Archives du mot-clé Alexis IZARD

Départementales 2021 à Savigny-sur-Orge : comment Alexis IZARD a mis un terme à la carrière politique d’Éric MEHLHORN

Je m’en vais vous raconter aujourd’hui un événement des coulisses des élections départementales 2021, et plus précisément comment Alexis IZARD a scellé le destin politique d’Éric MEHLHORN ; et en quelque sorte l’a placé en retraite anticipé d’office.

Ce qu’il faut d’abord savoir est qu’à partir de juillet 2020, sitôt acquise la défaite aux municipales, la place de MEHLHORN au Département était compromise.

Et tandis que les candidatures à sa succession se multipliaient, lui ne prenait même pas la peine de faire valoir la sienne, trop persuadé qu’il était le candidat naturel de la droite.

Et c’est dans ce même déni qu’il va entamer une campagne de porte-à-porte, qui ne s’est d’ailleurs pas super bien passée, en vue de sa réélection, sans voir que son parti le lâchait.

Très rapidement, MEHLHORN a été sorti du jeu. Certains faisant courir le bruit qu’il avait d’ailleurs renoncé. C’est-à-dire que l’investiture ne se jouait plus qu’entre IZARD et TEILLET.

Et puis comme je l’avais annoncé, ne parvenant pas à se mettre d’accord, l’option MEHLHORN est effectivement revenue dans le jeu, mais à une seule condition qui ne dépendait plus de lui.

Car ce qu’il faut bien comprendre est que l’élection départementale n’est que la pré-sélection de la future tête de liste de la droite pour les prochaines élections municipales.

MEHLHORN ayant perdu, ce n’est pas avec lui que LR veut repartir en 2026 (ils ne croient pas à l’option 2021). Et donc on voulait bien de lui, mais pour 3 ans maximum.

Donc en 2024, MEHLHORN démissionnait du Conseil départemental et c’est son suppléant qui le remplaçait pour avoir une crédibilité supplémentaire comme tête de liste en 2026.

De la même manière que tout LR a été très hypocrite avec MEHLHORN, tout le monde est très hypocrite avec TEILLET qu’ils prennent pour un abruti, incapable d’achever ses études.

Et l’avantage d’IZARD, que sincèrement je ne trouve pas plus flamboyant que TEILLET, est qu’il a de très bons parrains avec un appui et un soutien inconditionnel du parti UDI.

Donc LR voulait bien de MEHLHORN à la condition qu’il cède sa place à IZARD en cours de mandat, ce qui impliquait d’abord et surtout que IZARD accepte d’être son suppléant.

Et IZARD a dit non. Il était la seule chance de salut de MEHLHORN ; la seule porte de salut digne, et il a refusé, enterrant définitivement les derniers espoirs de retour et de salut de MEHLHORN.

À tous ceux qui me détestent, c’est donc bien Alexis IZARD qui a tué votre champion ; ce qui était relativement facile à compter du moment où je lui avais fait perdre la ville.

Ou plus exactement, à partir du moment où il l’a perdu tout seul, dans le même aveuglement qui lui a fait perdre sa place de vice-président du Conseil départemental de l’Essonne.

Et c’est donc également IZARD qui a tué ce qu’il restait de MARSAUDON (de ce que MEHLHORN n’avait pas réussi à liquider entre la Savinière et le cadre de vie pourri par le bétonnage) !



 

Départementales 2021 : les 20 candidats sur le canton de Savigny-sur-Orge

Sur le canton numéro 17 de Savigny-sur-Orge regroupant les communes de Savigny-sur-Orge, Morangis et Wissous.

5 binômes représentent le record de candidats sur cette élection.

La droite est donnée vainqueure au deuxième tour dans toutes les configurations.


Binôme d’Union de la gauche

Zohra TOUALBI et Ludovic BRIEY

Remplaçants : Lydia BERNET et Thomas BRONES

Commentaire : 3 Saviniens pour 1 Morangisseoise. Où est Wissous ?


Binôme Les Républicains

Brigitte VERMILLET et Alexis TEILLET

Remplaçants : Angélique DE OLIVEIRA PINTO et Florian GALLANT

Commentaire : Au revoir MEHLHORN !


