Archives du mot-clé Bruno GUILLAUMOT

Recours en annulation des municipales 2020 à Savigny : GUILLAUMOT, SÉNICOURT, BRIEY et BRONES constituent avocat

La gauche de Savigny-sur-Orge en position latérale de sécurité…

Quatre adjoints au maire en ont été réduits à se cotiser pour mutualiser les frais d’un (jeune) avocat en commun, qui n’est autre qu’un conseiller municipal socialiste de Chilly-Mazarin, certes docteur en droit public, mais spécialiste du droit des contrats.

C’est donc très clairement qu’ils estiment que les éléments que nous avons présentés avec David FABRE sont sérieux et qu’ils redoutent de perdre leur mandat et leurs indemnités à l’issue du recours ! Sans quoi pourquoi ce besoin d’intervenir, et si tard ?


On s’étonnera qu’ils ne soient que 4 de l’équipe à avoir pris cet avocat.

Les autres étaient-ils trop radins ? Ou n’en voyaient-ils pas l’utilité ? Ou ne veulent-ils pas intervenir au risque de devoir se prononcer sur les fraudes et prendre partie ? Pour avoir parlé des fraudes avec Lydia BERNET pendant la campagne, je serai curieux d’avoir son avis.

On remarquera surtout que DEFRÉMONT n’est pas des 4 et qu’il continue de passer par son propre avocat, ce qui peut aussi beaucoup en dire sur les relations intra-municipalité.


Donc maintenant, ce qui va se passer.

C’est que cette gauche PS/PCF, qui pourtant a su et a vu ce qui se passait aux Prés-saint-Martin,

cette gauche laïcarde qui affiche Samuel PATY sur la salle des fêtes parce qu’elle prétend haut et fort qu’elle condamne le fondamentalisme islamique,

eh bien, elle va bien fermer sa gueule !


Elle va juste écrire, exactement comme l’avocat d’Alexis IZARD, que David FABRE ne fait pas la preuve de ce qu’il avance, et ils concluront au rejet de la requête.

Honte à eux s’ils font cela ! Honte à leur gauche ! Honte sur leur gauche !






À celui qui reprendra la gestion du Centre social de Savigny-sur-Orge…

Ce 16 décembre 2020, le Conseil municipal de Savigny-sur-Orge a décidé de prolonger le mandat de l’IFAC à la tête du Centre social de Savigny pour six mois.

Et de lancer un nouvel appel d’offre ouvert de délégation de service public pour trouver un successeur à ce premier, lequel est arrivé aux termes des reconductions possibles.


Je passe sur l’échec qu’a été l’IFAC à Savigny, installé par SPICHER en 2009 à la suite d’un audit réalisé par… l’IFAC critiquant la gestion de l’association des Deux rivières.

En réalité, il s’agissait d’un gage de soumission et d’identification de SPICHER à la droite, au moment où elle récupérait Savigny sans être UMP (l’IFAC ayant été créée par SANTINI et GAUDIN et étant l’association de gestion des centres sociaux des villes de droite)

Et donc l’IFAC a fait du fric. Et ils ont réduit le nombre d’activités proposés, et de gamins accueillis, et l’inter-niveaux, et les propositions concrètes pour les grands jeunes et les adultes, et ils ont demandé de payer un trimestre d’un coup, ce qui a réduit le nombre de participants par rapport au fait de payer l’activité à la séance, et puis ils ont osé s’étonner que les jeunes étaient difficiles parce qu’ils ne venaient plus et préféraient traîner dans la rue…


Ce que doit savoir le futur repreneur du Centre social de Savigny-sur-Orge, au vu de la requête que j’ai déposé ce lundi ; espérant que cette information lui a été communiquée, et figurera d’une manière ou d’une autre dans le document de marché public.

c’est d’une part, qu’il va devoir assumer quatre recours que j’ai déposé contre lui :

  • deux pour faire exécuter des jugements concernant le conseil citoyen de Grand-Vaux,
  • un pour me communiquer des documents administratifs qu’il n’aura pas parce qu’ils n’existent pas, alors qu’ils sont censés exister,
  • un (celui déposé le 14 décembre) pour m’indemniser de 7 500 euros.


