Archives du mot-clé associations

Savigny-sur-Orge : l’étonnante organisation du forum des associations 2019

Vous rappelez-vous de cette époque où le forum des associations, d’ailleurs d’abord au parc André-SÉRON avant d’être au COSOM, s’étalait sur deux jours ? La grande époque !

Le dernier sale coup du maire de Savigny, toujours aux fins de faire des économies, ici de bouts de chandelle par rapport à tout l’argent perdu dans les marchés publics, et de limiter le travail des agents du service Logistique, qu’il a globalement dans sa poche, est de mettre quasiment tout le monde dans des salles (pour éviter de devoir installer des barnums).

Promiscuité, bruit, chaleur : les associations les redoutent depuis le jour où l’annonce leur a été faîte, par le comité de liaison des associations, il y a plusieurs mois. Mais cela n’a toujours pas incité le maire à changer son fusil d’épaule, qui fonce.

Et donc, je vous avouerais que je ne comprends pas quel est le but poursuivi le maire à six mois des élections, à part flinguer sa campagne, en se mettant à dos, toutes les associations, qui au bout de quelques heures, devraient en avoir gros contre l’équipe municipale !




L’étonnante réponse du président du Tribunal de grande instance d’Évry, qui me dénie le droit de requérir une dissolution judiciaire d’association, au mépris manifeste de l’article 7 de la loi du 1er juillet 1901

Selon le président du Tribunal de grande instance d’Évry, une demande de dissolution judiciaire d’association ne peut être formée que par voie d’assignation, au moyen d’une représentation obligatoire par ministère d’avocat. Une réponse qui m’étonne des plus !

Le présent article fait référence à ma demande de dissolution de deux associations satellites de la municipalité de Savigny-sur-Orge. Je m’offusque, seul dans mon coin pour changer, que ces associations politisées soient membres de la commission consultative communale des services publics locaux (CCSPL), au sein de laquelle, elles ne font apparemment rien puisque la CCSPL ne se réunit vraisemblablement pas ! Donc j’ai décidé de siffler la fin de la récré en saisissant le président du TGI.


Naturellement, et puisque vous connaissez mon sale caractère, vous savez que je ne vais pas lâcher ; que je vais d’abord questionner Service public, et leur demander de vérifier puis de modifier leur fiche (ce ne serait que la troisième modification que je provoque en un mois ; ils m’ont d’ailleurs donné leur numéro gratuit pour m’éviter de faire 3939 et de payer 0,15 € la minute). Puis si SP me dit qu’il faut raquer, alors j’essaierai de passer par la procureure, parce que c’est gratuit !

Je vais sinon essayer de réécrire au président du TGI pour lui demander de motiver sa décision, laquelle je le crains, ne devrait être susceptible d’aucun recours… Tout du moins qu’il m’indique où cette pratique est-elle précisée, afin que je prévienne les autres naïfs qui voudraient accomplir pareille démarche. Cela me rappelle que je vais réécrire à la sous-préfecture de Palaiseau au cas où ils pourraient m’aider, puisqu’ils s’étaient montrés plutôt très sympas avec moi !


En premier lieu, je voudrais savoir comment vous comprenez l’article 7 de la loi de 1901, et notamment le « à la requête de tout intéressé », qui certes ne précise pas les modalités de saisine.

En précisant que la deuxième phrase ne concerne que le ministère public, donc le procureur !


En deuxième lieu, je voudrais comprendre pourquoi Google qui en sait plus que nous sur n’importe quoi, ne trouve rien quand on recherche ensemble les occurrences « dissolution judiciaire », « association », « assignation » et « avocat »


En troisième et dernier lieu, pourquoi mon ami Bernard BLANCHAUD n’a-t-il pas reçu un tel courrier du président du TGI à la suite de sa propre demande de dissolution ? Ou alors ne me dit-il pas tout ? Ou alors n’a-t-il pas réellement déposé de demande ? Ou alors c’est parce que mon courrier était tellement mieux fait que le sien (dont je me suis pourtant borné à recopier les arguments) que le président du TGI a eu l’irrépressible envie de m’aider en me ré-orientant ?


En conclusion, j’interprète que le président du TGI cherche à me décourager en s’abritant derrière une pratique qui n’est pas écrite dans la Loi, donc qui n’est pas obligatoire, parce que le droit oral ou le droit coutumier ne s’appliquent normalement plus en France.

