famille)

Corinne POTTIER ==> 19e de la liste UDI (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)

Nicolas MEREY ==> un lien de parenté avec Jean MEREY, ancien suppléant et trésorier d’Audrey GUIBERT ?

Martine MARCUS ==> mère de la candidate 19e de liste FN en 2014

Lucien FROMENT ==> lien de parenté avec la 29e de liste en 2014 ?

Pascale FROMENT ==> lien de parenté avec la 29e de liste en 2014 ?

Daniel DUCHET ==> lien de parenté avec le 20e de liste en 2014 ?

Paulette DUCHET ==> lien de parenté avec le 20e de liste en 2014 ?

Carole OLSEN ==> ==> 23e de la liste UDI (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)

Marie-Bénédicte SIRUGUET ==> lien de parenté avec Corinne POTTIER

sans oublier Alexandre LEFEBVRE, ami d’Audrey GUIBERT


Sur la liste « La République en marche » (où on voit le traître)

Florent CAPPELLETTI ==> 19e de la liste de gauche en 2014


J’indiquerai donc dans un prochain article qui a été élu, et je rappellerai les liens que possèdent (ou pas) ces personnes avec les groupes qui les ont élus.