DEFRÉMONT étant de gôche, on verra si l’appel d’offre ouvert conclut inévitablement pas sur le remplacement de l’IFAC par la délégation de service public à la Fédération Léo-Lagrange (proche du PS) ou aux Francas (proches du PCF)…

J’ose penser qu’il y a là un vice de procédure que de ne pas prévenir le nouveau délégataire qu’il sera comptable et responsable des recours administratifs que j’ai entrepris, non pas contre l’IFAC, mais bien contre la personne du Centre social de Savigny-sur-Orge.

Dans l’indifférence complice et coupable d’une gauche, porteuse d’un ADN dégénéré responsable de gênes collaborationnistes que l’on a vu en œuvre en France des années 1930 jusqu’au 22 juin 1941, qui n’a jamais rien eu à foutre de ce qui se passait au conseil citoyen.

Dans tous les cas, je proposais personnellement de réinternaliser cette compétence, ce qui aurait en plus permis davantage l’emploi d’une population locale. Se pourrait-il donc que DEFRÉMONT, quoique de gauche, ait d’autres intérêts à passer par certaines structures ?

Vraiment, et comme pour la cantine scolaire, DEFRÉMONT n’a aucune ambition ou volonté politique. Il ne fait que poursuivre les mauvaises délégations de service public, si caractéristiques de la droite, de ses prédécesseurs, et à côté le mec se dit de gauche. Le lâche !



Archives : les 287 candidats aux élections municipales de mars et juin 2020 à Savigny-sur-Orge (sept listes)

Ils se sont un petit peu enflammés sur FranceInfo :

« la tête de liste de VIVONS SAVIGNY AUTREMENT n’est autre qu’Olivier Vagneux, qui est le candidat de la nuance Divers. »


Dans l’ordre du tirage au sort.

En gras, les candidats au conseil métropolitain.

En premier, le titulaire et en second, le suppléant.



01 – Liste « Vivons Savigny Autrement » (SE)

1. Olivier VAGNEUX ; 2. Anneva HERMIDA ; 3. Jean-Marie CORBIN ; 4. Christine de RUFFRAY ; 5. Bilal BOUCHELOUCHE ; 6. Maïa HAYWARD ; 7. Nicolas MONTANARY ; 8. Lina ROMAIN ; 9. Philippe KEIFLIN ; 10. Virginie BOYER ; 11. Antoine FRONTIÈRE ; 12. Marie-Christine ALDON ; 13. Florian BOCQUENÉ ; 14. Stéphanie KANBOUI ; 15. Marc LESCHIERA ; 16. Fernanda COSTA SAMPAÏO ; 17. Pierre-Aimé JANET ; 18. Laëtitia ALEXANDRE ; 19. Domenico FLAGIELLO ; 20. Sandy ZION ; 21. Laurent ZANUTTA ; 22. Aurélie BARD ; 23. Claude SALVATORE ; 24. Brigitte PRIOT ; 25. Elies RHANNOUMI ; 26. Patricia CLAIRAY ; 27. Mikaël PICARD ; 28. Anick GABRIEL ; 29. Yazid GHANMI ; 30. Nadine HARTMANN ; 31. Laurent PORCHER ; 32. Fatima DOMINGUES ; 33. Christophe HÉZÈQUE ; 34. Sylvie TIXIDRE ; 35. Sbir BRINA ; 36. Nadine GUDIMARD ; 37. Christophe ALLYRE ; 38. Karine DEPREZ ; 39. Benoît de VIENNE ; 40. Emmanuelle VENANT ; 41. Éric MONGENIE


02 – Liste « Savigny Ensemble » (UDI)

