Archives du mot-clé blog

Vos questions : pourquoi Olivier VAGNEUX est-il vulgaire, grossier, outrancier sur son blog ?

Question posée ce matin lors d’un tractage au marché Davout.

Un homme d’âge mur, qui me dit qu’il n’aime pas mon langage sur mon site.

Et qui me demande ce que cela m’apporte, parce que lui trouve que cela me dessert.


Alors oui, je l’assume d’être vulgaire, grossier, outrancier, irrespectueux, et peut-être même pire que MEHLHORN que je dénonce.

Même si moi aussi, je trouve détestable ce que je fais, et je souhaiterais ne pas ou ne plus le faire.

Ce n’est pas parce que je pratique la violence en politique que j’aime la violence !

Oui, je suis capable d’aligner trois phrases sans insulter quiconque, même si cela peut paraître impensable.

Moi aussi, j’aimerais rester un gentil petit garçon à n’être que dans la proposition constructive, et à ne rien critiquer, mais faire des « remarques fraternelles » en bon chrétien !

Seulement, cela ne fonctionne pas… Redescendez sur Terre, ce n’est pas le monde des Bisounours. Et en face, personne ne se gêne pour vous faire de crasses !


Aujourd’hui, si j’ai 1000 lecteurs par jour sur mon blog, dont de nombreux robots juste là pour indexer les pages et y adapter la publicité ; si j’ai cette audience, c’est aussi pour cela.

Au marché, ce matin, il y avait aussi des gens qui n’avaient pas retenu mon nom, mais savaient qui je suis, ou qu’ils étaient en désaccord avec mes idées !

Parce que l’être humain est fatalement attiré par ce qui le choque.

Pour voir jusqu’où je vais aller dans la provocation !

Et quand je ne choque pas, et que je ne fais que de l’information, tout le monde se contrefiche de ce que j’écris, et je n’ai que 200 lecteurs par jour, comme au début, et je fais 6 % aux élections.

L’excès, et je suis conscient d’arriver à tomber dedans de plus en plus souvent, est que l’on ne retienne de moi plus que cet aspect vulgarité, et pas le reste.

J’avais un prof de droit qui parlait tout le temps de sexe. Je n’ai rien retenu de ses cours, et j’avais quand même 6/20 de moyenne (quoique je confonde certainement entre mes cours de droit à l’université et ceux à l’école de journalisme), mais je me souviens de ce prof, et qu’il parlait de sexe.

C’est l’adage de Jean-Marie LE PEN : l’important, c’est qu’on parle de moi.

Je pense pas trop mal m’en sortir, car mes écrits papiers restent tempérés, même s’ils ont encore choqué récemment, parce que j’ai écrit que la situation actuelle était une conséquence de MARSAUDON. Le blasphème !


Après, je souris doucement, parce qu’il y avait aussi un autre homme qui m’avait fait la même réflexion il y a un an, et qui en discutant un peu, en vient à me dire trois phrases plus tard que MEHLHORN est « un connard » !

Même si je sais que le maire de Savigny se lâche sur moi en privé, et qu’il m’arrive de lui rendre la réciproque ; et le plus dur pour moi reste d’éviter le point Godwin, cela reste de la diffamation privé.

Donc moi aussi, et comme cet homme, j’ai le droit d’être en colère, et de l’exprimer en écrivant des vulgarités.

Et un politique qui ne serait que dans la gentillesse, déjà je ne connais pas, et ensuite, c’est la victime qui se fait intégralement piétiner.

Et puis il y avait un autre homme qui s’était offusqué que je parle de « MEHLHORN », et non pas de « Monsieur MEHLHORN », parce que je dois le respect à mon maire…

Donc les échelles de valeur… S’ils connaissaient les autres en privé, et les dessous de la politique, peut-être me comprendraient-ils plus ?


Cela étant, c’est aussi pour cela que j’ai besoin d’arrêter si je perds.

Parce que cela me détruit de constater mon impuissance depuis cinq ans, malgré de faibles victoires, et une pression de chaque instant sur MEHLHORN.

C’est clair que je ne pense pas que du bien de l’Homme, et qu’heureusement que j’ai mon christianisme pour croire que l’Homme est bon, et qu’il vaut le coup.

