Archives du mot-clé Aude HERNANDEZ

Sur la tribune politique du groupe « Osons Savigny » dans le Mag de juillet 2021

C’est bien la peine de disposer de 1167 signes dans le magazine municipal, aux termes d’un injuste découpage pensé pour défavoriser mes élus qui devraient en avoir 924 au lieu de 875, pour n’en utiliser que 408. On décrypte ensemble ! #Osonsdecrypter

Comme la tribune du groupe d’Une ambition durable pour Savigny, ce sont des réflexions de politique de salon qui trahissent un entre-soi, et dont je ne suis pas persuadé qu’elles intéressent plus que leurs électeurs et qu’elles aient bien leur place dans un magazine municipal. Enfin, c’est toujours cela quand on a désespérément rien d’autre à écrire…

Donc des gens qui ont obtenu 21 et 23 %, en trichant, se félicitent de ne plus faire que 19 % aux départementales (et 11 % aux régionales), un an après…

À ma connaissance, il n’y avait pourtant que Aude et Alexis qui se présentaient aux départementales, mais la tribune est signée comme s’ils avaient tous été candidats.

Par contre, pas un mot pour Christophe-Reynald MICHEL, qui avait déjà été relégué à la 18e place de la section essonnienne de la liste régionale. Sympa et reconnaissant pour le candidat de la 4e ville de l’Essonne, instrumentalisé parce qu’il est CRS, et dont on n’assume pas l’échec… En même temps, pour ce qu’ils ont participé à sa campagne

Moi, ce qui me fait marrer est que dans les communiqués de presse de LaREM, ils écrivaient qu’opposé au cumul des mandats, ils présentaient majoritairement des gens qui n’avaient aucun mandat. Bon ben, à Savigny, juste pour les faire mentir, trois des quatre élus du groupe municipal ont été candidats…

Revenons au score de 19 % qui est même inférieur à celui des européennes de 2019 (22,76 %), mais qui correspond au socle de LaREM, quand ils ne trichent pas, et trahit donc l’échec des différentes entreprises des marcheurs à Savigny qui ne parviennent désespérément pas à dépasser le cadres des seuls aficionados du président…

Alors qu’ils ont perdu 20 % de leur résultat des municipales, eux se sentent confortés dans leur opposition, qui se traduit dans cette tribune, par la seule autocongratulation d’avoir été candidat à une élection intermédiaire et d’avoir foiré leur score.

Tribune finalement bien à l’image de leur opposition, dont il faudra me dire où elle a été productive en un an. Parce qu’à part pinailler sur le prix des trancheuses à pain achetées sous le précédent mandat et dire que DEFRÉMONT copie leur programme, je ne vois rien de très efficace. Surtout que quand tu lis les comptes rendus des commissions, ils tentent un truc et se foirent, et donc le retentent en conseil où ce truc n’aboutit pas plus…

Heureusement donc qu’il y a encore les ministres en campagne pour les faire venir à leurs déplacements, sans même avoir la préséance d’inviter le maire de ladite commune. On attend maintenant de voir les résultats du dernier déplacement sur Grand-Vaux…

Mais tout va bien car on pourra compter sur eux, à chaque étape ; un peu comme quand on pouvait sur Pierre GUYARD pour être vigilant ! Donc bonjour l’alternative !

En attendant, ils ne croient visiblement absolument pas en l’annulation des élections municipales et n’ambitionnent donc pas de sortir de leur petit rôle d’opposants… Ils auraient pu ne rien dire mais non, ils insistent bien sur leur programme des cinq prochaines années.

C’est là où vous voyez qu’ils sont bien du « système », parce qu’ils devraient avoir envie de rejouer les élections pour les gagner, mais non… Qu’ils restent donc dans leur condition, pendant que d’autres forcent le destin pour sauver Savigny autant que faire se peut encore.




 

Y a-t-il quelqu’un pour expliquer à Alexis IZARD que le Département a perdu son autonomie fiscale ?