Binôme Divers-Centre – Majorité présidentielle

Aude HERNANDEZ et Alexis IZARD

Remplaçants : Chantal CORENWINDER et Olivier PERROT

Commentaire : Où est Morangis ? Les élues LaREM de la majorité de VERMILLET vont-elles faire campagne pour leur maire ou leur parti ?


Binôme du Rassemblement national

Audrey GUIBERT et Maxime STEENS

Remplaçants : Martine MARCUS-POUPPEVILLE et Jean-Baptiste BARDET


Binôme divers-droite

Isabelle FERREIRO et Xavier DUGOIN

Remplaçants : Carole PERSONNIER et Olivier VAGNEUX



 

À Savigny-sur-Orge, la majorité municipale de gauche n’aime pas la culture : elle ferme le musée Davout

J’ai écrit cet article avant le meurtre de la femme de mon parrain. Je ne pense pas que je l’aurais écrit de la même manière après cet événement et je n’ai même pas le courage de me relire pour l’amender. La vie continue et me morfondre ne fera pas revenir l’être aimé. Je pense en plus qu’il y a une symbolique à le publier quand même aujourd’hui, bicentenaire de la mort de Napoléon.


De vous à moi, je respecte le culte du maréchal DAVOUT, mais je ne comprends pas bien la fascination que peut exercer cet homme alors que c’était typiquement un militaire de l’Ancien Régime : un vrai boucher sur le champ de bataille, en plus d’un planqué.

Alors, on nous dira : « oui, mais il n’a perdu aucune de ses batailles. » Certes, mais si tu admires Napoléon, c’est pour sa proximité avec les militaires et ses stratégies économes en vies humaines. Pour moi, lé général napoléonien caractéristique est LANNES, qui s’est en plus élevé dans les grades à la force de ses réussites ; ce qui n’est pas non plus le cas de DAVOUT. Mais LANNES n’habitait pas Savigny-sur-Orge…


J’en viens à notre histoire de musée ; les membres de l’association du « Souvenir du maréchal DAVOUT » sont tellement dans leur truc qu’ils s’imaginent être le seul musée de Savigny alors que je connais personnellement aussi le musée de l’Éducation surveillé, à la ferme Champagne.

Tu vois, déjà quand tu ne penses qu’à ta gueule, je n’ai typiquement pas envie de t’aider. Qu’à cela ne tienne, ils ont Alexis IZARD ! La même race, la même inconstance que la girouette Laurent SAUERBACH. À croire que je n’étais pas si fou qu’on me disait puisque le Tribunal administratif m’a donné raison à la fin… Et là, je n’entends plus SAUERBACH.


 


Le problème pour le musée est le même qu’avec l’organisation du forum des associations :

1°) Déjà une arrière-pensée politique mais SAUERBACH pour le musée, comme Michel LEROUGE pour le comité de liaison des associations, ont joué aux cons. Quand tu politises ce que tu touches, c’est logique que tu en paies le prix au moment de l’alternance. Après, c’est une question de magnanimité de la nouvelle équipe. Et DEFRÉMONT est un haineux.

2°) Ensuite, exactement comme avec MEHLHORN, une absence totale d’information préalable et une mise devant le fait accompli qui ne permet pas la réaction. Et c’est impoli et profondément irrespectueux.

Après, on sait bien que DEFRÉMONT, c’est la gauche qui porte la haine de soi et du blanc. C’est cette gauche qui soutient des gens qui ont quitté leur pays pour venir en France parce qu’on les y obligeait à fermer leur gueule et qui réclament aujourd’hui d’imposer ces lois qu’ils ont fui.

C’est cette gauche qui vomit le mot « culture », autant qu’elle parle d’écologie, mais qui ne reconnaît qu’une seule culture « woke » mondialisante et mondialisée, qui est en fait tout sauf européenne. On est à fond dans le « relativisme culturel » de FINKIELKRAUT (1987)

C’est cette même gauche qui ne voit Napoléon que comme un dictateur, le massacreur d’une génération de Français et un esclavagiste. Les putains de révisionnistes qui jugent l’Histoire à l’aune de nos critères moraux d’aujourd’hui.

