Archives du mot-clé AVC

Enquête publique pour la construction de l’hôpital Paris-Saclay : observation n° 332 par M. Olivier VAGNEUX

Bon ben voilà, nous sommes seulement 332 (à six heures de la clôture de l’enquête) sur plusieurs centaines milliers de personnes concernées à nous être exprimés sur la question. Parmi lesquels un conseiller municipal de Savigny-sur-Orge, au nom du groupe « Vivons Savigny Autrement » ; le seul groupe que votre santé intéresse réellement.

Au passage, j’en ai profité pour tacler l’écolo-bobo DEFRÉMONT (c’est que j’ai des moyennes à respecter pour constituer le délit de harcèlement moral) qui semble aujourd’hui se satisfaire du seul projet de maison de santé à horizon 2030 prévu dans le projet de rénovation de Grand-Vaux. Je m’arrête avant de dire du mal de l’Association Santé Bien-Être des coquelicots.

Voilà, maintenant, il ne me reste plus qu’à prier ou à espérer, que je n’aurais pas un proche ou un ami qui va, après un AVC, dans la pire survie possible qui soit, rester handicapé, juste parce qu’il aura mis trop de temps à arriver à l’hôpital. Et quand cela se produira, malheureusement parce que cela arrivera, vous repenserez à moi qui vous avez alerté depuis plusieurs années.



Observation déposée le 04 février 2021

Monsieur le commissaire enquêteur,

J’habite à Savigny-sur-Orge, ville de 37 000 habitants, située à 14 kilomètres de Saclay.

Je découvre cette enquête publique par hasard, alors qu’il me semble pourtant que les habitants de ma Commune, sont grandement concernés par le projet. Visiblement, le maire de ma commune (l’écologiste Jean-Marc DEFRÉMONT) n’a pas estimé utile d’en informer sa population…


En temps normal, il me faut environ 35 minutes pour aller de chez moi à Saclay en passant par l’A10. Mais si les pompiers de l’Essonne écrivent qu’ils peuvent mettre jusqu’à une heure, lorsque les routes sont saturées, je les crois.

Aujourd’hui, si j’ai un problème de santé urgent, je peux être amené à l’hôpital de Juvisy ou à l’hôpital de Longjumeau, en sept à quinze minutes, ce qui est déjà beaucoup.

Demain, je ne le pourrais plus, puisque ces deux hôpitaux doivent être fermés et vendus, pour financer la construction du nouvel hôpital Paris-Saclay, lequel comportera une centaine de lits en moins que les trois hôpitaux existants réunis.

Ces deux hôpitaux n’ont pourtant pas chômé pendant la crise sanitaire, à l’occasion de laquelle il me semblait d’ailleurs avoir entendu que le Gouvernement procédait à un moratoire sur la fermeture d’hôpitaux…

À la limite, je serais dorénavant même plus près de certains autres hôpitaux publics qui ne dépendent pas du ressort territorial du Nord-Essonne…


Dans ces conditions, et sans qu’il ne soit besoin d’évoquer les atteintes manifestes à l’environnement que va occasionner cette construction, vous comprendrez aisément que ce projet, en tant qu’il est conditionné par la fermeture et la vente de trois hôpitaux de proximité, n’est pas légal, en tant qu’il enfreint le principe de précaution, relativement aux dégradations des conditions sanitaires qu’il crée pour des centaines de milliers de Nord-Essonniens.

Par ces motifs, j’émets donc un avis défavorable au projet de construction de l’hôpital Paris-Saclay situé ZAC de Corbeville, Boulevard Nord sur le territoire de la commune d’Orsay présentée par le Groupe Hospitalier Nord-Essonne.


Je vous prie de recevoir, Monsieur le commissaire-enquêteur, l’assurance de mes sincères salutations.

Olivier VAGNEUX,

Savigny-sur-Orge



Savigny-sur-Orge en proie aux tags anarchistes

Alors que j’étais sorti de bon matin (5 heures 25) pour aller recouvrir les affiches de l’extrême-gauche front-nationale, je suis tombé sur ces tags anarchistes. Et il y en a un qui dans l’esprit, synthétise une partie de ce que je pourrais penser. Même si je ne serai jamais aussi vulgaire et que je me bornerai à réclamer la démission de MEHLHORN.

Une triste remarque est que la vacuité du garçon n’est pas sans me rappeler des personnes ayant eu un problème de santé (du genre accident vasculaire cérébral). Il serait alors maintenu en place par des gens qui profiteraient de lui. Parce qu’il ne me semble pas possible de ne pas savoir ce qu’est le SIREDOM quant on est ancien maire-adjoint en charge du cadre de vie.

DSC_0301

Quelques gentillesses sur le FN, ce parti d’allogènes (des Français qui ont la nationalité donc le droit de vote mais ont une culture qui n’est pas très française) qui votent Marine LE PEN afin de priver d’autres personnes immigrés d’un système social qu’ils pensent avoir sanctuarisés à leur profit. Je les estime à 1/3 de ses électeurs, qui veulent juste « fermer la porte » derrière eux.

DSC_0290

Regardez comme ils nous prennent pour des cons ; obligés de coller des affiches A0 (80*120)

DSC_0288

Ou la encore, lorsqu’ils sont obligés de mettre 4 affiches pour qu’on fasse attention à eux.

Parlons d’un vrai parti d’extrême-droite, les républicains de Savigny-sur-Orge. Moi qui suis de droite, suis productiviste. Quand je veux faire des économies, je cherche à rendre productif ce qui ne l’est pas. Je ne vends pas l’outil de travail (comme la Savinière) : même les communistes, qui réfléchissent eux, ont compris l’intérêt de la mise en commun (rationalisation).

Mais je ne désespère pas que MEHLHORN puisse un jour la comprendre, trop tard parce qu’il faudra le temps que l’information diffuse. Admettons lorsqu’il siègera à la métropole du Grand Paris, que son indemnité sera blindée au maximum et qu’il réalisera que son mandat a été un échec. Tel un navet au cinéma, inutile d’attendre la fin pour savoir que son bilan sera mauvais.

En attendant,  le procédurier MEHLHORN qui saisit l’avocat de la commune dès que l’on écrit que son austérité sociale rappelle celle de l’Allemagne nazie, ce Monsieur ne se presse pas de faire réinstaller la plaque du capitaine Jean d’HERS dans le parc, aujourd’hui dégradé, qui porte son nom. Un Compagnon de la Libération, un héros national ! (Lire mon article)

Voilà ce qu’ils ont fait du Parc

DSC_0300 DSC_0299 DSC_0298 DSC_0297 DSC_0296

DSC_0308 DSC_0316 DSC_0293 DSC_0291 DSC_0302

Et pas très loin par un autre groupe plus apolitique

DSC_0294 DSC_0292

Les services techniques disent me lire, ils ont désormais du travail, du Sport-vacances. Pour eux ou pour la CALPE, on ne sait pas et on s’en fout. Est-ce pour autant une œuvre de jeunes privés de Sports-vacances, je ne pense pas. Mais maintenant que la Ville abandonne ses services publics pour « faire des économies ». Tant que Savigny sera gérée par MEHLHORN et sa clique qui ont préféré la consigne à leur cerveau, rien n’est prêt de s’améliorer.