Avec l’équipe de campagne de « Libres et indépendants – Isabelle FERREIRO et Xavier DUGOIN », on s’est bien amusés à lire ce que proposait Alexis IZARD qui est soit complètement largué sur les compétences du Département, soit qui, comme VERMILLET et TEILLET propose des choses qui existent déjà, soit retente vainement de fourguer son programme municipal anti-Covid. Et puis c’est quand même marrant pour quelqu’un qui voulait faire alliance avec les sortants de les dézinguer autant maintenant !

À Libres et indépendants, nous parlons aussi de cette augmentation de 29 % par les élus sortants. Sauf que parce que nous savons que le Département a perdu sa compétence fiscale, c’est-à-dire que la part départementale de la taxe foncière a été transférée aux communes, contre l’affectation compensatoire d’une fraction de TVA, nous avons pris l’engagement de flécher l’équivalent de ces 29 % et de les retenir dans les contrats de partenariats Département – Communes si les villes ne s’engagent pas soit à les rendre soit à les dépenser de façon ciblée.

Le fraudeur Alexis IZARD, déjà sanctionné pour son achat de voix, peut donc bien prétendre qu’il va supprimer l’augmentation d’impôts ou ne pas les augmenter plus, il n’a aucun pouvoir pour le faire. C’est donc un menteur, qui soit est complètement cynique et promet tout et n’importe quoi pour se faire élire, soit complètement incompétent, et pour le coup, vraiment pas à jour de la réalité des compétences de la collectivité qu’il prétend à diriger.

Eh ouais, c’est cela d’avoir crû jusqu’au bout qu’on serait investi par LR, et qu’on aurait qu’à recracher la bouillie de programme écrite à l’avance… On pourrait encore longuement parler de son choix d’Aude HERNANDEZ comme binôme, parce qu’il n’a trouvé personne sur Morangis. Ou de sa lâcheté qui consiste à cacher les logos sur les courriers personnalisés qu’il envoie aux gens. On atteint ici les limites de l’opportunisme en politique, et cela en devient trop visible…






 

Inquiet par le lobbying d’Aude HERNANDEZ pour le neurofeedback et les « médecines rares »

J’ai reçu la propagande d’Aude HERNANDEZ et d’Alexis IZARD pour les élections départementales.

C’est un petit peu « Demain, on rase gratis » ; cela me fait penser à François MITTERRAND en 1981 qui expliquera en 1983, donc a posteriori, que la rigueur est en fait la contrepartie de ses réformes. Donc quand je lis qu’ils veulent rembourser les 30 % d’augmentations et d’impôts et financer tout un tas de nouveaux services, je ne comprends pas comment ils font…

Mais davantage, ce qui m’inquiète est quand je lis qu’Aude HERNANDEZ pratique le neurofeedback dynamique (qui fleure bon l’arnaque) et qu’elle propose de faire venir des médecines rares sur le canton (ce qui n’est pas de compétence départementale).

Ce n’est pas que je ne crois pas aux médecines alternatives, et par exemple je suis pour l’homéopathie et son remboursement, même à 100 %, parce que je préfère qu’on file du sucre aux gens que des antidépresseurs ; ça les rend moins cons.

Et pour autant, je ne crois pas à la mémoire de l’eau, et je n’ai surtout pas la prétention d’appeler cela « médecine » parce que cela ne soigne pas les gens. C’est comme la Procréation médicalement assistée (PMA) ; les personnes stériles ne sont pas malades ! Les aider à avoir un enfant, qu’ils soient homosexuels ou hétérosexuels, n’est pas un médicament ! C’est comme les lunettes et les préservatifs qui ne sont pas des dispositifs médicaux.

Quand je lis ce que veut dire « neurofeedback », parce que je ne connaissais vaguement cela qu’au travers des entrainements psychologiques des forces militaires américaines spécialisées, je lis en deuxième réponse sur Google : « comment contrôler son cerveau pour traiter des maladies » et Wikipédia dit peu ou prou la même chose.

Et là, il y a plein de clignotants rouges qui s’allument ! Je pense aux charlatans qui soignent les cancers avec des bijoux, pierres ou aliments de couleur !