Mais c’est cet égo démesuré, que me reproche notamment Bernard BLANCHAUD, et qui éclatera jeudi si j’obtiens une victoire une Tribunal administratif, qui fait que je vais continuer, et que j’obtiendrais, à plus ou moins long terme, les deux dissolutions que je demande !




Mathieu FLOWER, l’adjoint qui ne répond qu’à une seule personne à la fois, toujours par téléphone

J’ai une bonne nouvelle pour tous les adhérents de l’ASLS Musculation ! L’adjoint aux Sports, Mathieu FLOWER, est rentré de déplacement ! Il va donc pouvoir, soit vous répondre personnellement par écrit (et donc laisser des traces), soit vous rencontrer tous ensemble. Et à ce sujet, M. FLOWER annonce en exclusivité une rencontre avec DES membres de l’association, bien que le bureau de l’ASLS n’en soit pas encore informé…

Mathieu FLOWER, à la commémoration de la Libération de Savigny, le vendredi 24 août 2018


FLOWER n’est plus à une contradiction près dans cette affaire. Son comportement lâche et fuyant, tout comme celui de la majorité municipale, n’en est que plus sournois et mesquin, pour ne pas écrire carrément minable !

Ah la la, on se demande bien pourquoi il préfère téléphoner individuellement aux adhérents, plutôt que d’adresser une réponse écrite collective ! Peut-être pour éviter qu’on s’aperçoive de mensonges pour endormir la foule avant une fermeture brutale ?

En effet, il était en déplacement, et son téléphone n’est vraiment, mais alors vraiment pas pratique, pour lui permettre de répondre par écrit.

Malgré cela, et depuis son déplacement, FLOWER peut quand même écrire pour commenter le Facebook de MEHLHORN (le maire), et aussi pour envoyer des messages privés aux adhérents pour leur dire qu’il peut leur répondre par téléphone. Cherchez l’erreur…

Une nouvelle incohérence, en tant que s’il peut écrire sur le Facebook de MEHLHORN à des personnes nommément identifiées, il peut aussi écrire en s’adressant à tous…

Des messages qui de surcroît mis bout à bout révèlent un FLOWER plutôt bavard pour un mec qui ne peut pas écrire avec son portable…

On relèvera à ce propos l’agressivité du maire-adjoint : « Merci de lire les messages qu’on vous envoie », ce qui peut laisser penser derrière ce « on » impersonnel, qu’il y a une offensive de plusieurs personnes pour éteindre l’incendie.

Extrait du compte Facebook du maire de Savigny-sur-Orge le 24 août 2018

Extrait d’un message privé adressé par FLOWER le 24 août 2018


Donc soit FLOWER est un super-adjoint, toujours sur le coup ; que la distance n’arrête pas dans sa sublime mission. Et il préconise l’usage du téléphone parce que c’est là le seul outil qui lui permettra d’adresser une réponse immédiate ! Auquel cas, le sérieux voudrait peut être quand même qu’il prenne le temps d’être en mairie ou chez lui pour être concentré sur sa réponse.

Soit le déplacement de FLOWER est tout relatif (genre, il est en train de faire ses courses à Épinay), voire inexistant ; et il est un prétexte pour ne répondre que par téléphone, en se disant que cela laissera toujours moins de traces que des écrits qui pourraient être réutilisés contre lui ; c’est pourquoi je conseille à tous ceux qui auraient FLOWER au téléphone d’enregistrer la conversation !!! Faites aussi des captures d’écran de vos discussions.

On relèvera enfin que FLOWER promet une rencontre avec DES membres, c’est à dire que la mairie va sélectionner qui elle veut voir, en gros les MEHLHORNO-compatibles ou les anti-bureau de l’ASLS. Une réunion dont les membres du bureau de l’association n’est toujours pas officiellement informé de la préparation… C’est à dire qu’ils l’apprennent de ce que les autres membres de l’association ont appris de FLOWER. Vraiment la grande classe !

Je terminerai en indiquant que selon la municipalité, ce ne sont plus les relevés de compte bancaires qui font défaut, mais les comptes 2017 de l’ASLS qui seraient faussés. Si c’est vraiment cela, pourquoi ne pas l’avoir écrit depuis le début ? On dirait vraiment que la municipalité cherche à semer le trouble autour de l’actuel bureau de l’ASLS pour qu’on en oublie le vrai problème : MEHLHORN qui reprend la salle pour la donner à d’autres !


