Alexandre LEFEBVRE, l’élu « fragile » du Front national de Savigny-sur-Orge

Après les démissions de Tony ROLLAND puis de Jany-Alice MATHY, nous obtenons confirmation de la fragilité de la section communale du Front national (FN) avec un élu, quatrième de liste, dont le premier acte politique est de se désolidariser du FN, de crier haut et fort qu’il est divers-droite (DVD) et de faire changer le nom du groupe de « Savigny Bleu marine » en « Ensemble, défendons Savigny ». Quelle faiblesse de ne pas s’assumer ainsi !

Si les électeurs du Front national n’étaient pas que des consommateurs aveugles d’une marque qui passe son temps à les trahir, ils se rendraient compte que le FN ne fait rien pour Savigny. Ils élisent des personnes qui une fois installés au Conseil municipal, se dépêchent de dire qu’ils ne sont en fait pas du FN et donc qu’ils ne feront pas la politique FN. Mais les mecs élus, les 97 % de vos voix, vous les avez obtenus à cause de cette étiquette du FN ; c’est pas pour vos talents !

Et Audrey GUIBERT qui laisse faire. Une permanente politique du FN dont les revenus sont donc constitués de ce que le parti la paye ! Il faut reconnaitre que depuis qu’elle a sa place de conseillère régionale, et l’indemnité qui va avec, elle se moque de beaucoup de sujets saviniens. Et sa gestion départementale du FN est minable, expliquant aussi les revers électoraux de ce parti, à force de placer ses copains et d’écarter les gens un peu intelligents du département…

Enfin, ça me fait bien rire de voir que le FN dit vouloir défendre Savigny, en tant qu’ils sont des soutiens du maire. Bien sûr, le FN vote contre les délibérations de la majorité. Mais en dehors des conseils, vous les verriez s’embrasser, se palper, se tutoyer. Blanc bonnet et bonnet blanc. Et je pense plutôt que c’est parce que la liste du Bon sens pour Savigny contient un certain nombre de factieux qui ne s’assument pas ; même si les élus FN sont aussi des LR opportunistes…

Quel est donc l’intérêt pour le FN de continuer à présenter des candidats fantaisistes aux municipales ? L’argent uniquement, avec l’histoire du micro-parti Jeanne. GUIBERT emprunte à ce micro-parti à un taux de 6,25 % pour acheter un kit de campagne, ce qui créé des intérêts de remboursement, lesquels sont inclus dans le compte de campagne et remboursés par l’État si les candidats font plus de 5 %. Du coup, pour 1400 euros de kit, Jeanne en gagne 80 par ville où il fait plus de 5 % des voix.



Publicités

Faut-il s’étonner des retards de travaux du square Capitaine Jean-D’HERS ?

Voilà plus de trois semaines qu’il n’y a plus un ouvrier sur le chantier du square Capitaine Jean-D’HERS aux Gâtines. Pourtant, les travaux auraient dû se terminer il y a un mois, le 15 décembre 2017. Que se passe-t-il donc ? Les pénalités de retard étant fixés à 480 € TTC par jour, comment se fait-il que l’entreprise ne réagisse pas plus vite ? À moins que…


J’ose donc l’hypothèse que MEHLHORN et sa clique d’incompétents se sont tellement faits avoir sur le coût réel des travaux, que les entreprises se foutent de devoir déduire 500 euros par jour par rapport au bénéfice réel qu’elles se font. Qu’est-ce que 10 000 euros quand votre proposition d’un tiers supérieur au prix de marchés équivalents, vous rapporte 100 000 euros en plus ?

D’autant que MEHLHORN qui accumule les conneries, et confond d’ailleurs lors de ses vœux les bus 292 et 492 parce qu’il ne connait pas sa ville, s’auto-félicite d’avoir bloqué le passage vers Morangis. Or, s’il connaissait un peu ses dossiers, il se rappellerait que l’extension du 292 jusqu’à la ZAC des Gâtines (qui date de 1997) était conditionné à un usage partagé avec les Morangissois…

Espérons donc que la Ville, si elle en est capable, va se bouger un peu pour faire achever ces travaux, et surtout que le prolongement du 292 ne sera pas remis en cause par un maire qui prend sa population pour des cons en leur disant : je suis efficace parce que je dépense beaucoup. Non, tu dépenses beaucoup parce que tu te fais systématiquement entuber…

Et MEHLHORN de redire qu’il a eu raison de vendre le réseau câblé donc de payer une indemnité de rupture pour un contrat caduc depuis 15 mois au sujet de la fibre optique. C’est à me demander s’il est vraiment stupide, ou s’il touche quand même une commission, parce que ce n’est ni possible ni légal de payer des pénalités pour rompre un contrat déjà achevé…

En attendant, voyez dans quel état demeure le square, de fait inutilisable même si plein de gens passent quand même les barrières pour promener leurs chiens. Dernière remarque sur les panneaux, n’était-ce pas possible pour MEHLHORN de faire écrire les noms des lieux encore plus petit ? Parce que là, je les vois encore trop bien d’assez près ! Quelle catastrophe ce mec !