1. David FABRE ; 2. Lynda TAÏEB ; 3. Jean-Michel ZAMPARUTTI ; 4. Isabelle FERREIRO ; 5. Gérard MONTRELAY ; 6. Muriel THIERY ; 7. Albert BELFIORE ; 8. Inès RÉ ; 9. Mounir NASSIR ; 10. Elvira DASSI ; 11. Ahmed HADOU ; 12. Françoise GUIOT-BOURG ; 13. Mikaël PLAUT ; 14. Nesrin TASKIRAN ; 15. Djelloul SEDDIKI ; 16. Julie PLAZA ; 17. Rudy DENIAUD ; 18. Christelle SONNEVILLE ; 19. Fernando FERREIRO ; 20. Fadma OUKNA ; 21. Jean-Pierre GIN ; 22. Doris KLJECANIN ; 23. Rui TRINO ; 24. Laure BEAVOGUI ; 25. Paolo STELLITTANO ; 26. Isabelle MATEU ; 27. Mickaël FERNANDES ; 28. Vijaya MAHENDRANATHAN ; 29. Éric HUIBAN ; 30. Mabrouka BAÂROUN ; 31. Pascal INGO ; 32. Nadège DEBRUYNE ; 33. Philippe BEZER ; 34. Laëtitia MERLIER ; 35. Pascal POUIT ; 36. Sherene KARUNAHARAN : 37. Loïc FERREIRA ; 38. Maria NOGUEIRA ; 39. Jean-Pierre YONNET ; 40. Christine SAN JULIAN ; 41. Cyril GERICKE


03 – Liste « Bien Vivre à Savigny » (EELV)

1. Jean-Marc DEFRÉMONT ; 2. Agnès DUPART ; 3. Bruno GUILLAUMOT ; 4. Lydia BERNET ; 5. Jacques SÉNICOURT ; 6. Corinne CAMELOT-GARDELLA ; 7. Ludovic BRIEY ; 8. Fatima KADRI ; 9. Patrice KOUAMA ; 10. Nathalie GUICHARD ; 11. Patrick GARDELLA ; 12. Joëlle THEBAULT ; 13. Thomas BRONES ; 14. Michèle PLOTTU – LE CAPITAINE ; 15. Olivier GUICHARD ; 16. Claudine CHARRIER ; 17. Pierre JACQUEMARD ; 18. Mallory MALLARD ; 19. Pascal LORINÉ ; 20. Christine FAYOLLET ; 21. Ouahid BELKACEM ; 22. France FAYET ; 23. Stevenson CELESTIN ; 24. Catherine LOUVET ; 25. Cédric LESSORT ; 26. Nathalie COËTMEUR ; 27. Guy PAPELIER ; 28. Françoise GIRAUD ; 29. Hervé JUSSERAND ; 30. Géraldine CHAMARD ; 31. Dominique DAUVERGNE ; 32. Catherine HARDY ; 33. Olivier CRÉPIN ; 34. Valérie DERMAUX ; 35. Arnaud ROBERT ; 36. Christine PERNEY ; 37. Christian CHAMPAGNE ; 38. Isabelle NEVEUX ; 39. Joël MAURICE ; 40. Sylvie FAUCHOUX ; 41. Christophe BOURSE


04 – Liste « L’alternative, c’est vous et nous » (SE)

