Archives du mot-clé Chateaubriand

Mon courrier au maire pour demander la mise en place d’une navette pour les courses des habitants de Chateaubriand et des Prés-saint-Martin

Trois mois que le Carrefour contact de la rue Chateaubriand a fermé. Et le maire Éric MEHLHORN, telle une Marie-Antoinette qui dit lors du dernier conseil municipal, que les habitants n’ont qu’à prendre le bus 492 pour faire leurs courses à Franprix. On voit bien qu’il ne regarde pas les prix, probablement parce qu’il n’a jamais fait les courses de sa vie. En attendant, la navette SAM fonctionne toujours pour les vieux de son électorat…

Un autre Savinien me disait aussi que mon courrier (que j’ai quand même affiché sur deux panneaux d’expression libre pour montrer aux habitants que moi, je me bouge un peu) n’avait servi à rien, et qu’en gros, j’avais perdu mon temps, et que j’aurais mieux fait de ne pas le faire. Au contraire, je pense que si chaque Savinien, et notamment ceux concernés qui peuvent aussi avoir des difficultés à écrire, avait envoyé un courrier, alors cette navette existerait…

Encore une fois, c’est le clientélisme électoral qui l’emporte. Deux quartiers qui ne votent pas beaucoup pour le maire, donc qui n’ont pas le droit à la mise en place d’un tel système. Comme si tout le monde pouvait porter ses packs d’eau dans le bus, c’est d’un mépris sans nom !

==> Je vous invite donc à ne pas vous laisser décourager par les propos tenus récemment par l’édile et à continuer de harceler le maire, par écrit, par pétition, au téléphone, jusqu’à ce que cette navette soit mise en place, ou qu’un nouvel espace commercial se créé.

Je rappelle que j’avais aussi proposé, comme à Grand-Vaux au début des années 1960, la mise en place d’un camion ambulant qui permettrait aux habitants de faire leurs courses au plus proche de chez eux. Ou bien une épicerie solidaire dans un préfabriqué sur l’espace du parking du Carrefour contact… MEHLHORN, si tu me lis… C’est là où on voit la faillite de Réjane MALGUY, adjointe au Commerce, qui ne s’occupe que des marchés…




Publicités

Savigny-sur-Orge : Carrefour contact n’a pas trouvé de repreneur

À l’issue du comité central d’entreprise du lundi 04 juin 2018, la liste officielle des magasins Carrefour sans repreneur a été publiée dans le Midi libre. Le Carrefour contact de Savigny ne fait donc malheureusement pas partie des 29 magasins repris. Ce sont 4000 à 5000 Saviniens qui vont donc se retrouver sans commerce de proximité accessible au 1er juillet, sauf à ce qu’une solution alternative soit trouvée dans les meilleurs délais.

Cette fermeture programmée d’abord au 21 juillet puis au 30 juin est connue depuis début février 2018. Elle ne semble cependant pas préoccuper la municipalité savinienne, qui jusque très récemment encore, niait que le magasin était mis en vente, allant jusqu’à affirmer qu’elle serait la première informée si c’était le cas. Elle doit donc s’imaginer pouvoir pallier la fermeture comme à Grand-Vaux au moyen d’une navette (pour potentiellement 1/3 des habitants)…

On parle néanmoins de l’existence d’une offre de reprise de 152 magasins, sur la base d’un nouveau concept, qui n’a pourtant pas trouvé grâce aux yeux du PDG Alexandre BOMPARD. Le Carrefour contact de Savigny était-il concerné ? Rien n’est moins sûr en tant que la magasin était à peine à l’équilibre selon son gérant. Le projet pourrait-il cependant voir le jour a posteriori ? Espérons a minima que les actuels salariés du magasin ne se retrouvent pas au chômage…

Il ne reste donc plus que la pétition pour demander aux élus et aux pouvoirs publics de se bouger, et d’essayer de faire quelque chose, même si beaucoup de forces s’acharnent contre les solutions proposées. Il faut bien comprendre que si on attend que la municipalité réalise son Plan local d’urbanisme et organise une co-construction habitations et espace commercial, il y aura au moins deux ans de travaux, alors que rien n’est encore lancé ! Peut-on attendre deux ans ?

https://www.change.org/p/m-le-maire-de-savigny-sur-orge-savigny-quartier-davout-chateaubriand-prés-saint-martin-il-faut-agir-maintenant



Éric MEHLHORN complètement largué sur le dossier du Carrefour contact de la rue Chateaubriand

Le maire de Savigny-sur-Orge est tellement au fait du dossier de la fermeture du Carrefour contact de la rue Chateaubriand, qu’il ignore que le site a été mis en vente il y a douze jours… Et Éric MEHLHORN d’insister que s’il y avait mise en vente, les services de la mairie seraient les premiers informés. Ben non, mon pote, d’autant que l’annonce est affichée dans le magasin depuis plusieurs jours. Donc tu ne maîtrises vraiment rien !


