Archives du mot-clé Alice MATHY

De l’hypocrisie de la liste « Saviniens, demain vous appartient » lorsqu’elle se réclamait sans étiquette…

Dans les derniers temps, Bernard allait même jusqu’à afficher ce papier (dans l’image de une) avec le titre de « INFORMATIONS », toujours à l’encre noir sur papier blanc, ce qui est rigoureusement interdit, et bien sûr sans mentions légales…

Sauf que je le maintiens, la liste « Saviniens, demain vous appartient » (c’est quoi ce nom ?) était une liste étiquetée « Nous citoyens » avec des personnalités partisanes, à tout le moins déjà connues et engagées en politique locale, donc avec des étiquettes.

Ce sont celles-ci que je vais maintenant vous révéler.


En première position, on retrouvait Bernard BLANCHAUD, élu sur la liste UMP en 2014, qui se décrivait lui-même comme un militant LR de 2006 à 2015, puis un militant Nous citoyens, et enfin un militant LaREM de 2016 à 2019. De fait, soit c’était bien une liste Nous citoyens, soit c’était une LaREM dissidente, au vu de la personnalité de la tête de liste…

À la cinquième place, on retrouve Thierry CADOUX, figurant déjà sur la liste UMP de Jean MARSAUDON en 2008 et UDI de Laurence SPICHER-BERNIER en 2014. La seule question est de savoir sur laquelle il sera en 2026. Celle de FABRE ?

À la dixième position, on remarquait la présence de Jany POTISLAVOWSKI, aussi connue sur le nom de Alice MATHY. Elle fut conseillère municipale de 2015 à 2017, car troisième de la liste du Front national de 2014. Soi disant qu’elle avait arrêté la politique, car elle en était dégoûtée, notamment que je parle d’elle, il lui en fallut bien peu pour revenir.

En onzième place figurait Nicolas BOISIER, élu sur la liste MARSAUDON en 2008, maire-adjoint éphémère de 2012 à 2014 (de quoi d’ailleurs – en charge des équipements de mémoire), 4e sur la liste UDI de Laurence SPICHER-BERNIER en 2014. Il est le président du Centre national des indépendants (CNI) de l’Essonne depuis 2013.

À la quatorzième position, on trouvait Martine PRESZBURGER, femme de Philippe, sur la liste de FABRE en 2014, qu’elle soutenait à fond jusqu’à sa mésalliance entre les deux tours.

En quinzième place, il y avait Christophe GUILPAIN, conseiller municipal sortant, un temps censé apporter l’investiture du MoDem à Bernard, du temps où il voulait rallier un maximum de petits partis.

Enfin, en seizième position figurait Isabelle RENZANIGO, sur la liste de FABRE en 2008, et en soutien en 2014.


Alors, cette liste de Bernard n’a jamais été une vraie liste sans étiquette.

Mais plutôt plutôt une liste diverse du fait de l’addition de micro-mouvements et partis, dont personne n’a voulu ailleurs.

Et qu’il aurait peut-être été contre-productif de tous mettre en avant, d’où ce besoin de se revendiquer la seule et unique liste sans étiquette avec tant d’insistance.

Par rapport à un sondage expliquant que les Français étaient prêts à voter pour un candidat sans étiquette depuis MACRON, en faisant semblant de croire que MACRON n’est parti de rien.

Ben voilà, Bernard, tu le constates. Les Saviniens ne sont pas prêts à voter pour des candidats se prétendant de manière plus ou moins vraie sans étiquette partisane, lesquels se ramassent tous, moi compris, mais toi plus que moi…


Enfin, j’observe que si Bernard a supprimé le logo de Nous citoyens dans sa circulaire, il s’est bien gardé de placer l’emblème de ce parti dans son sens interdit…





Bilan nul pour la conseillère municipale FN Jany-Alice MATHY remplacée par Alexandre LEFEBVRE

En réalité, le bilan n’est pas si nul car Jany-Alice MATHY sera rentré dans le vocabulaire des lecteurs de ce blog en tant que nom commun ou qu’adjectif désignant une personne qui fournit une photo (très) datée. Seuls les initiés peuvent comprendre cette expression : Ne fais pas ta Jany-Alice MATHY !

En dehors de cela, que peut-on retenir du mandat de Jany-Alice MATHY (FN) qui a démissionné du Conseil municipal de Savigny-sur-Orge le 28 septembre 2017 ? Strictement rien ! Alors je m’adresse aux électeurs du FN de Savigny : est-ce bien à ces gens-là que vous vouliez confier les clés de l’hôtel de ville ? Non pas à cause de leurs idées (ils n’ouvrent même pas la bouche pour les exprimer), mais à cause de leur désintérêt pour la politique !