Parce que je serai plutôt comme Ripley dans la saga Alien, à penser que même si les xénomorphes tuent sauvagement les humains ; eux, au moins, sont solidaires, ne se tuent pas entre eux, sauf si c’est pour profiter du sang acide de l’un d’eux pour s’échapper, et surtout ne se vendent pas mutuellement. Sont-ils plus civilisés que nous ? Je m’interroge…

C’est clair que les Saviniens se réveillent pour un truc, et puis se rendorment illico. Ça gueule et puis ça rentre dans le rang. Sur les fermetures de services, sur les augmentations d’impôts, sur l’urbanisme, sur la fibre, sur Linky… Il n’y a qu’à lire les forums !

Dès qu’il y a un immeuble à côté de chez eux, dès qu’on leur a installé Linky de force, ou dès qu’ils sont fibrés, c’est fini, vous ne les entendrez plus…

Alors, oui, ça m’énerve, et ma vulgarité est aussi bien un style oratoire, si médiocre soit-il, mais je le constate, nécessaire pour parler à la basse populace, que je donne clairement l’impression de mépriser, et j’ai mes raisons, parce que je suis souvent tout seul ; qu’un défouloir pour tout ce que je prends pour moi d’un Savigny que j’aimerais pouvoir défendre plus… Donc aveu d’impuissance à peine dissimulé…



Savigny-sur-Orge : à la cérémonie gag de citoyenneté 2019

La circulaire du 22 octobre 2013 portant pour objet l’organisation des cérémonies de citoyenneté commence de la manière suivante : « Aux termes de l’article R.24-1 du code électoral, des cérémonies de citoyenneté doivent être organisées chaque année par les maires pour remettre leur carte électorale aux jeunes qui ont atteint la majorité depuis le 1er mars de l’année précédente et ont été inscrits sur les listes électorales ».

À Savigny-sur-Orge, le maire sait depuis début janvier qu’il n’aura pas les cartes électorales à remettre à cause des élections européennes, et qu’elles seront envoyées directement par courrier (pour une fois que ce n’est pas un problème avec Docapost !), mais il organise quand même une telle cérémonie (lire la suite avant de trouver que j’exagère).

Mon problème n’est donc pas tant qu’il n’y ait pas de remise de carte électorale, mais plutôt que la municipalité prétende, dans son invitation nominative, mettre à l’honneur les nouveaux électeurs. Or, MEHLHORN s’est juste écouté parler pour livrer un discours europhile. On pouvait faire autrement ! Pareillement, je devais être distrait au moment où le maire a abordé « les principes fondamentaux de la République française et les relations institutions / citoyens régissant le système politique français », parce que je n’ai rien entendu sur le sujet…

Édit au 24/03/19 : Je me rends compte que le maire n’a en plus même pas signé les livrets citoyens qu’il remet aux nouveaux électeurs. Mais quelle feignasse !

#Connaistonnumero. Barbara OBADA ne connaît même pas le numéro de son service…


Alors on m’a conseillé d’être gentil dans cet article, parce qu’effectivement, MEHLHORN m’a laissé rentrer, alors qu’il m’avait bloqué l’accès en 2017 et en 2018.

C’est là qu’on voit que les valeurs sont complètement renversées, parce qu’il faudrait maintenant que je signale quand MEHLHORN respecte la Loi. Ben non, c’est normal, et cela n’a rien d’extraordinaire, même si ce changement de comportement trahit bien que MEHLHORN est sous pression, et qu’il sait que la nuit de son obscurantisme s’achève, que l’aube pointe, et que bientôt le soleil va se lever sur Savigny.

Ce faisant, quand il me bloquait, MEHLHORN me rendait le meilleur des services car il m’offrait quelques sujets d’écriture pour mon blog, et un prétexte pour rester debout à l’entrée de ces cérémonies, et me faire voir des 550 nouveaux électeurs théoriques (en moyenne), dont certains, et encore ce soir, que j’avais eu au catéchisme (souvenirs !).


Ce vendredi 22 mars 2019, ils n’étaient même pas trente jeunes !

En même temps, quand tu vois le mal que les gens ont à trouver la salle des mariages ; mais la Ville aurait pu indiquer avec des panneaux !

Remarquons qu’il n’y avait pas non plus de représentants de la Préfecture ni du Tribunal de grande instance.

Par contre, il y avait bien trois élus de l’opposition, indirectement informé par votre serviteur, car notre très démocrate maire n’avait pas songé à les inviter… (Et ceux-ci de ne même pas s’en plaindre alors qu’ils auraient pu soulever courtoisement que MEHLHORN est un malotru, lorsque l’administration est venu les saluer ; celle-là même qui n’avait pas daigné les informer de cette réunion !)

Il y avait aussi trois policiers municipaux, pour quarante personnes, soit 0,075 policier municipal par personne présente, ce qui est un excellent ratio pour une ville à la pointe de la sécurité.

