Archives du mot-clé affiches arrachées

Appel à punchlines contre ceux qui arrachent mes affiches à Savigny-sur-Orge

Pour autant que l’affichage a toujours été un jeu de cons, dont l’effet sur l’électeur est très souvent sur-estimé, le sort réservé à mes affiches depuis plusieurs mois commence à me poser de sérieuses questions. Je ne vais cependant pas arrêter pour autant.

Ce n’est plus le mec qui arrache l’affiche d’un coup, ou qui tague dessus un message du style « guignol » pour la décrédibiliser et me forcer à repasser (et tu te rends alors compte ici de l’âge de la personne qui fait cela car plus personne n’utilise le mot guignol de nos jours…).

Ce n’est pas plus le gamin qui fait le grand devant son collège, ou le dealer et le fumeur de cannabis, que je dérange régulièrement sur le parking du gymnase Champagne.

Ce sont des personnes qui me crèvent précisément les yeux, qui arrachent ma bouche, qui me défigurent, et qui salissent mon nom.

Derrière l’aspect symbolique, il y a véritablement une haine ciblée pour en arriver là, et ne pas aller au bout en enlevant toute l’affiche ; dont j’ignore les raisons, et notamment celle qui les retiens de s’en prendre à moi physiquement !

Alors de vous à moi, qui mon affichage peut-il énerver autant si ce n’est les potes du maire ? Parce que dénoncer les promoteurs et les contraventions, et donc informer la population, ne devraient plutôt que me faire des amis, dans la mesure où ce sont des causes plutôt consensuelles ? Et là, bizarrement, aucun des soutiens du maire pour demander des installations de caméras pour défendre la liberté d’expression !

Bref, je recherche des phrases courtes et bien senties que je pourrais afficher à côté de mes placards pour bien faire sentir aux grosses merdes qui m’arrachent tout le mépris que je pense d’eux, gros illettrés qui ne sont même pas capables de concurrencer mes écrits par d’autres écrits, grosses feignasses qui ne sont pas capables de coller par dessus mes collages, gros haineux tout justes bons à détruire de manière primaire.


À vos claviers, en commentaire, ou par courriel ! Merci d’avance.


dsc_0772[1]



Publicités

Les soumis de MEHLHORN : MODEM et DLF (DUPONT-AIGNAN)

Pour le titre de mon article, j’ai hésité à employer un autre terme. Et puis j’ai réalisé que les canidés de la famille MEHLHORN avaient un peu plus de personnalités que leur maître (et que ceux qui le suivent aveuglément). Car au moins eux, ils m’aboient dessus lorsque je vais tracter jusque dans la boite-à-lettres de leur propriétaire. Ça change de MEHLHORN qui nous ignore pour faire semblant qu’il n’y a pas de problème.

chiens-filles-MEHLHORN

Source : compte Facebook de Véronique MEHLHORN – 14 décembre 2013

Mauvaise surprise ce matin de découvrir que certaines de mes affiches ont été arrachées (pas toutes parce que les incompétents de Debout-la-France ne connaissent même pas l’emplacement des panneaux saviniens). En réalité, il fallait baliser l’itinéraire du « banquet » des séniors, du 20 au 23 avril 2015, auquel M. MEHLHORN mange certainement à nos frais (avec M. GUETTO). En tout cas, il y avait la voiture quand je suis passé.

DSC_0050

Par exemple, ils ne doivent pas connaître celui-là…

DSC_0048

Ni système mais je ne me tiens pas trop loin de l’UMP…

DSC_0055

Engagez-vous chez les lâches qui choisissent un budget de facilité

 

Tiens, mais c’est quoi par terre ?

DSC_0054

Devant le stade de Savigny où se tient le repas de nos anciens

DSC_0052

Une affiche bleue d’Olivier VAGNEUX à laquelle est accolé un tract pour la marche du dimanche 19.

Donc la coïncidence est troublante car en même temps qu’on arrache mes affiches, il y a le parti de Nicolas DUPONT-AIGNAN qui passe et qui colle par dessus. Il pouvait mettre en dessous ou sinon à côté sur l’information d’un concert à Massy. Mais c’est mieux de recouvrir les informations saviniennes… Donc DLF soutient le budget de Monsieur MEHLHORN.

C’est étrange et je crois de plus en plus à la théorie de mon ami Jean-Marie. Comme si des colleurs écoulaient les fonds d’affiches pour empêcher des gêneurs de parler… Pourquoi un parti qui n’a même pas été capable de trouver 4 militants sur 3 villes pour se présenter aux élections départementales réapparait-il aujourd’hui ? Pour les régionales de décembre ?