 



Quand l’opposition de gauche fait tout ce qu’elle peut pour ne pas m’aider

Parfois, je me demande si la gauche municipale souhaite vraiment que soient invalidées les fermetures de la crèche familiale et de la Savinière ! Ces deux décisions sont contenues dans la délibération n°14/174 dont l’audience pour l’annulation se tiendra ce jeudi 18 janvier 2018 à 10 h 00 au Tribunal administratif de Versailles !

Aussi parce que tant cette même opposition, que les citoyens réunis dans le collectif Sauvons l’enfance de Savigny, ont obtenu l’annulation de la délibération n°02/156 du 13 avril 2015 portant vote du budget primitif 2015, nous devrions pouvoir obtenir l’annulation de toutes les délibérations sur le fondement (le visa) desquelles ces actes ont été pris !

Il y a eu beaucoup de bêtises de faites de la part de la municipalité, allant jusqu’au faux en écriture publique suivant. Soi disant par exemple que cette gauche annoncerait avant 20 h 38 qu’elle serait partie à 20 h 45 !!! (Le problème est que la gauche a validé ce compte-rendu au conseil municipal suivant, dont n’importe qui peut pourtant se rendre compte qu’il est faussé !)

Nous avons une piste à creuser, des portes à enfoncer, et j’ai demandé l’aide des élus de la gauche municipale ! ET ILS NE VEULENT PAS M’AIDER ! Alors qu’ils peuvent être décisifs pour me permettre d’emporter la décision, et qu’il suffirait d’un rien ! Qu’on établisse que la légalité du huis clos n’a pas été respecté, et que tout doit être annulé !


La Loi me permet de demander l’intervention de témoins à l’audience. C’est l’article R.732-1 du Code de justice administrative, en son quatrième alinéa :

J’ai demandé à nos élus de gauche de se manifester ; j’ai pris tous les renseignements nécessaires à cette fin, et nos élus ne veulent pas !!! Soit qu’ils ne me répondent pas, soit qu’ils me disent ne pas aimer les recours, la Justice, la procédure, le temps qui passe, les résultats qui ne résolvent rien. Qui est à gauche ? Croyez un peu en la Justice !

Alors parce que je suis éligible à l’aide juridictionnelle, j’irai de toute façon en appel avec un avocat commis d’office si le résultat ne m’était pas favorable.

Sauf qu’on ne peut pas attendre l’appel pour empêcher la vente de la Savinière !

Car si j’obtiens l’annulation de la fermeture de la Savinière, j’obtiens l’annulation de droit de la désaffectation de la Savinière donc de son déclassement (un autre de mes recours), et donc elle n’est légalement plus vendable (un autre recours encore) !


Comment dois-je l’exprimer ? C’est maintenant que j’ai besoin que la gauche se bouge et se range à mes côtés.

Ils me détestent et je les déteste. Je passe une demi-journée par semaine en prison. Je ne fais pas payer mes clients qui ne le peuvent pas. Je finance du micro-crédit en Afrique. Je fais beaucoup plus de social que ces bourgeois qui font trop semblant de s’occuper des plus pauvres, et font toujours campagne à coup de clientélisme. Et c’est parce que les Français se sont rendus compte de l’escroquerie qu’est le socialisme que leurs électeurs sont partis chez MÉMENCHON ou à En marche !

Aujourd’hui, j’en appelle donc à la réunion pour l’intérêt général de Savigny !

J’appelle Éva SAS, Lydia BERNET, Michèle PLOTTU, Pierre GUYARD, Jean-Marc DEFRÉMONT et Jacques SÉNICOURT à répondre à mon appel, à expliquer ce qui s’est passé, leur mésinformation ou leur désinformation des dossiers, leur expulsion du huis clos !


À l’issue de l’audience, et si celle-ci ne m’est pas favorable ou que le sujet n’aura pas été évoqué, j’enverrai une note en délibéré au président de la 1ère chambre pour l’informer d’un nouveau moyen de légalité interne propre à l’annulation de la délibération avec l’annulation du budget 2015 prévoyant et justifiant la fermeture des services.