Personne n’est dupe du lien qui existe avec le bicentenaire de la mort de l’Empereur, pour lequel anniversaire, Savigny-sur-Orge, la ville du Maréchal DAVOUT ne va absolument rien faire, comme si ne pas en parler signifiait que cela n’existait pas.


Maintenant, là où il faut rentrer dans la gueule de DEFRÉMONT, à croire qu’il n’a jamais mis les pieds dans les locaux, c’est qu’il n’a en réalité certainement pas besoin de la petite salle de l’étage qui est de toute façon inaccessible quand vous voyez la gueule de l’escalier et les portes qui sont déformées du fait de la vétusté du bâtiment. Pourquoi veut-il la récupérer ? Pour en faire un bureau administratif ?

Plus largement, je ne vois pas comment on peut transformer ce lieu en centre municipal de santé en l’état actuel. Les normes d’accessibilité ne pourront jamais être respectées ! Je trouve que c’est déjà une honte de mettre les services culturels dans ces locaux. Notons également que quand la Police municipale occupait ces locaux, avec l’office du tourisme – syndicat d’initiatives, elle se passait elle aussi de cette salle.

Après, c’est vrai que cette salle appartient à la mairie qui en fait ce qu’elle veut, et que rien ne l’oblige à la conserver pour l’association. Mais de là à vouloir en faire un centre municipal de santé ; je me demande bien quelle est la part de responsabilité de mes amis de l’Association sante Bien-Être des Coquelicots dans cette idée, s’il y en a une.

Entre nous, tu envoies les gens se faire vacciner dans le gymnase Champagne et tu as installé le Secours populaire à côté du cimetière Champagne. Pourquoi ne crées-tu pas ton centre municipal dans l’ancienne école maternelle Robert-Leuthreau, là où il y aura de la place ?




Déportation : Alexis IZARD à la limite du révisionnisme historique

La culture, c’est comme la confiture, moins tu en as et plus tu l’étales.

Finalement, je comprends mieux pourquoi Alexis IZARD ne percute toujours pas le danger qu’il a, à promettre tout et n’importe quoi à des salafistes, dans la mesure où il semble s’imaginer que les 76 000 juifs qui ont été déportés en France, et qu’il croît d’ailleurs tous français, alors que 55 000 des juifs déportés depuis la France étaient étrangers ou apatrides mais ce n’est pas ici l’objet du débat, l’ont été pour leur « croyance religieuse ».

Un peu comme si les nazis avaient demandé un certificat de pratique aux juifs avant de les déporter. Ah, toi tu ne crois pas, donc c’est bon tu peux partir…

Ces deux éléments montrent :

1°) qu’Alexis ne connaît pas l’Histoire,

2°) qu’il ne comprend pas les motivations idéologiques des Nazis, et plus largement que des gens puissent avoir une idéologie qu’ils appliquent, ce qui n’est guère étonnant d’un opportuniste qui passe du DVG à LaREM pour essayer de finir soutenu par LR…

Parce qu’il n’a lui-même pas de convictions, il ne doit pas comprendre que d’autres puissent en avoir.

3°) qu’il instrumentalise l’Histoire et qu’il cherche juste à dire : je suis du côté des gentils et du bon côté de l’Histoire.

Le problème, Alexis, c’est pour que te faire élire, à la fois tu fricotes avec des gens antisémites qui sur leurs réseaux sociaux expriment autant de bienveillance envers les juifs que les nazis en leurs temps.

Et en même temps, tu agis par des compromissions qui sont dignes de celles qui ont permis aux nazis d’arriver au pouvoir et/ou de la collaboration de l’administration française avec l’Allemagne hitlérienne.

Donc je ne te fais pas confiance, d’abord pour ton inculture qui te fait réécrire une Histoire que tu participes à répéter sans la voir, et aussi parce que tu n’es pas sincère et que tu instrumentes la mort de centaines de milliers de personnes pour tes intérêts politiques. Honte à toi !