C’est un triste aveu d’échec pour le FN qui n’avait donc personne de valable et de compétent à présenter à Savigny à part Audrey GUIBERT, permanente politique, donc salariée du parti ! Après la démission de Tony ROLLAND, deuxième de liste, c’est au tour de la troisième de liste « Savigny bleu marine » de fausser compagnie à Audrey GUIBERT. Mais on m’a dit que son remplaçant Alexandre LEFEBVRE était un peu plus politisé donc coriace ! À voir sur la durée !

Sauf que jusqu’à présent, celui-ci, installé lors de la séance du 19 octobre 2017, est classé sans appartenance déclarée donc hors du groupe Savigny bleu marine, qui de facto n’est plus un groupe ! N’assumerait-il dons pas tout ? Ne serait-il pas FN ? Ou pire serait-il philippotiste ? Notons également que le webmestre ne sachant pas trop que faire de la photo de Mme MATHY a créé une rubrique spéciale pour elle (« Quelques photos »), plutôt que de retirer le fichier…

Jany-Alice MATHY n’est pas beaucoup intervenue en séance. Il faut bien reconnaître qu’elle n’a pas souvent été là. Ne travaillant pas ses dossiers, il n’est d’ailleurs pas rare qu’elle ait votée différemment d’Audrey GUIBERT, ce qui la fout mal. Sa sortie la plus remarquée fut celle au cours de laquelle elle me demanda de reculer ma caméra car elle ne voulait pas être filmée. J’avais d’ailleurs eu droit à un commentaire de son mari, me reprochant de m’en prendre à sa femme.

Je me rappelle sinon du 17 juin 2015 ; de ce jour où elle m’avait dit que je n’étais pas très catholique. Et moi de penser très fort, mais de ne pas lui répondre par impolitesse, que je l’emmerde et que le jour où je la verrais fréquenter une église, alors elle pourrait me donner des leçons de catholicité !

C’est maintenant terminé, elle n’aura pas marqué l’histoire de Savigny, pour ne pas dire qu’elle n’aura servi à rien. C’est tout le problème du Front national qui ne sait pas, et qui ne veut pas former ses militants. MATHY a été placée en troisième position parce qu’elle était jeune et jolie (sur la photo du tract). Mais le reste n’a pas suivi. J’espère enfin, pour ma modeste part, avoir contribué au moyen de ce blog à lui donner toute la place qu’elle ne voulait pas prendre



Sénatoriales 2017 : la liste des 59 (+2) potentiels grands électeurs saviniens (Savigny-sur-Orge)

Savigny-sur-Orge est une commune de 37 000 habitants. Par conséquent, elle a droit à 47 grands électeurs, soit un de plus qu’en 2011, lors du dernier renouvellement des sénateurs essonniens (c’était alors 1 délégué supplémentaire pour 1000 habitants, quand c’est désormais 1 pour 800). Mais pour le cas où des conseillers municipaux ou des délégués supplémentaires ne souhaiteraient pas être grand électeur, 12 suppléants ont aussi été élus à des fins de remplacement.

Lors du Conseil municipal extraordinaire du vendredi 30 juin 2017, réuni à la suite du décret n°2017-1091 du 2 juin 2017, 59 potentiels grands électeurs ont été désignés : les 39 conseillers municipaux, parmi lesquels deux voteront à un autre titre, plus les 8 délégués supplémentaires, plus les 12 suppléants.


Revoir la vidéo du Conseil (une heure trente environ)


À l’issue du vote :

La liste « Le bon sens pour Savigny, union de la droite, du centre et des indépendants » présentée par Éric MEHLHORN a obtenu 7 délégués supplémentaires titulaires et 9 délégués supplémentaires suppléants.

La liste « Union de la gauche municipale », présentée par Pierre GUYARD, a obtenu 1 délégué supplémentaire titulaires et 2 délégués supplémentaires suppléants.

La liste « Agir pour vous Savigny ensemble », présentée par David FABRE, a obtenu 1 délégué supplémentaire suppléant, mais n’a pas obtenu de délégué supplémentaire titulaire.

La liste « Savigny bleu marine », présentée par Audrey GUIBERT, n’a obtenu aucun délégué supplémentaire titulaire ou délégué.

La liste « La République en marche », présentée par Bernard BLANCHAUD, n’a obtenu aucun délégué supplémentaire titulaire ou délégué.


Pour rappel en 2011,

la liste de la majorité municipale (SPICHER) avait obtenu 4 délégués supplémentaires.

La liste du Bon sens (MEHLHORN-MÉRIGOT) avait obtenu 2 délégués supplémentaires.

La liste d’union de la gauche (LÉOST) avait obtenu 1 délégué supplémentaire.

La liste Savigny-Égalité (ESTIVILL) n’avait obtenu aucun délégué supplémentaire.

La liste Europe-écologie les Verts (FABRE) n’avait obtenu aucun délégué supplémentaire.