C’est qui Debout-la-France à Savigny ? Le doyen JAUGEAS dans son dernier mandat ?

Daniel-JAUGEAS_news_thumbnail

Source : CALPE

C’est Daniel JAUGEAS, 70 ans, Maire-adjoint en charge de la sécurité et des Transports, 1187,95 € par mois, une voiture de fonction qui lui permet de se rendre à la salle des fêtes de Savigny (sûrement pour surveiller les concerts) ou à l’agglomération. Cet homme était un sous-marin de Georges TRON qui devait filer des voix à MEHLHORN et cela a réussi.

Évidemment, lorsqu’on s’arrange avec les responsables de son parti MM. Olivier CLODONG et Patrick MIGNON (ancien du FN) qui s’accordent à Savigny sur une alliance UMP-DLR alors que Nicolas DUPONT-AIGNAN a dit qu’il n’y en aurait pas. Le problème de NDA est qu’il s’entoure de gens qui lui donnent de l’argent, donc qu’il est surtout conseillé par des opportunistes…

Mais combien de voix JAUGEAS aura-t-il apporté, lui qui n’a réalisé que 0,94 % aux législatives de 2012 ? Cet homme qui a créé une agence immobilière chez son voisin, déclarée à son adresse (et qui a fermée après que je l’ai dénoncé sur ce blog). Lui qui ne respectait pas le Code électoral en 2012… Lui qui m’insulte lors de la commémoration du 24 août 2014…

Lui que j’accuse d’avoir utilisé le dispositif Voisins vigilants pour faire garder sa maison cet été (c’est bizarre de commencer le test par la zone où il habite – ah, le potentiel criminogène fort). Cet homme qui, lors de la manifestation de jeudi, affirmait non sans connotation : « Allez les jeunes, un petit coup de tam-tam, c’est couleur locale » !!!


Et le MODEM dans tout cela ? (Je passe mon couplet sur les centristes, prostituées politiques qui se vendent au plus offrant, mais bon là, ils se vendent quand même pour 228,09 € par mois… Cher payé pour leur âme.)

Christophe-GUILPAIN_news_thumbnail

Source : CALPE

2_FLOWER-321be

Source : Ville de Savigny-sur-Orge

Deux autres élus qui ont soutenu le budget de M. MEHLHORN et de M. PATAUT. N’omettons pas que ces deux élus sont conseillers municipaux délégués. M. GUILPAIN (au dessus) est conseiller délégué au développement durable et au développement numérique. Il perçoit 228,09 € brut par mois et s’est donc vendu pour ne pas risquer de se voir retirer sa délégation.

M. GUILPAIN est de surcroît conseiller communautaire à l’agglomération, donc touche 240,56 € (environ) supplémentaires tous les mois. En dessous, il y a Mathieu FLOWER qui, en 2008, était sur la liste PS de M. David FABRE en tant que MODEM. Lui est conseiller délégué à la démocratie locale, et c’est à lui qu’il faut demander plus de concertation.

GUILPAIN est juste une grande gueule qui ne connaît rien aux dossiers en plus d’être un absent régulier aux commissions municipales. C’est lui qui affirmait, suivant Daniel GUETTO, alors que les chiffres disaient le contraire, que la fréquentation de l’épicerie sociale était en baisse, pour justifier qu’on coupe des subventions à cet organisme.

Vendredi soir, je discute avec Bernard MÉRIGOT (Maire-adjoint entre 1983 et 2009, 1er adjoint de 2008 à 2009 puis conseiller municipal de 2009 à 2014) et l’homme vient nous saluer sans me regarder dans les yeux. Il affirme en visant M. MÉRIGOT (rédacteur de www.savigny-avenir.fr) que « beaucoup écrivent sans savoir« . Pour qui parlait-il ? Nous en savons sûrement plus que lui.


Outre l’UMP sur la liste mehlhornienne aux municipales, tous ceux qui l’ont soutenu et lui ont apporté l’investiture d’un autre parti ont obtenu une récompense. Mais ils doivent alors se tenir sage sinon on aurait tôt fait de les démettre, comme Laurence SPICHER-BERNIER fit le 4 juillet 2012 avec M. MEHLHORN notamment. Moi, je suis trop insoumis pour rentrer dans un parti, c’est aussi cela l’indépendance d’assumer notre vraie nature, en vérité et en liberté.