Ah Mathieu, regarde toi, mais qui est-ce que tu es devenu ? Ok, tous nos amis ne te le disent pas parce qu’ils se disent que tu vas pouvoir les aider maintenant que tu es à la mairie. Mais parmi les paroissiens, parmi les habitants de Grand-Vaux, parmi ceux avec qui tu as bossé sur l’agenda 21, on voit ce que le pouvoir a fait de toi, et on se demande pourquoi, parce que tu nous semblais un gentil garçon, posé et intelligent. Et qu’en fait, tu es une mauvaise personne.



Les subventions 2016 aux associations à Savigny-sur-Orge

Notons que certaines associations n’ont plus rien (comme l’Épicerie sociale) et que l’enveloppe globale a diminué de 441 270 € à 383 670 €…  Remarquons aussi qu’il manque 14 500 € à attribuer au sport, à la suite des interpellations du conseiller municipal Bernard BLANCHAUD, mais je suis certain que la mairie aura une bonne excuse. Enfin, c’est désormais la Ville qui verse certaines subventions autrefois intercommunales.

Peut-être la Ville prévoit-elle déjà de réaliser des avances pour l’année prochaine pour des associations qui manqueraient de liquidités par le fait de ces coupes de subventions. Si j’étais un MEHLHORN fan-boy ou une MEHLHORN fan-girl, je prendrai cet article, et je dirais qu’il y a beaucoup de + (ce qui signifie que la subvention augmente), par exemple pour la Croix-Rouge, une association dont est très proche un maire-adjoint (Daniel GUETTO)…


TOTAUX

Fonction 512 : Santé : 1800 €

Fonction 521 : Handicap : 32 210 €

Fonction 523 : Social/Caritatif : 12 750 €

Fonction 61 : Séniors : 2150 €

Fonction 72 : Amicale des Locataires : 250 €

Associations sportives : 285 500 € (300 000 voté dans le budget primitif de mars 2016)

Sports des collèges et lycées : 2 390 €

Scouts : 3000 €

Autres : 80 410 €


CCAS : 1 323 956 € (+)  Mais le budget du CCAS est en forte diminution

Pour rappel en 2015 : 1 000 000 €

Pour rappel en 2014 : 820 000 €

Pour rappel en 2013 : 896 000 €


Commission Devoir de mémoire : 460 € (+)

Pour rappel en 2015 : 400 €

Pour rappel en 2014 : 475 €

Pour rappel en 2013 : 500 €


Collège Paul-Bert : 460 € (+)

Pour rappel en 2015 : 450 €

Pour rappel en 2014 : 0 €

Pour rappel en 2013 : 300 €


Harmonie municipale : 19 000 €

Pour rappel en 2015 : 19 000 €

Pour rappel en 2014 : 0 € (n’existait pas)

Pour rappel en 2013 : 0 € (n’existait pas)


AMS : 3200 € (=)

Pour rappel en 2015 : 3200 €

Pour rappel en 2014 : 3800 €

Pour rappel en 2013 : 4000 €


Plume en scène : 300 € (+)

Pour rappel en 2015 : 0 €

Pour rappel en 2014 : 0 €

Pour rappel en 2013 : 0 €


Les trois clous : 1000 € (+)

Pour rappel en 2015 : 250 €

Pour rappel en 2014 : 855 €

Pour rappel en 2013 : 900 €


Association des commerçants : 3000 € (+)

Pour rappel en 2015 : 0 €

Pour rappel en 2014 : 0 €

Pour rappel en 2013 : 0 €


École Cohen-Tenoudji : 4500 € (=)

Pour rappel en 2015 : 4500 €

Pour rappel en 2014 : 4418 €

Pour rappel en 2013 : 7700 €


École Sacré-Coeur : 38 500 € (+)

Pour rappel en 2015 : 35 000 €

Pour rappel en 2014 : 34 789 €

Pour rappel en 2013 : 31 081 €


Crèche des petits sucres d’Orge : 1000 € (+)

Pour rappel en 2015 : 0 €

Pour rappel en 2014 : 14 250 €

Pour rappel en 2013 : 15 000 €


Amicale des marins et marins anciens combattants : 200 € (=)

Pour rappel en 2015 : 200 €

Pour rappel en 2014 : 250 €

Pour rappel en 2013 : 250 €


Médaillés militaires : 100 € (=)

