La Commission d’accès aux documents administratifs indique la communicabilité de l’arrêté de recrutement de Christophe CHARRIER

Il y a quelques mois, j’ai reçu une lettre de dénonciation des conditions d’embauche de Christophe CHARRIER, nouveau responsable de la Police municipale de Savigny.

J’ai demandé, ainsi que la Loi me le permet, la communication de l’arrêté de recrutement de cet homme aux fins de vérifier la véracité des accusations portées contre cet homme.

Sans réponse de la Commune dans un délai de un mois, j’ai saisi la Commission d’accès aux documents administratifs avant d’introduire un recours administratif devant le Tribunal.


La Commune s’est défendue en invoquant le caractère abusif de ma demande.

La CADA lui a répondu que son argument ne lui apparaissaît pas recevable.

Et elle a donc émis un avis favorable à la communication du document demandé.



Maintenant, soit MEHLHORN respecte l’avis de la CADA, et mon recours tombe.

Soit il a des éléments à cacher au travers de ce recrutement, et il va jouer la montre.

On voit cependant mal comment le Tribunal pourrait me donner tort, alors que la CADA ne retient pas elle-même le seul argument juridique que pourrait invoquer la Commune.



Antoine CURATOLO pourra-t-il tenir ses promesses de candidats ? Vu qu’il n’est déjà pas capable de tenir ses promesses de campagne…

Pendant des mois, Antoine nous a parlé de ses affiches, et qu’on allait voir ce qu’on allait voir, et que ce seraient les meilleures… À tel point que c’en était devenu un mème de campagne, voire même un sujet de gentille moquerie entre différents candidats.

Et puis Antoine a dévoilé ses affiches, en deux temps, et c’est vrai qu’elles sont intéressantes, en tout cas de mon point de vue, toujours plus sympa que celles de DEFRÉMONT et de BLANCHAUD, voire même que celle de IZARD.

Antoine s’est ensuite mis à faire de l’affichage sauvage, ce qui a duré quelques temps. Il y en a toujours des traces localisées en certains quartiers. Mais il a vite arrêté, en tant que c’est illégal dans cette période de pré-campagne.

Après quoi, Antoine, qui racontait encore récemment que sa liste était presque bouclée, a grandement ralenti. Il est depuis absent des panneaux d’affichage, alors que là encore, il promettait de passer tous les jours, voire plusieurs fois par jour.

Outre que je m’étonne qu’il ne soit pas capable de faire plus avec une telle équipe, je m’interroge surtout de savoir si Antoine pourra tenir ses promesses (qu’on ne connaît pas encore, et c’est peut-être cela son secret s’il n’y en a pas et donc qu’il ne pourra pas les trahir), vu qu’il n’est déjà pas capable de respecter ses promesses d’affichage… Plus largement, je m’interroge aussi sur la réalité de sa liste, et de savoir s’il pourra aller jusqu’au bout…

Ce qui moi m’arrangerait bien pour emmerder MEHLHORN, et peut-être même finalement plus DEFRÉMONT et FABRE s’il parvient à leur capter un électorat dit populaire.



Je trouve scandaleux qu’Alexis IZARD (LaREM) distribue ses tracts à la sortie de la messe !

Dimanche 19 janvier 2020, à la sortie de la messe de 11 heures 00 à l’église sainte-Thérèse de Savigny-sur-Orge, je reconnais un colistier d’Alexis IZARD, puis je vois qu’ils sont en fait six, et qu’ils sont sur le parvis (qui n’est pas la voie publique) en train de tracter !

==> Très clairement, Alexis IZARD a donc un problème avec la laïcité, qu’il méconnaît grandement. Plus globalement, son électoralisme religieux est proprement scandaleux.


La situation est d’autant plus paradoxale que c’est généralement moi qu’on accuse (à tort) de communautarisme religieux. Certains dans l’Église catholique, même si je pense qu’il y a bon nombre de rumeurs qui ont été portées par la RN Corinne POTTIER, m’accusent même de piquer l’argent des quêtes pour financer ma campagne, de tracter en pleine messe, ou d’être catho (depuis 28 ans) uniquement pour faire des voix…

En fait, la question que je me pose est de savoir si IZARD tracte aussi devant la mosquée, et pourquoi pas devant la synagogue ? On sait bien que MACRON veut revoir la loi sur la séparation des églises et de l’État, et apparemment supprimer les associations loi 1905, à tout le moins leurs avantages fiscaux, mais ce n’est pas encore fait ! Donc IZARD, candidat républicain, n’est pas censé reconnaître de culte, ni donc aller les « chasser ».

Lors des vœux du maire, j’ai été interpellé par Sandrine COUTÉ-REDMAN qui assumait de parler et de rencontrer tout le monde, même les religions. Elle me disait qu’elle aimerait bien que je lui montre des preuves comme quoi ils se sont alliés aux frères musulmans des Prés-saint-Martin. Qu’elle ne s’inquiète pas car cela viendra dans la campagne, mais c’est encore un peu tôt pour que cela soit du meilleur effet. En attendant, les personnes intéressées sont informées.


En conclusion, ce n’est pas parce que IZARD drague les religions, que je vais m’y mettre à mon tour. Le fait est que je suis catho, mais je ne m’adresse pas aux cathos, dans ou hors de leurs lieux de culte, en leur disant de voter pour moi parce que je suis comme eux, et que je travaillerais pour eux. Mais cela montre bien que IZARD, outre qu’il n’a aucune colonne vertébrale idéologique, joue sur les communautarismes religieux pour faire ses voix…