1. Antoine CURATOLO ; 2. Éléonore MATHERON ;  3. Benoît DESCHAMPS ; 4. Solange CAILLOT ; 5. Sujeeban GNANENTHIRAN ; 6. Aurore CURATOLO ; 7. Philippe GARRITO ; 8. Françoise GARRITO ; 9. Édouard GOYO ; 10. Fatine BEN SAAD ; 11. Thierry HEURTAUX ; 12. Isabelle BEGUIN ; 13. Bruno MERLY ; 14. Corinne VAN SIMMERTIER ; 15. Emmanuel DIKIEKA ; 16. Magali VAN DYCK ; 17. Abdeslam SAYAGH ; 18. Ouidoh KOLIE ; 19. Ali HAMDIA ; 20. Patricia LOUTREUX ; 21. Hassane KANTE ; 22. Christine PAGNEUX ; 23. Yvon GARRITO ; 24. Doris MOUANGA ; 25. Brahim ASSAM ; 26. Hayat MEKHTOUB ; 27. Pragash LOGANADANE ; 28. Badra SAYAGH épouse AILET ; 29. Xavier DELANNIS ; 30. Claire RAKOTOARIJAONA ; 31. François BEAUREGARD ; 32. Monique GALANT ; 33. Steve TEXIER ; 34. Annie PAILLET ; 35. Fernando VICENTE ; 36. Léa PALERMO ; 37. Valère CATTET ; 38. Nathalie ASFAUX épouse CARON ; 39. Steve BECKLER ; 40. Michelle DAVOUST ; 41. William LIONETTI


05 – Liste « Une ambition durable pour Savigny » (LR)

1. Éric MEHLHORN ; 2. Anne-Marie GÉRARD ; 3. Daniel GUETTO ; 4. Catherine CHEVALIER ; 5. Pascal LEGRAND ; 6. Emmanuelle da CUNHA ; 7. Alexis TEILLET ; 8. Joëlle EUGÈNE ; 9. Mathieu FLOWER ; 10. Dominique LABORIALLE ; 11. Jérôme DUEZ ; 12. Agnès DUPUIS ; 13. Daniel JAUGEAS ; 14. Sandrine VIEZZI ; 15. Fabien PROUST ; 16. Angélique DA OLIVEIRA PINTO ; 17. Nicolas FROGER ; 18. Danielle HUGUET ; 19. Samuel BAROUKH ; 20. Sylvie LAIGNEAU ; 21. Jean-Charles HENRY ; 22. Marcelle LECOURT ; 23. Georges DURAND ; 24. Isabelle AUFFRET ; 25. Stéphane TARAGON ; 26. Marie-France BELLIARD ; 27. Lambert ABATAN ; 28. Roxane NÉE ; 29. Augusto CLARA-SILVERIO ; 30. Réjane MALGUY ; 31. Armand BENSIMON ; 32. Véronique LABBÉ ; 33. Luther SARAGA-MORAÏS ; 34. Aurélie GUEGUEN ; 35. Jean-Marc ALOUMON ; 36. Claude FERREIRA ; 37. Romain PICON ; 38. Nathalie CAILLEAU ; 39. Abdelhak LARTIK ; 40. Maryse BESACE ; 41. Charles DARMON


06 – Liste « Saviniens, demain vous appartient » (SE)

1. Bernard BLANCHAUD ; 2. Muriel VALLET ; 3. Samy LAKHDARI ; 4. Isabelle PRADELS ; 5. Thierry CADOUX ; 6. Mélanie FRAZAO ; 7. Mahmoud EL MESHAD ; 8. Véronique JAN ; 9. Thierry COURNAND ; 10. Jany POTISLAWOSKI ; 11. Nicolas BOISIER ; 12. Célia FOUCHER ; 13. Jean-Marc DESCHAMPS ; 14. Martine PRESZBURGER ; 15. Christophe GUILPAIN ; 16. Isabelle RENZANIGO ; 17. Michel COPY ; 18. Patricia VILLETTE ; 19. Cédric NASCIMENTO ; 20. Patricia RUEDAS ; 21. Serge BARBE ; 22. Chantal ANDREY ; 23. Kader MOHAMMED ; 24. Rosa MAZZAFERRO ; 25. François MATTÉ ; 26. Christelle SAVOUREUX ; 27. Filippo AGOSTA ; 28. Maria-Luisa FRAGNOLI ; 29. André PERRIER ; 30. Chloé MARTRES ; 31. Sébastien STAN ; 32. Sandrine SCARAVELLA ; 33. Patrick MOREEL ; 34. Joëlle BEAUDENUIT ; 35. Patrice ROUILLARD ; 36. Noémie FONSECA ; 37. Weize ZHANG ; 38. Béatrice BROSSE ; 39. Frédéric PREVOT ; 40. Antonia SOAVE ; 41. Abdelhak DABOUJI