Si tout le monde accepte, seuls les délégués titulaires voteront, sans quoi on ira chercher dans la liste des suppléants. Aucun conseiller municipal ou délégué du conseil municipal ne peut donner ou recevoir de procuration. Si la liste des suppléants est épuisée, alors une nouvelle élection de délégués sera organisée.

Le tableau des électeurs sénatoriaux sera établi par le Préfet et rendu public au plus tard le septième jour suivant l’élection des délégués et de leurs suppléants, soit vendredi 7 juillet 2017. Là encore, sans justification pour leur non-participation au scrutin, les grands électeurs encourent une amende de 100 euros, prononcée par le tribunal de grande instance de leur chef-lieu, selon l’article L.318 du code électoral.

Je rappelle que les délégués qui prennent part au scrutin, et les électeurs de droit qui ne reçoivent pas une indemnité annuelle au titre de leur mandat reçoivent une indemnité de déplacement !


Les 47 grands électeurs saviniens, si aucun des titulaires ne se désiste

1. Mme Nadège ACHTERGAËLE

2. Mme Anne-Marie GÉRARD

3. M. Daniel GUETTO

4. Mme Réjane MALGUY

5. M. Daniel JAUGEAS

6. M. Sébastien BÉNÉTEAU

7. Mme Joëlle EUGÈNE

8. M. Mathieu FLOWER

9. Mme Marie-Lucie CHOISNARD

10. M. Alexis TEILLET

11. Mme Marie-France BELLIARD

12. M. Franck BOUZIN

13. Mme Nathalie CAILLEAU

14. M. Bruno CHERONET

15. Mme Catherine CHEVALIER

16. Mme Guilène DÉSIRÉE

17. Mme Claude FERREIRA

18. M. Nicolas FROGER

19. M. Cyrille GEORGES

20. M. Jean-Charles HENRY

21. Mme Véronique LABBE

22. Mme Sylvie LAIGNEAU

23. Mme Laurence PINON-CHEVALLIER

24. Mme Sandrine VIEZZI

25. M. Bernard BLANCHAUD

26. M. Christophe GUILPAIN

27. M. Jacques PATAUT

28. Mme Lydia BERNET

29. M. Jean-Marc DEFRÉMONT

30. M. Pierre GUYARD

31. Mme Michèle PLOTTU

32. Mme Éva SAS

33. M. Jacques SÉNICOURT

34. M. David FABRE

35. M. Gérard MONTRELAY

36. Mme Laurence SPICHER-BERNIER

37. Mme Alice MATHY

38. M. Jean-Louis MEYER, pour M. Éric MEHLHORN

==> militant LR

39. M. Alexandre LEFEBVRE, pour Mme Audrey GUIBERT

==> militant FN, ami d’Audrey GUIBERT

40. Mme Isabelle AUFFRET

==> militante LR ; 30e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

41. M. Raymond GUILLARD

==> militant LR ; 31e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

42. Mme Maryse BESACE

==> militante LR ; 32e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

43. M. Daniel VIARD

==> militant LR ; 33e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

44. Mme Marcelle LECOURT

==> militante LR ; 34e de la liste municipale Le Bon sens pour Savigny (la liste du maire en 2014)

45. M. Jean-François CHIRON

==> militant ou sympathisant LR

46. Mme Agnès DUPUIS

==> militante ou sympathisante LR

47. Mme Isabelle NEVEUX

==> militante sans étiquette ; 22e de la liste municipale d’Union de la gauche en 2014


Les délégués supplémentaires suppléants, qui ne peuvent devenir grands électeurs que du fait du renoncement d’un titulaire

48. M. Guy LABORIALLE (suppléant)

==> militant ou sympathisant LR

49. Mme Josette DEHARBE (suppléante)

==> militante ou sympathisante LR

50. M. Bechara SALAMEH (suppléant)

==> militant ou sympathisant LR

51. Mme Danielle HUGUET (suppléante)

==> militante LR ; membre du Conseil citoyen de Grand-Vaux

52. M. Ganesh COUMMAR (suppléant)

==> militant ou sympathisant LR

53. Mme Sophie BOULANGER (suppléante)

==> militante LR ; épouse BÉNÉTEAU

54. M. Augusto CLARA-SILVERIO (suppléant)

==> militant LR mais 6e de la liste UDI en 2014 (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)

55. Mme Geneviève CAILLEAU (suppléante)

==> militante LR ; mère de la conseillère municipale Nathalie CAILLEAU et veuve de Jean-Claude CAILLEAU, président de l’association de soutien à Éric MEHLHORN, Savigny nos cantons