Pour rappel en 2015 : 100 €

Pour rappel en 2014 : 100 €

Pour rappel en 2013 : 150 €


UFAC (Union française des anciens combattants) : 3500 € (=)

Pour rappel en 2015 : 3500 €

Pour rappel en 2014 : 4000 €

Pour rappel en 2013 : 4000 €


UNC (Union nationale des combattants) : 900 € (=)

Pour rappel en 2015 : 900 €

Pour rappel en 2014 : 1300 €

Pour rappel en 2013 : 0 €


Anciens de la Légion étrangère : 250 € (=)

Pour rappel en 2015 : 250 €

Pour rappel en 2014 : 0 €

Pour rappel en 2013 : 800 €


Amicale des anciens pompiers de Paris : 250 € (=)

Pour rappel en 2015 : 250 €

Pour rappel en 2014 : 250 €

Pour rappel en 2013 : 500 €


Jeunes sapeurs pompiers en Essonne : 1000 € (=)

Pour rappel en 2015 : 1000 €

Pour rappel en 2014 : 1500 €

Pour rappel en 2013 : 1500 €


Alzheimer Essonne : 500 € (=)

Pour rappel en 2015 : 500 €

Pour rappel en 2014 : 800 €

Pour rappel en 2013 : 800 €


NEPALE (soins palliatifs) : 300 € (=)

Pour rappel en 2015 : 300 €

Pour rappel en 2014 : 600 €

Pour rappel en 2013 : 600 €


Réseau kinésithérapique, bronchiolite Essonne : 1000 € (-)

Pour rappel en 2015 : 2500 €

Pour rappel en 2014 : 0 €

Pour rappel en 2013 : 6000 €


L’Oasis de Savigny-sur-Orge : 29 460 € (=)

Pour rappel en 2015 : 29 460 €

Pour rappel en 2014 : 29 460 €

Pour rappel en 2013 : 29 460 €


Atelier club Joie de créer : 1000 € (=)

Pour rappel en 2015 : 1000 €

Pour rappel en 2014 : 1250 €

Pour rappel en 2013 : 1250 €


UNAFAM (association familiale) : 250 € (=)

Pour rappel en 2015 : 250 €

Pour rappel en 2014 : 300 €

Pour rappel en 2013 : 300 €


Totems et tambours : 1500 € (-)

Pour rappel en 2015 : 3000 €

Pour rappel en 2014 : 3300 €

Pour rappel en 2013 : 300 €


Conférence saint-Vincent-de-Paul : 3500 € (=)

Pour rappel en 2015 : 3500 €

Pour rappel en 2014 : 11 622 €

Pour rappel en 2013 : 4000 €


Croix-Rouge : 3500 € (+)

Pour rappel en 2015 : 3000 €

Pour rappel en 2014 : 3000 €

Pour rappel en 2013 : 3000 €


Secours catholique : 3500 € (=)

Pour rappel en 2015 : 3500 €

Pour rappel en 2014 : 4000 €

Pour rappel en 2013 : 4000 €


Secours populaire français : 2000 € (=)

Pour rappel en 2015 : 2000 €

Pour rappel en 2014 : 4000 €

Pour rappel en 2013 : 4000 €


Savigny tiers monde : 250 € (=)

Pour rappel en 2015 : 250 €

Pour rappel en 2014 : 480 €

Pour rappel en 2013 : 480 €


Âge d’or : 900 € (=)

Pour rappel en 2015 : 900 €

Pour rappel en 2014 : 1200 €

Pour rappel en 2013 : 1200 €


Les foyers : 1000 € (=)

Pour rappel en 2015 : 1000 €

Pour rappel en 2014 : 1200 €

Pour rappel en 2013 : 1200 €


Anim’Action : 250 € (=)

Pour rappel en 2015 : 250 €

Pour rappel en 2014 : 300 €

Pour rappel en 2013 : 0 €


Amicale des locataires CNL des Prés-saint-Martin : 250 € (-)

Pour rappel en 2015 : 500 €

Pour rappel en 2014 : 1000 €

Pour rappel en 2013 : 1000 €


Aéromodélismes navals : 230 € (-)

Pour rappel en 2015 : 250 €

Pour rappel en 2014 : 500 €

Pour rappel en 2013 : 500 €


Aïkido club de Savigny : 880 € (-)

