Archives du mot-clé centre parisien de recyclage

Mon avis favorable au projet d’extension du Centre parisien de recyclage à Morangis

J’ai donné un avis favorable au projet d’extension du Centre parisien de recyclage à Morangis. J’espère aussi et surtout qu’il pourra être ouvert aux particuliers, ce qui m’éviterait personnellement d’aller à Vitry pour revendre mes déchets papier, carton et plastique. Mais je ne me fais guère d’illusions, car cette structure n’a sûrement pas les moyens de Suez, et ce serait la mort des poubelles jaunes si les citoyens se mettaient comme moi à revendre leurs déchets, plutôt qu’à payer pour se les faire retirer à domicile.


Olivier VAGNEUX

75, rue du Bicentenaire de la Révolution française

91600 Savigny-sur-Orge

06.51.82.18.70

olivier@vagneux.fr

Monsieur le préfet de l’Essonne

Préfecture de l’Essonne

Boulevard de France

91010 Évry-Courcouronnes cedex

pref-icpe-enregistrement@essonne.gouv.fr


Objet : Avis favorable à la création d’une plate-forme de transit / regroupement / tri de déchets non dangereux au 9, avenue Louis-Braille à Morangis

Savigny-sur-Orge, le 30 novembre 2019

Monsieur le préfet,

J’habite à Savigny-sur-Orge à deux kilomètres du 9, avenue Louis-Braille à Morangis. Je précise bien que mon avis n’est pas celui d’une personne directement impactée par le projet, et qu’il est donc à relativiser par rapport aux autres avis de personnes plus concernées.

Toutefois, et sous réserve de la véracité des éléments figurant dans le dossier de présentation, dont je salue la qualité de rédaction, je rends un avis favorable au projet d’extension du centre parisien de recyclage.

Je profite surtout de la présente consultation pour suggérer que cette activité de recyclage puisse être élargie aux apports des particuliers, afin de leur permettre de revendre les grosses quantités de papiers, de cartons et de plastiques dont ils peuvent disposer, et ce faisant de les inviter à davantage trier et retraiter au moyen d’une politique incitative de rachat, pourquoi pas soutenu par les pouvoirs publics.

En vous remerciant de votre attention, je vous prie de croire, Monsieur le préfet, en l’assurance de mes respectueuses salutations.

Olivier VAGNEUX