Archives du mot-clé CFTC

Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : Antoine CURATOLO dévoile son affiche de campagne (mais se trompe dans les dates)

Sacré Antoine ! Mais c’est aussi cela qui fait toute sa force : il est nature, comme dans ses vidéos sur Youtube (vous comprendrez en 30 secondes), et il est sincèrement désintéressé.

(Et surtout il va travailler pour moi en empêchant MEHLHORN de faire ses 10 % en lui prenant  les voix des marsaudoniens historiques, et celles des agents de la Commune, et de leur famille ! Soit que des voix de gens qui n’auraient de toute façon jamais voté pour moi.)

Par contre, je ne vous cache pas que son affiche n’est ni fait ni à faire. J’espère pour lui qu’il ne l’a pas encore imprimée.


La première remarque qu’on m’a faite, c’est qu’il y a trop de rose, comme s’il était socialiste. Puis il a mis du bleu pour dire qu’il était de droite, et du vert pour l’écologie. Et en fait, toutes les couleurs pour dire qu’il rassemble tout le monde, à l’image de la France Benetton ou le Savigny Benetton (united colors) qu’il a placée dans son petit cœur. Comme c’est touchant !

Ensuite, c’est démago au possible. On dirait presque du Bernard BLANCHAUD, qui s’abîme dans son populisme, d’autant plus hypocrite que lui (Bernard) fait partie de cette élite savinienne qui fait tant de mal aux Saviniens.

En fait, il y a trop de messages dans l’affiche d’Antoine qui ne veulent rien dire, tout du moins très creux et dont les ficelles racoleuses sont un peu trop visibles.

« L’alternative, c’est vous… et nous. »

« À cœur ouvert »

« Pourquoi rester des électeurs incompris ? »

« Un Savinien qui vous veut du bien »

« Osez et reprenez le contrôle »


Pour le reste, sa photo n’est pas mal, même si puisque c’est un montage (vous avez naturellement reconnu que ce n’est pas Savigny derrière…), j’aurais préféré celle-ci, où tout en conservant son physique de Méditerranéen bon vivant, avec l’aspect bonhommique et rassurant du grand-père, et en même temps pas trop vieux, il est plus ancré et mieux assuré et il aurait alors peut-être un peu moins flotté dans le décor, mais il n’y a pas la cravate, et c’est clairement rédhibitoire pour les vieux qui fantasment la politique.

74158452_2790475977643074_7199344530833801216_n


Tout ce qui tape sur MEHLHORN est bon à prendre !

MEHLHORN, qui n’a toujours pas compris, en tant que maire sortant, que ses principaux réservoirs de voix étaient son parti et ses clients, parmi lesquels les agents. Et qui relaie la propagande d’auto-persuasion de BAROIN qu’ils vont se refaire aux municipales…

Or, son parti (LR) est mort, parce qu’il a fait 8 % aux européennes, et que les 8 % sont essentiellement des gens sensibles à l’éthique (et contre le mariage pour tous) qui ont voté pour le catho BELLAMY, et que les cathos, typiquement de la paroisse, ne sont pas avec MEHLHORN qu’ils jugent mauvais comme maire de droite. Ils étaient d’ailleurs globalement avec SPICHER, et aujourd’hui, j’ose écrire qu’ils sont davantage avec moi. En 2015, MEHLHORN a crû s’attaquer aux gauchistes, mais c’est en fait son électorat qu’il a sacrifié…

Et si maintenant, le maire perd ses derniers clients avec à la fois les agents, et en même temps, les associations sportives, plus tous ceux que le syndicaliste chrétien (Antoine était délégué syndical CFTC en mairie) a pu côtoyer dans sa mission d’agent, et qui l’aiment bien parce qu’il est sympa… Il na va guère plus rester à MEHLHORN que le base ball

Je soutiens donc démocratiquement, et intéressement, la candidature d’Antoine.


Je crains cependant qu’il aura des difficultés à constituer sa liste, et qu’il n’atteindra pas 5 % à l’issue du premier tour ; mon seul intérêt étant alors que ce score soit décompté à MEHLHORN, pour que celui-ci ne fasse pas 10 %, et donc ne puisse pas se maintenir au deuxième tour. Sinon, de par ce qu’il aura pu lui taper dessus.

Car malheureusement, les Saviniens vont bien lui dire, pour la blague, qu’ils vont voter pour lui, mais ils ne le feront pas dans l’isoloir. Parce qu’ils vont bloquer sur son expression orale et son parcours scolaire, comme les Français ont bloqué sur SARKOZY parce qu’il n’avait pas fait de grandes écoles. Alors on me répondra qu’ils ont pourtant élu MEHLHORN qui n’a qu’un BTS, oui mais c’était toujours moins pire que SPICHER qui était une femme. De la même manière que certains se disent rassurés parce que je ne serais en fait qu’une marionnette de Bernard MÉRIGOT, lequel soutenait pourtant GUYARD à la dernière municipale.