J’ai besoin d’aide, et je sais qu’avec vous, nous gagnerons, parce que notre cause est juste !



Damned, ils possèdent des vidéos de moi en train de me masturber devant des sites pornos

Ah, mes bons amis, si vous connaissiez la misère de ma vie sexuelle et affective, vous sauriez que ce n’est pas possible… Ils m’auraient écrit m’avoir chopé en pleine « masturbation intellectuelle », je n’aurais pas pu nier parce que c’était forcément vrai. Bref, c’est ma première arnaque à la webcam, j’en suis pour le coup tout excité !

Il paraît que sur Koh Lanta (TF1), les participants n’ont pas envie de sexe, malgré qu’ils soient tous en maillots de bain toue la journée, parce que les privations font que la libido est reléguée à un autre plan.

Personnellement, les semaines comme celle-ci où je dors trois heures par nuit, par exemple parce que je distribue mes vœux ou que j’écris des recours contre la Ville de Savigny-sur-Orge, ma libido est tout autant nulle.

Voilà donc qu’Audrey MARTIN, au nom bien français, mais qui ne parle pas la langue, possède des « saletés » sur moi. En même temps, elle m’écrit du Canada. Elle me menace sans trop me menacer. Elle veut des bitcoins ; elle est maline, elle sait que leur valeur va encore monter.

Il paraît que les Russes sont très doués pour fabriquer ce genre de vidéos, et que ça pourrait presque être ressemblant. J’ai hâte que mes 8 premiers amis identifiés me montre cette vidéo, qu’ils vont recevoir en fin de journée ; moi, qui n’ait jamais regardé un porno de ma vie, même si systématiquement quand vous zappez sur la 17 le dimanche soir après 22 h 30, vous avez un risque de tomber sur un film plus qu’érotique…

J’ai donc voulu, malgré les mises en garde d’Audrey qui a raison sur le fait que la Police ne m’aider pas, dénoncer cette tentative d’escroquerie, mais vous savez que je ne suis pas super malin. J’ai bien tenté de suivre les instructions de la CNIL… Pourtant, à aucun moment, et j’ai essayé par deux fois, il ne m’a été demandé de fournir de capture d’écran du message reçu. Bref, je ne sais pas ce qu’ils vont bien pouvoir faire ou retrouver avec la seule adresse mail bidon d’envoi…

Donc voilà, si vous recevez une telle vidéo, vous êtes prévenus, et je vous remercie de m’en informer, qu’on se marre tout d’abord, puis qu’on prenne les dispositions juridiques qui s’imposent ensuite, même si ce ne sera a fortiori pas moi sur la vidéo…


Enfin, pour votre culture, laissez-moi finir cet article en vous parlant du crime d’Onan : l’onanisme, aussi appelée masturbation. C’est dans le 38e chapitre de la Genèse, premier livre de la Bible, et c’est une chose négative en tant qu’elle s’oppose à la natalité. On rappellera juste qu’à l’époque, dans la civilisation hébraïque, il était de coutume que la veuve du fils ainé, celui qui héritait à la mort du père des terres et des biens, se remarie avec le frère du nouvel héritier. En tout cas, mon Dieu n’est pas vraiment sympa avant l’arrivée de Jésus…

En ce temps-là, Juda quitta ses frères et se rendit chez un homme d’Adoullam appelé Hira.

Là, Juda aperçut la fille d’un Cananéen appelé Shoua. Il la prit et s’unit à elle.

Elle devint enceinte et enfanta un fils qu’on appela Er.

Elle devint encore enceinte et enfanta un fils qu’elle appela Onan.

Elle devint enceinte une troisième fois et enfanta un fils qu’elle appela Shéla. Juda était à Késib lors de cette naissance.

Juda prit une femme pour Er, son premier-né. Elle s’appelait Tamar.

Mais Er, le premier-né de Juda, déplut au Seigneur, et le Seigneur le fit mourir.

Alors Juda dit à Onan : « Unis-toi à la femme de ton frère, pour remplir envers elle ton devoir de beau-frère : suscite une descendance à ton frère. »

Mais Onan savait que la descendance ne serait pas à lui. Aussi, quand il s’unissait à la femme de son frère, il laissait la semence se perdre à terre, pour ne pas donner de descendance à son frère.

Ce qu’il faisait déplut au Seigneur qui le fit mourir, lui aussi.