56. M. Jean-Yves CAUFMENT (suppléant)

==> militant ou sympathisant LR

57. M. Bruno GUILLAUMOT (suppléant)

==> militant PS ; 9e de la liste municipale d’Union de la gauche en 2014

58. Mme Valérie DERMAUX (suppléante)

==> militante EELV ; 16e de la liste municipale d’Union de la gauche en 2014

59. Mme Isabelle FERREIRO (suppléante)

==> militante UDI ; 9e de la liste UDI en 2014 (la liste de la maire sortante, SPICHER-BERNIER)


Plus nos deux élus saviniens qui votent à un autre titre

(+1) M. Éric MEHLHORN, en tant que Conseiller départemental de l’Essonne

(+1) Mme Audrey GUIBERT, en tant que Conseillère régionale d’Île-de-France



Audrey GUIBERT (FN) tente de récupérer la colère des contribuables de Savigny-sur-Orge

En cette fin avril 2016, le Front national (FN) distribue un tract dans les boites aux lettres de Savigny pour dénoncer le matraquage fiscal. Si je suis d’accord avec l’idée sur le principe, je n’ai qu’une question : quelles sont les solutions du Front national pour Savigny ? Comme eux, j’aurais voté, à leur place, contre ce budget. Par contre, j’ai des solutions un peu plus viables que l’appel stérile à la révolte de Mme GUIBERT.

Notons d’ailleurs que GUIBERT veut préparer l’avenir, notion abstraite qui signifie qu’elle ignore le présent, donc le concret. En même temps, GUIBERT ne menacerait pas les locataires saviniens d’un hold-up fiscal dès 2016 si elle vivait dans le pays réel et qu’elle savait que la taxe foncière n’est payée que par les seuls propriétaires. Donc il leur faudra attendre 2017 pour subir la pressurisation fiscale tant redoutée par le Front national.

FN-1604-V


Sur les impôts

Qu’il est paradoxal que la gauche de HOLLANDE-VALLS se vante de réaliser des diminutions d’impôts tandis que la droite de DUROVRAY-MEHLHORN en réalise de sévères. Le clivage gauche/droite voudrait pourtant que la gauche impose au nom de la justice sociale, pour mieux répartir les richesses. Tandis que la droite devrait diminuer les impôts pour libérer l’économie. Ici, le FN se situe résolument à droite, et ça me fait mal de l’admettre…


Audrey GUIBERT emploie des mots qu’elle ne comprend pas

Au recto, on nous apprend que la majorité LR « concocte » le matraquage fiscal tandis qu’au verso, on nous dit que les hausses ont été votées… Il y a une incohérence temporelle. On nous parle de cercle vicieux amorcé… Sauf que les services publics ne rapportant pas d’argent, les supprimer ne signifie pas à terme une augmentation conséquente des impôts. Car si ce nouvel argent finance des investissements utiles et générateurs de richesses, l’économie repart…


Les références guibertiennes (pas d’hommes dans les familles, beurk !)

familles-sans-hommes

Faut-il voir une ou deux familles ?

Alors que Florian PHILIPPOT s’en prend violemment ces derniers jours à la Manif pour tous, voilà que GUIBERT reprend le vocabulaire gauchisant du « mariage pour tous » de HOLLANDE… Pour le reste, ce sont des comparaisons irrationnelles avec les municipalités Front national de Fréjus ou de Mantes-la-Ville qui n’ont pour l’une par la même taille que Savigny et pour l’autre pas le même potentiel économique et financier. Du coup, quel rapport ?


Sur la critique de la gestion

Oui, MEHLHORN prend des mauvais choix depuis 21 ans et rejette toujours la faute sur les autres. Mais concrètement, que fait ou que dit ou que propose le Front national qui pourrait depuis deux ans faire que les choses aillent mieux ? Les interventions de GUIBERT au point de vue économique reprennent le vademecum du FN mais ne vont pas plus loin dans l’application locale. Pour preuve, pas même de site internet pour retrouver les idées précises…


Audrey GUIBERT ne sait même pas comment s’appelle sa colistière

Jany-Alice MATHY a beau eu entreprendre des démarches pour faire changer son prénom de Jany en Alice sur les documents administratifs saviniens, Audrey s’en fout. En plus de mettre une photo datée de Jany-Alice, Mlle GUIBERT renomme Alice en Jany… Je pense, d’une part que l’intéressée sera heureuse de l’apprendre, et d’autre part que ce tract a été fait sans la consultation de MATHY. Bref, c’est le FN donc quelques cadres qui confisquent tout le travail.


Il est intéressant pour conclure de lire cette dernière phrase « Rejoignez l’opposition nationale » (et non pas municipale). Ce tract instrumentalise une situation locale pour critiquer la situation nationale. GUIBERT se fout donc de créer un parti fort à Savigny, pourvu qu’elle parvient à générer des voix au niveau national. Je pense pourtant que le FN ne pourra gagner que le jour où il se structurera réellement au niveau des villes. Dieu nous préserve de ce moment.