Pour rappel en 2015 : 950 €

Pour rappel en 2014 : 950 €

Pour rappel en 2013 : 1000 €


Club de baseball/softball – Les Lions de Savigny : 29 520 € (+) –

Avec une part de subvention intercommunale

Pour rappel en 2015 : 8654 €

Pour rappel en 2014 : 10 000 €

Pour rappel en 2013 : 15 000 €


COS Boxe anglaise : 2090 € (+)

Pour rappel en 2015 : 1900 €

Pour rappel en 2014 : 1900 €

Pour rappel en 2013 : 2000 €


Vélo club de Savigny : 4050 € (-)

Pour rappel en 2015 : 4400 €

Pour rappel en 2014 : 8800 €

Pour rappel en 2013 : 9200 €


Amicale cyclo de Savigny : 470 € (-)

Pour rappel en 2015 : 509 €

Pour rappel en 2014 : 710 €

Pour rappel en 2013 : 750 €


Évi’danse 91 : 1430 € (+)

Pour rappel en 2015 : 0 €

Pour rappel en 2014 : 1300 €

Pour rappel en 2013 : 1400 €


Savigny fitness danse : 8500 € (=)

Pour rappel en 2015 : 8500 €

Pour rappel en 2014 : 8500 €

Pour rappel en 2013 : 7000 €


Val-d’Orge escrime : 6330 € (-)

Pour rappel en 2015 : 6880 €

Pour rappel en 2014 : 10 000 €

Pour rappel en 2013 : 10 500 €


CO Savigny football : 38 500 € (+)

Pour rappel en 2015 : 35 000 €

Pour rappel en 2014 : 70 000 €

Pour rappel en 2013 : 70 500 €


Savigny Handball 91 : 40 690 €

Pour rappel en 2015 : (compris dans la subvention au COS)

Pour rappel en 2014 : (compris dans la subvention au COS)

Pour rappel en 2013 : (compris dans la subvention au COS)


CO Savigny judo : 17 640 € (-)

Pour rappel en 2015 : 19 170 €

Pour rappel en 2014 : 24 200 €

Pour rappel en 2013 : 25 500 €


Budo club de Savigny : 5210 € (+)

Pour rappel en 2015 : 5 206 €

Pour rappel en 2014 : 9000 €

Pour rappel en 2013 : 15 800 €


Club olympique de Savigny : 96 580 € (-)

Pour rappel en 2015 : 114 718 €

Pour rappel en 2014 : 130 000 €

Pour rappel en 2013 : 232 775 €


Rugby club de Savigny : 12 420 € (-)

Pour rappel en 2015 : 13 500 €

Pour rappel en 2014 : 27 700 €

Pour rappel en 2013 : 27 750 €


Dokwan Savigny taekwondo : 3010 € (+)

Pour rappel en 2015 : 2800 €

Pour rappel en 2014 : 2800 €

Pour rappel en 2013 : 3000 €


CO Savigny tennis : 16 630 € (-)

Pour rappel en 2015 : 18 074 €

Pour rappel en 2014 : 22 000 €

Pour rappel en 2013 : 32 500 €


Club VTT de l’Yvette : 1320 € (-)

Pour rappel en 2015 : 1425 €

Pour rappel en 2014 : 2850 €

Pour rappel en 2013 : 3000 €


Association sportive du collège Paul-Bert : 400 € (+)

Pour rappel en 2015 : 392 €

Pour rappel en 2014 : 470 €

Pour rappel en 2013 : 500 €


Association sportive du collège Les Gâtines : 880 € (+)

Pour rappel en 2015 : 875 €

Pour rappel en 2014 : 800 €

Pour rappel en 2013 : 850 €


Association sportive du collège Jean-Mermoz : 420 € (+)

Pour rappel en 2015 : 414 €

Pour rappel en 2014 : 470 €

Pour rappel en 2013 : 500 €


Association sportive du lycée Corot : 360 € (=)

Pour rappel en 2015 : 360 €

Pour rappel en 2014 : 850 €

Pour rappel en 2013 : 900 €


Association sportive du lycée Monge : 330 € (+)

Pour rappel en 2015 : 326 €

Pour rappel en 2014 : 720 €

Pour rappel en 2013 : 750 €


Scouts et Guides de France : 3000 € (=)

Pour rappel en 2015 : 3000 €

Pour rappel en 2014 : 5000 €

Pour rappel en 2013 : 7500 €