Archives du mot-clé charte de gouvernance

Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : l’hypocrite charte de gouvernance des élus d’Éric MEHLHORN

Je suis sincèrement fasciné par le mépris d’Éric MEHLHORN pour sa population, laquelle ne lui en tient absolument pas rigueur et à la limite le remercie qu’il les prenne pour des cons, ce qui est particulièrement frappant dans son électorat de candaules.

En 2020, MEHLHORN promet exactement la même chose que ce qu’il avait promis en 2014, et qu’il n’a alors pas tenu sous ce mandat, et personne ne s’offusque ! Dès lors, pourquoi respecterait-il plus ses promesses ?

Alors si en 2014, l’excuse toute trouvée était qu’il découvrait la situation de la Ville, bien qu’il est élu depuis 1995, nul doute que c’est le Covid-19 qui l’empêchera de mener à bien toutes ses belles promesses pour 2020.

Bien sûr, je ne vous parle même pas de tous ceux à qui je parle de ce qui se passe à Savigny, et qui relativise parce que ce n’est pas BALKANY.

Mais au final, on se demande même pourquoi il se fatigue à promettre puisque tout le monde s’en fout…


Donc en 2020, MEHLHORN nous promet…


1. La maîtrise des dépenses et un investissement annuel de 7 millions €

==> Le seul maire de l’histoire récente qui a investi moins de 7 millions € s’appelle Éric MEHLHORN en 2015, qui n’a investi que 5,5 millions €, parce qu’il fallait faire semblant qu’il n’y avait plus d’argent. Moyennant quoi il y a eu 3,5 millions € d’excédent cette année-là…


2. Aucune augmentation d’impôts. Cf en 2014.


3. La démission des élus absents

==> Quel dommage que cela ne se soit pas appliqué sous ce mandat avec Franck BOUZIN !!!


4. La garantie des droits des élus d’opposition

==> Il ne peut pas s’y opposer car c’est la loi.


5. Aucun conflit d’intérêts

==> Mais pourquoi a-t-il mis en n°4 sur sa liste sa chargée de mission au Département où il est vice-président ?


6. La publicité des indemnités, des bénéficiaires de logements municipaux et des utilisateurs de voitures municipales

==> C’est con que l’on soit au Tribunal pour cela. Qu’attend-il pour solder nos contentieux en publiant de suite toutes ces informations ?


7. Une présentation publique du budget communal

==> Il la fait déjà…


8. L’Open data

==> C’est con car le Covid-19 l’a empêché de commencer tout de suite…


On finit avec ce qu’il avait déjà promis en 2014 et qu’il n’a pas respecté.

Sinon, quand vous en aurez assez d’être pris pour des cons, vous voterez pour moi.



Je demande aux élus du GOSB de reporter le vote de la modification n°1 du PLU de Savigny

D’ores-et-déjà, je remercie Daniel BREUILLER, ancien maire d’Arcueil, joint par SMS, qui m’a indiqué qu’il acceptait de poser une question sur ce sujet !


Avez-vous deviné pourquoi MEHLHORN tient absolument à faire passer la première modification du Plan local d’urbanisme (PLU) avant l’été ?

Pour pouvoir accorder tous les permis de construire en attente, au droit du nouveau PLU, au début des vacances.

Étant rappelé que la durée de contestation d’un permis de construire, tout comme celui des congés d’été, est de deux mois (je parle des vacances scolaires).

De telle sorte que quand vous rentrerez, et découvrirez le projet d’immeuble à côté de votre pavillon, il sera trop tard pour vous trouver un avocat spécialisé en urbanisme !

C’est en usant de ce stratagème que nous nous sommes retrouvés à devoir payer 190 000 € pour un permis accordé pendant l’été, que la préfecture n’a pas eu le temps de contester à temps auprès du maire… Mais continuons les conneries !


Rappelons maintenant qu’en droit, c’est l’EPT qui est seul compétent pour valider le projet de modification du PLU.

Sauf que dans sa charte de gouvernance, dans son règlement intérieur, et dans ses usages, l’EPT a décidé de ne voter les projets impactant les communes, qu’après l’accord de la Commune, lequel doit se matérialiser par une délibération du Conseil municipal.


Or, pour obtenir sa délibération, MEHLHORN a menti aux élus saviniens !