Donc je comprends bien qu’Aude HERNANDEZ se sert ici de cette propagande pour nous faire sa publicité commerciale…

Je trouve d’ailleurs assez fascinant de voir comment elle a le temps de faire cela, alors qu’elle est en même temps élue municipale, assistante maternelle, maman de 2 enfants, représentante des parents d’élèves et engagée dans plusieurs associations, selon des différentes biographies (il faut sûrement rayer un ou plusieurs intrus dans la liste).

Mais je considère son lobbying pour ces nouvelles « médecines » dites rares (pour moi, le premier problème est déjà de trouver un médecin généraliste car ils sont tellement rares) particulièrement inquiétant par rapport à la vulnérabilité de certains de nos concitoyens, qui peuvent se tourner vers ces méthodes non conventionnelles par désespoir de cause.

Ainsi que ces nouvelles « médecines » existent, c’est ensuite la liberté de commerce et d’entreprise (parce que c’est fait pour faire du fric), mais je ne crois pas du devoir d’élus d’en faire la promotion. Et je trouve cela, non seulement grossier de se battre pour ses intérêts corporatifs particuliers (où est l’intérêt général ?) mais choquant car potentiellement dangereux !



L’opération de boîtage XXS de Christophe-Reynald MICHEL

Tout le Plateau pour un seul homme ? Christophe-Reynald MICHEL a bien du courage ! Son opération XXL s’est donc transformée en opération XXS ! Mort de rire.

Je cherche les photos de l’opération sur ses réseaux sociaux mais je ne trouve rien… C’est vrai que ce n’est pas facile à la fois de distribuer et « en même temps », comme dirait l’autre, de tenir le téléphone pour cette pratique hyper-égotique du selfie.

Un seul inscrit ? La république en marche (LaREM) ne fait plus flores. Il faut dire que quand on voit comment ils traitent leur membre.

J’ai beaucoup de choses à reprocher à MICHEL ; la première étant qu’il est idéologue donc dangereux. C’est le mec qui n’a aucun regard critique et qui trouve que tout ce que fait son parti est parfait mais que c’est complètement nul quand ce sont les autres qui le font.

Mais lui donner la 18e place sur la liste régionale, donc une place de toute façon non-éligible, d’autant plus quand on sait qu’à la fin, LaREM en aura 3, alors qu’il se donne sur Savigny (et ailleurs), pour essayer de faire vivre et de défendre son parti, c’est plus que bâtard.

L’opération a donc dû être annulé. On dira que c’est le froid ou la pluie, même s’il n’y en avait pas…


Je regardais aussi du côté d’Alexis IZARD, qui s’est foutu aux départementales avec Aude HERNANDEZ, déjà parce qu’il ne trouvait personne d’autre, et encore moins sur Morangis.

Je suis d’ailleurs étonné que même Laëtitia NOGUES-BROSSARD, ancienne attachée parlementaire LaREM, n’ait pas accepté de partir avec lui, alors qu’elle déteste VERMILLET autant que cette dame peut me détester et passer cette campagne à dire du mal de moi.

Et ensuite parce qu’elle est jolie ; il l’avait déjà mise elle seule sur son affiche de campagne du 2e tour, certainement pour plaire aux vieux messieurs. Mais quel goujat !

Et donc à part les photos de campagne, et un (non deux) collages pour la liste de Laurent SAINT-MARTIN où ils ont besoin d’être à 4 pour coller (moi, j’ai toujours collé tout seul ; c’est cela l’efficacité), sa campagne est au point mort.

Je vois que des gens qui s’étaient engagés avec lui l’ont abandonné et ne l’aideront pas pour cette campagne.

Vraiment, je ne comprends pas ce qu’il est allé y foutre, sinon pour prendre conscience que son équipe se disloque, et le score s’en ressentira, comme je l’espère et comme cela arrivera.

En attendant, bon courage à eux parce que s’ils n’arrivent déjà qu’à trouver qu’une personne pour distribuer un samedi après-midi aux régionales, je ne sais pas comment ils pourront couvrir toute la ville ne serait-ce qu’avec un seul tract.

Et là où c’est malheureux est que si Alexis ne s’arrête pas de travailler quelques temps, alors il ne fera pas campagne. Donc la politique est un truc de vieux et de chômeurs…