Nonobstant, il est désormais temps que je me mette à enquêter de savoir comment Antoine a pu être en même temps agent municipal et président de la SASU CURATOLO dont l’activité est le transport de voyageurs par taxis. Il n’y a pas de raison que je ne m’en prenne qu’à Céline ROUILLER-FORSANS qui doit patienter encore vingt petits jours avant d’être visée par une plainte pour dénonciation calomnieuse !




Fin du détachement de Stéphane DURAND, directeur général des services de Savigny-sur-Orge, pour « perte de confiance »

Toujours aussi hypocrite, le maire de Savigny-sur-Orge a annoncé en toute fin du conseil municipal du 22 mars 2018, mettre un terme au détachement de Stéphane DURAND, Directeur général des services, depuis le 1er mars 2015, pour « perte de confiance ». Sauf que malgré tout ce que je reproche à DURAND, je pense que cet homme est loin d’être déloyal, et qu’il a toujours fait ce qu’on lui a demandé. Non, c’est un fusible qui saute !

Fin du détachement, et fin du jeu. Bon débarras, Stéphane DURAND. Je ne suis pas mécontent qu’il dégage (dans trois mois). Je pense même avoir contribué à sa chute, et je m’en félicite, tellement cet homme a fait de mal à notre commune, en plus de briller par son absence d’empathie, voire sa profonde inhumanité, comme lors des entretiens de licenciement des employés de la Savinière. Il part, humilié, les yeux rougis, pour faire oublier les nombreux ratés de ce mandat !

Il y a eu toute la casse sociale de 2015. Il y a eu ma plainte, relativement à son usage de la voiture de fonction (il roulait trois fois plus que son prédécesseur). Il y a eu ces enquêtes administratives que j’ai déclenchées en mairie. Il y a eu l’échec de la vente de la Savinière à 408 000 €. Il y a eu la mauvaise gestion de la crue de 2016. Pourtant, les services, pas toujours les personnes, semblaient plutôt apprécier DURAND. Peut-être parce qu’il les laissait relativement tranquille ?

Pourtant, Stéphane DURAND est un correligionnaire. Je me rappelle de l’avant-dernière fois où je l’ai vu à la messe. J’étais en retard, et je me glisse au fond à droite de l’église. Et je me retrouve limite à côté de lui. Temps de la Paix du Christ, je fonce à l’opposé, et lui se retourne pour ne pas qu’on se croise et qu’on se serre la main. Il ne se retournera plus. Puis c’est la communion, et en revenant, il met ses enfants entre lui et moi ! Qu’est-ce qu’on est ridicules !

Je ne m’inquiète pas trop pour son avenir. C’est vrai qu’il ne gagnait que la moitié du salaire de son prédécesseur, qui était à plus de 10 000 euros par mois ; ce qui était déjà beaucoup trop pour ce qu’il a effectivement fait. J’espère juste qu’il ne sera pas remplacé par Valérie RAGOT. À moins qu’on le vire pour mettre un autre LR à sa place ? Dans tous les cas, je continue de penser que DURAND est un homme en qui je mettrais plus ma confiance qu’en MEHLHORN.


Je voudrais terminer en adressant un avertissement à tous les agents communaux de Savigny-sur-Orge. Regardez ce qui arrive à Stéphane DURAND, soumis d’entre les soumis ! Vous pouvez toujours vous assujettir à MEHLHORN, de la manière la plus méprisable qui soit, mais le jour où vous ne servirez plus (ou qu’on voudra vous remplacer), vous dégagerez en étant traité comme des grosses merdes ! PERSONNE N’EST À L’ABRI !

En réalité, c’est Valérie RAGOT qui a raison, lorsqu’elle a été entendu en audition libre dans les locaux de la Police judiciaire d’Évry, je vomis le personnel communal. Parce qu’il préfère le service privé de MEHLHORN au service public des Saviniens. Parce qu’il a abandonné le personnel communal qui a été licencié en 2015. Comment pourrais-je avoir confiance en des gens, qui ne sont pas solidaires de leurs collègues et amis ? Surtout s’ils ne respectent pas la Loi !

Je me rappelle des syndicats des personnels communaux (principalement les staliniens de la CGT et de FO ; la CFTC étant inexistante) qui demandaient au public de se taire lors des conseils municipaux de 2015 pour écouter le maire. Je suis écœuré par le fait que les comités techniques soient gangrénés par des amis du maire (et heureusement que l’autre DURAND – Georges est parti en retraite). Ils se feront tous niquer, les uns après les autres. DURAND n’est pas tout à fait le premier, mais il illustre bien cette manière dont le maire se débarrasse de ses servants.

Oui, j’ai crû dans les agents communaux de Savigny-sur-Orge. J’ai eu envie de construire un projet de ville avec eux, au service de la population. Aujourd’hui, je suis désabusé, et je leur souhaite que je n’arrive jamais au pouvoir, parce que je commencerai par une chasse aux sorcières pour virer les nuisibles, et ensuite que j’ai compris qu’il faut faire malgré eux, voire contre eux, parce qu’ils ne comprennent désespérément rien. Ils sont bien à l’image des Saviniens.