07 – Liste « Osons Savigny » (LREM)

1. Alexis IZARD ; 2. Sabine VINCIGUERRA ; 3. Christophe-Reynald MICHEL ; 4. Aude HERNANDEZ ; 5. Emmanuel DORLHIAC ; 6. Sandrine COUTÉ ; 7. Ammar SISSANI ; 8. Marie-Line FISCHER ; 9. Henri DELTOUR ; 10. Rosa DOS SANTOS BATISTA ; 11. Vincent BOURGEOIS ; 12. Mélanie HUS-CHARLES ; 13. Frédéric SCHMALTZER ; 14. Agnès GALIBERT ; 15. Franck BOKO ; 16. Mélanie CHEVALLIER ; 17. Ronan DELPORTE ; 18. Hillary BAULT ; 19. Michel HERVÉ ; 20. Chatuni KANKANIGE PERERA ; 21. Franck ACHARD-PICARD ; 22. Tyffanie AKOULI ; 23. Florent DUFRENOY ; 24. Leslie CROT ; 25. Adam ALAMI ; 26. Marie-Louise ROUYER ; 27. Boris FEUILLÂTRE ; 28. Annie LABBÉ ; 29. Gilles HARLE ; 30. Martine SOGNE ; 31. Frédéric PULGAS ; 32. Anaïta JAMES ; 33. Bertrand ALAZARD ; 34. Marie HUBERT ; 35. Brice GNENE ; 36. Nathalie CROUIN ; 37. Thierry SELLAN ; 38. Élise HOUEDE ; 39. Arezki MAMERI ; 40. Nadine NESME ; 41. Nicola GOLIA



Quand même l’avocat de la Commune donne tort à Bruno GUILLAUMOT, adjoint à l’urbanisme

Vous savez que je cherche à faire annuler la modification n°1 du Plan local d’urbanisme (PLU) de Savigny-sur-Orge parce qu’elle règlemente l’obligation de construction de 4000 nouveaux logements pour atteindre les 25 % de logements sociaux.

Et évidemment, DEFRÉMONT qui a approuvé le PLU, même s’il a quand même porté plainte en diffamation et en fraude électorale parce que je l’ai rappelé, et que cela ne lui plaît pas, soutient logiquement qu’on conserve ce PLU parce qu’il veut construire ces 4000 logements.

Mais pendant les débats du PLU, l’opposition à laquelle il appartenait avait soulevé, parce que cela fait bon genre pour la gauche, le sujet de l’habitat caravane, qui n’est pas respecté dans le PLU, et c’est Bruno GUILLAUMOT qui s’en était chargé.

Et moi, en bon mercenaire du droit,

  • si vous êtes victime, appelez-moi et je vous défendrai,
  • si vous n’êtes pas victime, appelez-moi quand même, je vous trouverai bien quelque chose,

j’ai recopié mot pour mot dans ma requête la critique de GUILLAUMOT à l’encontre du PLU qu’il a lui aussi quand même approuvé. C’est à dire qu’il prend la parole pour dire qu’il n’est pas d’accord mais qu’il vote quand même le texte… La gauche de convictions !

Et donc l’avocat de la Commune, qui est également celui de l’EPT (le Territoire), défonce cette argumentation dans les trois pages suivantes, et donne tort à GUILLAUMOT.

Et moi, je trouve cela assez jouissif que la politique du maire-adjoint à l’urbanisme, qu’il n’appliquera évidemment pas maintenant qu’il est élu, soit ainsi battue en brèche par l’avocat même de la Commune, qui implique donc que son élu dit n’importe quoi…