Ce vendredi 18 mai 2018, quelques habitants du quartier Chateaubriand ont profité de la permanence téléphonique du maire pour demander à l’édile de pouvoir venir exprimer leurs craintes pour l’avenir du quartier lors du prochain conseil municipal. Cela leur a malheureusement été refusé, alors que le maire l’avait fait avec les parents d’élèves en 2015, tout comme de pouvoir obtenir l’organisation d’une réunion publique pour envisager l’après 1er-juillet.

Et MEHLHORN de relativiser le problème avec des arguments à la con du type : mais moi aussi, je viens parfois y faire mes courses (c’est comme le mec qui n’est pas raciste parce qu’il a un ami noir). Et de dire qu’il suivait l’affaire au plus près. La preuve que non, puisqu’il ne sait même pas cela ! Vaines palabres d’un homme qui bluffe avec aplomb face à des gens qui pensent encore que le maire ne peut pas leur mentir ! Mais quel sale type !

Il faut vraiment réaliser que dans quarante jours, au 1er juillet 2018, les habitants de Chateaubriand et des Prés-saint-Martin, pour ne citer qu’eux, n’auront plus de commerce, à proximité immédiate de chez eux, et surtout accessibles à leurs finances. On peut toujours prétexter qu’il y a la grande rue, et le marché Davout, voire même le Franprix de la rue du Mail. Est-ce que vous connaissez les tarifs pratiqués dans ces boutiques ? Trop cher pour la population.


Donc je m’inscris en faux de ce qu’en a dit le maire. Le local commercial est bien en vente (ou en location) sur Le bon coin depuis le 07 mai 2018 par la SARL Espace Greuze. L’annonce a été réactualisée le 14 mai 2018, et on peut la retrouver à ce lien.

https://www.leboncoin.fr/bureaux_commerces/1388904012.htm/?ca=12_s




Savigny-sur-Orge : une pétition pour assurer la continuité du commerce alimentaire dans le bas de la ville

Au 1er juillet 2018, les habitants du bas de Savigny-sur-Orge (Davout, Chateaubriand, Prés-saint-Martin), mais aussi Montagne Pavée et quartier de l’Orge se retrouveront sans commerce d’alimentation générale bon marché puisque la date de fermeture du Carrefour contact a été avancée ! Ensemble, demandons à la municipalité et à ses partenaires de trouver des solutions pour ne pas que le quartier reste à terre à compter de cet été !

https://chn.ge/2jJg61e


Cette pétition a été lancée par un collectif d’habitants des quartiers concernés. Ils profitent de cette pétition pour exprimer leurs doléances en matière de transports (bus 492 qu’ils veulent voir prolonger jusqu’à Juvisy), de Poste, dont ils demandent comme dans le futur Grand-Vaux d’avoir sous la forme d’un relais de service public, de structures d’accueil de la petite enfance et d’écoles qui soient adaptées ; enfin ils attendent des solutions pour le stationnement résidentiel.

Il faut rappeler que la municipalité a prévu d’urbaniser encore plus cette zone proche de la rue Chateaubriand, et que ce ne sont pas moins de 300 logements supplémentaires qui sont attendus. Il existe déjà beaucoup de difficultés et d’inégalités dans cette partie de Savigny. Elles nécessitent une attention plus particulière car non, une partie de leurs habitants n’ont ni les moyens ni l’envie d’aller faire leurs courses au marché Davout ni sur la N7 à Viry ou Juvisy !

Enfin, quelles solutions pour pallier la fermeture du Carrefour contact, dans l’optique d’une reconstruction d’un logement social accueillant du commerce en rez-de-chaussé ou devant ? Nous nous sommes réunis ce dimanche 06 mai avec un petit groupe d’habitants et cela ne manque pas d’idées : des marchands ambulants, une épicerie sociale sur le parking du Contact fermé, un système de covoiturage et de navettes municipales améliorés, une deuxième AMAP…


C’est pourquoi je vous invite à signer cette pétition, et à vous manifester lors de la séance du Conseil municipal du 24 mai 2018 à 20 h 30 afin d’exprimer à tous les élus du Conseil municipal, et notamment devant Guilène DÉSIRÉE, qui habite le quartier des Prés-saint-Martin, la nécessité d’avoir des solutions à plusieurs termes pour assurer la continuité du commerce alimentaire. Le bas de Savigny ne doit pas devenir un nouveau Grand-Vaux, privé de commerce depuis l’incendie de la supérette !

https://chn.ge/2jJg61e