Mais pas autant qu’à Wissous où tu peux dénoncer les incivilités en direct sur le site de la Commune (l’œil en haut à droite – cliquer sur l’image).


Comme chaque année, le maire de Savigny a encore déformé une citation de Winston CHURCHILL, dont il a tronqué une partie, ce qui en change radicalement le sens.

Il a attribué au Vieux Lion la maxime suivante :

La démocratie est le pire des régimes, à l’exception de tous les autres.

Alors que la vraie citation de 1947 est « Democracy is the worst form of government – except for all those other forms, that have been tried from time to time. » ; ce qui signifie que « La démocratie est le pire des régimes, à l’exception de tous les autres déjà essayés par le passé« .

Outre donc qu’il est étrange de définir négativement la démocratie, sinon par l’absurde…

Il est quand même gênant de présenter la démocratie comme le régime le plus abouti de l’Histoire, alors que nous n’avons que 10 000 ans de civilisation !

Et puis que la démocratie, même sans MEHLHORN, on voit quand même que c’est foireux, et que la dictature a toujours fini par prendre le pas ; il faut aujourd’hui regarder l’état de nos libertés publiques. Mais tout va bien puisqu’il y a Erasmus, donc la liberté de circulation !


Je m’arrête là, non sans prendre le plaisir de tacler mon très cher Alexis TEILLET.

Serait-il possible que je le croise aux conférences organisées par le Grand Orient de France à Savigny ? Ben non, parce que moi-même, je n’irai pas.

Et donc en me rendant au verre de l’amitié suivant la cérémonie sur la trace des 600 kg de petits fours du 25 janvier 2019, je l’écoute se vanter de manger des chips à 5000 euros.

Mon frère, je pense que tu as encore perdu une occasion de fermer ta gueule, oh c’est malpoli, je vais plutôt écrire de te taire.

Puisque tu es si malin, commence par publier le bon de commande et la facture du 25 janvier, et fais-moi un libre accès aux grands livres budgétaires pour me prouver que j’ai tort.

Parce que si ton administration, qui ne contrôle même pas ses documents internes dont je me retrouve en possession, nie les 600 kg, elle ne nie toujours pas les 29 250 €…



Vous avez la parole : Nouvelles pages d’expression libre sur le Savinien libéré

Nouveaux onglets sur le site pour nouvelle catégorie d’articles, le Savinien libéré renforce son orientation « participative ». Les administrations contemporaines fonctionnent de manière archaïque et désordonnée. Aux citoyens, comme nous, d’aller chatouiller les différents mammouths pour ne pas nous retrouver lésé par un système que nous ne pouvons pas maîtriser. C’est ensemble que nous agirons pour la démocratie locale.

Dans son grand populisme (qui est pourtant nécessaire en politique), le Maire de Savigny Éric MEHLHORN a nommé un « conseiller municipal délégué à la démocratie locale » en la personne de mon ancien ami Mathieu FLOWER (dont la lâcheté fait que je ne veux plus avoir affaire avec lui). Cette hâblerie coutumière du Maire n’est qu’un coup d’esbroufe qui n’aboutira sur aucun résultat. Un effet de mode qui ne nous trompe plus !

Vous rappelez-vous en effet la séance au cours de laquelle le Conseil municipal devait voter son règlement intérieur ? Le PS représenté par Jacques SÉNICOURT a présenté neuf amendements pour plus de démocratie locale (relativement fort mal défendu par ce camarade trop passif dans le débat). Aucun n’a été voté. Mais le pire est que Mathieu FLOWER, entre servitude volontaire et obéissance forcée, n’est pas intervenu une seule fois.

À Savigny-sur-Orge (Essonne), l’opacité est donc de mise depuis des années. Mes différents testing citoyens ont souvent abouti sur des échecs auxquels les autorités compétentes de l’État n’ont que rarement donné suite. Les personnels communaux sont les premiers à vous faire comprendre que vous les dérangez ou leur faites perdre leur temps par vos actions. Le pire étant pour consulter tout ce qui attrait aux finances ou aux dépenses publiques !

Souvenons-nous sinon de Laurence SPICHER-BERNIER allant même jusqu’à monopoliser les panneaux d’expression libre pour s’afficher. Et tout cela pour cacher son manque de bilan et l’impéritie de nos élus en général. (Éric MEHLHORN a d’ailleurs diminué les crédits alloués aux formations). Continuons de feindre qu’une minorité peut décider pour la majorité et de ne la consulter que pour le choix des peintures. Les Français ont en décidé autrement depuis 1789.