Il leur a fait croire que contrairement à ce qu’il est écrit dans le projet de délibération, il ne s’agissait pas d’approuver le projet de modification, mais simplement de prendre acte !

CE QUI EST FAUX !


MEHLHORN est même allé jusqu’à refuser un vote à bulletin secret à Alexandre LEFEBVRE, ce qui est une atteinte grave à l’exercice de la démocratie :

A.LEFEBVRE : Je demande un vote à bulletin secret, si c’est possible.

En affirmant que :

E. MEHLHORN : Il n’y a pas de vote, c’est un donner acte, Monsieur. Il y a certes la note de synthèse, mais je vous invite à lire les projets de délibérations, c’est bien précisé à la fin, prend acte du bilan de l’enquête publique.

Donc en plus, c’est lui qui ne sait même pas lire jusqu’au bout ses projets de délibérations…

Il a enfin fait voter la délibération de la manière suivante :

E. MEHLHORN : Allez, je vous propose donc que nous donnions acte de cette modification et de la communication de l’enquête publique. Qui est contre ? Qui s’abstient ? Je vous remercie.


En conséquence, je demande aux élus du GOSB de refuser de voter cette délibération ce soir, et de la repousser à la rentrée, en attendant que les élus approuvent ce projet de modification, en tant que la délibération savinienne est entachée d’une erreur de fait, que la vidéo du Conseil municipal, ainsi que les débats prouvent aisément !


J’ai envoyé deux courriels aux élus compétents, et à certains présidents de groupe, ci-après.


Monsieur le vice-président (Romain MARCHAND), le Conseil municipal de Savigny n’a pas approuvé le projet de modification du PLU de Savigny. Malgré ce qu’il sera écrit sur la délibération, la vidéo du CM que j’ai retranscrite, montre que Éric MEHLHORN a juste fait prendre acte du bilan de l’enquête publique, en affirmant à ses élus qu’ils ne votaient pas pour approuver ce PLU. Merci de respecter la page 5 de la charte de gouvernance du GOSB, et de demander le report de ce point, afin d’éviter que le maire puisse passer en douce de nombreux permis de construire au droit du nouveau PLU pendant l’été. À votre disposition pour plus d’infos. Olivier Vagneux – 0651821870


‌Monsieur le président,

En page 5 de la charte de gouvernance du GOSB, il est acté le principe de ne pas imposer à une commune un projet donc l’impact concernerait principalement son territoire sans son accord.

Un usage s’est même développé de n’approuver les PLU qu’après avis favorable des CM.

À Savigny, le Conseil municipal ne s’est pas prononcé favorablement à la modification n°1 du PLU, ce que vous pouvez vérifier sur la vidéo du CM à 3 h 36 minutes et 46 secondes et 3 h 38 minutes et 10 s (voir aussi PJ) :

https://www.savigny.org/actualites/conseil-municipal-du-24-juin-revoir-les-debats-de-la-seance

Pendant tout le débat, et malgré ce qu’il était écrit sur le projet de délibération qui a été adopté, le maire n’a cessé de répéter qu’il s’agissait seulement d’un donner acte des conclusions de l’enquête publique.

De fait, le CT ne peut pas se prononcer ce soir sur la modification, en l’absence d’avis d’approbation du CM de SSO sur le projet de modification du PLU !

Je vous demande donc de respecter la démocratie et de reporter ce point, ne serait-ce que pour éviter la validation de nombreux nouveaux permis de construire au droit du nouveau PLU et au début de cet été, de manière à ce que les habitants ne puissent pas les contester, du fait des vacances (l’effet recherché).

Pourquoi feriez-vous des cadeaux à une mairie LR qui vous plantent dès qu’ils le peuvent ?

Au pire, vous savez que je suis procédurier, et je n’aurais aucun problème à aller au TA pour soulever l’exception d’illégalité de la délibération savinienne, entachée d’une erreur de fait.

Sincèrement, qu’est-ce que cela vous coûterait de reporter ce point à septembre, sinon au CT du 08 octobre ?

Je reste à votre disposition pour plus d’informations. Mais svp ne vous laissez pas tromper par le seul texte de la délibération savinienne.

En vous remerciant de votre attention, je vous prie de croire, Monsieur le président, en l’expression de ma très haute considération.

Olivier Vagneux