C’est donc sur Internet que doit s’effectuer la concertation et le débat public. Là où elle est difficilement contrôlable et où elle échappe à la bienpensance maoïste. Mais toujours avec un minimum d’encadrement que je me propose d’assurer lorsque les Saviniens me feront l’honneur de participer au projet de ce site. Ainsi, je vous propose d’agir par le biais des commentaires en bas d’articles ou des onglets dédiés. Vos suggestions d’idées de débats sont aussi les bienvenues.

Discussions proposées le 20 août 2014 :

– les rythmes scolaires à la rentrée 2014-2015 à Savigny-sur-Orge

– le rapport entre les citoyens et les administrations de Savigny quant aux travaux d’urbanisme (ravalement par exemple)

Plus personne ne pourra désormais dire qu’il n’y a pas de lieu de débat à Savigny ! 

Lorsque les thèmes des débats engagés n’auront plus de raison d’être, alors l’onglet disparaîtra, si possible pour céder sa place à un autre. Il sera alors possible de retrouver l’intégralité des discussions qui se sont tenues (ou pas) dans cette nouvelle catégorie dite « Expression libre ».

Spammé et peut-être espionné ?

Ce petit blog commence à avoir quelques visiteurs internationaux, à mon plus grand bonheur, notamment des États-Unis, serait-ce la NSA et la CIA ? Ou des francophones éclairés ? Ou des surfeurs égarés ? Ou encore des robots d’indexation ? Car dans le même temps, je reçois de plus en plus de pourriels.

Au moins une fois par semaine, ils sont expédiés en bloc de plusieurs dizaines que je reçois sur un intervalle de deux heures. Non, ce ne sont pas les créanciers que je n’ai pas mais bien des « pourriels » (spams en anglais) des plus étranges, auxquels je ne cesse de dire mon refus de les recevoir.

Face à eux, je suis impuissant

Arrivant d’horizons bien divers tant de Nouvelle-Zélande que des États-Unis d’Amérique, ils échappent à toutes les sortes de droit. On a beau se désabonner, ils reviennent avec une autre adresse d’envoi. Si vous tardez trop avant de vous désabonner, leur page disparaît mystérieusement, preuve de leur temporalité commerciale. Encore une chance que ce ne soient pas des virus !!! Mais ces « pollurieleurs » sont-ils des hommes ou des robots ?

Tout ce qu’ils me permettent de faire

Il y a des femmes russes et des Ukrainiennes qui m’écrivent qu’elles voudraient me rencontrer (pour avoir des papiers français ?). Comme elles m’écrivent en anglais, je ne comprends pas tout. Je m’étonne d’ailleurs de ne pas recevoir de propositions masculines maintenant que la loi du « Mariage pour tous » est votée. Les personnes homosexuelles aussi doivent avoir droit au mariage blanc !

Autrement, on veut m’assurer contre la prochaine invasion extraterrestre. (J’espère qu’on touche les sous avant l’attaque que j’ai le temps de les dépenser.) On veut me vendre un médicament contre un virus qui a déjà contaminé 30 % de la population américaine. On veut aussi m’aider à avoir un corps de rêve grâce à des stéroïdes anabolisants ou me vendre des stimulants sexuels pour mieux satisfaire la femme que je n’ai pas.

Je collabore avec Signalspam

Lorsque ces pourriels deviennent trop insistants, alors je deviens « vigilant ». Et je me presse sur la plate-forme Signalspam sur laquelle je vous invite à ouvrir un compte. (Un peu de publicité pour un organisme public utile qui ne coûte pas une fortune à l’État et au contribuable. Je l’ai découvert par hasard il y a quatre ans.) Là, je mets en pratique mes talents de zélé collabo et je dénonce, tout en sachant que cela ne changera pas grand chose. 

Quant à l’espionnage…

J’imagine que la NSA a d’autres chats à fouetter que de venir voir ce que je peux écrire sur ce blog. Toutefois, on ne sait jamais. De la même manière qu’on ignore comment recrute la French American foundation. Mais je remercie chaque internaute de ses visites, quelqu’il soit. Plus je suis consulté et mieux je suis référencé, ce qui fait énormément plaisir à mon ego. Alors pourquoi me priver ?

Et dire que 95 % des 168 millions de courriels échangés chaque minute sont des pourriels. On voit les ennemis de la planète qui gaspillent l’énergie mondiale et saturent serveurs et boîte de réception de nos chers messageries. Il faut dire que l’on en a tellement (7 pour ma part)… La révolution numérique continue. Tâchons de la suivre.